AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Le chant du fer. [Hikari/Satsu]

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 10 Juil - 1:59
Combattants : Hikari Aruka (PNJ) / Satsu Yashara

Satsu, Hikari a le même level que toi. Par souci d'équité je te donne quelques infos sur elle : elle a 138 de vie, 316 de chakra. Son équipement est constitué d'une armure Genin FQ, d'un sabre BQ, d'une pochette + 5 shurikens MQ et d'un breuvage de vie. Shura n'y va pas doucement, Satsu a l'habitude des systèmes tour par tour, elle pigera vite alors t'en fais pas pour elle et joue à fond.

Enjeux : Un parchemin explosif pour le vainqueur ! Par contre en échange y'a seulement /2 de thunes à la clé à la fin du match, l'autre moitié de la recette est pour l'académie.

Contexte : Match amical organisé par Shura pour Hikari. Il a fait une demande à l'académie pour qu'elle puisse avoir un peu d'expérience, et l'académie lui a désigné Satsu comme adversaire, car elle suppose que les deux jeunes filles sont de niveau équivalent, et qu'elles ont à peu près le même âge et ont le même grade. Bref,
plein de bonnes raisons quoi.

Quelques infos rps : il pleut averse, c'est un orage estival, donc il faut quand même super chaud. Pour le moment ça ne cause pas de malus, mais ça pourrait venir à partir du troisième tour si la pluie continue de s'intensifier ...
La petite arène de Taki n'est pas bien remplie, il doit y avoir 20 spectateurs tout au plus, qui sont arrivés en avance pour un gros match qui se déroule après. Ils regardent le vôtre surtout pour patienter. A quelques exceptions près, les curieux, les espions et les parieurs principalement.


Terrain : C'est une arène classique, donc un terrain plat. Vous pouvez grimper sur les murs avec l'adhésion. Par contre il n'y a aucune cachette naturelle.

Initiative et déclaration : Hikari.

Bonne chance !
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Juil - 3:14

Hikari Aruka

Affirmer que Hikari était tendue, en arrivant dans l’arène, était un euphémisme. Elle était morte de trouille. La jeune fille n’avait jamais effectué que des missions de rang D, et des entrainements : sa carrière de ninja n’allait pas plus loin. La seule mission où les choses s’étaient compliquées, elle s’était contentée de rester devant leur client, sabre dégainé, pendant que ses deux équipiers démolissaient les deux brigands qui les avaient attaqués. Eux ils étaient forts et courageux, mais elle était encore trop faible. Pourtant, ces derniers jours, Hikari avait l’impression d’être sur la bonne pente. Elle avait profité du laps de temps donné par leur senseï pour s’entrainer à mélanger sa spécialisation avec l’art du sabre de sa famille.
Et son senseï venait de lui donner l’occasion de montrer qu’elle n’était plus la même fillette peureuse qu’il avait connu.
Les yeux d’Hikari balayaient les tribunes, à sa recherche. Il n’était pas là. Elle eut un petit pincement au cœur, mais se dit que c’était logique. Qu’il prenne le temps de lui dégoter un match amical c’était déjà signe qu’il pensait à elle. Mais faire plus, ça aurait été de la folie : il devait être terriblement occupé.

** Je dois gagner … Si je veux qu’il me voit autrement, je dois vraiment gagner. **

Quand elle vit son adversaire, Hikari fut un peu rassurée. Elle avait l’air plus jeune qu’elle, et elle avait aussi un bandeau de Genin. En plus, elle n’était pas très impressionnante. Peut-être qu’elle avait vraiment une chance ?

** Yashara … Ce sont des musiciens, non ? Je me demande quel genre de techniques elle utilise. Une sorte de ninjutsu basé sur le son ? Il faudra que je fasse attention. **

Elle avait très peu d’informations sur son adversaire, et n’avait pas vraiment eu le temps d’en récolter : le match avait été annoncé hier, et glissé entre deux rencontres plus importantes. Du coup sa seule nuit de préparation avait consisté à se réfugier au fond de son lit en pyjama pour tenter de grappiller à tout prix quelques heures de sommeil. Et au final elle n’avait même pas réussi à faire ça.

Bon, physiquement son adversaire avait l’air plutôt fragile. Si elle imposait son rythme, ça devrait bien se passer. Il fallait qu’elle utilise sa vitesse et sa force !
Avant que l’arbitre n’annonce le début de l’affrontement, Hikari se permit un sourire et un salut très poli pour son adversaire. Elle s’inclina en une révérence très contrôlée, seulement avec le buste. En fait ca ressemblait à un salut martial.

« Bonne chance, Satsu. J’espère vraiment que nous donnerons toutes les deux le meilleur de nous-mêmes. »

Ceci dit, Hikari dégaina son sabre et se mit à distance réglementaire. Rien ne lui interdisait de commencer avec son arme dans les mains, et c’était toujours ça de pris, comme avance. Elle pourrait frapper plus vite si elle n’avait pas à dégainer avant.
Dès que l’arbitre cria pour annoncer le lancement des hostilités, Hikari mit son plan en pratique. Elle allait s’exposer un peu, mais il fallait qu’elle récolte des informations et teste Satsu, avant de définir une stratégie efficace. Elle en savait vraiment trop peu.
Du coup, pour le moment, elle comptait sur une attaque frontale et basique. Si comme elle le pensait Satsu était du genre à garder ses distances, elle allait où encaisser de très bons dégâts, ou perdre du temps à tenter de les éviter.

La pluie alourdissait ses mouvements, son kimono était trempé, et sa prise sur le katana était glissante. Mais Hikari s'était entrainée des centaines de fois dans de telles conditions. Elle ne ferait pas de bourde. Le pire qui pouvait arriver, c'était de se réveiller avec un rhume le lendemain. Mais certainement pas une erreur pendant le combat !

« Yaaaaah ! »

** Je n’ai pas le droit de perdre ! **

_____________________________

Action 1 : Va au corps à corps avec Satsu
Action 2 : Attaque Satsu avec son sabre BQ (20)

Rappels :
Maitrise du sabre (+2 dégâts)
Nukenin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
82/300  (82/300)
Points de vie:
340/340  (340/340)
Points de chakra:
1270/1270  (1270/1270)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Juil - 23:10
C’était inédit : Satsu n’avait jamais eu l’opportunité de réellement combattre depuis qu’elle avait entamé sa carrière de ninja. A l’académie, elle avait bien eu quelques cours mais n’avait pas été particulièrement brillante : c’était essentiellement du taijutsu où elle était exécrable, et les autres filles lui en avaient fait voir de toutes les couleurs. Et depuis qu’elle était Genin, elle n’avait eu l’occasion d’effectuer qu’une seule mission, et n’avait pas eu besoin de se battre. Du coup, cette expérience en arène imposée par l’académie était son premier essai. Un Jounin apparemment plutôt célèbre voulait mettre sa pupille à l’épreuve, et l’académie en avait profité pour lui laisser l’opportunité d’engranger un peu d’expérience. Comme elle était en attente d’une équipe, ce n’était pas un mal.

Pendant tout le trajet, elle s’était demandé à quoi pouvait ressembler l’élève d’un ancien général. La logique était limpide : un senseï fort entrainait une élève forte. Aussi elle s’était attendue à tomber sur quelqu’un de plutôt confiant, et aussi de puissant. Plus que la moyenne des Genins. Et pourtant l’académie, dans sa lettre, lui avait certifié qu’elles étaient de niveau semblable. Alors soit elle était plus au-dessus de la moyenne qu’elle ne le pensait … soit le maitre n’avait pas réussi à enseigner ce qu’il savait à son élève.
Et quand Satsu arriva, elle choisit d’opter pour la seconde option. Une jeune fille, un peu dans la lune, regardait, ébahie, le théâtre de l’affrontement. Même si Satsu n’était pas plus habituée qu’elle à cette ambiance, elle n’en était pas au point de s’émerveiller pour trois ou quatre cailloux et quelques péquenauds venus zyeuter deux gamines qui se crêperaient la tignasse. En plus, en l’apercevant, l’autre fille sembla moins intimidée. Et même … rassurée ?

** C’est parce que j’ai l’air fragile, c’est ça ? On ne va pas s’entendre, poufiasse. **

Une révérence, et des encouragements. Etrangement, elle tapait déjà sur le système de son adversaire du jour, qui prit la mouche. D’un air dégoûté, Satsu répliqua :

« Tu ne serais pas en train de me sous-estimer par hasard ? Je te préviens, si tu y vas à moitié, je t’éclate la chebou. »

Oui, Satsu avait un vocabulaire assez argotique quand elle était en colère. Mais c’était difficile de s’en empêcher devant une telle sainte nitouche. Elle était mignonne, peut-être même à son goût. Mais elle avait quelque chose d’énervant. Peut-être parce qu’elles étaient adversaires et qu’elle ne semblait pas la voir comme une ennemie. Pas de chance pour elle, ce n’était pas un entrainement pour Satsu, qui avait à cœur de rentrer chez elle vainqueur. Pendant quelques minutes, elle allait carrément la considérer comme une ennemie et elle n’aurait aucune pitié.
Evidemment, elle ne pensait pas non plus à la trucider. Juste à lui donner une bonne leçon. Elle était élève d’un général célèbre donc se pensait tout permis ? Elle se voyait déjà gagnante ? Ca n’allait pas se passer comme ça.

Direct, l’autre empoigna son katana et la frappa. C’était plutôt impressionnant comme vitesse, et elle maniait bien son arme. D’ailleurs, Satsu ne parvint pas à esquiver totalement et se retrouva avec son haut déchiré, et une bonne coupure sur le haut du bras.
Mais elle avait foncé tête baissée, sans chercher à mettre en place une stratégie. Elle la testait, mais sans craindre vraiment sa riposte.
Toujours aussi en colère devant le manque de prudence de sa jeune ennemie, Satsu tira sa flûte et commença directement à jouer. Les premières notes de sa mélodie de bataille. Son medley commençait par une mélopée rapide, cinglante. Elle exprimait toute sa colère pour atteindre directement le cœur de son opposante, et lui flanquer la trouille. Son illusion était basique : elle se grandissait, pour en imposer un maximum. Elle fut bientôt une géante, de plus de dix mètres de haut, qui dépassait largement la taille de l’arène. Prise dans le genjutsu, son adversaire allait avoir des sueurs froides … Les notes de musique coulaient le long de sa colonne vertébrale à un rythme effréné, titillant sa peau, son dos, les zones sensibles. Elle cherchait clairement à la faire frissonner d’effroi, à la faire reculer. Bref, ce combat commençait par de la pure et simple intimidation.

Ce que Satsu voulait ? Faire sentir qu’elle ne rigolait pas. Mais aussi, reprendre la main, et dérouler sa mélodie de long en large sans que sa peureuse d’adversaire ne puisse plus esquisser le moindre geste.

_______________________

Actions 1 et 2 : Technique ‘’Le bruit qui court’’ sur Hikari (coût : 38 chakra, puis 19 par tour supplémentaire ; effet : Hikari perd 7 points de vitesse)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (-5% coûts en chakra)
Musicienne Yashara (tous les genjutsus de Satsu sont considérés comme du genjutsu instrumental)
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
15/100  (15/100)
Points de vie:
160/160  (160/160)
Points de chakra:
540/540  (540/540)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juil - 1:17
Résumé :

Hikari fonce sur Satsu et arrive au corps à corps. Puis elle frappe droit devant avec son sabre, traçant une belle coupure au niveau du bras de son adversaire. La blessure a l'air plutôt profonde, ça doit faire mal ! Satsu perd 22 vie. Cependant, Satsu riposte aussitôt par un genjutsu. L'illusion s'empare d'Hikari, qui se met à hésiter et perd en vitesse ... Satsu a une occasion de prendre l'avantage pour de bon, mais que va-t-elle faire ? Attention au changement d'initiative !

Citation :
Hikari :
138/138 vie
316/316 chakra
Le bruit qui court : -7 vitesse

Satsu :
98/120 vie
283/340 chakra
Le bruit qui court : -19 chakra/tour

Satsu et Hikari sont au corps à corps.

Initiative : Satsu.
Déclaration : Satsu.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juil - 2:38
Satsu esquissa un sourire, sans interrompre sa mélodie. Lui foncer dessus témoigner de ce qu’elle prenait pour le fait d’être sous-estimée. Son ennemie lui avait tout simplement laissée une énorme ouverture. Peut-être que ce n’était que la surprise de tomber sur une utilisatrice d’illusions, mais elle connaissait sa propre spécialité : il n’y avait pas moyen d’échapper à un genjutsu quand on l’encaissait de face. Et notamment, il était impossible de le permuter. C’était possible qu’elle se vide de son chakra avant d’en finir avec Hikari, mais elle ne perdait rien à tenter de poursuivre sa mélodie jusqu’au bout pour l’instant. Au pire, elle l’interromprait. Au mieux, elle avait déjà gagné. Son adversaire n’était pas beaucoup plus solide qu’elle, elle semblait même aussi frêle. Deux jeunes filles pas vraiment gâtées question résistance physique. Sauf que l’une ne pouvait plus bouger. Si elle était paralysée, Hikari ne pourrait pas riposter.

Dans le songe d’Hikari, Satsu était gigantesque. Elle chantait, aussi. Une effroyable clameur, qui accompagna son geste : un mouvement de bras, pour écraser à mort la jeune épéiste. Dans un grand fracas, la paume s’abattit sur le sol, écrabouillant Hikari. Et pendant qu’elle hallucinait, complètement désarmée, la mélodie en profita pour se faufiler jusqu’à son esprit, pour tenter de le broyer.

La blessure au bras gênait légèrement la musicienne. En fait, elle la gênait même beaucoup. Elle sentait le sang couler le long de son bras, depuis tout en haut. Une autre rigole était descendue le long de son aisselle, flirtait avec sa hanche, sous ses vêtements. Si elle n’avait pas été habituée à jouer depuis sa plus tendre enfance, et dans toutes les situations, par tous les temps que la météo pouvait inventer, elle aurait sûrement interrompue sa mélodie. Mais grâce à son entrainement draconien, ce n’était pas le cas.
Depuis qu’elle était Genin, elle avait déjà eu l’occasion de tester de nouvelles situations dans lesquelles son talent musical était mis à rude épreuve. Et aujourd’hui, c’en était une nouvelle : la douleur. Mais même elle ne pouvait la décrocher de sa performance. Enfin, pour le moment : elle devait en finir vite, si elle perdait trop de sang ça risquait de devenir compliqué. Et de la laisser sans défenses.

Ses doigts accélérèrent sur la flûte traversière. Les sons se faisaient plus courts, progressivement, plus discordants aussi. C’était comme si trois chants différents s’étaient superposés. En eux-mêmes ils n’étaient pas si rapides. Au contraire, ils étaient plutôt lents, comme une danse macabre. Une oraison, belle mais funèbre. Pourtant, pour réussir à les assembler, ses doigts devaient aller à toute vitesse. Et son esprit les coordonner. C’était la prouesse d’une Yashara qui avait transformé son art musical en techniques ninjas.
Ce n’était pas encore la mélodie implacable et mortelle d’une authentique kunoichi. Mais ça s’en rapprochait.

La gigantesque Satsu, dans le songe d’Hikari, sourit alors qu’elle retirait sa main. La jeune fille était encore en un sol morceau, mais elle avait ressenti le choc, comme si elle était réellement morte. Son corps n’avait rien mais …
Le sourire était torve, déformé par son gigantisme. Et le son de sa voix semblait venir de loin, mais résonnait dans toute l’arène, grave et puissant comme celui d’une déesse toute-puissante.

« Laisse-toi sombrer. Plonge dans les abysses. »

C’était un cauchemar. Mais il était amené avec la beauté de la musique. Hikari mise à part, tous les spectateurs devaient se régaler. C’était un autre avantage de son style de combat : son adversaire souffrait mille morts, mais elle pouvait faire le spectacle tout en l’assaillant. Et les voir jubiler, hypnotisés par sa musique, était un plus qu’elle ne se refusait pas. Au contraire, elle s’enflammait d’avantage pour les combler d’avantage. Il ne fallait pas se leurrer : c’était un combat, mais c’était aussi une manière de taper dans l’œil de ninjas plus puissants, ou même d’un potentiel futur senseï ou employeur venu voir la nouvelle génération. Elle comptait bien faire d’une pierre deux coups, en écrasant cette adversaire qui l’avait prise à la légère, mais aussi en se faisant admirer pour son talent aussi bien que pour sa force.

_____________________________

Action 1 : Utilise la technique Shikumi sur Hikari (coût : -61 chakra, Hikari perd l’usage de ses actions 1 et 2 à venir)
Action 2 : Utilise la technique Air n°1, la folie totale sur Hikari en utilisant l’effet de son instrument Yashara (coût : -61 chakra, l’attaque cause 42 dégâts et l’instrument donne +30% sagesse à Hikari pour déterminer les effets de la technique)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (coûts réduits de 5%)
Musicienne Yashara (tous les genjutsus de Satsu sont considérés comme du genjutsu instrumental)
Le bruit qui court (-19 chakra, Hikari -7 vitesse)
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
15/100  (15/100)
Points de vie:
160/160  (160/160)
Points de chakra:
540/540  (540/540)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juil - 19:35

Hikari Aruka

Hikari était terrifiée. Elle avait beau savoir que tout cela était un genjutsu, la sensation atroce de s’être faite écrabouillée, le son de ses propres os qui avaient craqués … Et même le fait de constater que son corps était indemne après une telle attaque ! Tout la déstabilisait et l’apeurait. Son adversaire était gigantesque, là, devant elle, et lui murmurait des paroles effrayantes. La jeune épéiste avait bien compris quand elle l’avait envoyée bouler au début du combat que Satsu ne rigolait pas. Elle s’était même sentie blesser de voir qu’une Genin de son âge la considérait comme une ennemie, alors qu’elle pensait simplement être venue s’entrainer. Mais après son attaque au sabre réussie, qui avait même arraché un vrai espoir de victoire à la jeune fille, tout avait dérapé. Les techniques d’illusion étaient nouvelles pour elle. C’était la première fois qu’elle y faisait face et elle ne s’y était pas attendue. Surtout sous cette forme ! Du genjutsu musical … C’était donc ce dont était capable une fille issue du clan Yashara.
Et dire qu’il n’y avait pas de ninjas parmi eux normalement. C’était pourtant des techniques incroyables. Et Hikari ne savait pas du tout quoi faire.

** Si je m’étais plus entrainée … si j’avais eu suffisamment confiance en moi pour m’y mettre sérieusement … Peut-être que j’aurais su effectuer une rupture … **

Hikari essayait de bouger son bras, et d’amener son katana vers sa cuisse pour se couper elle-même, dans la panique. Mais même lorsque la lame mordit sa chair, jusqu’au sang, et qu’elle senti la douleur vriller sa jambe, rien ne se produisit. Evidemment : on ne peut pas rompre un genjutsu en se mutilant. C’est le but du genjutsu, de forcer l’autre à se mutiler.

** Mais qu’est-ce que je fais ? Je m’inflige encore plus de dégâts ? Aaaaaah ! J’ai trop mal ! Ma tête ! **

Des sons suraigus vrillaient ses tympans, et démolissaient l’intérieur de sa tête. Elle avait l’impression qu’ils se répercutaient sur sa boîte crânienne, et que chacun de leur entrechoc brisait quelque chose dans son esprit. Que chaque morceau de son cerveau était en feu et menaçait d’exploser.

Hikari tomba par terre, les genoux dans la poussière. Les mains sur les oreilles. Ses doigts recourbés sur sa peau et ses cheveux la griffaient férocement, comme si elle essayait d’arracher le son de sa propre tête à mains nues. Un bruit de métal retentit : son sabre venait de tomber au sol, juste après elle. Elle était en train d’abandonner.

« J’ai mal … Shu… Shura-senseï … A l’aide … »

Dans les tribunes, le principal concerné était adossé à un pilier qui soutenait l’abri des gradins, dans le fond du fond de ceux-ci. Il observait, calme et imperturbable, debout dans l’ombre. Que c’était agaçant. Elle avait fait une erreur grossière en fonçant tout droit sans connaitre la spécialité de son adversaire, même si elle cherchait à la déterminer en laissant cette ouverture … elle avait pris un risque inconsidéré et elle le payait. Et maintenant, elle venait de réaliser que c’était peine perdue et qu’elle était dans une sale situation par sa propre faute.
Mais qu’elle abandonne la lutte, qu’elle implore de l’aide … C’était ça qui mettait réellement le Jounin sur les nerfs.
Quelques ninjas qui le connaissaient de vue se tournèrent vers lui. Il leur fit les gros yeux, et leurs yeux dérivèrent vers l’arène instantanément. Qu’est-ce qu’ils voulaient eux ? Il n’allait tout de même descendre dans l’arène au beau milieu d’une bonne leçon. C’était aussi pour ça qu’il lui avait cherché un combat. Elle était trop tendre. Elle avait besoin de souffrir un peu et de comprendre de quoi était fait le monde shinobi. Quels dangers l’y attendaient. Sinon, un beau jour elle partirait en mission et n’en reviendrait pas. Ca avait l’air cruel, mais c’était bien parce qu’il s’inquiétait pour elle qu’il la forçait à subir ce supplice.

Mais malgré tout il ne pouvait qu’avouer ressentir un pincement au cœur. La petite Hikari, son élève, passait réellement un sale quart d’heure. Le fait de ne pas devoir intervenir et de rester de marbre ne signifiait pas qu’il ne voulait pas faire quelque chose. Plutôt qu’il choisissait de ne pas le faire pour son bien à elle. Il valait mieux qu’une telle déroute lui arrive ici.

En plus … Elle n’avait pas tout à fait perdu. Selon les dégâts du genjutsu et au vu de la réserve de chakra de son opposante qui s’envolait à grandes enjambées, elle pouvait peut-être encore faire quelque chose.

________________________

Actions 1 et 2 : Lutte contre le genjutsu
Nukenin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
82/300  (82/300)
Points de vie:
340/340  (340/340)
Points de chakra:
1270/1270  (1270/1270)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juil - 19:51
Résumé :

Forte de son avantage acquis au tour précédent, Satsu poursuit sa mélodie en y incorporant de nouveaux genjutsus. Le premier est le Shikumi, qui paralyse complètement Hikari pour ce tour et l'empêche de riposter.
Puis, elle passe réellement à l'attaque avec un air terrible : la folie totale, qui massacre la tête de Hikari de l'intérieur. La jeune kunoichi n'en sort pas du tout indemne ...
Hikari prend 58 dégâts. Elle semble mal barrée, mais la réserve de chakra de Satsu s'amenuise : va-t-elle pouvoir en finir ou va-t-elle s'épuiser à la tâche ?

Citation :
Hikari :
88/138 vie
316/316 chakra
Le bruit qui court : -7 vitesse

Satsu :
98/120 vie
142/340 chakra
Le bruit qui court : -19 chakra/tour

Satsu et Hikari sont au corps à corps.

Initiative : Satsu.
Déclaration : Hikari.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Juil - 23:11
Il fallait se rendre à l’évidence : ce combat était terminé. Hikari ne pouvait pas permuter du genjutsu et elle était ralentie par l’illusion de son adversaire. Et Satsu avait encore suffisamment de chakra pour placer deux attaques. Or, la jeune bretteuse ne tiendrait pas ces deux attaques. Elle allait s’écrouler. Comme tous les spectateurs, Shura avait pu apprécier la mélodie. Pour un grand amateur de musique comme lui, et même s’il préférait le jazz à l’ancienne, écouter un Yashara était un délice. Mais il allait être temps de mettre fin à tout ça. Son élève criait à l’aide. Et même s’il n’était pas un tendre, maintenant qu’il savait qu’elle ne pouvait plus rien faire, il ne pouvait pas non plus la laisser souffrir pour rien.
L’objectif de ce combat, en premier lieu, était de lui permettre d’engranger de l’expérience. Une victoire aurait été un sérieux plus pour l’aider à prendre confiance en elle. Mais ce qu’elle avait appris suffirait. Tant pis pour le résultat.

Au beau milieu de la mélodie de Satsu, alors qu’elle s’apprêtait à achever Hikari et l’envoyer à terre, un dragon de feu s’écrasa entre les deux opposantes, pour les séparer. Le reptile se dressa de toute sa hauteur devant la musicienne. Mugissant, rugissant, terrifiant. Et alors qu’elle reculait pour éviter de se faire brûler par la créature, Shura sauta dans l’arène. Il se dirigea d’un pas calme vers Hikari, qui était encore à genoux.
Ses yeux étaient encore révulsés : elle était toujours prise dans l’illusion. D’un geste sec et précis, le Jounin la gifla. Le geste pouvait paraître cruel, mais l’idée était de la sortir de l’illusion. D’ailleurs, le fait qu’elle s’écroule en avant était la preuve que ça avait fonctionné.
Plutôt que de la laisser se vautrer dans la poussière, Shura attrapa la jeune fille pour la soutenir. Et voyant qu’elle ne se décidait pas à revenir à elle, la souleva pour la porter. Il allait l’amener à l’infirmerie, et la laisse méditer sur son échec du jour.

Le Jounin se tourna vers Satsu et l'arbitre :

« Elle abandonne. »

Le dragon de feu disparut, tandis que le Jounin se dirigeait sans un mot vers la sortie de l’air d’affrontement.

« Shura-…senseï ? »

Le Jounin baissa les yeux vers elle sans répondre. Puis les ramena vers la direction qu’il prenait. Il n’était pas vraiment satisfait du résultat : elle n’avait montré que ses faiblesses aujourd’hui. Certes, elle avait besoin de les connaitre elle-même, de les expérimenter. Et une expérience du genjutsu lui avait fait du bien. Mais il en revenait à son premier constat : dans son état actuel, son premier affrontement en mission se solderait par sa mort. Elle avait beau avoir progressée depuis l’académie, elle n’était clairement pas prête pour ça.

« Je suis … tellement pathétique … »

Elle pleurait ? Certes, c’était la réaction à laquelle il s’attendait. Mais ça n’empêcha pas Shura de tiquer, énervé. Evidemment qu’elle était pathétique. Aujourd’hui en tous cas elle l’avait été. D’ailleurs les spectateurs ne s’y trompaient pas : personne n’avait applaudit sa sortie remarquée. Il aurait peut-être dû la laisser se faire écraser. Ils auraient sans doute saluée sa performance par politesse. Mais ce n’était même pas certain : l’exploit musical de Satsu avait accaparé leur attention. Très peu avaient réellement dû faire gaffe à Hikari pendant ce combat.

Il déposa l’adolescente larmoyante dans un lit à l’infirmerie. Curieusement, elle semblait s’être apaisée pendant le trajet. Recroquevillée dans ses bras, elle n’avait strictement rien dit. Et il avait même semblé au Jounin qu’elle avait souri. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien trouver de joyeux dans le fait de se faire porter, vaincue et humiliée dans cet affrontement à sens unique ? Il n’arrivait pas à le concevoir. Mais en même temps lui-même avait peu perdu dans sa vie. Daka. Eihiko. C’était à peu près tout. Cependant il avait bien conscience que chaque défaite pouvait amener son lot d’enseignement si on y survivait, et aider à voir plus loin et à progresser d’avantage encore que lors d’une victoire. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle en tirerait le meilleur parti. Il était grand temps qu’elle s’affranchisse de la situation de l’équipe. Nobu avait un sale caractère, mais il faisait tout dans le trio. Yoriko lui ajoutait un petit quelque chose à lui. Mais Hikari s’obstinait à ne faire que soutenir, et à mal le faire, alors qu’elle aurait pu exploiter autrement ses capacités. L’obliger à se remettre en question seule avec un adversaire lui apporterait quelque chose.

Non, même si la voir dans cet état ne lui faisait pas rien, Shura n’était pas sans cœur, il ne regrettait absolument pas d’avoir organisé ce combat.

« Reposes-toi ce soir. Et dès demain, médites sur cet affrontement. Si tu n’en tires pas les enseignements qui s’imposent, tu te seras fait terrasser pour rien. »

Il se dirigea vers la porte de l’infirmerie. Puis s’arrêta pour se retourner :

« Tu as encore fait la même erreur que d’habitude. Tu charges au sabre et tu oublies ton ninjutsu. Il serait peut-être temps que tu laisses ton sabre chez toi quelques temps. Si tu progresses suffisamment en ninjutsu, dans une semaine, je t’enseignerais comment contrer un genjutsu. »

Il venait de lui donner une partie de la réponse. Mais ça n’avait pas grande importance. De toute manière, Hikari n’écoutait jamais ses conseils. Elle essayait, mais ne s’y accrochait pas. Mais il l’avait entendue quand elle était venue le voir chez lui. Elle voulait vraiment progresser, mais bloquait. Shura ne pouvait pas la laisser complètement livrée à elle-même, c’était plus fort que lui. Il les insultait souvent et les dépréciait, mais ses élèves restaient ses élèves.

En attendant, il quitta les lieux sans rien attendre en guise de réponse. Shura voulait juste rentrer chez lui pour bouquiner.
Nukenin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
82/300  (82/300)
Points de vie:
340/340  (340/340)
Points de chakra:
1270/1270  (1270/1270)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Juil - 15:49
Alors que Satsu était au beau milieu de sa mélodie, et que son adversaire ne pouvait plus bouger, un immense dragon entièrement constitué de flammes déboula entre les deux combattantes. La jeune Yashara bondit en arrière, tout en continuant à jouer. Cela dit, ça ne dura pas bien longtemps. Juste le temps de réaliser ce qu’il se passait, et de sentir son emprise sur Hikari s’estomper. Quand le dragon disparut, un homme imposant emmenait la jeune épéiste hors de l’arène.

C’était donc lui son fameux senseï ? C’est sûr qu’il savait soigner ses entrées. Et son Katon était plutôt impressionnant. Les mains sur les hanches, un peu dépitée, Satsu le fixa longuement tandis qu’il lui retirait sa proie de la gueule. Elle ne pouvait pas y faire grand-chose. Pendant un moment, elle se demanda si elle ne ferait pas parler d’elle si elle stoppait son mouvement avec un genjutsu. Ou juste pour voir ce qu’il ferait. Il ne riposterait pas devant tous ces témoins, et ça lui permettrait de savoir si sa technique pouvait marcher sur un Jounin d’élite. Mais le temps qu’elle se décide, ils étaient déjà parti.
En tous cas, Satsu n’enviait pas son adversaire. Même si la réalité était moins glorieuse, aux yeux de tous elle venait de se faire écraser et sauvée par son senseï. Elle n’avait même pas été fichue de marcher pour sortir du combat, et s’était faite portée. Comme si être vaincue ne suffisait pas. La jeune Yashara n’était pas sûre qu’elle aurait supportée de se faire humiliée de la sorte.

Mine de rien, elle profita de ce répit pour souffler. Inspirer plusieurs fois de grandes bouffées d’air frais. Malgré sa domination écrasante, elle était très fatiguée. A peu de chose près, elle n’aurait pas eu assez de chakra pour l’emporter. A vraiment peu de choses. Il aurait suffi qu’elle tergiverse un peu ou manque une de ses techniques d’illusion et ça aurait été terminé. Au moins ce match amical aura été très utile à Satsu : elle connaissait plusieurs de ses points faibles maintenant. Elle avait encaissé assez rapidement des dégâts parce qu’elle manquait de réflexes, de muscles, et donc de vitesse d’action. Et elle était beaucoup trop limitée en chakra. Or, elle en avait besoin pour toutes ses tactiques de combat. Donc soit elle devait trouver quelque chose d’autre pour se battre, soit elle devait augmenter ses réserves de chakra en devenant plus forte. Comme elle ne disposait pas des astuces des pro-ninjutsus pour l’économiser, elle allait devoir trouver autre chose. Et pour la première idée, qui n’était pas si mauvaise … Peut-être quelques armes de lancer ? Elle avait bien des aiguilles, mais elles n’étaient pas fameuses pour causer des blessures suffisamment importantes pour attendrir l’adversaire avant de l’achever avec ses genjutsus. Et si jamais elle tombait sur quelqu’un de rapide, elle n’était même pas sûre de le toucher avec son niveau actuel. Elle se retrouverait sous pression, utiliserait son chakra pour se défendre et ne pourrait jamais attaquer, ce qui l’amènerait à ne plus avoir assez de réserves pour l’emporter.
En arène, ce n’était pas si grave. En situation réelle, face au danger du monde shinobi, elle pouvait se retrouver à l’hôpital. Ou pire, être tuée. Avant d’avoir pu accomplir quoi que ce soit dans sa vie. Et ça c’était hors de question. Si elle voulait réellement voir le monde, alors elle devait s’en donner les moyens et apprendre à survivre.

Bon, il ne restait plus qu’à trouver de quelle manière elle allait bien pouvoir compléter son répertoire technique, et progresser dans la bonne direction. Peut-être en étudiant la possibilité de rejoindre une Discipline ? Ou alors une autre spécialisation secondaire … Mais elle préférait d’abord maîtriser celle qu’elle avait commencé avant d’en envisager une autre. Chaque chose en son temps. Du coup, ce serait la Discipline. Elle y réfléchirait ce soir, avant de dormir. Ou dans la semaine.

Tandis que les quelques badauds venus voir le match applaudissaient la gagnante, qui leva un bras victorieux, avec son sourire d’ange, pour attirer l’attention, un médecin accourra vers elle. Il tombait plutôt bien : sa blessure saignait encore, et elle commençait un peu à avoir le tournis. Le jeune homme lui tendit un paquet de trois biscuits, qu’elle entama tandis qu’il recousait sa blessure à l’aide d’une technique médicale.
Elle avait beau faire la fière pour augmenter sa popularité, c’était la première fois qu’elle subissait une vraie blessure. Donc même si ce n’était pas suffisant pour la mettre réellement en danger, elle découvrait la douleur de se prendre un coup de sabre. Et ce n’était clairement pas agréable. Ca aussi, c’était une bonne expérience, en d’autres circonstances, découvrir la douleur aurait pu lui être fatal. Le jeune médecin vérifia par quelques tapotements que son travail sur le bras de la jeune fille était bon, puis il se redressa.

« A part cette blessure, tout va bien ? Nous n’avons pas vu d’autre attaque, mais je sais d’expérience que tout n’est pas visible. »

« Je suis un peu fatiguée, j’ai utilisé pas mal de chakra. Mais sinon ça va, oui. Elle n’a pas eu l’occasion de riposter. »

« Très bien. Félicitations pour votre match alors. »


Il commençait à s’éloigner, pour sortir de l’arène, et Satsu trottina sur ses talons. Il était jeune, et pas si mal bâti. Passé la fièvre du combat, elle en revenait aux choses essentielles. Il pouvait paraître assez banal, même au niveau de la musculature qui était très commune pour un ninja. Mais il avait de beaux yeux verts à tomber par terre.

« Merci de m’avoir soignée. »

« C’est mon travail, vous savez. »

« Ca ne m’empêchera pas d’être reconnaissante. Quel est votre nom ? »

« Genki. »


La porte de l’arène se referma sur eux. Satsu l’enquiquina quelques instants, jusqu’à ce qu’elle décide qu’il était ennuyeux à mourir et que la fatigue l’emporte. Il était temps de rentrer se reposer et réfléchir aux quelques idées qu’elle avait sur la façon dont tirer le meilleur de cette première expérience du combat.
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
15/100  (15/100)
Points de vie:
160/160  (160/160)
Points de chakra:
540/540  (540/540)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Juil - 16:04
Eihiko : 15 drâkes, j'ai quasiment rien eu à arbitrer.

Hikari (Shura) : 10 xp pour Shura, on va dire qu'il a eu de l'expérience en tant que professeur donc je te mets la moitié. Et +120 drâkes pour avoir joué un PNJ pour aider à un combat.

Satsu : 25 xp pour le combat. Assez court et expéditif, j'aurais normalement mis seulement 20 xp. Mais comme tu n'as fait aucune vraie erreur, que tu as bien calculé ton chakra, et que c'était ton premier combat, je te mets 25 à la place. +70 drâkes pour la performance artistique. S'il y avait eu plus de spectateurs, tu aurais été riche Razz
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-