AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Lun 19 Juin - 20:52
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge 855561auberge

Ouverture le 20ème jour du règne du cheval de l'an 28.

Auberge tenue par Hanaki Inuzuka, Genin de l’Empire. Elle a été financée par l’armée, qui encourage ses recrues à exercer un emploi pendant leur formation afin de participer à l’essor économique de Taki.

La responsable n’est pas toujours présente, en fonction de ses entraînements et de ses missions, mais lorsque ce n’est pas le cas, vous vous retrouverez face à Aika, jeune serveuse et cuisinière, embauchée par l’armée pour permettre à Hanaki d’effectuer ses diverses tâches.

L’établissement a connu une forte promotion a son ouverture, il est donc souvent rempli, mais si vous êtes shinobis, vous trouverez toujours une place réservée dans un coin et un lit pour vous coucher.

Vous pouvez venir ici pour boire un coup, manger un morceau, dormir dans un lit assez confortable, ou encore acheter des petites armes de faibles qualités fabriquées par la gérante, et tout cela pour des sommes de drake assez modiques !

Elle est située juste en face du restaurant huppé « Aux Petites Baguettes », les rumeurs racontent même que les deux propriétaires seraient en conflit permanent, leurs différents animant régulièrement vos soirées.

[Ouverture d’une auberge. Bonus de 35 drakes pour Hanaki avec sa compétence aubergiste niveau 6. La vente d’armes FQ nécessitent d’être au tarif normal, à condition que Hanaki ait au préalable acheter les matériaux pour les fabriquer de ses propres gils (80% du prix de base) avec la compétence trappiste niveau 4.]


Spoiler:
 
Genin
Kami Seisen
Messages : 146
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue30/100" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (30/100)
Points de vie:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue112/112" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (112/112)
Points de chakra:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue207/349" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (207/349)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Fév - 1:00
Lorsqu’elle quitta l’Eglise de Suijin, Ihoko était perturbée. C’était plutôt bien d’avoir trouvé un visage familier et sympathique, elle en voyait trop peu. Mais ce qu’elle avait découvert aujourd’hui changeait beaucoup de choses. Et sa quête de vérité prenait une tournure toute autre : elle avait tout simplement raison. Et c’était beaucoup plus grave que ce qu’elle avait imaginé. Mais il lui manquait des éléments pour parvenir à comprendre ce puzzle …
Alors qu’elle tournait à l’angle de la rue, la jeune femme eut un haut-le-cœur. Nausée. Est-ce que c’étaient ces révélations qui la mettaient dans un état pareil ?
Elle avait besoin de s’asseoir et de manger quelque chose. Réfléchir dans ces conditions n’était pas envisageable. L’impression qu’elle allait exploser de l’intérieur était trop forte.

Le Loup et l’Agneau. Ihoko s’y rendait de temps à autre. C’était une petite auberge, principalement fréquentée par les shinobis de faible grade, généralement les plus jeunes. Si elle s’y rendait aussi régulièrement, c’était surtout parce que la gérante, Hanaki Inuzuka, était le genre de kunoichi avec lequel il ne fait pas bon chercher les embrouilles. Du coup, personne n’irait se risquer à embêter la jeune femme pendant qu’elle se restaurait. C’était un bon moyen d’avoir la paix et de manger un morceau : il y avait aussi le studio payé par l’académie, mais elle n’était pas très douée pour la cuisine, et manger des râmens instantanés tous les soirs risquait surtout de la rendre malade sur le long terme. Encore que … On ne le voyait pas souvent, mais la jeune femme était étonnement solide malgré sa carrure.

Comme l’auberge était normalement un havre pour elle, Ihoko ne prit pas le temps de s’attarder ou de détourner son chemin en voyant les regards qui se posaient sur elle à son entrée. Elle se dirigea directement vers le bar afin de passer sa commande. Du pain, un peu de viande, un morceau de fromage. Rien de très original, mais elle avait vraiment faim. Et elle espérait vraiment que la nourriture fasse passer ses préoccupations. En attendant qu’elle trouve à qui parler pour démêler ce bordel, il fallait réussir à garder la tête hors de l’eau.
Alors qu’elle réfléchissait, elle ne s’aperçut pas que les regards de haine étaient plus intenses à une table non loin de la sienne, où elle s’était assise seule, dans un coin de la pièce …

Ihoko n’avait pas pour habitude de cacher son visage. Si elle avait mis un capuchon, ou n’importe quoi pour dissimuler ses cheveux ou ses yeux rouges si caractéristiques, ça aurait été un peu comme un aveu. Qu’elle refusait qui elle était, et qu’elle se sentait coupable. Or, ça n’avait jamais été le cas. Elle ne considérait même pas son père comme coupable, à dire la vérité. Même si elle lui en voulait énormément pour ce qu’il avait fait, pour elle, le problème, c’était que l’Empire c’était construit dans le sang et la guerre. Et que le noble but qui était le sien mettrait du temps à bâtir le monde utopique dont ils rêvaient tous. En attendant, dans de telles conditions, il se créait des hommes comme Shura Ryuuketsu. Le coupable, c’était l’Empire. Mais pourtant, dans l’histoire, elle n’arrivait à en vouloir à personne. Elle était peut-être juste comme ça.

Son repas n’était pas encore arrivé que quelqu’un frappa du poing sur sa table. Ihoko sursauta. Son premier réflexe, fut de regarder dans la direction du bar. La gérante n’était pas là, c’était juste la servante qui la remplaçait … beaucoup moins dissuasive.
Tant pis, il allait falloir se débrouiller. Elle détourna le regard vers le garçon qui était venu lui parler de manière si … cavalière. Il semblait être en colère. Un peu ivre, aussi. Heureusement, il était seul, ses trois amis étant un peu plus loin, à la fixer avec le même regard, mais immobiles.
Peut-être qu’elle pouvait s’en sortir seule …

« T’as rien à foutre ici … C’est pour les shinobis, ce bled. Pas pour toi. »

« Je suis shinobi. »


Il frappa de nouveau la table, du plat de la main cette fois. Il semblait particulièrement en colère, et directement contre elle. Ihoko comprenait mal la situation : elle avait l’habitude de la violence verbale. Mais là, c’était plus personnel. Il lui en voulait bien d’avantage que ceux qu’elle avait pu croiser jusqu’ici.

« Mon père était Saburo Nokuzaki. Tu le connais ? »

Ihoko baissa la tête. En fait, elle le connaissait, effectivement. Elle avait lu son nom dans la presse. Non, pourquoi baissait-elle les yeux ? Malgré son envie de les lever, elle n’y arrivait pas. Ce qu’elle ressentait était proche de la honte, mais encore d’avantage d’une très grande tristesse.

« C’était un Jounin de l’Empire. Il a fait partie d’une équipe d’investigation sur les ruines de Suna. On a retrouvé son corps brûlé, probablement par de la lave en fusion. Le Yoton. »

Autrement dit, la technique de prédilection de son père. Etrangement, l’attitude d’Ihoko et le fait qu’elle le sache sembla un peu radoucir le garçon, qui lui désigna la porte.

« Casses-toi. Personne ne veut de toi, ici. »

Cette fois, Ihoko le regarda droit dans les yeux, l’air courroucé. C’était un crétin. Comme tous les autres, aveuglés par la colère.

« Tu crois être le seul à avoir perdu quelqu’un, abruti ? Je n’ai rien à voir là-dedans. Laisse-moi tranquille ! »

Elle voulut s’éloigner de lui et aller s’asseoir ailleurs, mais il l’attrapa par le col.

« Sale traitresse ! »

Il fut étonné de la voir se dégager : elle est plus coriace qu’elle en a l’air, ça en surprenait encore un. Il avait réussi à la mettre en rogne. Elle composa les techniques du Shikumi, prête à lui en faire baver pour avoir osé la toucher et …

Et elle s’arrêta en plein élan, réalisant qu’elle n’avait aucun droit de faire ça. Riposter reviendrait à s’abaisser à son niveau. Qu’elle le veuille ou non, c’était un citoyen impérial comme elle. Ce que désirait Ihoko, c’était l’harmonie, pas imposer sa force. Et elle n’aimait pas, plus simplement, la violence.
Seulement, ce n’était pas le désir de tout le monde. Et comme elle avait commencé une technique, l’autre avait réagi. Elle l’aurait normalement eu, mais elle s’était interrompue, donc … Le poing la cueillit en plein visage.
Elle recula de quelques mètres, perdant l’équilibre. Le coup n’avait pas vraiment fait mal, mais elle n’avait l’habitude d’en prendre, du coup elle était un peu sonnée. Ihoko s’attendait à en recevoir un deuxième, mais il n’en fut rien …

La jeune femme se redressa, sans comprendre. Il y avait une silhouette entre elle et celui qui l’avait frappée.
Le tenancier. Il avait mis fin à la bagarre.
La jeune femme se releva simplement, heureusement que l'homme était intervenu. A l'instant où le poing l'avait atteint, une colère sourde avait commencée à s'emparer d'elle. S'il n'avait pas été là, elle aurait réduit cet imbécile à l'état de larve suppliante. Elle n'avait plus aucune pitié pour lui. Après tout, en avait-il pour elle ? Elle n'avait strictement rien à prouver à quelqu'un comme ça.
Enfin, le calme participa à son retour à la quiétude. Ce n'était pas la première fois qu'une telle chose lui arrivait, et certainement pas la dernière.

[Edit Shigure : Ihoko : +10 xps]
Genin
Ihoko Ryuuketsu
Messages : 124
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue34/100" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (34/100)
Points de vie:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue242/242" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (242/242)
Points de chakra:
" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Left_bar_bleue254/254" Le Loup et l'Agneau " - Auberge Empty_bar_bleue  (254/254)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
ONOGORO
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Quartier Ouest – Loisirs et commerces
-