AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Cour extérieure - Sham, Hanaki, Shun

 :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Académie Impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 3 Juin - 17:50
Hanaki venait de monter à Shun le mouvement à utiliser pour ressentir le chakra. Shun le reproduisit sans vraiment réfléchir. C’est vrai que c’était un début, mais sans la faculté à se concentrer qui allait avec, le simple fait de reproduire le mouvement ne donnait pas grand-chose. J’ignorais moi-même comment fonctionnait la faculté de Shun à reproduire ce qu’on lui montrait, mais en tous cas pour ce genre d’exercice moitié pratique moitié théorique, où on lui demandait de comprendre ce qu’il faisait, ce n’était pas idéal.
Un avantage ? Pas si sûr. Ils avaient chacun un bout du puzzle, en fait. Le garçon pouvait reproduire tout ce qu’on lui montrait, mais Hanaki elle avait instinctivement saisit les étapes qui suivaient. Il leur manquait à tous les deux un petit quelque chose. Du coup, leur coopération portait étonnement ses fruits.

En suivant les indications de la jeune femme, Shun parvenait à sentir son propre chakra. Mais de là à sentir ceux qui l’environnaient c’était une autre paire de manches. Il bloquait sur quelque chose, et c’était la barrière de la facilité. Déployer ses propres ressources et non celles qu’il s’appropriait. Pour lui bien plus que pour d’autre, les paroles de Gin prenaient tout leur sens : ses yeux étaient ses pires ennemis pour réussir cet exercice.
Hanaki finit par rentrer dans une sorte de méditation. Comme elle semblait avoir une longueur d’avance, Shun opta pour faire pareil. Imitation, encore une fois. Mais bon, c’était sa façon de faire, il n’y pouvait rien.
Mais une fois les yeux fermés, fini la copie. Il se retrouvait tout seul pour parvenir au bout du problème qu’on leur proposait. Il mourrait d’envie de toucher les pommes de pin pour pouvoir étendre son champ de perception par le touché. Ses autres sens semblaient inefficaces alors que, petit à petit, il prenait conscience du monde qui l’entourait par le biais de ce qu’il touchait. L’herbe sous ses pieds, notamment. Frétillant sous le vent. Presque arraché par les petites bourrasques. Mais dès qu’il s’éloignait un petit peu de lui, il peinait à déployer ses sens.

Petit à petit, sa vision aveugle s’élargit. Une sorte de sixième sens le guidait. Et les facultés sensorielles améliorées qu’il avait grâce aux fruits aidaient aussi énormément : sans elles, il serait resté cantonné à ses pauvres facultés à lui, inefficaces. Là, il sentait comme si quelqu’un essayait de lui montrer quelque chose et il se laissait guider.
Il percevait Hanaki et Mori pas très loin de lui. Mais pas comme d’habitude. Leur odeur sauvage n’importait pas vraiment. C’était plutôt une sorte d’aura. Il pouvait la quantifier, à peu de chose près, en la comparant à la sienne. Celle de Gin, aussi, un peu plus loin. Elle était plus importante que la leur d’ailleurs. Mais c’était une sorte de perception globale, il ne maitrisait pas vraiment.

A force de concentration, il affina le tout. En essayant de ne plus se concentrer sur Hanaki et Gin, qui prenaient pourtant beaucoup de place dans ce monde sensoriel, puisqu’ils avaient comme lui une aura importante. Une plus petite aura l’intéressait : celle des pommes de pin. Il sentait bien quelque chose se dégager de celles qui étaient censées être différentes. C’était le même type d’aura, mais en plus petit. Et en plus concentré aussi. Contrairement à des êtres vivants, les objets de petite taille inanimés devaient avoir une quantité limitée de chakra pour les contenir …
Enfin, je ne fais que suivre la réflexion de Shun. J’étais plutôt fier, il progressait vite. Il rouvrit les yeux à peu près en même temps qu’Hanaki. Elle déclara avoir ressenti une sorte de fine couche de chakra sur les pommes de pin.
Shun s’adressa à son tour au papillon :

« J’ai ressenti quelque chose moi aussi. Mais je ne peux pas vraiment en donner la forme comme tu l’as fait Hanaki. Disons plutôt que je me suis arrêté à différencier cette pomme de pin qui émet une aura et celle-là non. L’aura étant similaire, en plus petite quantité, à celles qu’émettent les êtres vivants. Et c’est tout. Mais je suis sûr qu’on est sur la bonne voie, pas vrai Maître Gin ? »

Contrairement à Hanaki, Shun n’avait pas vraiment de souci à admettre qu’il avait plus de mal qu’elle pour l’exercice. La concurrence n’était pas son pain. Habitué à être mis hors de catégorie, il n’avait jamais été en duel avec qui que ce soit. Et puis, ses frères avaient toujours tout eu avant même qu’on regarde vers lui donc il ne participait pas à ce genre de rixes d’habitude. Et ne parlons pas de sa demi-sœur qui, elle, avait carrément eu le trône.
Il s’estimait déjà heureux d’avoir reçu de la bouffe et une bonne éducation. Ca s’arrêtait là.

Shun s’effondra, retenant son dosa vec ses bras et relâchant un peu la pression. Il eut l’idée de sortir de l’intérieur de sa veste quelque chose enveloppé dans de l’aluminium. Des gâteaux secs faits le matin-même par ses soins. Ce n’était pas un exercice éprouvant physiquement, mais avec tout ce qui s’était passé ces derniers jours avec son frère et l’académie, il était un peu fatigué pour rien. Et l’éveil au chakra qui se faisait doucement n’arrangeait rien.
Les gâteaux en eux-mêmes étaient une recette simple de céréales et de raisins secs. Il fallait une gorgée d’eau pour faire bien passer, mais c’était plutôt bon. Et étonnement riche en sucres lents. Parfait pour se requinquer. Il en prit deux et lança le sachet à Hanaki.

« Tiens, Dame Hanaki. Si tu en veux, je les ai faits ce matin. »

Un sourire radieux. Ca ressemblait à un mauvais plan de drague, mais ses idées n’allaient pas si loin. Il était juste toujours très content de faire partager sa science culinaire avec tout le monde, rien de plus.
Genin
Rônin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 28/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
14/150  (14/150)
Points de vie:
302/302  (302/302)
Points de chakra:
559/559  (559/559)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 8:05

Gin / Vie : 145 Chakra : 740

Le papillon, qui s’était contenté de voleter avec indolence pendant toute la durée de l’exercice, se retourna vers les deux étudiants quand ceux-ci finirent par l’apostropher. On aurait pu croire qu’il s’en fichait, mais difficile de savoir ce qu’il se passait dans la tête d’un papillon.
Au moins, à ne rien faire, il avait eu du temps pour réfléchir. Il avait d’emblée embrayé l’exercice en tentant d’inculquer à ces deux-là une méthode qui avait fonctionné pour d’autres humains qu’il avait eu à former. Mais il avait compris qu’il ne pourrait pas opérer de la même manière : ils n’étaient pas seulement débutants pour la manipulation du chakra. Ils étaient complètement décalés. Leur niveau réel, et celui de leur chakra, était trop supérieur à leurs connaissances et à leur pratique.

Il désigna, tour à tour, Shun, puis Hanaki.

« C’est juste. Et ceci est encore plus juste. J’ai simplement injecté un peu de chakra dans une pomme de pin, et lui ai donné la forme d’un cocon pour la recouvrir intégralement. L’exercice n’avait qu’un but : stimuler votre faculté à ressentir le chakra pour que votre corps et votre esprit s’imprègnent de cette faculté à le percevoir. Sans les fruits, sans aucune expérience préalable, vous n’y seriez pas parvenus. Mais maintenant, quand leur effet ce sera estompé, vous y parviendrez quand même parce que vous aurez cette expérience précédente. Je ne dis pas que ce sera simple. Mais petit à petit ça deviendra autre chose qu’un simple ‘sixième sens’ un peu vague. Ce sera un réflexe. »

Ils allaient mettre du temps à se remettre à s’équilibrer.

« La raison pour laquelle je vous ai conseillé ces fruits … Vous êtes tous les deux plus développés physiquement que votre esprit ne l’est. Or, le chakra repose sur l’équilibre du corps et de l’esprit. Les humains vont ont classés dans la catégorie des génies, mais concrètement vous n’êtes que des génies à 50%%. Votre force spirituelle est ordinaire, sous-entraînée. En revanche votre force corporelle, elle, est développée. Les fruits ont renforcés votre force spirituelle en plus de vos sens, de sorte à essayer d’avoir un peu plus d’équilibre. Pour la perception du chakra, cette solution temporaire va fonctionner. Mais pour le manipuler convenablement ce ne sera pas aussi simple. Vous avez besoin de vous équilibrer. Et donc de renforcer votre force spirituelle. »

La solution la plus simple était …

« Si on vise un processus ‘classique’, cela passerait par la méditation. Vous cessez de progresser physiquement, et vous entrainez exclusivement l’esprit jusqu’à ce qu’il ait rattrapé la force corporelle afin qu’ils soient de nouveau équilibrés. Mais cela prendrait des années. Ôtez-moi de l’erreur si je me trompe, mais les jeunes humains ont rarement cette patience. En fait, la jeunesse, plus simplement, ne l’a presque jamais. Mais sachez juste que c’est possible. Si l’entrainement fini par devenir trop difficile dans les prochains jours, et ça arrivera fatalement si je continue à vous aider, à un moment ou un autre, vous pourrez décider de revenir à une méthode plus douce et plus stable. »

Gin perdit quelques secondes dans le silence.

« Je vais attaquer votre esprit. Chacun à votre tour. De petites sessions d’à peine quelques secondes. Vous aurez quelques secondes pour récupérer entre chaque, le temps que l’autre subisse l’épreuve à son tour. Récupérer, ou vous préparer bien entendu. Tant que votre corps ne fait aucun mouvement, strictement aucun, vous êtes libres de vous préparer comme vous le souhaitez. Je ne vais pas tenter de vous emprisonner dans un genjutsu ou quoi que ce soit dans ce goût-là, je vous préviens. Je vais juste purement et simplement vous envoyez des décharges d’énergie spirituelle. Brutes et violentes. Vous allez être complètement débordés. Je ne vous demande pas de repousser, vous ne pouvez pas. Je vous demande simplement de résister. C’est douloureux. Vraiment très douloureux. Donc je ne vous oblige à rien. Je vous laisse une minute pour décider si vous voulez de cet entrainement ou non, ou si vous préférez qu’on tente d’abord d’ouvrir quelques canaux de chakra malgré vos énergies inégales. »

Spoiler:
 
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 17:04
La conclusion de l’exercice paraissait simple. Mais en réalité le processus et les raisons pour lesquelles il avait été imaginé dépassaient cette banalité. Passer par une augmentation des capacités afin d’éveiller un stade inférieur n’était pas une mauvaise idée. Je devais bien reconnaitre qu’il ne me serait pas venu à l’esprit de procéder de cette manière pour enseigner la perception et la maitrise du chakra à quelqu’un. Après, même si pédagogiquement l’exercice était intéressant, il ne montrait pas les facultés vantées par Hamza au sujet des papillons. Simplement qu’ils savaient inventer des exercices ludiques. Je n’en doutais pas vraiment, surtout que je connaissais déjà leur réputation avant que leur senseï ne l’évoque. Mais du coup, il n’y avait rien de miraculeux. Pourquoi ne pas avoir simplement fait venir un second professeur ou ne pas l’avoir fait elle-même ? C’était parce qu’Hamza souhaitait s’occuper de Sham avant de s’intéresser aux deux autres. Leur retard devait être trop important en matière de maitrise du chakra pour qu’elle en ait quelque chose à faire pour l’instant. Du coup elle refourguait le travail à un Kyuchiose qui, visiblement, n’en avait absolument rien à faire. Il ne portait ni jugement, ni encouragements, ni conseils. Il se contentait de donner les exercices, les étapes pour les réussir, et de laisser les élèves se débattre. Et honnêtement, je n’étais pas certain que Shun en ait réellement retiré quelque chose. Certes il serait plus sensible au chakra dorénavant, mais de là à dire qu’il serait capable, en situation réelle et sans le fruit, de le repérer et de l’analyser plus ou moins correctement … Là, c’était autre chose. Du coup, je me demandais pour le moment où tous ces exercices allaient les mener.

Heureusement pour Gin, je n’avais pas voix au chapitre. Et Shun, lui, semblait très heureux des exercices qui leur étaient imposés et les croquait à pleines dents. Le fait qu’il soit incapable de tout comprendre et de les faire facilement semblait le stimuler et l’intéresser encore plus. Mais ce n’était pas si déroutant. Après tout, il n’avait jamais considéré l’apprentissage de quelque chose comme un défi, mais comme une question d’observation. Je sentais qu’il prenait goût à cet effort requis pour l’apprentissage. Et ce n’était, clairement, pas une mauvaise chose.

Malgré tout, je fus le premier surpris quand Shun prit la parole avant Hanaki :

« Je vais plutôt choisir la deuxième option, Maître Gin. Je n’ai fait que copier ce que faisait Hanaki pendant ce premier exercice : il est évident que je ne l’ai pas réussi par la maitrise ou la pratique, mais simplement par la ruse et la triche. Enfin, disons plutôt l’emprunt. Ce serait superflu que je tente cet exercice : je ne le réussirais pas. Et tout ce que j’y gagnerais c’est de la frustration et des maux de tête. Je ne désire pas, bien entendu, prendre des années à maitriser le chakra. Mais une autre approche, plus lente, ne me dérange point. »

Il croise les bras derrière sa nuque, l’air détendu au possible.

« Je ne suis pas pressé. Tout ceci est nouveau pour moi ! Ma technique de combat actuelle est un amalgame de techniques que j’ai vues et reproduites. Même mes connaissances, mes talents, tout. J’ai toujours tout copié afin de me constituer un répertoire. Je ne me suis même pas entrainé à celles-ci, pas plus que je n’en ai acquis la théorie. Cette fois, je préfèrerais prendre mon temps, mais créer quelque chose qui m’est propre. Copier, je le ferais de nouveau une fois que je serais loin d’ici. Mais puisque j’en ai l’occasion, s’il vous plaît, Gin-senseï, j’aimerais que vous m’aidiez à me trouver un style bien à moi. Et je ne peux pas emprunter de raccourci pour le faire. »

Il s’inclina afin de marquer la politesse de l’élève au senseï. Un genou en terre, celui où l’on posait d’ordinaire son épée, lame dégainée à plat sur la cuisse, lorsque l’on demandait à son maitre de lui enseigner une botte. Tête inclinée, nuque à découvert. Pour montrer qu’on est prêt à se soumettre à l’enseignement et à suivre les instructions.

Oui, il m’avait surpris ce petit con. Mais il n’avait pas tort sur le fond. C’était une bonne opportunité pour lui de faire les choses différemment. De toute manière, attendez. Il avait quoi, dix-neuf ans à peine ? Il n’était clairement pas pressé par le temps. Surtout que son talent lui donnait une certaine avance.
Genin
Rônin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 28/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
14/150  (14/150)
Points de vie:
302/302  (302/302)
Points de chakra:
559/559  (559/559)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Juin - 9:44

Gin / Vie : 145 Chakra : 740

Il fallait du cran pour admettre ses propres faiblesses. Et de la lucidité. C’était ce dont Shun venait de faire preuve. Et c’était une sage décision qu’il venait de prendre. Ralentir son entrainement afin de développer un style plus personnel plutôt que de sauter trop d’étapes. Enfin, heureusement pour lui, l’exercice serait plus simple. Comme l’avait fait remarquer Hanaki, il avait déjà utilisé le chakra sans s’en rendre compte. Identifier et contrôler ces sensations seraient bien plus aisé que de les faire naitre.
Du coup, qu’il le veuille ou non, il allait utiliser un raccourci. Mais au moins ce serait celui qu’il avait choisi en quelque sorte. C’était là que s’arrêtait la compréhension du papillon. Mais en gros, l’idée qu’il en retenait, c’était que l’étudiant ne voulait pas se brûler les ailes en enchainant trop vite.


« Très bien, alors tu auras un exercice différent. Ca tombe bien, tu as quelque chose qui te le permet. Tu as déjà utilisé du chakra, pas vrai ? D’après ce que m’a dit Hamza, ton dossier mentionne l’utilisation de techniques basées sur le vent. Les techniques élémentaires utilisent toutes du chakra. Commençons par là. Produis-moi un effet qui utilise du chakra. Avec les tout nouveaux sens que tu viens d’éveiller, essaye de te concentrer dessus et d’identifier le processus. Prends ton temps, dis-moi tout ce que tu remarques. N’oublie pas que tu dois entrainer ton esprit, pas ton corps. Donc la puissance et l’efficacité de ta méthode m’importent peu. Ce que je veux, c’est que tes méninges travaillent un peu. Que tes sens travaillent aussi. Ca rattrapera l’exercice précédent tout en te préparant au prochain. »

Pour illustrer son propos, il tendit une petite patte et fit naitre une sphère de vent au creux de celle-ci.

« Ce genre de résultat pourrait convenir. Tu ne pourras probablement pas réussir exactement ça, mais tu peux toujours tenter. »

C’était étrange. Normalement on apprenait à ressentir le chakra, puis à le manier, puis enfin à en changer la nature. Avec les aptitudes de ce garçon, il fallait tout faire dans le désordre. C’était un peu perturbant. Enfin, Gin n’était pas non plus fâché d’avoir un esprit en moins à agresser : c’était stressant et coûteux en chakra pour lui aussi de faire ce genre d’exercice. Du coup, la voie la plus lente lui convenait tout aussi bien.
Quand même, Hamza avait le don pour lui refiler d’étranges spécimens.

Un peu plus loin, la sphère créée par la Jounin avait disparu. Le truc, c’était que les personnes à l’intérieur aussi. Gin fronça les sourcils, et psalmodia une petite mélodie. Un minuscule papillon de chakra apparut près de lui.


« Cherche Hamza. Je veux savoir où ils sont partis. »

Le petit papillon s’éloigna sou le regard d’un Gin pensif. Il secoua la tête, puis se tourna vers Hanaki.

« Bon, inutile de s’inquiéter, on saura bien assez tôt. Elle ne m’a pas dit d’interrompre l’entrainement et vous êtes encore d’attaque alors on continue. Ton ami a répondu, jeune fille. A ton tour. Qu’en penses-tu ? Quelle est la voie qui trouve grâce à tes yeux ? »
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 13:49
« Merci pour le gâteau. »

Elle croqua dedans à pleine dents. Toute cette réflexion lui avait donné faim. Elle en prit un deuxième pour le donner à Mori. Le pauvre ne pouvait pas faire grand-chose pendant cet entraînement. Il leur fallait des entraînements spécifiques à tous les deux. Ce serait pour une autre fois.

« Mori, va faire une sieste. Tu vas t’ennuyer à continuer à nous regarder. »

Le loup obtempéra. Visiblement cet entraînement ne l’intéressait pas plus que ça. Ce que sa maîtresse comprenait totalement.

L’exercice était donc une réussite, aussi bien pour Hanaki que pour Shun. Il est vrai qu’il l’avait quand même aidé. Ais c’était tout de même impressionnant. Cela ne faisait aucun doute qu’il maîtrisait le chakra, vu qu’il employait des techniques, mais en fait il n’en avait même pas conscience. C’était donc quelque chose d’inné en lui, qu’l ne cherchait même pas à comprendre. Mais comment était-il possible de réussir quelque chose sans comprendre même son fonctionnement ? Cela allait à l’encontre de ce que pensait Hanaki, qui avait besoin de comprendre les mécaniques avant de passer à la réalisation. Enfin, à chacun sa méthode.

Mais il finirait par prendre du retard, cela ne faisait pas de doute. S’il se contentait de reproduire ce qu’il voyait, comme le laissait suggérer l’exercice de la pomme de pin, il ne saurait jamais en mesure d’apprendre des techniques seuls, s’il n’avait aucun exemple sous les yeux. Et comme il existait 4 branches principales d’utilisation du chakra, avec dans certaines des différences d’affinité, il était fort peu probable qu’il ne trouve que rarement des gens capables de lui montrer.

D’ailleurs, il avait décidé de choisir l’exercice lent, avec des explications de Gin, plutôt que celui où il allait devoir se débrouiller par soi-même. Idiotie. Il allait être son coéquipier, elle ne pouvait pas le laisser se faire porter par les autres.

« Je conçois qu’on a pas tous les mêmes méthodes d’apprentissages Shun. Sauf que j’ai l’impression que tu te reposes beaucoup sur les autres. Tu as besoin qu’on t’explique, qu’on te montre pour réussir. Je ne dis pas que ça ne peut pas être efficace, loin de là. Par contre, il ne faut pas que tu oublies que tu auras toujours quelqu’un à tes côtés. La vie, c’est comme une chasse. Tu vas avancer petit à petit, à la poursuite de ton objectif. Sauf que sur le chemin tu te trouveras confronter à des problèmes dont tu ne t’attendais pas. Et là, si tu t’es toujours appuyer sur quelqu’un, alors le jour où tu seras seul, tu ne pourras pas t’adapter et tu échoueras lamentablement. Là il ne s’agit que d’un entraînement, mais ne cède pas à la facilité et pense par toi-même. »

Enfin, en soit, elle n’en avait que faire. S’il mourait au cours de la première mission cela ne changerait rien, elle aurait un nouveau coéquipier. Cela aurait été plus embêtant pour Sham, avait qui elle avait vraiment le sentiment de nouer des liens d’amitié. Mais Shun, elle le connaissait à peine, et elle avait toujours le coup de la rose en travers de la gorge.  

« Pour ma part, je vais prendre l’entraînement rapide. Donc de ce que je comprends tu vas m’envoyer des décharges de chakra dans la tête et je dois faire en sorte de les repousser c’est ça ? Sans aucune explication supplémentaire. Ça me va, on commence quand je te fais signe. »

Elle s’installa, assise en tailleur, une position confortable dans laquelle elle resterait un moment. Bon, il fallait réfléchir. Les exercices étaient donc forcément liés les uns avec les autres. Donc, dans un premier temps Gin leur avait demandé de ressentir le chakra, simplement en projetant son esprit en quelques sortes. La suite logique voulait maintenant qu’en fermant les yeux, et en sentant le chakra envoyé par Gin, on puisse se concentrer pour calmer la douleur. Elle avait quelques essais pour trouver une solution de toute façon.

« Vas-y. Je suis prête. »

Elle se mit rapidement en position, ferma les yeux et… Trop tard. Le choc du papillon lui avait déjà secouer le cerveau. Elle n’avait rien senti venir, la décharge avait été trop rapide. Elle sentit son corps s’engourdir. Du sang commençait à s’écouler de son nez, un simple filet.

[Hanaki – 5 pvs]

Merde. C’était donc rapide. Et maintenant elle n’avait que quelques secondes pour se concentrer à nouveau. Et surtout pour reprendre ses esprits. Le choc était violent, elle avait besoin de reprendre ses esprits, et rapidement. Elle joignit les mains, ferma les yeux. Cette fois-ci, elle eut tout simplement le temps de visualiser sa propre énergie à elle, qu’elle fut à nouveau secouée par une violente décharge de Gin. Elle fut projetée en arrière, sa tête frappant violemment le sol.

[Hanaki – 5 pvs]

Mori accouru, sentant sa maîtresse défaillir. Il s’interposa entre elle et Gin, près à croquer à pleine dents le papillon. Il ne supportait pas que l’on maltraite son compagnon.

« Mori, stop. Retourne t’allonger. Je vais réussir à le contrer, c’est qu’une question de temps. Et ça va, je te promets. »

Elle se redressa. A nouveau quelques secondes pour se préparer. Mais le temps semblait tout de même de plus en plus long. Etais-ce dû à la douleur qui commençait à s’installer, ou alors l’adrénaline qui augmentait les facultés cognitives d’Hanaki. Elle ne savait pas, mais ce dont elle était sûre, c’est qu’elle ne laisserait pas un simple papillon venir à bout d’elle.

Les mains jointes encore une fois. Cette fois-ci, elle distingua la forme se diriger vers son cerveau. Mais comment la stopper ? Elle n’en eut pas le temps. A nouveau, le chakra pénétra dans sa tête. La sensation était décidemment ignoble, pareil à une migraine, mais en beaucoup plus violente. Elle ne pourrait pas supporter encore des heures d’entraînement à ce rythme. Le sang continuait de couleur de son nez, avec une intensité accrue.

[Hanaki – 5 pvs]

« Putain ! »

La douleur commençait à perturber réellement la jeune femme. Elle peinait de plus en plus à se concentrer. Mais elle devait réussir. C’était comme être face à une bête sauvage qu’on avait jamais vu. Il ne fallait pas éviter ses attaques, il fallait les encaisser, afin de comprendre comment la bête fonctionnait et trouver un moyen de l’arrêter, de trouver un point faible. Cependant, aucune bête ne faisait ce genre de dégâts, pour la première fois de sa vie, à part Gaden, elle subissait des dégâts psychiques, et cela était tout sauf agréable.

Maintenant qu’elle parvenait à voir arriver la masse de chakra, le tout était de comprendre comment elle pouvait parvenir à la stopper. Mais elle n’eut pas le temps de réfléchir. Trop plongée dans ses pensées, elle se prit une nouvelle attaque de Gin de plein fouet.

Cette fois-ci, du sang commença à perler de l’oreille gauche d’Hanaki. Elle n’avait pas de coupure à l’oreille, donc c’était mauvais signe. La plupart du temps, quand on saigne de l’oreille, c’est que quelque chose va mal à l’intérieur de sa tête. Et elle le savait au vu de la douleur qui s’était incrusté dans sa tête.

[Hanaki – 5 pvs]

Elle ne pouvait plus réfléchir convenablement. Et le laps de temps entre deux secousses étaient trop faibles. Il fallait qu’elle subisse, le temps de trouver une stratégie. De réfléchir à la situation. Sinon, elle s’épuisait encore plus inutilement car elle bougeait pour rien, se concentrait pour rien. Lors de l’exercice d’avant, elle avait lâché prise pour ressentir le chakra de la pomme de pin. Elle devait faire pareil maintenant. Libérer son corps de tout stress, quitte à souffrir plus des attaques de Gin, mais ainsi pouvoir réfléchir à la situation.

Hanaki – 5 pvs]

La douleur était tout de même atroce. Mais elle ne pouvait pas abandonner. Une idée commençait à venir. La première partie de l’exercice portait sur la reconnaissance du chakra. Maintenant il s’agissait peut-être de sa maîtrise ? Après tout, Gin avait décidé de faire passer Shun à de la pratique en lui demandant de créer une sphère de vent au creux de sa main. Pour ça il avait donc besoin de manipuler son chakra. Il en allait de même pour Hanaki et elle…

[Hanaki – 5 pvs]

Une décharge de lus affecta son cerveau. L’énervement commençait à monter. En plus de réussir cet exercice, elle avait désormais l’énervement contre Gin, et l’envie de lui envoyer son boomerang dans la gueule. Elle sentait également Mori non loin d’elle non loin de désobéir à ses ordres et de fondre sur le papillon. Elle lui lança un regard l’interdisant de bouger. Elle s’occuperait du papillon plus tard.

Donc elle avait besoin d’utiliser son chakra. Mais que faire ? Elle avait deux idées. La première était de…

[Hanaki – 5 pvs]

Nous disions donc. Sa première hypothèse était d’envoyer une décharge de chakra à l’encontre de de Gin. Ainsi, elles pouvaient peut-être s’annuler. La seconde était de créer une sorte de barrière mentale avec son chakra. Tout comme elle l’avait fait avec ses yeux, elle pouvait essayer de créer une couche de chakra protégeant son cerveau. La deuxième était plus judicieuse. Gin avait bien spécifié qu’elle n’arriverait pas à le renvoyer. C’est donc sûr ça qu’elle allait partir.

[Hanaki – 5 pvs]

« Ca suffit j’en ai marre, cette fois c’est la bonne ! »

Elle joignit les mains. Se visualisa le torrent parcourant son corps. Elle dirigea tant bien que mal une bonne partie de cet espèce de liquide étrange au niveau de son crâne. Elle maintenant cette position, il n’y avait plus qu’à attendre l’attaque de Gin.

La douleur était tout de même toujours présente, si bien qu’elle avait du mal à maintenir cette position convenablement. Du sang coulait désormais de ses deux oreilles, de son nez, sa tête tournait, des crampes la saisissaient dans tout le corps. Mais son instinct de chasseuse lui permettait de tenir le choc. Et maintenant elle attendait de voir si elle pouvait résister à l’attaque de Gin avec son idée.
Genin
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
33/150  (33/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin - 4:42
Je fus à peu de choses près aussi surpris que Shun de l’agressivité d’Hanaki dans ses propos. C’était entre le conseil et l’agression verbale gratuite. Devant leur senseï ça prenait sens, cela dit. Vu qu’elle allait choisir la manière forte, elle plaçait un fossé entre eux pour montrer qu’elle en avait plus dans le ventre et était apte à foncer dans le tas pour progresser, ce que son coéquipier ne semblait en revanche pas vraiment prêt à faire.
Le garçon se contenta d’un simple sourire pour toute réponse. Pour une fois je pouvais suivre son raisonnement. S’être toujours appuyé sur quelqu’un ? Dans la forme, il n’avait jamais eu personne sur qui s’appuyer. Concrètement, c’était la première fois qu’il avait un professeur. Et c’était aussi la première fois qu’il refusait de s’appuyer sur son don pour réussir à apprendre quelque chose, ce qui était la preuve qu’il avait décidé d’avancer. Je comprenais son désarroi et le fait qu’il ne comprenne pas vraiment ce qu’on lui reprochait.
Toujours est-il que la communication ne passait pas vraiment avec son équipière. En plus, Shun n’était pas vraiment quelqu’un de très ouvert en soi. Il dialoguait facilement, à partir du moment où ça ne le concernait pas directement.
Et même pour moi c’était difficile de cerner exactement ce à quoi il pensait. Du coup je ne compris pas toutes les implications de sa réponse :

« Tu es sûre que ce discours est adressé à la bonne personne, Hanaki ? »

Signe subtil, il n’avait pas utilisé de politesse pour encombrer le nom de la jeune fille. Oh, elle ne verrait peut-être pas la différence, ou n’en comprendrait pas forcément l’implication. Mais moi j’avais une idée. Je doutais que ce soit vraiment de la colère ou de la déception : il avait tellement l’habitude de ce genre de situation que c’est moi qui serais déçu s’il s’en formalisait. Disons que c’était … Bah, après tout j’en sais rien. Que quelqu’un essaie de lui balancer un genjutsu et lui décortique le cerveau, moi j’abandonne.

En tous les cas, le papillon partait s’entrainer avec Hanaki, ce qui laissait Shun tout seul dans son coin. Il partit tout simplement se mettre à l’ombre, prêt d’un arbre, pour réfléchir calmement. Là, assit en tailleur, il était bien installé. Le confort du corps permet à l’esprit de se concentrer sur autre chose de façon optimale.
Pour commencer, Shun suivit simplement la méthode prescrite par Gin. C’est-à-dire qu’il utilise une technique qui employait ce fameux chakra. Le poing d’air. Il composa les signes de mains qu’il avait copiés, et l’air se condense autour de son poing, comme pour former une sorte de lame tranchante tout autour. Il interrompit la technique, puis recommença plusieurs fois. Je ne m’interrogeais pas longtemps sur ce qu’il était en train de faire : Shun étudiait la façon dont les signes de mains, les mudras, interagissaient avec son organisme. Qu’est-ce qu’ils provoquaient ? D’où venait cette force qu’il appelait ?
Je me fondis dans son esprit afin de suivre ses sensations et les pensées passagères qui le parcouaient.

Des sensations parcouraient son corps. Le chakra était un concentré provenant de partout à la fois, mais l’endroit à partir duquel il circulait … C’était quelque part au niveau de la poitrine. Il y avait un premier flux à chaque suite de mudras, ce flux allait jusqu’à ce point, puis refluait alors en fonction de ses besoins. Chaque mudra était une sorte de mot de commande, qui allait de pair avec ce que l’esprit demandait au chakra. Par exemple, le mudra du dragon, qui permettait de changer la nature du chakra en élément vent, le Fuuton. C’est ce qu’il se produisait avec les poings d’air. Comment se faisait-il qu’il ne s’était jamais posé ce genre de questions auparavant ? Alors qu’il maitrisait déjà tout ça ? Parce qu’il n’avait jamais été dans l’impasse, évidemment.
Enfin, théoriquement les mudras n’étaient qu’une manière de concentrer le corps et l’esprit sur la tâche à accomplir. Dans les faits, théoriquement, il devait être possible d’influencer le chakra sans eux. Seulement, pourquoi tous les ninjas qu’il avait croisés jusqu’ici les utilisaient ? Parce que l’esprit n’était pas assez fort pour s’en passer, tout simplement. Surtout pas le sien, si Gin avait raison et qu’il existait un déséquilibre. Alors plutôt que de se brutaliser, il allait tout simplement se concentrer à fond sur les mudras. Il devait se concentrer sur eux au maximum.

** Dame Taka, vous êtes encore là ? **
** Je suis encore là, Shun. Dans ta poche, si d’aventure tu te poses la question. **
** Je suis navré. C’est impardonnable, mais j’ai négligé ta présence. **
** Ce n’est pas important. Ca me fait du bien de sortir un peu à l’air libre, que veux-tu ? **
** Juste … Comment s’appelle le mudra que Hanaki m’a montré toute à l’heure ? Celui pour repérer et manipuler le chakra ? **
** Le plus basique de tous. C’est le mudra de la chèvre. **
** Tu as le temps pour m’apprendre les autres pendant que je m’amuse avec le mudra de la chèvre ? J’ai besoin de faire la conversation pour renforcer mon esprit, tout en m’exerçant à manipuler mon chakra. **
** Très bien. Alors écoutes-moi bien … **


Shun demeura ainsi assit, les yeux fermés et les mains formant le mudra de la chèvre, pendant quelques minutes. Je sentais qu’il était en train d’essayer de manipuler son chakra, de le déplacer, pendant que Taka lui expliquait les spécificités des différents mudras. Une sorte de triple entrainement. La manipulation du chakra, la concentration, et un cours théorique sur les différents mudras. Il avait beau dire qu’il voulait la manière lente, ses actes parlaient contre lui sur le coup …

Au début, il avait un peu de mal à concilier les trois, ce qui devait donc prendre quelques minutes s’éternisa un peu. Mais petit à petit cela se fit un peu plus facilement. Ce n’était pas réellement comme s’il apprenait quelque chose de zéro. Plutôt comme s’il prenait conscience d’éprouver des sensations sans vraiment le savoir. Ce qu’il faisait par réflexe, il commençait à le faire consciemment. Le chakra, cela faisait un moment qu’il l’utilisait sans le savoir. Mais maintenant il mettait des mots, une explication, sur chaque processus.
Comment avait-il pu copier ça ? Les mudras, oui, c’était simple. Ce n’étaient que des signes de main, il suffisait de les analyser et les reproduire. Mais comment avait-il pu utiliser ces techniques ? Savoir où le chakra était acheminé dans le corps de quelqu’un d’autre pour reproduire ce schéma ? Parce que le chakra était pour moitié une énergie physique. Des signes normalement imperceptibles à l’œil nu ne trompaient pas. Quand le chakra passait dans le bras, il y avait un léger tressaillement. Normalement invisible, mais ses yeux à lui les distinguaient. Voilà comment fonctionnait son don alors … Comme pour le ki ou l’énergie. Un ensemble de symptômes physiques quasi invisibles qu’il pouvait repérer et que son instinct et la reproduction exacte des mouvements physiques pouvaient reproduire.

** Dame Taka j’ai l’impression de mieux me comprendre. Comme si le chakra avait toujours été une partie de moi en sommeil. Et que je l’avais réveillée sans m’en rendre compte il y a des années. C’est … Troublant. Mais je crois que je saisis le concept. **
** Alors inutile de trainer plus longtemps, pas vrai ? Tu es apte à approfondir ce que tu sais. Fini la théorie, passe à la pratique. Vas voir Gin. **
** Oui. **


Shun se leva, et alla tout simplement s’asseoir près de l’endroit où Gin et Hanaki s’entrainaient. La jeune fille semblait s’en prendre plein les dents, elle saignait d’un peu partout.

** Tu sens le chakra que Gin utilise pour attaquer Hanaki ? **
** Oui mais … Il n’y a aucune manifestation physique. Même s’il utilise du chakra je ne pourrais pas reproduire ça. **
** C’est du genjutsu, c’est pour ça. Une attaque mentale. **
** Je n’aimerais pas être à sa place. Assaillit par un ennemi invisible. Je n’aurais pas été prêt à le contrer. Mais maintenant peut-être … Si l’attaque est mentale, alors il faut utiliser du chakra pour contenir une attaque mentale : en renforçant son cerveau. **
** Tu commences à comprendre, c’est bien. **
** Hmmm … C’est fascinant. **


J'étais quand même étonné qu'ils s'entendent aussi bien ces deux-là.
Genin
Rônin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 28/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
14/150  (14/150)
Points de vie:
302/302  (302/302)
Points de chakra:
559/559  (559/559)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Juin - 13:24

Gin / Vie : 145 Chakra : 440/740

Le papillon avait beau faire comme s’il était imperturbable, il gardait continuellement le louveteau au coin de son champ de vision. Il était un peu trop agité à son goût. D’ailleurs, Gin avait choisi de prendre un peu d’altitude pour pouvoir réagir en cas de besoin.
Et mine de rien, entre ses chocs mentaux répétés, cette surveillance, et le fait de rester en lévitation, il commençait à fatiguer. Il avait beau y aller doucement, c’était tout de même épuisant de faire tout cela en même temps.
Enfin, au moins ce n’était pas inutile. Hanaki sembla tout d’abord complètement débordée et encaissa plusieurs assauts sans vraiment rien tenter. Elle n’était pas arrangée par le fait que Shun ai choisi d’ignorer l’exercice : elle avait moins de temps pour se reposer dans cette configuration. Mais bon, après tout Gin s’en fichait. S’il enseignait à ces jeunes humains, c’était parce que Hamza lui en devait une. Pas par plaisir de partager son savoir.
Mais finalement, elle bloqua partiellement son neuvième assaut. Un semblant de bouclier de chakra s’était érigé dans sa tête. Déjà qu’il y allait doucement pour éviter de l’envoyer dans les pommes, là, elle encaissa plutôt bien.


[Hanaki : -42 points de vie au total et -25 chakra]

Elle avait l’air en mauvais état, mais c’était juste le choc et visuellement impressionnant. Les dégâts n’étaient pas si importants. Le seul risque, c’était qu’elle se vide de son sang par les orifices du visage. Ou qu’elle fasse un traumatisme crânien s’ils avaient fait une seconde session. Mais même à court terme, le danger n’était pas imminent.
Par contre, pour elle comme pour Gin, la fatigue guettait.


« Ca suffira pour cet exercice. On en commence un nouveau dans dix minutes. Différent.»

Il laissa le soin à la jeune fille de s’occuper de ses saignements, voire de manger un fruit si elle voulait, après tout ils étaient encore là.
En attendant, il se posa de nouveau sur le dossier du banc, regardant Shun d’un air interrogateur :


« Alors, cette sphère ? Tu t’assieds dans l’herbe parce que tu as un résultat à me montrer, ou tu as juste oublié ce que tu devais faire ? »

Il observait, encore. Ce gamin essayait de tirer quelque chose des enseignements de sa collègue ? Ou alors il avait déjà fait quelque chose ? Pour dire la vérité, Gin n’avait pas suivi ce qu’il avait fait pendant qu’il s’occupait d’Hanaki. Du coup il était sceptique. Et se demandait simplement si le garçon n’avait pas tout naturellement rien fait du tout à part regarder.

__________

Bon, les dix minutes finirent par passer. Gin reporta son attention sur Hanaki. Elle semblait déjà aller un peu mieux.
Cette fois, pas question de défense mentale. Déjà, en commençant par concentrer du chakra dans son esprit, elle s’était obligée à activer quelque chose qu’elle ne faisait habituellement pas. Ils allaient revenir à quelque chose de plus instinctif.
Gin se posta au-dessous d’une branche particulièrement haute. Même un ninja entrainé ne pouvait pas l’atteindre et se réceptionner dessus facilement sans se prendre une gamelle. L’attraper, oui. Pour s’y hisser. Mais ce n’était pas le but.


« Bien, la suite maintenant. Tu vas devoir sauter et te réceptionner sur cette branche sans utiliser tes mains. Les deux pieds dessus, directement. »

Elle n’avait pas besoin de d’avantage d’instructions, si elle commençait à comprendre le principe.

« N’oublie pas. Juste l’énergie du corps ne suffira pas. Il faut que tu mélanges celle du corps ET de l’esprit. Tu l’as fait instinctivement pour le défendre. Mais maintenant que tu es face à une tâche exclusivement physique, ce ne sera plus un réflexe. Tu vas devoir te concentrer dessus. »

Au final, il était plutôt gentil et lui donnait quand même une piste. Plus parce qu’il fallait meubler qu’autre chose, mais ça restait une piste.
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 12:58
Assit confortablement dans l’herbe sèche, Shun observait tranquillement la fin de l’exercice que Gin avait proposé à Hanaki. Il n’était définitivement pas mécontent de ne pas avoir choisi cet entrainement-là : c’était affreusement barbare.
En attendant qu’ils aient terminés, il mit en pratique ce qu’il venait d’apprendre de l’exercice précédent, étendant sa perception pour essayer de percevoir ce qu’il se passait. Au début, ce n’était pas fameux, mais il finit par prendre le coup de main et reproduire ce qu’il avait fait précédemment. Mais alors que l’exercice se terminait pour la jeune femme, et que Gin la laissait se reposer, le papillon se tourna soudainement vers lui en exigeant le résultat de son exercice. En fait, Shun était plutôt mal : il avait complètement oublié ses instructions premières.
Il avait bel et bien essayé de faire circuler son chakra, mais pas pour arriver à la même conclusion que celle demandé par le papillon. C’est-à-dire la sphère de vent. Il s’était contenté d’apprendre les mudras avec Taka. Mais concrètement, à part s’exercer à ressentir son propre chakra pour rattraper l’exercice précédent et apprendre … Il n’avait rien fait pour faire l’exercice donné par le papillon.

« C’est-à-dire que … En fait j’ai … »

** Ne lui dis pas ! Tu ne peux pas lui révéler qu’on parle par télépathie. Les informations sur la famille des huîtres sont top secrètes, c’est très important. Aucun détail ne doit être divulgué, rien. Je te promets que je t'expliquerais. Mais en attendant, je vais t’aider à faire ton exercice, fais-moi confiance. Mais en échange tu ne dis rien. Dis-lui juste que tu as réussi. **

« … j’ai fini, j’attendais pour vous montrer. »

Ce n’était pas très convaincant, mais l’essentiel, c’était de montrer les résultats donc ça passerait. Je remerciais Taka mentalement d’avoir protégé les secrets de notre famille. Heureusement, parce que Shun avait été à deux doigts de faire une bourde. C’était vraiment bien qu’il ait appelé Taka aujourd’hui. Dangereux parce que Shun devait ignorer que j’étais là encore un moment et que ça le rapprochait de cette découverte … mais au moins elle avait en sorte que ça n’empire pas. Et puis, elle l’aidait beaucoup à progresser, ce qui était important.

** Bien, je vais prendre le contrôle de ton corps Shun, laisse-moi faire surtout. Enfin, le contrôle. Une petite partie, et un court instant. Mais ne fait rien, détends-toi, fais le vide. S’il y a une résistance, je ne pourrais rien faire. Fais-moi confiance, si tout se passe bien, tu vas l’épater, ton papillon-senseï. **

Shun sourit, et ferma les yeux devant Gin, apaisant toutes ses sensations, calmant son chakra qu’il utilisait jusqu’ici pour sentir les flux autour des deux autres. Il faisait comme les moines au monastère, auxquels il avait volé le Ki Taijutsu. Il rentrait dans un état de sérénité, où son corps et son esprit flottaient en harmonie dans l’éther. Il n’avait plus conscience du monde extérieur et …

Et il rouvrit les yeux. Il n’avait pas l’air différent, mais ne parlait pas du tout. Pourtant, je le sentais encore là sous l’esprit de Taka. Il ressentait encore tout ce qui se passait, voyait, pensait. Mais c’était Taka qui dictait ses mouvements par la force de son esprit à elle. La possession de corps. La technique héréditaire des huîtres royales perlières. Normalement, c’était plus une fusion qu’un emprunt de corps. Les deux esprits cohabitaient. Mais là, puisqu’ils ne l’avaient jamais fait et que Shun ne maitrisait pas suffisamment le chakra, elle avait choisi de posséder carrément son corps et d’être l’esprit décidant. C’était une bonne idée. Ma descendante faisait du bon boulot.

Le jeune homme tendit ses deux bras devant lui, paume vers le ciel, coudes légèrement pliés. Taka fit circuler le chakra du jeune homme dans son corps, jusque dans ses mains. Contrairement à lui, elle s’y connaissait pour le manipuler. Mais en quelque sorte, en le forçant à faire ce processus, puisque c’était son corps et qu’il ressentait tout, il apprenait lui aussi à le faire. Ca ne marcherait pas pour tout, mais là c’était quelque chose qu’elle savait faire, utiliser les éléments. Dans la main gauche, donc, apparut une sphère de vent, qu’elle avait créé en utilisant uniquement le chakra de Shun. Puis, grâce à la possession, elle fit passer une partie de son chakra dans le corps du jeune homme, afin d’en modifier l’affinité principale. Et dans sa main droite, apparut une sphère d’eau.

Et Taka quitta son rôle d’actrice principale, pour laisser Shun prendre en partie le contrôle. Les sphères eurent un mouvement bizarre, mais apparemment il réussit à les maintenir en place. Il avait juste eu à prendre le relais, mais s’il les maintenait c’était qu’il avait compris le principe au moins. Donc ce petit numéro de triche pour épater la galerie porterait quand même ses fruits.

Tout souriant, l’étudiant regardait le papillon.

** Mais Taka, c’est un peu mensonger … **
** Ce n’est pas très important. Tu as beau dire de grands discours sur le fait d’apprendre par toi-même, et prendre ton temps, pour ce genre d’exercice c’est vaseux et ça n’a aucun sens. Au moins, là tu as utilisé un raccourci qui ne nécessite pas de te tuer à la tâche comme cette pauvre Hanaki. **
**Vaseux ? Tu es dure … **
** Non, ce que tu as dit n’avait aucun sens. Le chakra, c’est le chakra. On ne peut pas personnaliser son utilisation basique. Tu verras plus tard pour développer ton propre style. **
** Tu es franche du collier … **


Normal, c’était une huître. C’est bien connu que les huîtres sont des Kyuchioses honnêtes et qui n’avaient pas peur de dire la vérité. Il nous prenait pour qui ?
Genin
Rônin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 28/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
14/150  (14/150)
Points de vie:
302/302  (302/302)
Points de chakra:
559/559  (559/559)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Juin - 18:34
Saignement de nez, de bouche, d’oreille. Vive douleur à la tête. Engourdissement des muscles. Voilà qui résumait plus ou moins l’état physique d’Hanaki après sa petite session d’entraînement avec Gin. Mais ce n’était rien à côté de sa fatigue neuronale. Elle avait eu besoin de se concentrer longuement, tout en essuyant des attaques en étant à nue. Elle n’avait qu’une envie, c’était d’aller se coucher. Mais l’entraînement était loin d’être terminé, et sa maîtrise du chakra aussi. Elle se ressaisit. Il fallait passer à la suite. Tout ce qu’elle découvrait, cela l’émerveillait. Un monde nouveau s’ouvrait à elle. Un monde empli de richesse et de mystère. Elle devait se donner les moyens de l’explorer.

Elle saisit un gâteau. Manger après tant d’effort ne ferait pas de mal. Loin de là. Et puis, en plus ces gâteaux la rendaient plus forte. Elle ne savait pas trop ce qu’il y avait dedans, mais elle s’en fichait. Elle l’avala goulument. Gin était toujours en train de regarder la démonstration de Shun. Il avait réussi à se débrouiller par lui-même, c’était une bonne chose.

Elle tourna la tête en direction du lui où s’entraînait normalement Hamza et Sham. L’endroit était toujours désert. La jeune femme commençait à s’inquiéter. Cela faisait un moment qu’ils avaient disparus, sans être revenu. Rien de grave d’après Gin, mais tout de même. D’un mouvement de tête elle fit comprendre à Mori d’aller voir ce qu’il se passait. Celui-ci s’exécuta, furtivement. Gin était concentré par son entraînement avec Shun, peut-être qu’il n’allait rien voir.

Le loup revint quelques instants plus tard. A toute vitesse. Hanaki comprit que quelque chose clochait. Elle se précipita en direction du lieu. Des traces de sang étaient sur le sol. Assez fraiche. Aucun doute, il s’agissait soit de celles de Sham, soit de celles d’Hamza. Mais tout portait à croire que c’était son équipier. Celui-ci n’avait pas voulu s’attarder sur sa vie la veille au restaurant, comme si quelque chose clochait. Avait-il un secret tout comme elle ? Avait-il des ennuis. Peut-être que Hamza était là pour lui. Son entraînement spécial, pour des étudiants hors norme. Il ne s’agissait peut-être que d’un piège.

« Regarde ça Mori. Le sang frais. On peut voir une flaque assez grande ici. Puis un peu plus loin, on peut voir, à peine visible des gouttes tracer un chemin. Elles vont vers la sortie de l’académie. Puis ces empreintes de pieds. Tois différentes. Les premières doivent être celles d’Hamza, elles correspondent à sa morphologie. Quant aux autres, ce sont celles soit d’une personne pas très grande, soit d’un adolescent, elles pourraient donc être celles de Sham. Enfin, on peut reconnaître aisément celles de Tak, semblables à celles d’un renard. Les traces disparaissent si on va par là. On n’a plus que les traces présumées de notre senseï et de Tak. Et celles de Sham disparaissent, mais on a toujours le sang. Du coup, on peut se dire qu’elle l’a porté avec le renard. Est-ce elle qui l’a blessé sans faire exprès, et donc elle l’a emmené directement à l’hôpital. Ou alors elle l’a attaqué et embarqué avec elle ? »

Pas le temps de réfléchir plus que le papillon finit sa session avec Shun. Hanaki se dirigea vers lui. Il expliqua le nouvel exercice. Sauter sur un arbre. C’était bien la première des priorités de la jeune femme. Non, elle voulait des explications. Et tout de suite.

« Non, j’crois que le moment il est pas pour s’entraîner. Tu nous as dit de pas nous en faire pour Sham. Alors pourquoi est-ce que y’a des traces de sang par terre qui se dirige vers le cœur de la ville ? Et pourquoi est-ce qu’on voit plus les empreintes de Sham et uniquement celles de Hamza. Qu’est-ce que vous lui avez fait ? Des exercices tordus comme tes attaques mentales en dix fois pire et du coup il a pas supporter. Et va pas me faire croire que tu es au courant de rien, sinon je t’attrape et je t’arrache les ailes. »

Mori commençait à grogner. Mais le papillon ne réagit pas. Il se contenta d’ignorer Hanaki et d’aller se poser sur la branche qu’elle devait atteindre. Un geste de défi. Mais cela avait le don de mettre l’Inuzuka hors d’elle. Quand elle posait une question, on devait lui répondre. Elle saisit ses boomerangs. Prête à les lancer. Mais encore une fois, elle garda son calme. Le papillon. Cela semblait assez clair. Si elle parvenait à arriver jusqu’à lui avec les règles établies, à savoir uniquement en sautant, sans se servir des mains, il lui raconterait tout. Quelqu’un complice d’un enlèvement ne ferait pas ça. Il chercherait à se défiler et, ou, à se défendre un tant soit peu.

« D’accord j’ai compris. Mais tu as intérêt à me trouver une explication viable quand j’arriverai là-haut. »

Elle observa l’arbre. La branche était haute. Très haute. Un simple saut ne suffirait pas. Elle devait se servir du chakra. Comment faire ? Elle avait du mal à réfléchir, l’énervement prenait le dessus. Dans ces cas-là, le mieux était de parler à Mori. Ça la calmait.

« Aide moi à réfléchir, et surtout interrompt-moi si tu penses que je fais fausse route. Faut toujours penser dans la continuité. L’exercice juste avant, le but était de me faire résister à des décharges de chakra. J’ai donc compris que je devais mettre une espèce d’armure de chakra autour de mon cerveau pour me protéger. Jusque là on est d’accord ? »

« Aouuuuh ! »

« Bien. Dans ce cas on peut continuer. Le chakra Sham nous a dit qu’on peut en faire ce qu’on veut. Du coup, là je dois grimper sans utiliser les mains. J’ai peut-être une idée. Si je me sers de ce chakra, et que j’essaye de le transformer pour que ça ait genre l’aspect de la colle. Du coup je pourrais limite marcher à l’horizontal sur l’arbre et j’arriverai en haut sans me servir des mains. Je sais pas trop si c’est faisable mais quand je vois tout ce qui a été fait, je me dis que c’est pasimpossible du tout. T’en penses quoi ? »

« Aouuuhhh… »

« Bah pourquoi ? C’est trop cool comme idée. Ah ouais non je vis. OK tu as raison. Le papillon m’a dit qu’il faut que je saute. Du coup se serait tricher. Et au pire je m’en fou non ? Là c’est peut-être la vie de Sham qui est jeu. Il a été top avec moi, je peux pas le laisser comme ça. Je vais essayer ça. »

« Grrrrr »

« Quoi, tu as une meilleure idée ? »

Le loup se redressa, et montra ses pattes. Puis il bondit. Bien plus haut qu’à la normale. Hanaki écarquilla les yeux. Comment avait-il fait ?

« Ouaaah, mais comment tu fais ça ? Ah, je vois. Tu t’e servi de ton chakra pour augmenter ta force dans les pattes ? Du coup tu sautes plus haut ? C’est ça que le papillon voulait dire par mêler énergie spirituelle et corporelle ? Utiliser son chakra pour se renforcer ? »

« Aouuuuuh ! »

« Ca marche. C’est parti ! On va lui montrer ce qu’on sait faire. »

Hanaki se releva. Elle joint à nouveau ses mains pour visualiser son chakra. Maintenant, tout comme l’exercice d’avant, il s’agissait de le placer aux bons endroits. Pour sauter haut on avait besoin de plusieurs choses. De renforcer les muscles des cuisses, et les mollets. Mais ça n’allait pas être suffisant. Il fallait aussi un côté propulseur pour monter haut et vite. Sous la plante des pieds, c’était le bon endroit.

C’était impressionnant comme Hanaki était adroite. Elle parvenait à assimiler les particularités du chakra extrêmement rapidement.

Une fois qu’elle eut tout dosé comme il le fallait, elle bondit, en relâchant tout le chakra accumulé dans ses jambes. Elle monta haut, très haut. Et elle atterrit sur la branche, à côté de Gin.

« Maintenant, pfiou pfiou, tu vas me dire ce qu’il est arrivé à Sham. Sinon je te ligote et je te jette en bas. »

Elle faisait la belle, mais elle ne parvenait pas à trouver son équilibre. Peut-être allait-elle manquer de chuter.
Genin
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
33/150  (33/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Juin - 12:09

Gin / Vie : 145 Chakra : 440/740

Le papillon cligna plusieurs fois des paupières. De toute évidence, il s’était fourvoyé : Shun avait bel et bien utilisé la majeure partie du temps qui lui avait été légué pour s’entrainer. Ou alors, c’était bien plus qu’un prodige. En tous les cas, le résultat était bien plus incroyable que ce à quoi il s’était attendu : déjà, une sphère de chakra avec un changement de nature élémentaire, c’était un exercice normalement inaccessible à ce stade de maîtrise. Mais deux ? Avec des éléments différents, qui plus est ? Mais où s’arrêtait le talent naturel de ces deux enfants ? Hamza lui avait déjà confié des entraînements par le passé, il tirait un bon profit de son association avec elle donc il refusait très rarement. Mais ce n’était en rien comparable. L’instinct affûtés d’Hanaki et les prodiges inexpliqués de Shun étaient bien supérieurs.
Et pourtant, ils ne connaissaient ni l’un ni l’autre le chakra, ou si peu, avant de venir ici. Ce qui était aussi une première ! Qu’est-ce qui s’était passé dans le monde des hommes, depuis sa dernière visite ?
Pendant un instant, il ne sut pas quoi répondre.


« Eh bien … tu n’as plus qu’à retirer la nature élémentaire maintenant que tu arrives à concentrer ton chakra en un endroit précis. Tu dois faire la même chose, mais sans utiliser les deux premiers mudras : le chakra ne doit pas être extériorisé, et encore moins changer d’élément. Ainsi, ne reste que sa manipulation et sa concentration en un point précis. Dans les poings, tu frapperas plus fort, dans certains muscles, tu seras plus rapide, etc. La théorie est vite comprise en générale. Essaie de pratiquer ça, et ça devrait suffire pour les exercices d’approche. Par exemple, frappe sur l’écorce d’un arbre pour vérifier que tu peux la briser sans abîmer tes poings. Ou encore, trace une cible que tu ne pourrais normalement pas atteindre avec un lancer, pas de beaucoup, juste un peu, et lance quand même. Tu l’atteindras, avec le chakra. Tu n’as plus besoin de moi pour l’instant, tu as juste besoin de te familiariser avec tout ça. Tu as déjà éveillé ton chakra, en fin de compte, tu as juste besoin de t’en rendre compte. »

A peine en avait-il terminé avec Shun, qu’Hanaki revint de l’endroit où se situait la sphère noire un peu plus tôt. Avec son lot de menace.
Le papillon s’envola pour toute réponse, afin d’éviter un conflit au terme duquel il aurait fini par attaquer la jeune fille. Il n’en avait pas le droit, selon le pacte avec Hamza. Mais si elle continuait d’être aussi bornée, il finirait par craquer. Il détestait les humains, et c’était pour ce genre de raisons : ils étaient incapables de se contrôler ou d’appréhender la situation avec jugeote. Ils préféraient monter sur leurs grands chevaux et se cacher derrière une fierté mal placée.

Il n’eut cependant pas tant de répit qu’il l’aurait voulu, Hanaki ne prit que quelques sauts à atterrir sur la branche. Evidemment, comme il l’avait pressenti, elle maîtrisait déjà la théorie et la pratique. Tout ce qu’il lui manquait, c’était de comprendre toutes les possibilités qui s’offraient à elle avec le chakra maintenant.
Par contre, elle avait l’air de vouloir, encore et toujours, être agressive. Mais quel paranoïa ! Et quelle arrogance ! Les humains n’en avaient-ils donc jamais assez ? Même l’effort ne les détournait pas de leur laideur.


« C’est tellement stupide. Menacer avant de demander. Il n’y a qu’un humain pour avoir si peu de clairvoyance. Tu préfères t’en prendre à quelqu’un dont tu ne sais rien, et t’inventer un ennemi imaginaire et potentiellement dangereux, que de simplement réfléchir ou poser une question ? Je t’aurais répondu même sans tout ton cinéma, je n’ai pas spécialement d’intérêt à le cacher. »

« Sham a été accidentellement blessé pendant l’entrainement, et Hamza l’a directement emmené à l’hôpital où il se repose. Il est hors de danger, mais elle avait besoin d’un autre médecin pour l’aider à le stabiliser. Si vous ne savez rien, c’est parce qu’elle reviendra juste après et qu’elle n’a pas jugé urgent de demander votre permission. Le sauver était plus important que de vous informer immédiatement de ce qui se passait. »

« Enfin, elle arrive bientôt de toute manière. Elle vous expliquera elle-même ce qui s’est passé. Votre chakra est éveillé, j’ai fait ma part du marché. Je vais donc m’en aller. »

« Tu as une petite demi-heure devant toi, et tu sais déjà concentrer ton chakra en un point précis. Les capacités d’un être vivant peuvent être résumées en six catégories : la force physique, la vitesse et les réflexes, l’adresse à utiliser l’environnement, la résistance physique, l’intellect, et sa maîtrise spirituelle et sensorielle. Ce sont les six utilisations possibles d’un renforcement par le chakra. Vous êtes capables d’utiliser tout ce panel de possibilités, maintenant, l’un comme l’autre. Vous avez juste à prendre vos habitudes et à le faire plus ‘consciemment’, maintenant. »


Gin s’envola, fit un petit tourbillon, et disparut.

Spoiler:
 
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Juil - 20:02
Shun observait la scène entre Gin et Hanaki sans intervenir. Il ne souriait pas vraiment, cette fois. Ce n’était pas tellement leur dispute qui le mettait dans tous ses états, de cela il n’en avait pas grand-chose à faire. De toute manière, Hanaki avait déjà prouvé qu’elle avait du talent pour agresser les gens et provoquer des esclandres. En même temps je ne lui en tenais pas rigueur, les papillons étaient des saletés. Oh, ils étaient beaux et fringants, mais c’étaient de vraies putes quand ils s’y mettaient. Et le reste du temps ils étaient d’une froide indifférence qui était tout aussi énervante que leurs coups en douce.
En revanche, la nouvelle que Sham s’était blessé à l’entrainement était plus préoccupante. Il aimait bien le garçon, Shun se promit même de passer le voir après l’entrainement. Quoi de plus normal ? Ils étaient équipiers maintenant, non ? Et même s’ils ne l’étaient pas, c’était devenu son ami depuis qu’ils s’étaient promené tous les deux dans la jungle tropicale à moitié réelle que Hamza avait créée pour eux.

Mais au moins, Gin avait aussi dit qu’il était hors de danger. Cette information était rassurante, et donc, il n’y avait pas tant lieu de s’inquiéter. C’était juste un accident. Après tout, les samouraïs qui s’entrainaient se prenaient parfois un mauvais coup. Alors pourquoi les ninjas feraient exception à la règle ?

En attendant que Hamza revienne et les informe de ce qui s’était passé, ou non d’ailleurs peu importe, Shun décida de se diriger vers un arbre tout proche. Comme l’avait dit Gin, il était désormais capable de ressentir le chakra, mais il en avait toujours eu en lui. Il y avait simplement une différence entre l’utiliser sans le savoir, et avoir conscience de l’utiliser. En l’utilisant tout en sachant ce qu’il faisait, il avait pu décomposer le processus de son utilisation. Dont le moment où il changeait sa nature pour en faire du chakra élémentaire. En sautant cette étape, il pouvait tout simplement concentrer du chakra normal dans son poing plutôt que du chakra élémentaire.
Il refit donc la même chose que pour un poing élémentaire, sauf qu’il se contenta de laisser le chakra tel quel. Les muscles et les tendons de son poignet, de ses mains, et de ses doigts, se raidirent et se tendirent plus que d’habitude. Mais Shun comprit aussi que c’était parce que leur puissance venait d’être augmentée : du coup, ils gonflaient. C’était très léger, invisible à l’œil nu. Mais en passant son autre main sur la première, il sentit à quel point la tension était supérieure à d’habitude.

** Il y a donc une limite au chakra qu’on peut concentrer dans une zone donnée. Et contrairement au chakra élémentaire le chakra classique ne sort pas du corps. Il reste bien dedans. C’est ce qui fait qu’il est consommé aussi vite : le chakra élémentaire s’évapore petit à petit dans l’atmosphère. Le chakra classique reste plus longtemps … Mais il finit tout de même par se consommer. Intéressant. Voyons voir la puissance de ce chakra maintenant ! **

Shunichi frappa du poing, de toutes ses forces, l’écorce qui recouvrait l’arbre. Elle vola en éclat, mais le tronc au-dessous, lui, ne laissa apparaître qu’une minuscule fissure. Il était un peu déçu : oui c’était plus fort qu’il avait tapé bêtement à mains nues. Après tout, au naturel, un poing ne fissure pas un arbre. Seulement … Eh bien, c’était tout simplement moins puissant que du Ki.

** Attends … Tu crois que … **

Le garçon avait encore le poing chargé de chakra. Il y ajouta du ki, et frappa de nouveau. Cette fois-ci, le poing s’enfonça de quelques centimètres dans l’arbre, laissant une belle marque.

** Les deux se cumulent ! Géant ! En plus, contrairement au ki, le chakra protège ma peau des dégâts de contrecoup si je frappe quelque chose de trop solide. C’est vraiment pratique. **

** Tu oublies une chose essentielle Shun : le chakra ne recouvre pas uniquement les possibilités en termes de puissance. Il permet d’améliorer toutes sortes de choses dans ton corps. Si tu le concentres dans l’oreille, tu peux améliorer ton ouïe, si tu le concentres dans ton esprit, te créer un bouclier psychique, dans tes doigts, améliorer ta dextérité, etc … Ce n’est pas à prendre à la légère. **

** Oui mais, Taka, le Ki permet aussi de faire toutes ces choses. En mieux. En fait, le seul intérêt du chakra c’est qu’il se cumule avec. Et qu’il reste plus longtemps. **

** Oui mais le chakra se cumule aussi avec lui-même. Tu as l’air de penser que tu ne peux utiliser qu’une fois la maitrise du chakra, mais tu peux l’utiliser plusieurs fois. A ton niveau, je dirais que tu peux en maintenir deux simultanément. De plus, tu sous-estimes la différence de durée : l’injection de ki ne dure que quelques instants. Le chakra peut rester concentré à un endroit de ton corps pendant plusieurs minutes. C’est quand même bien différent, et … **

** J’ai pigé, Taka. Ne t’inquiètes pas, je comprends bien que le chakra est génial. Je suis juste un peu déçu que la maitrise du chakra ressemble tellement au ki. Mais je suis content quand même. Surtout que ça ouvre de nouvelles possibilités. **

** Beaucoup d’autres. Les horizons que tu viens de t’ouvrir en t’initiant au chakra sont presque infinis. **


Shun sourit en entendant ces paroles. Ce n’était pas difficile de comprendre ce à quoi il pensait : les horizons, c’était un mot à lui pour le coup.

Au moment où il s’apprêtait à repartir frapper son arbre pour faire d’autres expériences, Hamza arriva. Elle dit que Sham allait globalement bien, et qu’il valait mieux ne pas poursuivre l’entrainement. Shun était plutôt d’accord : il était lessivé.
En plus il fallait apparemment s’attendre à une mission tout prochainement. Parfait.

« Puisqu’il en est ainsi, Dame Hanaki, Dame Hamza-sensei, je vais me retirer. Je vous souhaite une bonne soirée. Et au plaisir de vous revoir. »

Shun s’en alla sans plus de cérémonie. Comme à son habitude, sa façon de parler était celle d’un aristocrate manqué, mais ses actes étaient plutôt directs et il ne tournait pas autour du pot. Le temps de dire ouf, il était déjà parti sans demander son reste.
Genin
Rônin
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 28/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
14/150  (14/150)
Points de vie:
302/302  (302/302)
Points de chakra:
559/559  (559/559)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Juil - 17:47
« Quand on voit les méthodes que l’académie de Taki utilise depuis mon arrivée ici je pense être dans mon droit de me poser des questions et douter de tout le monde. Entre l’autre taré qui fouille mon esprit avec ses yeux bizarre, le fait que je reçoive ma convocation à un endroit où personne n’aurait pu savoir que j’y étais si on ne m’avait pas suivi, un senseï qui nous lâche pour qu’on s’entraîne avec un papillon, mon coéquipier qui se trouve d’après vous assez blessé pour nécessiter de l’emmener à l’hôpital, ouais, excusez-moi d’être sur mes gardes. »

« Et peut-être que j’aurais pu vous demander oui. Mais en même temps pourquoi ne pas nous avoir directement avertis ? La moindre des choses aurait été de prévenir. Je sais bien que vous en avez sûrement rien à foutre de Sham, mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. »


Hanaki s’inquiétant pour quelqu’un d’autre, cela était sauf habituel. Sham lui avait tapé dans l’œil ? Peut-être. Elle exprimait surtout beaucoup de reconnaissance envers son coéquipier, qui avait pris le temps de discuter avec elle du chakra, qui lui avait proposé de l’héberger. Elle était certes sauvage, mais elle pouvait faire preuve de gratitude envers les personnes qui l’aidaient. Et pour le moment depuis son arrivée dans la ville, il n’y avait eu que Sham.

Le papillon disparu, laissant Sham, Mori et Shun seuls, en attendant le retour d’Hamza, qui ne devait apparemment pas tardé. C’était l’occasion de tester les différentes utilisations du chakra. Maintenant qu’elle avait maîtrisé le truc en gros, elle devait réfléchir à ce qu’elle pouvait en faire. Gin dans un sursaut de pédagogie lui avait informé des six grands champs d’utilisation du chakra pour se renforcer. Ca laissait pas mal de choix, mais Hanaki avait déjà une idée en tête concernant sa première utilisation.

Depuis qu’elle avait entendu parlé du chakra, elle s’était demandé de quelle façon elle pouvait le mettre à profit pour augmenter ses techniques de chasse et de pièges. Jusqu’à maintenant, elle n’était capable que de faire des pièges qui demandaient énormément de temps, et qui devaient être extrêmement réfléchis en termes de position pour qu’ils soient fonctionnels. Elle se demandait alors si avec le chakra elle ne pouvait pas rendre leur exécution plus rapide, afin qu’ils soient plus maniables.

« Du coup Mori on a un peu de temps. Tu vas m’aider. J’ai besoin d’analyser comment je peux me servir du chakra pour faire des pièges. Ça nous sera utile pour nos traques. Pour la partie chasse j’ai déjà quelques idées. Les gâteaux que nous a refilé Gin, ils ont augmenté notre perception. Ensuite j’ai utilisé mon chakra pour bloquer ses attaques. Ça veut dire, que si j’arrive à concentrer du chakra dans mes sens, je devrais être en mesure d’augmenter à tour e rôle, soit ma vue, mon odorat, mon toucher, mon ouï. Voir peut-être tous en même temps, ce serait vraiment super, les proies deviendraient vraiment faciles à traquer. »

« Du coup ouais, c’est pour les pièges. Est-ce que tu penses que je pourrais avoir un moyen de les rendre plus efficaces ? »


« Aouuuuh ! »

« Mais de quelle façon ?


Mori se mit devant sa maîtresse, et commença à gratter le sol. Au début, ses pattes ne soulevaient qu’une portion ridicule de terre, aucun changement contrairement à la création d’un trou normal. Mais petit à petit, Hanaki sentit la force du loup croitre. Le trou se formait de plus en plus rapidement.

« Oui, je vois ce que tu veux faire, mais le problème, c’est que ça demande toujours pas mal de temps. Même si j’augmente la force de mes bras pour creuser plus vite, je ne pense pas être en mesure de pouvoir piéger quelqu’un avec ça. Il faut que ce soit discret et rapide. Mais c’était une bonne idée ! »

« Pffff »

Elle n’en revenait pas, il était vexé. Du coup, il partit s’allonger, laissant Hanaki seule face à son problème. Le problème des jeunes loups, c’est qu’ils étaient très susceptibles, et que dès qu’ils se sentaient inutiles, ils avaient tendances à bouder. Tant pis, ça finirait bien par lui passer.

« Bon bah je continue sans toi, mais c’est moi qui aurait tout le mérite ! »

Elle réitéra ses tentatives. Mine de rien, son travail face à ce problème renforçait sa maîtrise du chakra. Un coup elle essayait d’augmenter sa force physique, un coup son adresse pour permettre à la terre de s’effondrer. Elle ne se rendait pas compte que la gestion du chakra devenait de plus en plus naturelle, et rapide. Bientôt, elle allait pouvoir s’en servir en plein combat, sans aucune difficulté.

Mais son objectif n’était pas cela, et elle commençait à être frustrée de ne pas pouvoir réussir ce qu’elle souhaitait. Mais elle commençait à être sur la bonne voie. Sa nouvelle idée lui permettait de créer un piège sans être vue, et même de la faire à distance. Elle essayait, à la manière de Gin, de projeter son chakra dans le sol en plaquant ses paumes contre celui-ci. Ensuite, elle le conduisait à l’endroit où elle souhaitait, puis elle laissait exploser son chakra.

L’idée était qu’avec son chakra, elle soit en mesure de créer un trou sur la surface, de façon à ce que lorsqu’un poids trop élevé marche à cet endroit, la terre s’effondre et que la personne tombe dans un trou. Son premier essai fut plus qu’encourageant. Elle lança une grosse pierre à l’endroit où elle avait fait son trou. Le sol s’effondra. Mais sur à peine 1 mètre de profondeur.

« Et viens voir Mori ! Regarde-moi ça ! C’est trop cool non ? Bon il faut que je m’entraîne encore un peu parce que là tout au plus ça ralentis l’animal, ça le capture pas. Mais je pense que si j’arrive à faire un trou d’environ 3 ou 4 mètres de fond, ça peut devenir vraiment sympa. C’est vraiment génial le chakra ! Allez, je m’y remets ! »

Mais elle n’eut pas le temps de continuer, qu’Hamza fit son entrée. Ni une ni deux, elle courru vers elle.

« Comment va Sham ? J’espère que vous n’êtes pas responsable de ce qu’il s’est passé. Quand est-ce que je peux aller le voir ? Il va s’en tirer au moins ? Vous auriez dû prévenir de l’incident, j’ai faillis défoncer votre papillon arrogant s’il ne me disait pas ce qu’il s’était passé. On ne sait jamais ce qu’il peut arriver, c’est vrai quoi, on vous connaissait pas avant ce matin. »

« Et sinon ça dérange si j’utilise encore la cour après l’entraînement ? J’suis sur une piste pour améliorer un piège j’aimerai bien finir ? »
Genin
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
33/150  (33/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Juil - 15:30

Hamza Majutsuchi (CS)
Pvs : 75 Chakra : 10

Gin ne s’inquiéta même pas de la réponse d’Hanaki, et disparut au début de sa tirade. Pour ce qu’il en avait à faire des humains. De toute manière, leurs capacités mentales limitées n’allait pas permettre à cette jeune fille de comprendre. Alors à quoi bon ?

Hamza, elle, ou plutôt son clone supérieur, n’arriva qu’une petite trentaine de minutes plus tard. La réaction des deux étudiants fut plutôt contradictoire. Mais elle nota aussi sec qu’ils avaient changés. En très peu de temps. Donc Gin avait bien fait son travail, malgré son caractère de cochon. Enfin, de cochon, vous voyez ce que je veux dire.
Les questions fusèrent bientôt. Hamza remarqua ce que Gaden avait pu noter sur le dossier à son propos : elle avait décidément bien du mal à faire confiance à l’Empire. Déjà à bout de souffle, fatigué, le clone lui fit signe de la main pour stopper le flux incroyable de questions qui sortait de sa bouche. Au moins, ces deux-là étaient égaux à eux-mêmes. Shun, cependant, semblait plus réservé. Il se contentait d’attendre les réponses.

« Sham a mal réagit à une de mes techniques pour développer les capacités de quelqu’un. C’était la première fois que j’étais confrontée à ce genre de réaction, et ça nous a échappé à tous les deux. Je suis sans doute partiellement responsable, si, mais je ne pense pas que ce soit très utile pour Sham de chercher à savoir qui est vraiment coupable. En tous cas je l’ai stabilisé, et amené à l’hôpital pour bénéficier de meilleures installations, et pour demander l’aide d’un ami. Celui qui m’a appris la médecine en fait. Je ne sais pas si on peut dire qu’il va bien, mais en tous cas il est hors de danger, et le point positif dans tout ça c’est que maintenant, mon ami et moi, on va réellement pouvoir l’aider. Et oui tu peux aller le voir, les visites ne sont pas autorisées aussi tard, mais dès demain matin, l’hôpital sera ouvert et il devrait être réveillé. »

Hamza inspecta le chakra qui se dégageait des deux jeunes gens. Même avec son statut de clone, elle pouvait les repérer assez facilement.

« Hmmm … Vous avez fait du bon travail. Les papillons ont un sale caractère, mais Gin a dû faire le sien. Je suis étonnée que ça ait été si rapide, quand même. Vous savez utiliser le chakra maintenant, donc on va pouvoir passer à du concret. Désolée de lui avoir laissé la première partie de votre entrainement, mais sans aucun chakra j’aurais eu du mal à vous enseigner quoi que ce soit. »

« Et le mieux pour pouvoir enseigner proprement … C’est de vous emmener en mission. Demain matin je contacterais mon supérieur pour essayer d’en avoir une. En situation réelle, j’aurais plus facile à vous apprendre à dissimuler votre chakra, et à voir ce qui vous manque vraiment. De toute manière vous êtes plus doués que ce que je pensais : je ne vais pas vous préparer pour l’examen Genin, si vous y alliez maintenant vous seriez bien capables de mettre une trempe à l’examinateur. On va viser un peu plus haut sinon y’aura pas de défi pour vous. »


Shun ne sembla pas s’en émouvoir et quitta tout simplement l’aire d’entrainement. Il ne paniquait pas facilement décidément. Son sang-froid cachait peut-être quelque chose … Enfin, en tous cas, si ce n’était pas ça, il lui serait bien utile.

« Oui tu peux utiliser l’aire d’entrainement, il est réservé encore pour deux heures. Mais après c’est la fermeture de l’académie donc je ne pense pas qu’ils te laisseront rester ici. »

« Bon je vous recontacte quand j’ai du nouveau pour la mission, apparemment tu as de la suite dans les idées … J’ai déjà hâte de voir comment vous allez progresser par vous-mêmes avant qu’on ne reprenne en équipe. »


Elle avait bien fait de venir, mais eu tort de s’inquiéter. Clairement, l’un comme l’autre, n’étaient pas vraiment fragile. Heureusement que Gin et Hanaki ne s’étaient pas battus, n’empêche. Quel que soit le vainqueur, ça n’aurait pas fait ses affaires.
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Juil - 19:04
Shun et Hanaki : 27x2=54 xps
Sham : 27 xp
Hamza (M.) : 120 drâkes
Chuunin
avatar
Messages : 175
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
159/300  (159/300)
Points de vie:
297/297  (297/297)
Points de chakra:
498/498  (498/498)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Académie Impériale
-