AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Ven 19 Mai - 10:38
Citation :
Post réservé pour la description.
Chuunin
Chef du clan Uzumaki de la branche des sceaux
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
1/150  (1/150)
Points de vie:
260/260  (260/260)
Points de chakra:
935/935  (935/935)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 11:12
Citation :
Mission : '' Gravé dans la roche '' - 1

Depuis bien une semaine, Masa se la coulait douce. Il se laissait enivrer par les joies du repos, et profitait de ses vacances bien méritées. A raison d’une mission tous les deux mois, il fallait dire qu’il était tout de même sur un rythme de travail effréné. Mais que voulez-vous ? Même lorsqu’on a envie d’un peu de farniente, le devoir finit par nous rattraper. C’est le contrecoup des privilèges de ninja, malheureusement, et il faut bien les assumer. Comme à chaque fois, l’ordre de mission lui fut envoyé. Ce n’était pas le genre du personnage d’aller quémander pour qu’on lui donne du travail, bien au contraire. De toute manière, le salaire arrivait même si on ne faisait rien du tout. Alors pourquoi se rajouter des tâches, alors qu’on avait tant de temps pour ses propres loisirs ? Ce n’était pas réellement de la paresse : les occupations de Masa étaient très prenantes et plutôt épuisantes. C’était d’avantage une histoire de passion. S’il n’avait pas eu besoin des avantages de l’armée, il aurait bien entendu œuvrer à faire le mal à plein temps.
D’ailleurs il n’y avait plus personne dans sa cave. Il devrait reprendre ses bonnes habitudes une fois rentré de sa mission : avoir une ou deux personnes de séquestrée chez soi, c’est avoir de quoi mettre quelqu’un de bien en prison. Tout en pensant cela, Masa sourit dans son for intérieur : le sceau du Diable était vraiment son invention la plus sublime.

Et cette mission ? De la diplomatie. Ce n’était pas une mauvaise idée de le coller là-dessus si on se met à la place des autorités : c’était la discipline dans laquelle il avait toujours eu les meilleurs résultats. Mais ce seraient des négociations importantes. Et en plus, il allait devoir voyager loin : jusqu’au pays de la roche. Ce n’était clairement pas la porte à côté. Il le savait : il l’avait déjà ouverte. Sa voisine était une vieille dame malheureusement très turbulente. La pauvre ne cessait de geindre que tous ses voisins étaient fous et faisaient du bruit. Du coup, c’était elle qui en avait fait. Maintenant ? Elle s’était suicidée, et faite dévorer par ses trois chats. Quelle misérable fin. Masa avait été très peiné quand les jeunes recrues de l’enquête étaient venus faire le tour du voisinage pour avoir quelques informations. Il aimait beaucoup cette vieille femme.
*Ahaha*.

L’important, avant de partir de chez soi, c’est de profiter d’un dernier repas savamment choisi. Parce qu’on ne sait pas quand l’on va pouvoir à nouveau se faire quelque chose de digne de ce nom. Surtout dans un coin perdu comme le pays de la roche … Des montagnards. Quelle horreur. Des types poussiéreux noircis par les mines et plombés par leur propre manque de civilisation.
Du coup, en véritable cordon bleu, Masa déposa deux bons morceaux de viande crue dans son assiette, et les dévora avec l’avidité carnassière d’une bête sauvage … Vous y avec vraiment cru, hein ? Je plaisante. Bien entendu, il fit cuire sa viande à point et la mangea avec appétit, mais les manières les plus convenables. Le jeune homme était quelqu’un de très pointilleux sur les civilités. Sa petite portion de légume et de riz comme accompagnement, et il obtenait un repas équilibré qui l’accompagnerait toute la journée, son arrivée étant prévu au milieu de la nuit au village de …


*Comment c’est déjà ? Bah ! Peu importe. Je n’ai pas besoin de connaitre le nom de ce gouffre à pouilleux.*

Préparer son sac pour une mission, surtout une mission d’un rang correct, est toujours fastidieux. Car il s’agit de penser à tout. Vêtements de rechange, des fruits secs dans le cas où le ragoût local serait réellement immangeable, quelques produits de beauté, et, bien entendu, sa collection de scalpels. Il avait eu tellement de mal à les rassembler qu’il ne s’en séparait jamais. Et puis, ils demandaient un entretien journalier pour ne pas s’émousser.
Il prit également une torche et un allume-feu : s’il devait se rendre dans des souterrains, ce serait plus qu’utile. L’Uzumaki ne se voyait pas allumer des bouts de bois à coup de Raiton. Trop coûteux en chakra, et puis, très compliqué à mettre en œuvre niveau contrôle de l’intensité de l’éclair. Il fallait suffisamment puissant pour brûler, mais pas trop pour ne pas carbonise. Un vrai casse-tête.
Voyons, quoi d’autre ? Une corde ? Non, il maitrisait la supade, ce ne serait pas nécessaire. Pour remonter quelqu’un, à la limite. Mais si un mineur était coincé au fond de la mine, au bord d’un ravin, Masa lui marcherait sans doute sur la main alors bon … Mieux valait prendre sa peluche favorite. Le Tanuki Bleu. Un vieux mythe pour enfant qu’il aimait beaucoup. Et la peluche elle-même, de la taille d’un ballon de baudruche, ne prenait pas tant de place que cela dans ses affaires.

Il prit également un pinceau pour ses sceaux. La mission durerait sans doute plusieurs jours, et c’était hors de question de ne pas pratiquer sa gymnastique matinale.

Eh bien, il était maintenant fin prêt. Ne restait qu’à se rendre aux portes de la ville afin de se renseigner sur un possible moyen de transport à présent … La route à pieds c’était bien sympathique, mais pour un ninja en mission diplomatique, il y avait peut-être moyen de négocier quelque chose pour aller jusqu’au pays de la roche.

C’est le sourire aux lèvres qu’il se rendit jusqu’aux portes de Taki. Non sans, au passage, gratifier un gamin un peu trop heureux d’un féroce croc-en-jambe qui l’envoya s’exploser le crâne contre le rebord d’un puits. Sa mère accourut tandis que le sceau brillait sur la poitrine de Masa. Son meilleur ami, présent au moment des faits mais qui n’avait pas vu la scène, pas plus que tout le monde, était en train de se faire incendier et menacer de mort pour avoir tenté de tuer le garçon. Et le grand frère était parti en courant chercher du secours.
Masa était de bonne humeur en arrivant devant le garde en faction : la ville allait lui manquer décidément.


« Bonjour. Je suis Masa Uzumaki, Chuunin au service de l’Impératrice. Serait-il possible de connaitre les moyens de transport qui partiraient pour le pays de la roche ? Je dois m’y rendre dans le cadre d’une mission dans les plus brefs délais. »
Chuunin
Chef du clan Uzumaki de la branche des sceaux
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
1/150  (1/150)
Points de vie:
260/260  (260/260)
Points de chakra:
935/935  (935/935)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 19 Mai - 15:30
Le garde te dévisage jusqu'à noter ton bandeau. Il a l'air plus morose que suspicieux.

" On nous avait pas prévenus ... Mais y'a une caravane de marchands qui partent vers les clans du Nord dans moins d'une demi-heure, sont là-bas. Ils ont déjà une escorte mais ils refuseront pas un ninja gratos pour renforcer tout ça. Y'a toujours quelques brigands près du pays de la roche ... "

Apparemment l'affaire est réglée. Pour les marchands, ils transportent apparemment de la soie, essentiellement. Il y a trois chariots et sur chacun d'entre eux se trouve un ninja du village. Des Genins apparemment.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 244
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
217/300  (217/300)
Points de vie:
303/303  (303/303)
Points de chakra:
876/876  (876/876)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Quartier Sud - Habitations
-