AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Amphithéâtre 'Histoire de l'art' - Examen Genin

 :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Académie Impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 21 Juin - 0:20
[La session d'examen Genin du règne de la Chèvre aura lieu ici, à cause des événements récents et de l'état des amphithéâtre principaux.

Cette session est prévue pour 50 participants au total, à 13h. C'était une libre inscription, c'est-à-dire que tous les étudiants qui se sentaient prêts ont pu s'inscrire. Comme pré-requis : il fallait maîtriser les trois techniques de base des ninjas : le ninjutsu non-élémentaire rang 0.

L'examinateur de cette session a pour nom Shuichiro Nasake. C'est un Chuunin, professeur d'arts à l'académie depuis quelques années. Il est connu pour être un peintre très doué. Et aussi pour avoir assuré pendant la dernière guerre. Ses élèves l'aiment bien, en général. Patient et pédagogue.

Pour le moment il est 12h30, l'amphithéâtre se remplit déjà. Tout le monde a l'air concentré et se prépare à sa façon. Mais l'examinateur, lui, n'est pas encore là. Un papier est posé sur la porte d'entrée et il est marqué : '' La vigilance est le chemin du royaume immortel, la négligence celui qui conduit à la mort ''. Ca semble être une citation monastique.]
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 14:08
Deuxième fois que je me présentais à cet examen, hier à Shousan aujourd'hui à Taki. Je ne pouvais malheureusement plus réellement traîner à cette place d'étudiant que j'avais construit à coup de mensonge et de manipulation. Le reste de mon équipe avait été gradée juste après l'attaque. J'étais content d'apprendre que Shun se portait mieux et qu'Hanaki n'avait pas réellement souffert de l'affrontement. Tout comme Mori. Ils avaient tout de même eu pas mal de chance. Surtout le blondinet qui en était sortit mais à un cheveu, un peu plus et c'était avec les pieds en premier qu'il aurait quitté l’amphithéâtre. Je chassais cette idée de ma tête, j'avais plus important dans l'immédiat. Bien que ce serait plutôt une formalité qu'autre chose. Après tout, avec mes connaissances, passer genin s'était réellement pas sorcier.

Certains étudiants jetaient des coups d'oeil un peu partout. Rien à voir avec le stresse de cet examen à mon avis. Plutôt un contre coup de l'attaque qui avait eu lieu ici même. Le bâtiment n'était même pas encore totalement retapé, il y avait toujours une certaine tension dans l'air, sans parler de la cour qui était en bien meilleur état que les premiers jours mais il y avait encore des traces de l'affrontement ... Autant dire qu'on n'était pas prêt d'oublier ce qui s'était passé, ni les morts pour beaucoup. Moi, je ne connaissais personne, juste croisé un ou deux qui étaient morts. Ca me faisait pas réellement de la peine mais tout de même ... Mourir de cette façon, c'était vraiment moche. Au moins, ils n'avaient pas du ressentir la souffrance.

J'heurtais quelqu'un, plongé dans mes pensées je ne l'avais pas vu. Le choc fut si brutale que je me retrouvais le cul à terre. Tak n'était pas là, il n'avait pas voulu venir préfèrent se rendre au mon Hansei. Il avait prétexté que de toute façon jamais il n'aurait pu lui aussi participer à l'examen. Je connaissais la véritable raison ... Depuis que je l'avais frappé il y avait un malaise entre nous deux. Ca ne roulait plus comme avant. Ca ça m'attristait énormément.

« Désolé, je pensais à autre chose. » dis-je en frottant mon postérieur douloureux

« Pas de soucis mec, on est tous un peu dans le même cas. Je suppose que tu participe aussi à l'examen ? » il tendit sa main

« Oui. Oui c'est ça, le stresse me fait perdre la tête. »

Il m'aida à me relever, il avait bien plus de force que moi. A la vue de la musculature de ses bras il allait sûrement se diriger vers le taijutsu. Surtout avec une réserve de chakra aussi mince.

« Je t'ai jamais vu dans le coin comment ça se fait ? »

« Ho, je fais partie de l'équipe d'Hamza Majutsuchi. »

Il écarquilla les yeux comme des billes. « Houaa ! Ca veut dire que tu fais partie de la super équipe ? Celle qui a participé à la défense de l'académie contre les créatures horribles ?! Tu connais bien Shunichi Meizan et Hanaki Inuzuka alors ? »

« Heu, ouai. Comme je t'ai dit je fais partie de cette équipe. »

« Comment ça se fait que tu étais pas là toi aussi ? »

« J'étais à l’hôpital. Une blessure durant un entraînement. »


« Houaa ! Tu crois que tu pourras me les présenter un jour ? C'est des vrais héros ! C'est rare d'être promus genin comme ça ! Et surtout de se battre aux côtés d'aussi grosses pointures ! La princesse Kaguya, Shura Ryuuketsu, Jirobuu Akimichi. » « C'est bon tu vas pas tous les faire non plus ! Je sais qui était là ! » « J'aurais trop aimé être là. En plus il parait qu'il y avait l'Eclair Blanc ! C'est un vrai connard mais qu'est-ce qu'il pète la classe. » « Mais tu vas la fermer oui ?! »

Je sais pas pourquoi mais j'étais en colère, peut-être toutes ces petites choses qui s’agglutinaient depuis peu. Sans réfléchir mon poing vola en direction de l'étudiant qui esquiva sans grand mal. Me rendant la pareil à l'aide de son genoux dans mon estomac. M’effondrant au sol, tenant l'endroit douloureux entre mes bras.

« T'as vraiment un problème mon gars ! Faut te faire soigner. Soit pas jaloux de tes amis parce que tu étais pas là. Du con va. »

Je tentais de grommeler quelques mots mais impossible. L'idée de le soumettre à un genjutsu était plutôt tentante. Mais non, j'avais déjà été trop loin rien qu'à vouloir le frapper. Je me voyais déjà le regretter un peu après. Les étudiants passaient sans faire grand-chose. Après tout ils avaient assisté à la scène. Je me relevais, ça allait mieux. La salle d'examen n'était plus très loin. Heureusement car l'envie de m'en prendre à ce type me brûlait de l'intérieur. Mais bordel ! Qu'est-ce qui se passait avec moi pour le moment ? Rien n'allait plus !

J'entrais dans la salle sans prêter attention à l'inscription, il était encore tôt, il devait au moins y avoir une bonne vingtaine de minutes avant le commencement de l'examen. Je prenais la première place libre qui me tombait sous la main. Plongé encore une fois dans mes pensées. Je levais tout de même ma tête histoire de voir s'il y avait déjà une personne pour nous surveiller ... Aucun, rien d'étrange. Je ne sais pas pourquoi déjà à Shousan ils avaient pris un malin plaisir à nous torturer la cervelle. Qu'est-ce que l'Empire avait bien pu prévoir pour ça ...
Anbu
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 17:02
En y repensant j'étais vraiment dégoûté. J'aurais pû me retrouver facilement parmi les défunts et mourir dès l'assaut surprise du monstre étant donné ma faible consistance et ce que j'avais entendu vis à vis de la force de celui-ci. Mais je n'y avais même pas assisté ! À quoi ressemblait-il ? Quels combats avaient été menés ? Et surtout quels furent les réactions des étudiants face à tant de violence ?

Cette panique générale aurait sûrement été drôle avoir, la peur de la mort, l'instinct de survie face à ce qui pouvait l'entraîner... toute cette agitation, il aurait été facile de faire un croche-pattes par-ci par-là, histoire d'en profiter d'autant plus. Sûrement est-il que la plupart n'aurait pas essayer de comprendre la cause de leur chute mais aurait continué en une sorte d'automatisme d'essayer de fuir ce lieu de violences et de meurtres. Car il y avait en effet un bon nombre de victimes selon les dires, puis vu les tâches de sang encore présentes quelques heures après lorsque j'étais arrivé, ça avait en effet était un réel massacre. Je me fichais un tant soit peu de qui était mort, qui était blessé, tout ce qui me préoccupait était de ne pas avoir vu l'ensemble de ce tableau, les élèves courant dans tous les sens, des monstres puissants, un bain de sang et d'effroi et des opposants qui s'étaient alliés dans un combat contre les spécimens.

Il paraissait d'ailleurs que certains avaient été promus suite à leur participation au combat, c'était bien ma veine, dire que j'aurais pû ne pas passer par de telles formalités que constituait ce futile examen... de plus lors de ce combat il y aurait sûrement eu matière à s'amuser, créer des clones inconsistants se plaçant devant des combattants "alliés" et faisant mine de s'attaquer au monstre, histoire qu'il riposte en traversant mon clone et percutant de plein fouet l'un des étudiants. Sa réaction partagée entre la surprise, la douleur et l'incompréhension au moment de l'impact aurait sûrement était des plus jouissif possible, avec un peu de chance il ne serait pas mort mais entrain de gémir dans un coin et je pourrais prétexter que ce n'était pas intentionnel, une simple erreur de débutant. Mais voilà qu'à la place j'étais chez moi entrain d'en apprendre plus sur ce qui était appelé le "Kyuchioses", des techniques d'invocations d'animaux spécifiques à l'utilisateur lié par un pacte à ceux-ci. Une lecture se remettait à plus tard mais un tel évènement...

« Houaa ! Tu crois que tu pourras me les présenter un jour ? C'est des vrais héros ! C'est rare d'être promus genin comme ça ! Et surtout de se battre aux côtés d'aussi grosses pointures ! La princesse Kaguya, Shura Ryuuketsu, Jirobuu Akimichi. »

Alors que je marchais vers le lieu d'examen et m'en approchais de plus en plus au point que l'on pouvait en voir l'entrée, j'aperçu celui que je venais d'entendre précisément à l'instant, c'était un gars de ma classe de cette année, Toride je crois. C'était sûrement l'un des meilleurs pratiquant de taijutsu parmi les étudiants, il s'était de loin hissé à ce titre à l'échelle de notre classe alors cette théorie paraissait plutôt probable. Le garçon avec qui il paraissait discuter me disait quelque chose mais je ne le voyais que de dos, tout ce que je pouvais actuellement affirmer était qu'il n'avait pas suivi les cours avec nous.

« C'est bon tu vas pas tous les faire non plus ! Je sais qui était là ! »
« J'aurais trop aimé être là. En plus il parait qu'il y avait l'Eclair Blanc ! C'est un vrai connard mais qu'est-ce qu'il pète la classe. »
« Mais tu vas la fermer oui ?! »

Le poing du dernier interlocuteur ayant pris la parole fusa alors qu'il finissait sa phrase, il semblait être épris d'une sorte de colère qui ne l'était pas, il paraissait d'ailleurs plutôt saoulé par quelque chose. Toribe combinait effectivement le fait qu'il soit collant tel un chien affectif envers son maître et le fait qu'il devenait comme un taureau lancé au galop, que ce soit en combat ou lors d'une discussion, il ne s'arrêtait plus une fois qu'il avait commencé.

C'était peut-être la cause pour laquelle le jeune homme qui lui faisait face avait été lancé par un élan de violence mais vu à quel point cela ne ressemblait pas à de la rage mais à quelque chose d'encore plus profond, Toride n'était sûrement pas le seul facteur à son comportement soudain. Dans tous les cas, c'était un réel acte de bravoure que s'attaquer à celui-ci, il fallait ne pas avoir peur de prendre des coups en retour, c'est d'ailleurs en coup de genou en plein estomac - qui pour le coup fut assez jouissif à regarder vis à vis de l'impuissance à laquelle faisait face son opposant - qu'il riposta en esquivant avec facilité une attaque qui semblait à la hauteur de celles que je pouvais porter, soit complètement inefficace.

C'est d'ailleurs lorsqu'il tomba à terre que je pû enfin voir qui il était en passant juste à côté de celui-ci, Sham, je ne savais pas grand-chose de lui mis à part le fait qu'il avait intégrer la fameuse équipe dont tout le monde parlait depuis quelques temps. Les membres de cette équipe avaient d'ailleurs à ma connaissance participer aux combats s'étant dérouler lors du fameux drame, ainsi c'était eux qui s'étaient retrouvés propulsés au rang de genin sans passage d'examen. En réalité, il ne paraissait pas si fort que ça mais là n'était que le combat au corps à corps dit "taijutsu", par conséquent il se démarquait sûrement dans un autre domaine de compétence, peut-être plutôt du ninjutsu ?


« T'as vraiment un problème mon gars ! Faut te faire soigner. Soit pas jaloux de tes amis parce que tu étais pas là. Du con va. »


Telles furent les dernières paroles de leur rencontre remontant jusqu'à mes oreilles alors que j'avais déjà fait plusieurs pas dans la salle qui d'ailleurs s'était déjà bien remplie. Il n'était pas là ? Je ne le savais pas ça, c'était donc pour ça qu'il s'était retrouvé ici à cette heure là ? Eh bien, on était tous les deux dans une situation similaire, on avait raté un épisode comme dirait-on. La différence qui nous séparait dans ce cas là était bien que lui se faisait actuellement humilier en public, ce que je trouvais d'ailleurs assez drôle à l'occasion, mon léger sourire s'était d'ailleurs minutieusement agrandi alors qu'il s'était pris le choc avec violence. De l'autre côté, je n'avais participé à rien de spécial, je n'avais ni humilié, ni était humilié. Je ne me démarquais pas spécialement de l'ensemble des élèves qui passaient comme si de rien était alors que certains dans la salle semblaient essayer de comprendre d'où provenait le haussement de ton qui semblait être une dispute entre deux élèves.

Je me devais je pense de faire le juge de cette histoire, les deux avaient été atteint moralement mais un seul ne l'avait été physiquement, il fallait bien que je réagisse pour rééquilibrer le tout... du moins c'était l'excuse officielle que je m'étais trouvé à moi-même pour effectuer un autre de mes tours, un classique cette-fois ci, mais efficace malgré sa simplicité. Il me semblait d'ailleurs avoir lu sur la porte en rentrant, une sorte de citation parlant de vigilance et de négligence, je ne ferais que tester la véracité de cette phrase, rien de mal. Mon plan était parfaitement prêt, tous les facteurs étaient réunis : Toribe n'était pas encore rentré dans la salle, son meilleur ami était assis à côté d'une place vide et j'avais en main une punaise que je venais de sortir de ma poche. Je me mis donc à marcher dans les rangs puis en passant à côté de la fameuse place non occupée, je profitais du fait que l'attention de tous semblait majoritairement dirigée vers l'entrée de la salle d'où provenait la dispute pour discrètement lâcher la punaise sur celle-ci.

Ma course se continua jusqu'à l'une des dernières places du rang sur laquelle je m'assis à côté d'un jeune étudiant brin à lunettes que je ne connaissais pas et avec qui je ne mis pas à discuter, faisant mine d'attendre tranquillement l'arrivée du professeur. 15, 14, 13, 12, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2...

« Aaouuchh !! »

Cela m'arracha encore une fois un léger sourire peu perceptible, ce n'était pas encore ça... il fallait décidément que je revois ma notion du timing.
Etudiant
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
105/10  (105/10)
Points de vie:
55/60  (55/60)
Points de chakra:
30/70  (30/70)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Juin - 2:01
Si quelqu’un s’était amusé à dénombrer les élèves dans l’amphithéâtre, il serait tombé sur un compte de quarante-six. Quatre absents à l’heure où la cloche indiqua le passage de l’heure, donc le début théorique de l’épreuve. Donc quatre disqualifiés d’office, par abandons. Si on suivait les traditions de l’académie, c’étaient quatre élèves qui devraient avoir une bonne excuse ou changer de carrière. Ou encore trouver la patience d’attendre quatre mois avant de mériter de passer à nouveau un examen. On pouvait échouer à un examen, mais pas lui manquer de respect.

En parlant de respect, le professeur charger de l’examen semblait en retard. Les minutes s’égrainaient une par une, tout doucement. La tension, l’impatience, croissaient dans la salle. Théoriquement, il aurait dû être là à 13h tapantes. Hors, à 13h10, toujours aucune apparition. Dix nouvelles minutes passèrent, le chuchotis des conversations était devenu un vrai brouhaha. Tout le monde s’interrogeait sur la situation, mais pour le moment personne ne bougeait.

13h25. Un garçon, assit au milieu de la rangée à l’extrême droite, se leva soudainement.

« J’en ai marre ! Moi je me tire. »

Et … rien ne se produisit. Il descendit les marches, passa le pas de la porte, et s’éloigna dans le couloir. Au moins, son départ avait ramené le calme.
En cinq minutes, quinze autres personnes prirent le même chemin que le premier.

13h30, un compte de trente élèves, seulement, encore présents.

Une fille au premier rang soupira.

« Bon … Je pensais que c’était une sorte de test de patience, mais apparemment il ne viendra p-aaaas ? »

Alors que tout se passait jusqu’ici relativement calmement, le vent avait pénétré dans la pièce, et la porte venait de claquer. Et son verrou de se fermer à double tour. Les volets des fenêtres s’étaient abaissés, et elles s’étaient toutes fermées toutes seules, comme par enchantement. Toutes seules, ou bien … ?
En tous cas personne ne s’était levé, et beaucoup d’élèves semblaient anxieux. Certains s’étaient même levés, sur la défensive. Les derniers événements qui étaient survenus à l’académie ne devaient pas aider, l’ambiance était un peu à la panique.

Un garçon, qui possédait le symbole du clan Uchiwa floqué sur le dos du t-shirt, et qui était situé tout devant, se leva sans rien dire, et grimpa les marches pour aller s’asseoir sur une place surélevée, en haut de l’amphithéâtre.

D’autres discutaient, élaborant des théories farfelues.

Un jeune costaud, plus âgé et plus musclé que la moyenne, entreprit, quant à lui, d’essayer de forcer l’ouverture des volets manuellement. Il pensa y arriver, mais un coup de vent le désarçonna, et il chuta de la chaise sur laquelle il était monté. Le volet retomba.

En tous cas, toujours aucune trace du professeur pour le moment.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Juin - 12:12
Je n'avais pas loupé le petit cris de douleur de l'enfoiré qui m'avait frappé mais je n'y avais pas prêté plus attention que ça, malaxant mon ventre encore douloureux. Cet examen commençait à peine qu'il me gavait déjà. Si seulement j'avais pu moi aussi être promus comme Shun et Hanaki je n'aurais pas à me coltiner une telle corvée. Je me demandais de plus en plus si je devais continuer à faire comme si j'avais aussi peu de force, je pouvais très bien me montrer sous un meilleur jour sans dévoiler la totalité de mes capacités. J'étais tout de même un peu anxieux, je ne savais toujours pas ce que la princesse Kaguya avait dit aux enquêteurs. Avait-elle parlé de moi ? Eihi m'avait également parlé d'un Hyuuga qui l'avait aperçu lui et Tak avant d'entrer dans l'académie lors de l'attaque, avant que je ne sois invoqué ... Si la princesse avait parlé de moi, faire le rapprochement serait facile, si elle ne l'avait pas fait ... C'était également le cas. Heureusement que j'avais pensé à utilisé le Nogitsune, au moins je pouvais toujours tenter de me planquer derrière lui.

Je suivais du regard le premier des mecs qui partaient. Un débile en moins. Comment pouvait-on se dire que ça ne faisait pas partie de l'examen ? D’ailleurs quelle idée de parler de la sorte durant un tel événement. Alors que d'autre suivaient le premier à avoir abandonné l'idée de devenir genin sans le savoir j'en profitais pour scruter les alentours. Non pas réellement avec mes yeux, mais plutôt avec ma perception. Avec un peu de chance je capterais une plus grosse source de chakra dans les alentours, si c'était le cas il y avait fort à parier que cette source était celle de l'examinateur. Restait-il a savoir s'il était avec nous ou à l'extérieur.

Le claquement de porte me sorti de ma recherche, je ne m'y étais pas attendu. L'un des élèves qui était parti l'avait lui aussi claqué mais la résonance du bruit n'avait pas été la même dans mon esprit. Un cliquetis, fermée, même pas la peine de vérifier on venait de nous enfermer. Premier réflexe fut de scruter vers le sol. Je n'avais pas assisté à l'attaque mais la peur qu'une nouvelle survienne était tout de même là. Ouf ! Il n'y avait pas de source de chakra de même ampleur que les Golems. Stupide que je suis, s'il y en avait eu un ça fait déjà un moment que je l'aurais ressenti. Après tout j'y étais arrivé de l’hôpital sans même chercher à capter une force. Les fenêtres suivirent, 'fin les volets ce qui nous plongeait d'une ambiance un peu tendue. Quelle idée de faire subir ça à des étudiants juste après l'attaque.

Une partie peut-être futur genin commençaient à se mouvoir. Beaucoup de discussions sur ce qui se passait d'après eux ... Il ne faut pas chercher midi à quatorze heure pour comprendre que ce n'était ni plus ni moins que l'examen. La question qu'on devait se poser c'était : « Qu'est-ce qu'ils attendent de nous ? ». La réponse qui semblait être la plus logique était soulevée par un malabar. Pour lui c'était claire, on attendait de nous que l'on sorte. Il tenta tant bien que mal de forcer les volets mais sans grand succès. 'Fin si, le volet lui avait bien bougé, tout comme sa personne qui semblait avoir perdu équilibre sans grande raison ... Hum, nous étions bel et bien surveiller. La question était toujours là. Intérieur ou extérieur ? Peut-être même les deux.

Un garçon attira mon attention, 'fin pas réellement lui plutôt le symbole qu'il portait au dos de son t-shirt. Un Uchiwa ? Voilà qui était intéressant ... Peut-être était-ce là ma chance de me rapprocher du clan et du coup de Shamen. Je le suivis du regard jusqu'à ce qu'il s'installe au fond de l'amphi, histoire d'avoir une meilleure vue je suppose. Personnellement je me trouvais plutôt bien placé, juste à côté de la porte, j'avais vision sur tout l'amphi.

Bien, je suppose qu'il est temps d'agir. Pour l'instant il était impossible de savoir ce qu'ils attendaient exactement de nous, mise à part deux point. Obéissance et maîtrise des bases du ninjutsu non élémentaire. Ceux qui étaient restés avaient déjà rempli l'un des critères, l'obéissance. Après il y a aussi cette histoire d'équipe soudée que l'on nous inculque en tant que genin. Peut-être voulaient-ils que l'on débute sur cette voie ... Trop de questions, comme toujours je m'en posais beaucoup trop. Je ne pouvais pas y répondre, ça ne servait à rien de me pencher là-dessus. Commençons par voir si commencer l'un des critères connus était quelque chose d'attendu.

Je joignais mes mains, préférant ne pas montrer que je maîtrisais l'art de signer bien plus rapidement. Affûtant mes sens, je voulais être sûr et certain de pouvoir suivre tout mouvement de chakra et pour ça rien de mieux que de s'assurer d'être au-dessus de tout le monde.

Maîtrise du chakra +3 sagesse x3
-69 chakra

Je me levais à mon tour, pour l'instant mise à part observer et discuter il n'y avait pas grand-chose à faire. Autant profiter de la chance d'avoir un Uchiwa dans les parages. Je prenais la direction du fond de l'amphi tout en me concentrant sur les émanations de chakra, toujours à la recherche d'une qui serait plus puissante que les autres. A la recherche de ce qui aurait pu bousculer le costaud.

Je m'installais juste à côté du membre de mon clan, lui tendant l'une de mes mains.

« Si j'en crois ce que tu as sur le dos on est du même clan. Je m'appelle Sham Ono et toi ? Dis, je sais que dans la famille on a les sens plutôt affûté, t'aurais pas remarqué quelque chose ? »

Quelle approche ...
Anbu
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Juin - 12:36
Quel bond ! Toribe avait sauté de sa chaise aussi vite qu'il ne s'était assis puis quelques-uns avaient rigolé de lui, je n'était pas le seul à aimer voir quelqu'un se faire mal ou être pris au dépourvu apparemment. Quoiqu'il en soit, je me déconcentrais alors rapidement de ce petit "accident" qui venait d'avoir lieu tandis que le jeune costaud essayait de trouver le responsable parmi son entourage proche. Cela faisait un petit bout de temps que l'examen aurait dû commencer, du moins c'est ce que la plupart devais penser, un examen n'était pas chose prise à la légère par les examinateurs, il avait donc sûrement déjà commencé malgré les apparences forts trompeuses.

Un test de patience peut-être ? On ne le saurait qu'en attendant sagement qu'il survienne quelque chose, ça tombait bien car ça ne me dérangeait pas plus que ça, si l'on devait attendre toute la journée pour atterrir gentiment genin, j'étais partant. Notamment car je passerais la journée avec d'autres étudiants qui ne demandaient qu'une chose : que l'on leur fasse vivre un véritable enfer. D'ailleurs tant que j'y pensais, je pouvais en profiter pour faire le tri, ça me rendrai service tout autant qu'à l'examinateur étant donné qu'ils comprendraient qu'ils avaient lamentablement échoué au test - ce me permettant de me délecter de ce sentiment les rongeant peu à peu - puis s'ils n'étaient pas restés c'est qu'ils n'avaient pas la volonté de s'impliquer activement dans la vie de shinobi - ce qui n'était malheureusement pas un critère de réussite pour les dits examinateurs -. Pour la première fois je pris donc la parole en m'adressant à mon voisin d'une voix assez forte pour que les rangées aux alentours puissent nous entendre tout en gardant un timbre n'allant point dans l'excès :

《Dis, tu m'as l'air d'avoir des connaissances sur le sujet, peut-être que je me trompe, mais que penses-tu vis à vis de la situation, serait-ce un test à ton avis ?》


Le jeune brun aux lunettes rondes me regarda alors, c'était bien lui, je ne le connaissais pas mais je le reconnaissais. C'était un étudiant d'une autre classe que la mienne et je n'avais pas grandes informations le concernant, toutefois il faisait parti des fameuses "têtes" de l'école, si certains avaient suivi les cours avec lui alors ils le prendraient en argument d'autorité au vu de sa supériorité en connaissances générales. Toutefois peu importe ce qu'il dirait, ce genre de gars là passait moins de temps que les autres à faire dans la communication et étaient donc facilement manipulables, se basant sur la logique et les faits leur étant donnés sans une seule fois songer que cela puisse être du mensonge.

《...On peut dire que je me suis bien renseigné sur le sujet en effet, je pense que dans ce cas présent nous sommes soumis à un test de patience comme il a parfois étais le cas au cours de précédentes années.》

《Toutefois il m'a semblé entendre de plus hauts gradés que les tests de patience n'avait en général pas excéder la quinzaine de minutes afin de ne pas perdre de temps, de plus, ce professeur-là, Nasake, a souvent été déclaré absent au cours de l'année en vu des retard incessants qu'il avait eu, ce n'est pas pour rien que ses classes se retrouvaient souvent en temps libres.》

Le poisson avait mordu et j'avais déjà commencé à ferrer celui-ci. Quelle occasion m'avait-il donné en affirmant qu'il connaissait cela sur les bouts des doigts ! Cela paraissait assez certain que ses connaissances à la matière paraissaient assez limitées, il n'avait pas approfondit plus que ça ses recherches. Ainsi il ne connaissait concrètement pas la vérité, donc n'avait aucun argument pour me contredire. Puis de nombreuses oreilles paraissaient s'être dressées alors que l'on avait poursuivi peu à peu la discussion, la plupart cherchaient en effet ce genre d'informations et voilà qu'on leur offrait cela sur un plateau d'argent. Par conséquent le jeune homme et moi-même sentions cette pression dûe à l'écoute qui nous était adressée, celui-ci avait sûrement une certaine réputation à tenir, s'il s'exprimait de la mauvaise façon, plus personne n'aurait confiance en lui vis à vis de son "en fin de compte manque de connaissances". Il me donna donc malgré lui et inconsciemment la réponse que j'attendais depuis le départ :

《Oui, c'est ce qui était dit du professeur qui était sensé nous faire passer l'examen et il aurait en effet dû s'être terminé depuis comme tu dis, mais sait-on jamais...》

Trop tard, même si à la fin il avait exprimé son doute, nombreux étaient ceux qui avaient réagis en se mettant alors à faire remarques à leurs voisins et commencer doucement à s'énerver. On aurait dit de la poudre à canon à laquelle j'aurais simplement mis feu à une extrémité de façon à ce que cela se propage à petit feu. La tension était montée d'un cran et nombreux avaient commencaient à parler de la fameuse "rumeur" s'étant répandu de bouches à oreilles, certains se servaient même des faux arguments énoncés comme s'ils les savaient d'eux-mêmes ce qui en convaincaient d'autres qui à leurs tours en informaient d'autres...c'était maintenant devenu un flot de parole incessant, un véritable brouhaha avait pris place dans la salle. Il ne fallut que cinq à dix minutes pour que le premier sorte, toutjours dans cette logique de réaction en chaîne, cinq autres le suivirent alors dans les 5 minutes suivant son départ.

Franchement ça avait encore mieux marché que ce que j'avais pû imaginer et ce n'était encore que le début de la journée même s'il s'était bien passé au moins la demi-heure, j'aurais bien continuer à ce train là tout en pensant à quelques tours que je pourrais jouer aux soldats restants mais mes pensées furent interrompues par la porte qui claqua d'un coup en se fermant à double tours ainsi qu'un vent venant pénétrer à l'intérieur de l'amphithéâtre alors que les volets se fermaient tours à tours comme par magie avec violence. Celui qui était à l'origine de cela - sûrement l'examinateur - avait l'air d'utiliser le futon, quoique le fait que la porte se soit verrouillée d'elle-même réfutait la thèse ou annonçait qu'une autre sorte de technique participait à cela.

De nombreuses personnes bondirent de leurs chaises... des punaises à retardement ? Non, mais en soit ça paraissait être une technique intéressante à développer en y pensant. Peut-être se trouvaient-ils d'un coup sur la défensive du fait des récents événements ? En tout cas je restais vigilant mais étais quasiment sûr que cela ne pouvait être une autre attaque similaire à celle de la dernière fois, on n'était pas juste en simple conférence où un tel fait était complètement improbable, ici nous étions dans une salle d'examen et tout ce qu'il s'y passerait ne serait pas une coïncidence, juste un plan mis en oeuvre par l'examinateur afin de nous tester. En tout cas ça ne paraissait pas être un test de force car l'un des élèves - qui d'ailleurs présentait une certaine silhouette - venait de se faire expulser par l'un des volets qu'il venait d'essayer de forcer, les volets étaient donc bien condamnés et semblaient être sous l'emprise du chakra même si je ne pouvais en être certain.

C'est là que me vint cette idée qui n'était pas fondée mais dont je devais tester la véracité. Notre panel de compétence se résumait à créer des clones semi-consistants, se métamorphoser et contrôler notre chakra de telle sorte que l'on pouvait mieux percevoir le chakra d'autrui ou le concentrer en une partie de notre corps. Pour un étudiant classique et le passage genin, c'était les seules techniques demandées à être maîtrisées, maintenant nous étions face à une situation que nous devions résoudre avec ce que l'on pouvait et savait faire. L'option la plus probable me venait alors à l'esprit alors que je me concentrais sur les fameux volets, peut-être qu'en identifiant le potentiel chakra qui était utilisé pour les maintenir, l'on trouverait alors celui qui était à l'origine de la technique en déterminant son emplacement à partir de cela. Je n'avais encore pas trop eu le temps de m'exercer mais en tout les cas je maîtrisais avec une certaine facilité cette technique, maintenant était-il de savoir si cela allait vraiment m'avancer ou si cela ne serait source que d'une perte de temps et de chakra, or c'était actuellement ma seule solution et j'étais curieux quant au fait que cela réussisse ou pas. Après 20 secondes à fermer les yeux pour être sûr de mon coup, j'activa d'un seul coup la technique en me concentrant intensément sur les volets, la technique en elle-même permettrait-elle d'y arriver ? J'allai enfin le savoir.

/ Maîtrise du chakra : gagne 3 points en sagesse pour 25 points de chakra. /
Etudiant
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
105/10  (105/10)
Points de vie:
55/60  (55/60)
Points de chakra:
30/70  (30/70)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Juin - 5:47
Le jeune Uchiwa sa tourna vers Sham, apparemment étonné que quelqu’un vienne lui adresser la parole comme ça. C’est vrai qu’il avait la réputation d’être assez peu sympathique avec ses camarades, voire un peu cassant.
De plus près, tu constates qu’il a l’air un peu plus jeune que la moyenne des élèves. Il doit avoir passé les dix ans depuis très peu de temps. Au maximum un ou deux ans, peut-être.

« Moi c’est Ikki. Ono … C’est la branche de Kazuhiro Uchiwa, non ? Il y a beaucoup de noms célèbres dedans, tu ne dois pas être n’importe qui. »

« Et non, je n’ai encore rien remarqué. Je me suis simplement dit que c’était une situation assez étrange, et donc j’ai changé de place pour avoir une vue d’ensemble et un peu de hauteur. Je comptais essayer de le trouver en percevant son chakra, mais comme je me doute bien qu’identifier un ninja plus fort que moi grâce à celui-ci n’est pas facile … Je me suis dit qu’au pire des cas, si je me mettais ici je pourrais peut-être voir quelqu’un utiliser des mudras, tu vois ? »


Pendant ce temps, plusieurs étudiants, dont Gin, essaient de tracer discrètement le chakra de type Fuuton qui est utilisé pour rabattre les volets à chaque fois que quelqu’un tente de les ouvrir. Et les flux de chakra mènent à … Une jeune fille, située à peu près au milieu de l’amphithéâtre. Plutôt banale, mais du poste d’observation de Sham et Ikki on voit clairement qu’elle effectue les  mudras à une seule main.
Cependant, au moment où les premiers comment à la repérer, elle se lève et descends les marches pour aller s’asseoir sur le bureau.

« Bon, on va s’arrêter là pour cette mise en jambes. Annulation ! »


Shuichiro Nasake
Chuunin de l’Empire
Professeur d’art/Peintre

« Jeunes gens, je suis enchanté de vous rencontrer. Je suis Shuichiro Nasake, Chuunin et professeur dans cette académie. »

« J’ai bien conscience que vous êtes encore étudiants, et que votre apprentissage a jusqu’ici été avant tout théorique. Mais le monde des ninjas est dangereux, et cet examen va me permettre de m’assurer que ceux qui recevront le bandeau de Genin ont les moyens de mettre cet apprentissage en pratique. »

« Ce que j’ai appelé une ‘mise en jambe’ était en réalité un examen à part entière. Vous vous êtes retrouvés dans une situation totalement inattendue, avec très peu d’informations en votre possession. Evidemment, fuir le problème comme l’ont fait vos camarades les a disqualifiés d’office. Quand on est confronté à une situation incongrue, potentiellement dangereuse, la première chose à faire n’est pas  de fuir, mais pas non plus de foncer dans le tas. Mais de récolter des informations. Avec ce que vous avez appris pour le moment, vous pouviez simplement tenter de percevoir les mouvements du chakra, puisqu’il était évident que ce vent n’était pas naturel. Et n’oubliez pas une chose, que vous savez évidemment, mais qu’il est toujours bon de rappeler : peu importe la faculté d’un ninja à dissimuler son chakra, et à quel point il est meilleur que vous pour ça. Dès l’instant où il le malaxe et l’utilise, vous pouvez le repérer. Donc si vos sens sont en alerte, même contre quelqu’un de plus doué que vous, vous pouvez être en mesure de récupérer des informations et de mettre en place une stratégie. Attaque, défense, attente de renforts, fuite … etc. »

« Bref, vous êtes dix à n’avoir absolument rien fait pour repérer le chakra et à vous êtes contentés d’attendre. C’est un examen, il ne faut pas l’oublier, on vous demande de sortir du lot. Tous les dix vous pouvez sortir. Ah, et le jeune homme qui est prêt de la fenêtre, en essayant d’ouvrir les volets tu m’as obligé à utiliser un Fuuton, que les autres ont pu repérer. Donc tu peux rester,
je ne sais pas si tu as fait exprès mais c’était une bonne façon de faire. »

Les dix étudiants, penauds, sortirent de la salle, frustrés. Evidemment, être éliminé sans n’avoir rien fait était pire que de faire une bourde. Mais pour le coup ils ne pouvaient s’en prendre qu’à eux-mêmes.
Shuichiro était gentil, et il aimait bien enseigner parce qu’il aimait bien les élèves. Mais c’était par amour de son prochain qu’il se montrerait sévère aujourd’hui. Chaque élève qui n’était pas prêt qu’il envoyait dans la vie de ninja, c’était le risque de le voir tué à sa première mission.
Voire même à l’entraînement, vu les quelques senseïs un peu fous qui se promenaient librement sur les terres impériales.
Bon. Il restait encore vingt élèves. Il avait encore un peu de temps pour épurer tout ça avant la fameuse ‘épreuve finale’. On lui avait recommandé de faire un banal examen écrit, et il avait des copies prêtes pour l’occasion. Mais avec les événements récents, Shuichiro réalisait à quel point c’était dangereux d’envoyer des élèves qui n’étaient pas prêts au casse-pipe. Même dans un monde en paix, les forces ninjas étaient confrontées à l’impossible tous les jours.
Bref, pas question de faire un simple test écrit, il en avait fait des dizaines jusqu’ici, c’était trop commun et pas assez révélateur.

« On va faire une simulation de stratégie en guise de seconde épreuve. Et une sorte de jeu par la même occasion ! Bien, vous êtes vingt. Vingt par quatre, cinq … On va faire cinq équipes de quatre personnes. Alors, toi, toi, toi et toi … »

Shuichiro fit rapidement les équipes. Ikki est envoyé dans la seconde. Pour la quatrième, Sham et Gin se retrouvent dans la même. Ils sont avec le jeune qui a bourriné les rideaux, et une fille qui était silencieusement assise au second rang tout à gauche, et qui a l’air d’avoir mal dormi.

« Je vais vous expliquer les règles de cette simulation. Vous allez tous venir prendre un verre d’eau afin de déterminer votre affinité élémentaire. Vous vous  souvenez du principe ? Vous injectez votre chakra dans le verre, et vous étudiez sa réaction. S’il déborde, votre chakra possède l’affinité Suiton. Si le verre se fendille, l’affinité Raiton. Si l’eau se salit, Doton. Si l’eau s’évapore, Katon. Et enfin, si l’eau se sépare en deux, Fuuton. »

« Cette donnée sera la seule du jeu de stratégie. Sans tenir compte de vos aptitudes, ni de vos techniques, ni de vos armes, chacun de vous sera un ‘pion’ doté d’une capacité élémentaire. Vous aurez donc quatre ‘pions’ correspondant chacun à un élément. Chaque pion est de force égale pour cette simulation. A l’aide de la roulette des éléments, que vous connaissez tous, je voudrais que chaque équipe mette une stratégie de combat au point. On considèrera les choses de façon manichéenne : un pion eau gagne contre un pion feu automatiquement, etc. A vous de voir avec votre brochette d’éléments ce qui vous semble être la meilleure stratégie à adopter. »

« Bien, allez-y. Vous avez une demi-heure pour réfléchir. Après on mettre les différentes stratégies à l’épreuve les unes contre les autres. »


Le Chuunin sortit des verres, et une bouteille d’eau, afin de les remplir au fur et à mesure que les élèves venaient les chercher. Enfin, pour ceux qui ne connaissaient pas leur affinité, évidemment. Il se demandait comment ils allaient s’en sortir … C’était un exercice bien plus difficile qu’il n’en avait l’air, en fait.

Spoiler:
 
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Juin - 12:15
« Oui c'est bien ça, c'est mon oncle Kazuhiro. Tout comme Shamen en quelque sorte mais lui par alliance rien de plus. C'est pas un mauvais plan que de chercher plutôt à repérer des mudras que du chakra. »

Il ne manquait pas de plomb dans le crâne pour un gamin de son âge. Conscient de ses faiblesses et tentant de contourner celles-ci pour arriver à une solution semblable. Tout jeune mais déjà bien préparé apparemment. Alors que je m'apprêtais à continuer cette discussion, après tout ce n'était qu'un examen genin rien de plus, mon attention fut attirée par quelque chose. Une source de chakra bien plus grande que la moyenne, de plus la jeune fille signait à une main. Elle n'avait pas sa place dans cette salle. Ca ne pouvais dire qu'un truc, je venais de mettre la main sur la personne qui s'occupait de notre examen. Métamorphose ou non ? J'en avais aucune idée, certainement mais bon après tout la force n'était pas toujours par rapport à l'âge. Il suffisait de me voir, bon je trichais un peu, de cinq années mais tout de même ça m'aurait fait la vingtaine. Et pouvoir développer une telle puissance si jeune n'était pas donné à tout le monde. Tout ça pour dire que ça pouvait être son véritable visage ou non.

Je pointais du doigt cette découverte pour Ikki, au cas où il ne l'aurait pas encore vue. A peine avais-je débuter mon mouvement qu'elle se mettait en mouvement. Je me redis un peu, inconsciemment, ne sachant pas ce qu'elle allait faire. Après tout elle pouvait très bien nous tester de n'importe la quelle des façons. Je préférais être aux aguets.

Elle ne fit rien d'autre que de rompre sa métamorphose nous dévoilant qui il était réellement. Je n'avais même pas fait gaffe que nous étions déjà au courant de l'identité de l'examinateur ... J'avais réellement du mal, j'aurais pu déduire très facilement que ça ne pouvais pas être une métamorphose. Je crevais d'envie de faire appel à Tak, qu'il m'accompagne dans cette épreuve ... Toute façon il se serait très certainement barré, comme il le fait à chaque fois maintenant.

Nouvelle sélection, on était moins de la moitié déjà. Comme à l'examen que j'avais passé à Shousan, au début la classe se vidait rapidement mais plus le temps allait plus ça prenait du temps. Ne laissant que les meilleurs éléments.

On avait même droit à un petit monologue de la part de l'examinateur, une façon d'annoncer la suite de ce qui allait se dérouler ? Possible quoi que ça allait certainement être un écrit à la vue de la pile de feuilles posées sur le bureau. Peut-être aurais-je dû y jeter un oeil ? Après tout, la plupart du temps dans ce genre d'examen pratiquement tous les coups étaient permis à partir du moment où on le faisait d'une façon suffisamment discrète pour que l'on juge que ces informations nous revenaient. Après tout, ils ne pouvaient pas demander une discrétion parfaite à des peut-être futur genin.

Ce n'était pas dans mes habitudes mais j'avais fini par décrocher. Je ne sais pas ce que j'avais pour le moment mais il m'était très difficile de garder mon attention fixée sur quelque chose plus de quelques minutes. Mes pensées allaient toujours à droite et à gauche. Etait-ce ce foutu sceau ? Peut-être aurais-je dû m'en passer et trouver un meilleur plan. Si c'était bien lui, le prix à payer devenait de plus en plus handicapant. Shura avait peut-être raison ... Courir après une telle chose était de la pure folie ... Mais je n'avais plus le choix, me redonner mon véritable âge ne ferait qu’aggraver mon cas.

Mon attention retourna à l'examinateur que quand les étudiants se mirent en mouvement. Je n'avais pas encore été pointé du doigt, heureusement à la vue de comment les élèves étaient foutus dehors. Si jamais l'examinateur avait remarqué mon manque d'attention j'aurais très certainement était rejoindre les étudiants à l'extérieur ... Au moins j'aurais pu me griller une clope, qu'est-ce que j'en mourrais d'envie d'ailleurs.

J'avais eu tout faux à propos des copies. A quoi servaient-elles s'il n'y avait pas un passage écrit ? Peut-être par la suite de cette simulation de stratégie ... Il avait tout prévu, des verres en suffisances pour nous tous mais pas plus d'une dizaine de trop. Apparemment il avait également anticipé le fait que nous serions déjà moins d'une trentaine au moment de cet exercice.

La simulation n'avait rien de compliquer en elle même, il n'y avait pas trente sept mille possibilité de stratégie. L'exercice cachait par contre quelque chose de primordiale pour un shinobi, la récolte d'information. Si on voulait avoir quelque chose de viable on ne pouvait pas simplement se baser sur ce que l'on sait, il fallait prévoir et pour ça il fallait savoir plus.

Je me retrouvais avec que des visages inconnus, mise à part le costaud qui avait tenté de forcer les volets. Il y avait également une fille qui ne semblait pas au meilleur de sa forme. Le stresse ? Peut-être. Qu'importe au pire elle n'aurait qu'à suivre les instructions. Et finalement une autre tête à la tignasse blanche. Je me demandais bien ce qui pouvait lui être arrivé. Naturel ou non ? Encore une fois je me perdais dans des pensées stupides. Je fis signe à Ikki pour lui souhaiter bon courage, ça je ne l'avais pas perdu de vue, se faire une connaissance dans la clan. Un bon début pour arriver à mes fins.

« Je vais aller chercher un verre. »

Alors qu'elle s'avançait je l’attrapais par le bras.

« Si on connaît notre affinité ça ne sert à rien. Il vaut mieux la garder cacher pour l'instant et observer. » ma voix était basse, je ne voulais pas donner de bonnes idées à des équipes adverses

« Regardez, lui il est katon. »

Il n'avait pas été des plus discrets en pointant du menton mais au moins il avait compris là où je voulais en venir.

« On s'occupe chacun d'une équipe ? Je prend la deux. »

Je pointais discrètement du doigt une autre équipe qui s'était mise un peu à l'écart. Apparemment ils avaient prévu le coup, choisissant de cacher à tour de rôle la personne qui regardait après son affinité. Sans me dévoiler il n'y avait pas grand chose à faire ... Nous étions limité pour quand la stratégie serait testée mais en attendant on n'était pas que des simples pions dotés d'un élément comme certains semblaient le penser. Je me tournais vers mon équipe.

« Personnellement comme ça je n'en saurais pas plus. Ils se planquent pour regarder. Je propose que celui qui ne connaît pas son affinité aille prendre un verre. On va s'installer dans un coin de la pièce, au moins là on aura moins à surveiller. »

Sans attendre j'allais m'installer dans un coin supérieur, celui à gauche. Ici au moins on n'avait pas à se soucier de ce qui pouvait venir de dos. J'attendais que tout le monde me rejoigne avant de directement prendre la parole, me comportant un peu comme un chef d'équipe.

« Bon, c'est très simple. A partir de moment va falloir faire gaffe à ce qu'on dit qui pourrait aider quelqu'un. On va planquer ceux qui doivent regarder après leurs affinités. Personnellement la mienne c'est le fuuton. » j'avais prononcé ce dernier mot de façon pratiquement inaudible « Mais surtout, qu'est-ce que vous êtes capables de faire ? Il faut qu'on récolte des informations au plus vite sur les autres équipes, on sait déjà l'élément de certain. On a une demi-heure devant nous, c'est bien plus que ce qu'il nous faudrait pour simplement mettre une strat' en place. Perso je suis capable de faire pas mal de clones, quatre au maximum et je me débrouille pas mal avec la métamorphose. On pourrait s'arranger pour me planquer et que j’envoie des clones de moi sous méta espionner. »

« Je sais aussi faire des clones mais je n'arrive pas encore à me métamorphoser. On pourrait aussi simplement tenter de se balader non ? Discrètement, mine de rien. »

C'est vrai qu'on avait pas énormément de possibilité. Elle bailla, me donnant envie de faire le même.
Anbu
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Juin - 18:52
Ma concentration augmenta encore et encore, prenant pleinement conscience du chakra utilisé dans le périmètre environnant les volets. Rien. Je me concentrais dèsormais d'autant plus. Toujours rien. C'est alors que quelqu'un tenta à nouveau d'ouvrir un volet malgré le sort qu'avait subit le premier opposant face à cette magie, je porta alors mon attention sur le volet auquel il s'attaquait avec force. Encore une fois il fut expulsé avec facilité et c'est justement à ce moment où un chakra entra en résonnance abvec ma perception dans ce périmètre.

Mon corps se mit à frémir sur mon côté droit, j'eus alors la sensation que je ressentais à la fois une distance au travers de l'intensité des frémissements semblant mesurer de façon proportionnelle cette notion. Ça ne paraissait ni de se trouver trop loin, ni trop près et semblait provenir du milieu de rangée où une jeune fille paraissait particulièrement être coupée du reste du groupe. Comme je l'avais dit précédemment il s'agissait normalement d'un homme, de plus elle paraissait bien trop jeune pour l'emploi... comme pour me contredire sur ma réflexion, celle-ci se leva tranquillement puis alla s'asseoir sur le bureau sans grande pression alors qu'un étudiant ne l'avait pas vu trop concentré à se préparer de tirer un volet.

Celle-qui semblait nous tenir lieu d'examinateur le confirma par ses propos et par l'annulation de sa technique qui laissa place à un homme au lieu de la jeune fille. En un bruit sourd, l'étudiant qui avait mis toutes ses forces afin de battre une fois pour toute ces maudits volets fut surpris par le manque d'opposition et bascula dans un geste rotatoire qui le fit percuter le mur du dos alors qu'il restait accroché au battant inanimé, battu par un simple volet, c'était assez comique. Cela ne parut d'ailleurs pas attirer l'attention de grand monde, tous étaient désormais plongés dans le discours de l'examinateur, concentrés.

Il parlait de l'examen, de dangers, ce qu'il fallait faire ou ne pas faire. C'était essentiel mais c'était aussi le genre de discours avec lequel nous nous faisions marteler le crâne depuis maintenant trois ans, rien de bien nouveau mais certains semblaient à peine assimiler ces valeurs, il faisait sûrement bien de les rappeler. D'ailleurs la plupart de ceux qui semblaient avoir appris de son speech durent quitter la salle malgré eux, ils n'avaient apperemment rien fait durant le temps écoulé et repartaient honteux, la frustration qu'ils éprouvaient était bien visible et cela faisait plaisir à voir, peut-être devrais-je me rediriger vers une carrière d'examinateur par la suite ? Dans tous les cas cela méritait d'être testé une fois dans ma vie.

Malgré le fait que l'on ait déjà passé une sorte d'examen, celui-ci nous en proposait maintenant un autre qui semblait plus pointu que le premier. Cela consistait en une simulation par équipe en partageant l'ensemble des candidats dans des groupes de quatre. L'examinateur pointa tour à tour une jeune fille qui semblait être assez calme et responsable, moi-même, le premier gars qui s'était attaqué au volet et auquel l'examinateur avait fait la remarque sur sa "brillante idée" qui m'avait plutôt parut être une réelle tentative de sortie mais bon...puis le dit Shuichiro clôtura la fameuse dernière équipe sur le dernier candidat appelé, le mec de l'embrouille qui avait eu lieu tout à l'heure.

Alors que l'on se regroupait comme indiqué, le professeur d'histoire des arts sembla apporter des précisions sur cette seconde partie de l'épreuve, il ne fallait pas négliger ce qu'il dirait. C'était apperemment un jeu de stratégie basé sur un système de "pions" que nous étions sensés représenter en fonction de notre affinité élémentaire, un jeu équipe contre équipe - il fallait s'y attendre - dans leqeul les stratégies seraient mises les unes contre les autres. Je venais d'ailleurs de me rendre compte que malgré mes connaissances sur les affinités élémentaires, je n'avais jamais testé pour voir quelle était la mienne. Certains s'empressèrent vers les verres mis à disposition et testèrent directement sur place sans y réfléchir à deux fois, premier piège. Je ne sais pas si l'examinateur l'avait fait exprès pour nous tester mais quelques-uns tombèrent dans le panneau.

La seule fille de notre équipe dit alors qu'elle allait tester pour déterminer son affinité, cela m'arracha un léger sourire alors que le fameux "Sham" l'attrapait par le bras afin de lui expliquer la situation. Il n'était en effet pas très costaud mais il avait l'oeil au moins. Elle proposa alors de prendre chacun une équipe afin de visualiser qui avait quelle affinité, je répondais pas un simple :

《Trois.》

Je puis donc déterminer l'affinité de deux membres de leur équipe, le grand maigrelet semblait raiton alors que sa coéquipière aux couettes paraissait avoir teinté son verre d'une couleur terreuse. Sham nous indiqua que l'équipe numéro quatre n'avait laissé fuiter aucune information en s'étant isolés vers un rang plus au fond histoire de cacher les uns à la suite des autres leur affinités. Il parut d'ailleurs prendre les rênes de l'équipe et nous proposa de faire de même en nous décalant un coin de la salle, ça m'allait. J'allais donc chercher un verre puis retrouver l'esnsemble du groupe dans lequel il semblait que nous n'étions que deux à ne pas connaître notre affinité au final, moi et la jeune brune.

《 Bon, c'est très simple. A partir de moment va falloir faire gaffe à ce qu'on dit qui pourrait aider quelqu'un. On va planquer ceux qui doivent regarder après leurs affinités. Personnellement la mienne c'est le fuuton. Mais surtout, qu'est-ce que vous êtes capables de faire ? Il faut qu'on récolte des informations au plus vite sur les autres équipes, on sait déjà l'élément de certain. On a une demi-heure devant nous, c'est bien plus que ce qu'il nous faudrait pour simplement mettre une strat' en place. Perso je suis capable de faire pas mal de clones, quatre au maximum et je me débrouille pas mal avec la métamorphose. On pourrait s'arranger pour me planquer et que j’envoie des clones de moi sous méta espionner. 》

Notre nouveau leader avait exposé ses plans, se planquer les uns les autres était une bonne idée, mais après ? Qu'allait-on faire nos verres ? Là, un plan simple mais efficace germa dans mon esprit, c'était très simple comme il disait, il fallait en effet que l'on se renseigne sur les autres équipes mais d'autres feront de même et en contre à cela il fallait simplement leur donner les mauvais renseignements ce qui nous donnerait l'avantage plutôt qu'un désavantage. Il fallait en effet que l'on récolte des information évidemment mais aussi que l'on se concerte par la suite. Il proposait aussi que l'on le planque afin qu'il envoie des clones espionner pour lui sous méta, je n'étais je pense pas assez bon pour que mes clones soient capable de se métamorphoser et je n'avais d'ailleurs pas spécialement envie d'essayer toutefois il y avait moyen d'à la fois assurer la couverture de Sham tout en participant à la récolte d'informations.

Pour l'instant, je préférais profiter du fait que les autres équipes ne semblaient pas encore avoir pris d'initiatives pour rapidement déterminer nos affinités, la jeune fille le comprit elle aussi et avait déjà commencer le processus sous la protection du regard d'autrui supervisée par Sham et l'autre garçon, je ne vis d'ailleurs pas son affinité pour le coup mais le plus costaud se pencha par la suite avant que l'on entende un "sluurp". Sûrement cela était du fait qu'elle présentait l'affinité Suiton, si tel était le cas alors il avait prit une excellente initiative en faisant cela, il n'était pas bête mais aurait toutefois pû avaler l'eau en trop avec plus de discrétion, on ne pouvait pas tout avoir après tout. On me cacha à mon tour et l'eau se salit, doton alors. Bizarrement personne n'avait voulu avaler l'eau cette fois-ci, il y avait malgré cela un moyen de faire parade au fait que c'était plus difficile à cacher.

Mon verre se retrouva rapidement dans les mains de la jeune fille alors que je lui faisais signe afin qu'elle me donne le sien, elle serait présumée d'affinité doton avec ce verre et j'aurais l'air de ne pas avoir essayer ou d'être fuuton, toutefois pour brouiller au mieux les pistes et notamment avoir un ascendant sur ceux tentant de s'attaquer à moi en tant que "pions" il valait mieux que je sois présumé Katon, par chance ce verre me donnait l'occasion de faire croire cela. Je pris donc la direction de la fenêtre puis jetais rapidement et de manière discrète le contenu du verre par celle-ci qui se trouvait être ouverte avant de m'asseoir sous celle-ci en me cachant derrière le dernier rang afin de faire mine que je testais mon affinité. Je pris soin d'alors créer deux clones allongés à mes côtés avant d'immédiatement en faire disparaître un afin de créer un semblant de fumée dûe à l'invocation et qui permettrait d'apporter plus de réalisme à mon semblant de détermination d'affinité Katon.

Je pris soin d'alors tendre le verre vide à mon clone avant de me métamorphoser en une petite araignée alors que mon clone repartait déjà vers mes camarades qui semblaient avoir compris ce que je venais de faire, il n'y aurait pas besoin de cacher mon clone pour que j'espionne les autres équipes et celui-ci pourrait aussi servir de couverture à Sham par la même occasion. Nous savions dèsormais nos affinités respectives, j'étais déjà en transformation et notre coéquipier qui se disait d'affinité Fuuton semblait être doué en ninjutsu, tout paraissait ètre entrain de se mettre en place au fur et à mesure. La minuscule araignée que j'étais se mit donc en marche par la voie terrestre avant de monter se placer sous la table de l'équipe trois. Les voix étaient juste à portée afin que j'entende chacun des intelocuteurs, c'était parfait.

/ 2 clones : 2 × "Clonage semi-consistant" -> 10 points de chakra
"Métamorphose basique" de moi-même en petite araignée -> 5 points de chakra
Total : -15 points de chakra /
Etudiant
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
105/10  (105/10)
Points de vie:
55/60  (55/60)
Points de chakra:
30/70  (30/70)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Juin - 19:07
[Alors pour le moment :

L'équipe une :
Ils sont en train de discuter dans la partie basse de l'amphithéâtre, près de la porte, ils n'avaient pas l'air de spécialement se cacher mais ne parlent pas très fort non plus. Ils sont allés chercher un verre chacun et ont commencé à faire l'exercice. C'est dans cette équipe que se trouve un garçon d'affinité Katon que Suiko (le garçon qui a bataillé avec le volet) a pointé du doigt. Seulement, maintenant qu'ils l'ont entendu, ils ont l'air de faire attention et font la manipulation du verre en le gardant sous la table.

L'équipe deux :
complètement sur leurs gardes, l'équipe d'Ikki a échangé quelques mots à voix basse puis s'est mise à observer silencieusement l'amphithéâtre. Ils sont tout en haut de la salle. Votre équipière (Yuno) n'a pas encore fait de tentative pour essayer de leur chiper des informations, et elle ne sait pas vraiment comment s'y prendre. Ils n'ont même pas fait mine d'aller chercher de verre pour l'instant. Ils ne bougent pas de là où ils sont et sont tous silencieux, se contentant de regarder les équipes tour à tour.

L'équipe trois :
Vous avez entendu qu'il y avait une fille à couettes d'affinité Suiton, et un maigrelet rachitique d'affinité Doton.
Grâce à la métamorphose en araignée, Gin peut les entendre parler. Tu comprends qu'ils se sont déjà dit leurs affinités et donc que tu ne les entendras pas à voix haute. Par contre, l'un d'eux, un blond à lunettes et aux cheveux longs, est en train de noter quelque chose sur un papier en parlant de 'différents dispositifs'. S'il les a notées dessus, et si tu trouves un moyen de te rapprocher de la feuille, tu pourras peut-être voir quelque chose ...

L'équipe quatre :
Ca c'est vous Razz Suiko n'ira pas chercher de verre, il connait son affinité et vous la dira cash, en faisant à peu près attention au ton de sa voix. Yuno, elle, vient de faire le test en restant couverte par vous. Vous connaissez donc tous vos affinités respectives et vous avez un quatuor formé de : Suiton, Raiton, Doton, Fuuton.
Faits intéressant : Yuno est une Yamanaka, elle peut lire les pensées si elle n'est pas trop loin de la personne (quelques mètres) elle peut également utiliser un genjutsu rang 1 (Un goût d'amertume). Le garçon lui est capable de changer sa peau en armure composée d'une espèce de chitine, et de cacher des aiguilles dans sa bouche. Ceci mis à part ils ne possèdent que les techniques de base.

L'équipe cinq :
L'équipe que Sham a désignée comme étant celle qu'il espionnera. Ils achèvent de faire le tour des affinités en se planquant. Mais ils n'ont encore rien fait d'autre, ils discutent encore.]


Le senseï, lui, est en train de noter des choses sur un parchemin, avec une plume et de l'encre. Il semble ne plus faire attention à vous. Un petit sablier est posé à côté de lui, et semble correspondre aux trente minutes que vous détenez pour vous préparer.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Juin - 13:00
Notre équipe était plutôt silencieuse, pas que ça ne m’allait pas mais j’avais un peu l’impression d’être le seul à donner des directives. D’ailleurs je ne connaissais même pas leurs noms. J’allais donc les appeler intérieurement, La fille, Le mec et Le blanc. Après tout ça leurs allait plutôt bien. Suffisamment précis pour que je ne m’emmêle pas les pinceaux, impossible de se tromper sur qui était qui. Tout le monde s’affairait à sa petite affaire, d’abord elle qui voyait après son affinité, je surveillais à ce qu’elle ne puisse être vue. Il n’était pas question d’ailleurs d’être repéré par quoi que ce soit. Je gardais mes sens en alerte mais ce n’était peut-être pas suffisant. Au-cas où je préférais prévenir que guérir. Ni une ni deux, sous son voile de fuinjutsu le rendant invisible mon sharigan se mit en action, je balayais la salle pour ne rien rater. S’il y avait des clones ici je le saurais. Maintenant que je savais qui était potentiellement caché quelque part dans les environs j’étais dans une bien meilleure posture.

Un bruit peu ragoûtant retenti dans mon dos, je jetais un rapide coup d’œil, Le mec venait de s’enfiler une bonne partie du verre de La fille. Ce n’était pas la façon la plus discrète de faire mais au moins comme ça il n’y avait plus moyen de savoir, juste possibilité de deviner qu’il ne s’agissait pas de Doton. D’ailleurs il n’y avait que le Fuuton qui ne laisserait pas de trace, une fois le chakra dépensé l’eau se rabattrait pouvant laisser croire que rien ne s’était passé. Quoi que de là, il serait aisé de deviner l’affinité, ça serait con de prendre un verre tout en connaissant la sienne … Quoi que non, laisser croire que l’on est Fuuton alors que l’on est Katon ou tout autre pourrait être une bonne chose. Mince j’aurais dû y penser avant et dire que j’étais Doton. ‘Fin, c’est ce que je me dis jusqu’à ce que Le blanc dévoile son affinité à lui. Raiton, Suiton, Fuuton et Doton, on s’en sortait plutôt bien, chacun une affinité différente. Nous partions déjà sur une bonne base.

« Au fait. » dit-elle en baillant alors que Le blanc échangé son verre avec « Je m’appelle Yuno Yamanaka. » elle avait prononcé son nom de la façon la plus silencieuse possible

Je souris ne dévoilant que mon prénom, il ne servait à rien de déstabiliser qui que ce soit avec mon nom de famille. Il n’était pas dit qu’ils connaissaient les Onos mais au cas où je préférais agir ainsi. Je n’entendis qu’à moitié ce que Le mec disait, j’avais même pas imprimé son prénom, juste quelques brides à propos de sa peau et du fait que Yuno pouvait lire dans les pensées. Bordel, mon attention me jouait réellement des tours pour l’instant. Mais je n’avais pas loupé l’affinité du Le mec, après tout on ne pouvait pas dire qu’il avait été discret. Je secouais la tête de mécontentement mais aussi histoire de me remettre les idées en place. Si je continuais comme ça j’allais juste me retrouver totalement largué. Le blanc n’était plus là, déjà plus loin. Je ne sais pas réellement ce qu’il foutait. Peut-être voulait-il simplement montrer à tout le monde sa fausse affinité ? Si c’était le cas c’était juste une excellente idée. Je le suivis du regard tout en réfléchissant à la façon d’on j’allais agir et en zyeutant un peu partout. Les équipes se préparaient comme elles le pouvaient, si je ne m’approchais pas de celle que j’avais indiqué jamais nous ne saurions quoi que ce soit sur elle. Un autre petit détail que je relevais, l’examinateur prenait des notes. Il pouvait être intéressant de jeté un œil à celle-ci. Après tout elle possédait peut-être bien plus d’information que nous ne pourrions avoir. Du sable ? Un sourire naquit sur mes lèvres, je pourrais aisément fausser le temps que ce soit pour en ajouter ou en retirer.

Un bruit d’invocation attira mon attention, des clones. Le blanc venait de faire appel à des clones en brisant un immédiatement. Merde ! Il aurait pu nous parler de son plan avant, on aurait pu tous profiter de cette couverture de fumée. Ca nous aurait fait gagner un temps de dingue. Il était donc du genre à se la jouer plutôt solo, c’était déjà celui qui avait le moins parlé. Il avait surement trouvé un moyen simple d’aller surveiller l’équipe qu’il s’était désigné mais nous avions perdu tous un temps précieux. Chaque seconde qui s’écoulait c’était des informations peut-être perdue.

« Tu tires une drôle de tête Sham. »

« Heu oui désolé, je me disais juste que c’est dommage de pas avoir profité de cette couverture. »

Je suivais du regard le retour du clone du Le blanc, un peu mécontent de cette action solitaire qu’il venait de mettre sur pied. J’étais très limité sur mon champ d’action, déjà je pouvais dire adieu au Doton, utiliser du ninjutsu de bas niveau aurait pu passer pour un aspirant, j’aurais surement été vu comme doué mais rien de plus. Malheureusement pour tout ce qui était planque, le Fuuton était bien moins pratique. Encore un point auquel j’aurais dû faire gaffe en choisissant mon affinité que j’utiliserais. Qu’importe le choix était fait. Mais j’avais d’autre carte à jouer, impressionner, attirer l’attention était quelque chose de facile à faire.

J’étais tenté de leur demander un coup de main sur la distraction mais je ne devais pas me reposer sur eux. Après tout ils avaient aussi une équipe à surveiller. J’étais celui qui avait le plus de capacité entre nous quatre, ou en tout cas le plus panel de possibilité. C’était donc à moi de leur offrir la possibilité de se planquer. Et je ne voyais pas de meilleur moyen que celui que Le blanc avait utilisé. Au moins j’étais sûr et certain qu’il était à la portée d’un étudiant. Mais peut-être pouvais-je viser sur plus. Une meilleure distraction qu’un tout simple nuage. C’était risqué connaissant mes clones, à croire que j’avais eu droit à des copies de moi, jusqu’à la conscience et non à des petits soldats obéissants comme tout le monde avait droit.

« Je vais créer une distraction, j’espère juste que tout ce passeras bien. Elle sera du même genre que celle du Le blanc avec peut-être un peu plus d’étendue mais elle risque aussi d’attirer un peu l’attention sur nous. Alors surtout soyez vigilant à ce que vous dites et faite. »

« Hoy! »

« Comment ça attirer l’attention? »

Je venais déjà d’invoquer mes clones. Vu qu’ils étaient plus nombreux, ‘fin d’un mais c’était déjà ça. Je comptais sur eux pour qu’ils rejoignent les bords du nuage et de le grossir en se faisant exploser. C’était peut-être trop leur demandé … Certainement même mais au pire des cas j’avais prévu que si chacun se métamorphosé en un insecte comme l’avait surement fait Le blanc les autres pouvaient penser qu’ils s’étaient simplement métamorphoser en moi. A vrai dire j’y allais plus au freestyle qu’autre chose. Ma cervelle un peu trop embrumée pour penser correctement. D’ailleurs je devais rapidement choisir, le groupe ou alors l’examinateur ? Ce dernier était risqué, rien ne disais que ce qu’il écrivait été intéressant mais au moins il y avait possibilité que ce le soit. Oui, c’était mieux d’aller vers lui que vers quelqu’un d’autre. L’un de mes clones m’attrapa et m’envoya plus ou moins à l’aveuglette, heureusement qu’il avait les mêmes informations que moi sur la salle.

« T’es vraiment qu’un con Sham! »


Spoiler:
 
Anbu
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Juil - 18:47
La conversation qu'il m'était alors permise d'entendre était assez décevante en soit, ils avaient déjà déterminé leurs affinités et s'étaient déjà échangés les informations les concernant. Ainsi ils élaboraient déjà ce qui paraissait être un semblant de stratégie élaboré par un mec à ma droite ayant un temps de parole bien supérieur à celui du reste du groupe. Encore une sorte de chef je présume, s'il pouvait se trouver qu'il soient tous futon à chaque fois ça pourrait m'arranger pour le coup.

C'était une théorie, rien de très certain, voir pas du tout pour le coup mais j'aimais bien pensé à cette possibilité. L'une des seules façons qu'il me restait afin de déterminer son affinité ou bien celle d'un de ceux qu'il nous manquerait était sûrement devenue le hazard ou un acte un tant soit peu naïf de la part d'un des membres de cette équipe, il ne me restait plus qu'à prier pour qu'une information fuite par la plus grande des chances .

Non, cette façon de s'informer était bien trop bancale pour s'avérer donner des résultats. Toutefois en jetant un oeil à ce que notre fameux "leader" semblait tracer à coups de crayons réguliers sur ce qui semblait être vraisemblablement du papier, peut-être pourrais-je conclure d'après leur formation leurs affinités à l'aide des informations que nous avions déjà à disposition, du moins éliminer les éléments les plus improbables du champ des possibilités.

Mes pattes parcoururent rapidement une partie de la table avant de relâcher l'adhésion qui me permettait de grimper aux murs comme au plafond afin d'arriver sur l'une des cuisses d'un garçon au longs cheveux blonds aux traits allongés et aux lunettes rectangulaires d'une couleur uniforme parfaitement noires. C'était exactement ce qu'il me fallait, déjà est-il que cela me fournirait une cache parfaite pour observer la situation mais aussi si l'on lui chuchotait quelque chose qu'il puisse entendre je l'entendrais aussi depuis ma position.

C'est donc en traversant son dos que je finis par m'aggriper à l'un de ses cheveux qui m'amena tout droit vers l'une de ses branches de lunettes, c'était tout simple et j'avais évité tout contact physique trop prononcé pour qu'il le remarque ainsi que pris la voie qui me cacherait le mieux de la vue de ses co-équipiers. Seulement ma minuscule tête dépassait désormais de sorte à ce que j'ai la vue sur la fameuse feuille sur laquelle il exerçait tantôt l'appui de sa mine tantôt celle de ses doigts afin de montrer à ses camarades qui serait qui vis à vis du plan qu'il élaborait et quelle serait sa fonction depuis sa place.

Alors que de mon côté j'étais entrain de prendre notes des différentes informations que je percevais, mon clone lui avait désormais finis de rejoindre notre équipe. Or un nuage de fumée se dressa soudain autour de l'équipe. Une fumigène ? Une invocation ? Non ça semblait bien être une invocation, en voyant mon moi originel le faire il avait dû décider de passer à l'action à son tour en se disant que c'était le moment.

Mon clone se trouva un peu embarassé, Gin avait justement fait en sorte de camoufler son action en faisant passer son invocation de clone pour la fumée se réchappant suite à un test qui aurait semblé avoir donné comme issue l'affinité Katon pour celui-ci afin qu'il puisse en profiter en tant que Doton face aux opposants qui seraient alors trompés. La raison de ce camouflage était aussi la discrétion, il paraissait y avoir certaines personnes dans la salle qui n'avaient pas encore compris la partie "récolte d'informations" de ce jeu, si l'écran de fumée avait été reperé par ceux-ci ils avaient dû commencer à comprendre plus rapidement que prévu tout cela.

De plus, même en écartant ce fait, si d'autres l'avaient vus ils devaient avoir compris que l'on passait à l'action et seraient désormais sur leurs gardes, du moins sûrement plus qu'ils ne l'étaient pour quelques-uns jusque-là. Dans tous les cas c'était une méthode qui aurait été désapprouvée par le clone ou bien son invocateur, c'était un temps soit peu trop voyant, presque bourrin pour le coup et assez inattendu. Toujours est-il que l'on verrait bien ce que cela donnerait par la suite, c'était toujours intéressant d'assister à ce genre d'expériences sortant des sentiers battus et je me demandais où nous mènerait ce chemin justement.

Le nuage suivit en un endroit une sorte d'aspiration arc de cercle et une sorte de petit point noir fut rapidement propulsé en dehors de la fumée, vers ce qui semblait être le professeur, je n'en étais pas certain étant donné que l'insecte - du moins ce qui semblait en être un -  était si petit qu'à une telle distance mes yeux l'avaient déjà perdu. Que pouvait-il tirer de Nasake ? Celui-ci semblait être entrain de griffonner sur un parchemin, c'était sûrement une bonne initiative qu'il avait pris là mais il nous faudrait aussi jeter un oeil à son équipe, le temps qui nous était donné semblait, d'après le petit sablier sur la table du professeur, être encore assez conséquent pour que l'on arrive à facilement réaliser l'ensemble des choses que nous avions à faire durant la demi-heure.

Mon clone semblait maintenant se demander par quels moyens nous allions nous renseigner sur les autres équipes et commencer à rapidement penser à quelques bribes de formations, histoire de ne pas arriver sans la moindre idée lorsqu'ils viendraient à en décider laquelle ils adopteraient. La fille disait qu'elle était une Yamanaka, d'après les connaissances que je possédais mon clone pouvait en conclure qu'elle pouvait surement lire les pensées des autres, dans ce genre de situation c'était utile évidemment, elle pourrait se révéler être un précieux atout dans ce jeu.

《Et maintenant ? Avez-vous déjà planifié quelque chose pour la suite ?》

Il fallait que mon clone récupère ses informations tout comme chacun des membres du groupes, c'était essentiel pour faire un bilan de la situation donc afin d'assurer notre cohésion pour nos futures actions. Ce clone était dans la même mentalité que moi en ce moment, calme mais devenu sérieux face à la situation qui le demandait justement. Il reprit sur le même ton posé et silencieux à souhait afin que cela soit juste assez pour que nos équipiers puisse l'entendre en tendant l'oreille attentivement.

《Yuno, c'est ça ? À toi je peux te proposer d'aller s'asseoir là-bas derrière l'équipe deux, on se mettrait à une distance suffisante pour qu'ils ne puissent pas nous soupçonner de les écouter puis l'on ferait semblant que je te cache alors que tu paraîtrais te concentrer sur un verre afin de déterminer ton affinité. Or je ne te servirais que de prétexte et en attendant tu utiliserais ta lecture de pensée afin de récolter des informations. Et ta concentration pour le faire semblerait légitime du fait que l'on penserait alors que tu la diriges vers le verre et non vers eux. Est que ça vous va à tous ?》

Mon clone ne pouvait pas servir à grand-chose à part cela mais pouvait justement apporter un plus et faire la différence dans ce genre de contexte, reste à savoir si certains n'avaient pas de meilleurs plans de prévu. Peut-être que les clones restants de Sham prendraient les initiatives et proposeraient à leurs tours une solution bien pensée ?
Etudiant
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 18/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
105/10  (105/10)
Points de vie:
55/60  (55/60)
Points de chakra:
30/70  (30/70)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Juil - 22:15
[Explications par CB pour les actions, je vous laisse poursuivre, je vous note juste l'état actuel de vos découverts :]

Citation :
Equipe 1 : 3 Dotons, 1 Katon

Equipe 2 : aucune info

Equipe 3 : 2 Suitons, 1 Doton, 1 Katon

Equipe 4 : c'est vous

Equipe 5 : vous n'avez encore rien non plus
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Juil - 20:19
En plus de me rendre compte que l'équipe d'Ikki, c'est à dire celle que nous avions numéroté comme la deux n'était formée que de clones je me rendais maintenant compte que le senseï ne faisait que dessiner sur sa feuille. Je pris tout de même quelques secondes pour survoler la bande-dessinée qu'il pondait sur le moment. Une histoire plutôt ennuyeuse sur la politique à travers deux personnages, une vache et un cochon ... Moi qui avait pensé pouvoir tirer quelques informations ici ... Je pris quand même un peu de temps, plus qu'il n'en aurait fallut. Peut-être y avait-il un message caché ? Si oui, je ne compris rien au cryptage qu'il utilisait. J'avais perdu suffisamment de temps comme ça.

Alors que j'allais reprendre ma route, j'entendis une petite détonation. Bruit typique de la métamorphose qui se rompait. Directement mon regard se porta vers l'équipe d'on Gin devait s'occuper. C'était bien ça, mon coéquipier était assis sur les marches de l'amphithéâtre. Il devait certainement s'être ramassé un coup non prévu vu le visage étonné des étudiants qu'il surveillait. C'était dérangeant sur un point, les clones pouvaient faire croire que l'on voulait créer barrière. 'Fin pas réellement les miens qui m'avaient insultés ouvertement. Mais au moins on pouvait faire croire. Se faire chopper de la sorte, bien que ce ne soit pas de sa faute, c'était déclarer en quelque sorte la guerre à chacune des autres équipes. D'ailleurs les réactions ne se firent pas attendre. Entre ceux qui se rassérénaient entre eux, ceux qui discutaient à messes basses certainement pour préparer un plan ou encore ceux qui étaient avec Ikki ... 'Fin eux n'avaient pas attendu.

Il me restait la fameuse question de comment arriver jusqu'à l'équipe numéro cinq sans me faire chopper. Y avait-il utilité a tenter en métamorphose maintenant que Gin s'était fait attraper ? A vrai dire j'en savais rien. J'étais un peu perdu, ne sachant pas trop jusqu'où je pouvais utiliser mes capacités. D'ailleurs en avais-je d'utile dans ce genre de cas ? Ho et puis merde pour la discrétion ! Qu'importe, on était suffisamment informé, ou tout du moins je l'espérait. L'examen ne faisait que traîner en longueur et rien de plus. Tous savaient que j'avais Tak en permanence avec moi, du coup où trouveraient-ils soucis au fait que je fasse appel au reste de la famille ? Après tout il était considéré comme la crème de la crème chez les siens hormis Shian.

Dans une nuage de fumée je réapparu, assis sur le bureau du senseï. Ce sceau avait réellement l'art de me faire perdre patience et de me faire agir d'une façon que je n'aurais pas fait d'habitude. Il commençait réellement à me ronger de l'intérieur. J'allais devoir trouver un moyen de stopper ces effets néfastes si je ne voulais pas devenir invivable. Dans un nouveau nuage de fumée deux nouvelles tête apparurent. Un renardeau au pelage blanc et un bien plus grand que lui recouvert de divers bijoux d'or et de turquoise. Wakitatsu et Meisou. J'aurais aimé faire appel à Chinshi aussi mais je n'avais pas suffisamment de chakra pour, je ne pouvais puiser dans ma véritable réserve sans éveiller les soupçons. Je dévoilais déjà la possibilité d'invoquer plusieurs membres des Kitsunes mais il n'était pas difficile de se défendre face à ça.

« Meisou, Waki. Comment allez-vous ? J'espère ne pas vous déranger. »

« Pour une fois non petit homme. »

« Tu as tenu promesse Sham ! Tu as fait appel à moi ! C'est pour une mission ? »

« En quelque sorte. J'aimerais que vous vous incrustiez dans des groupes. » voyant leurs regards interrogateur j'enchaînais « En gros, je suis en examen pour devenir genin. Il faut qu'on ait des infos sur les éléments des équipes adverses. On aura un exercice à la fin qui se basera uniquement sur ceux-ci. Si on arrive a être suffisamment gênant ils ne pourront pas discuter aisément et je doute que l'un d'entre eux ose lever la main sur vous. Et si c'est le cas il aura affaire à moi. »

Je parlais ouvertement, comme si j'étais seul au milieu de cet examen. Je n'avais qu'une envie qu'il se termine rapidement. Pas la peine de jeter un coup d'oeil au sablier, il se viderait quand j'en aurais envie tout simplement.

« Récolter les informations discrètement n'aurait pas été plus intelligent ? »

« Même moi je trouve ça un peu débile ... »

« Si mais j'en ai marre de tourner en rond. » [/b]

Les deux kitsunes ne semblaient pas être très emballé par ma façon de faire. Je pouvais les comprendre mais je n'avais qu'une envie me tirer d'ici ... Je pourrais franchir la porte mais ça voulait dire que je n'aurais pas droit à continuer à être dans l'équipe d'Hanaki et Shun ... Ce serait perdre deux amis et ça il en était hors de question.

« Vous êtes avec moi ? »

« Bien sûr ! Ca peut être quand même amusant ! »

« Il faudra que l'on discute Sham. Tu m'inquiètes de plus en plus. »

Il m'appelait rarement Sham, c'est qu'il y tenait réellement ... S'il le voulait, qu'importe toute façon, sur l'instant juste mettre fin à cet examen m'importait. J'indiquais Meisou une équipe, celle d'on je devais normalement espionner. Allait-il récolter des informations ? J'en doutais, il les gênerait tout au plus. Ne pouvant discuter tranquillement. Et si jamais l'un décidé de tenter quelque chose Meisou était suffisamment fort pour se défendre de lui-même. Et au cas où c'est moi qui interviendrait.

« Et moi ? »

« Tu vas m'aider à en débusquer. Ils sont quelques part ici. Où je ne sais pas mais ils ne peuvent pas être bien loin. Dans le tas il y en a un de petite taille avec le signe Uchiwa dans le dos. »

Waki se mit immédiatement à la recherche de ceux qui avaient disparu. Tout comme moi. Ils ne pouvaient pas se trouver bien loin ... Je jetais tout de même un oeil vers le reste de mon équipe, mes clones restaient là bouche baie face à tant de connerie de ma part. Tout comme pratiquement tout l'amphithéâtre, agir aussi ouvertement n'était pas conseillé. Qu'importe, je voulais réellement en terminer.

« Hey, ça te dis pas de chercher avec moi après l'équipe numéro deux ? On a un petit problème, ils sont pas réellement là. »

J'avais parlé pour le cotaud du groupe. Qu'il me suive ou non n'avait pas réellement d'importance. Que les autres entendent qu'une des équipes ne soit pas là non plus. Après tout comment pourraient-ils savoir qui était la numéro deux ? Sauf si espionnage bien sûr. Qu'importe ...

__________Clones__________

« J'crois qu'il perd de plus en plus la boule ... »

« Clairement. Il tombe au fond du gouffre là ... »

« Hey les gars vous pensez à ce que je pense ? »

« Le balancer ? »

« C'est un bon plan ça ... »

« Hey tout le monde! Le type à notre effigie il est fuuton ! C'est cadeau ! »

Spoiler:
 
Anbu
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Sep - 2:46
Sham - 22 xp, la fin de l'examen se déroule bien pour toi, passage Genin réussi.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Académie Impériale
-