AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Tournoi1PouleA - MasaRem VS AkaMaïa

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 16 Juil - 16:41
Combattants : Masamune Uzumaki (chef de clan/Chuunin) et Rem Inuzuka (fondateur de l'association Inuzuka/Chuunin) / Chihiro Shuzaki (prêtresse d'Inari) et Maïa Kaguya (chef de clan/réincarnation de Chi O Megami)

Enjeux et contexte : Tournoi 2v2, phase de poule, groupe A.

Terrain : Terrain eau profonde. L'arène est intégralement recouverte d'eau profonde. Il y a deux plateformes de 3mètres sur 3mètres, à distance l'une de l'autre. Chaque duo commence sur une de ses plateformes, donc les deux sont au corps à corps entre eux et à distance des deux autres. Mis à part sur ces plateformes, où vous pouvez tenir à 6 maximum, il n'y a que de l'eau profonde partout.

Initiative et déclaration :
-Rem Inuzuka
-Masashuschetz (chien non-Inuzuka Rem)
-Maïa Kaguya
-Masamune Uzumaki
-Tenshi (chien Inuzuka Rem)
-Chihiro Shuzaki

Rappel : Chihiro(Akane) et Masamune sont inciblables pour le premier tour. Que ce soient entre eux ou par leur autre adversaire. Bien entendu, ils ne sont inciblables que pour les adversaires, pas pour leur équipier.

Bonne chance.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 244
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
217/300  (217/300)
Points de vie:
303/303  (303/303)
Points de chakra:
876/876  (876/876)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 16:30
Il y avait plein de livre cultes dans le monde des ninjas : l’art de la guerre, l’art du ninjutsu, l’art de la chasse, et tout un tas d’autres ‘arts’ joliment mis en valeurs dans de gros pavés qui faisaient des milliers de pages. Mais moi, j’avais un projet encore plus énorme. Des lignes et des lignes de témoignages sur un sujet bien précis, tirées de ma propre vie, de ma propre expérience. L’art de se mettre dans la merde et de bien s’y noyer.

Pas mal d’événement s’étaient déroulées depuis ma mission secrète en prison, jusqu’à ce moment où j’entrais dans l’arène accompagné du chef du clan Uzumaki, de Tenshi, et de Masashuschetz, l’Akita Inu membre de ce que j’appelais le ‘gang de Tenshi’. Dans les tribunes, au premier rang, les quatre autres membres du gang aboyèrent bruyamment pour saluer notre entrée, d’ailleurs. Je n’étais plus n’importe qui, comme j’avais toujours voulu l’être. J’avais regagné un certain crédit auprès de ma discipline, devenant un espion à part entière pour la première fois de ma vie. J’étais devenu une sorte de chef de clan, au travers de la création de l’association Inuzuka, qui avait pour but de protéger les animaux sous cette bannière prestigieuse. Que j’en sois le fondateur me sortait de mon tranquille anonymat. Et puis j’avais recroisé le chemin d’Ikusa-senseï : il m’attendait à la sortie de prison. Et pour une fois pas pour me cogner mais pour me féliciter. Je ne savais pas si c’était la taule, l’association, ou la nouvelle que j’avais démoli quelqu’un, mais en tous cas il avait semblé satisfait de moi pour la première fois depuis que j’étais rentré de Sahigumo. Ce n’était pas anodin mais je ne savais quand même pas ce que je devais en comprendre.

N’empêche que comme il ne souhaitait pas participer au tournoi, sans doute pour ne pas se coltiner un morpion dans les pattes, ca avait été à moi d’avoir l’immense honneur d’y participer. Et quelle poisse ! Le premier combat en public me mettait en face d’un sacré défi : la chef du clan Kaguya. Elle avait la réputation d’être la femme la plus solide du monde. Voire le ninja le plus résistant tout court, ce qui représentait quand même … ben un sacré morceau. Ca et toutes ces histoires divines autour d’elle … En plus, j’avais cru que la prêtresse qui l’accompagnait était inoffensive mais Masamune avait démenti : elle utilisait le Kage Mane, et avait donc des origines du clan Nara. Et ça, bordel de cul, c’était bien gênant.
Heureusement pour nous, le terrain eau nous facilitait grandement les choses. On allait pouvoir éviter de se faire complètement paralyser assez facilement : il suffisait d’être un tant soit peu prudent et tout irait comme sur des roulettes.

Parlons-en de mon équipier : un chic type, qui militait pour pas mal d’associations et de causes vraiment cools. Et un personnage très aimé, très apprécié. C’était du tout bon d’être avec quelqu’un d’aussi charismatique. En plus, il m’avait promis avant le combat de soutenir ma cause. Clairement, j’étais content d’être avec lui.
Mais comme il l’avait dit, ce n’était pas non plus le plus grand combattant. Il était plutôt bon de ce que j’avais vu pendant les premiers combats, cela dit, donc même s’il avait ses limites, je comptais complètement sur lui pour m’aider à remporter les combats. Si je ne faisais pas un carton, de toute façon, ça serait mauvais pour mon association, mais aussi pour ma relation avec Ikusa-senseï. Et je n’avais pas trop envie de me faire piétiner à coups de katana après le tournoi. Donc y’avait intérêt à ce qu’on assure. Et qu’on montre de la force, aussi. La jouer petits bras ne le contenterait pas.

On n’avait pas une grosse stratégie, juste des pistes. Même avec mon talent d’espion incroyable, je n’avais pas récolté grand-chose sur nos opposantes, surtout sur la Kaguya. A part qu’elle semblait plutôt utiliser des techniques d’élément feu. C’était plutôt un bon début, surtout que ça me confortait dans l’idée que le terrain était de notre côté.
Avant que l’arbitre ne signale le début des hostilités, je glissais à Masamune, debout sur la plateforme à côté de moi :

« Je vais aller les saluer en bonne et due forme. Tenshi va rester avec toi pour te couvrir, Masashuschetz viens avec moi pour mener l’offensive. On fait comme on a dit ! Et on fait le spectacle, surtout. »

Un clin d’œil, et je me mets en position. Il y avait de l’eau partout, et je comptais clairement en profiter à fond pour mener une offensive en règles. Et voir si je pouvais infliger de gros dégâts à la personne la plus résistante du monde.
Ca y est, ça commence. Aussitôt, mes traits changent. Des oreilles pointues, des crocs au lieu de simples canines, des yeux jaunes et fendus à la manière des bêtes. Avant que Tenshi n’ait pu suivre ma technique, j’enchaine en aiguisant mes instincts bestiaux. Réactivité, force physique, je suis maintenant au top de ma forme !
Et je saute dans l’eau. Mais une énorme vague me récupère, et m’emmène droit vers l’autre plateforme. Je profite de l’élan de la vague et de sa force d’écrasement pour percuter de toute ma puissance la Kaguya, d’un coup de pied ultra violent. L’Aquacrash. Sans le terrain eau, je n’aurais pas pu l’utiliser à son plein potentiel, mais là visuellement comme en termes de pure puissance, elle est au top niveau.
L’eau s’écrase, me laissant seul avec les deux femmes. La Kaguya a l’air fluette comme ça mais j’ai senti une vigueur incroyable là où mon pied a frappé. Comment un corps aussi fragile peut être aussi résistant ? Mystère. Mais ça ne peut pas être dû qu’à des os solides.

Ni une, ni deux, je plonge dans l’eau pour me mettre à l’abri sous sa surface. Je ne vais pas leur laisser le temps de riposter non plus, surtout que sur la plateforme je ne suis pas à l’abri de la manipulation des ombres.

Un truc me chiffonnait quand même. Cette prêtresse me disait quelque chose ... j'avais dû la croiser quelque part. Mais alors où, c'était un mystère.

______________________________

Rem :
Action 1 : Transformation rang 5 (-30 chakra, +50% vitesse, -25% intelligence)
Action 2 : Instincts bestiaux rang 5 (-20 chakra, +40% force, -20% intelligence)
Actions 3 et 4 : Aquacrash sur Maïa rang 5 (-260 énergie, -130 chakra, 180 dégâts calcul taijutsu, Rem et Maïa perdent aussi 20 points de vie sans calcul, Rem se retrouve au corps à corps)
Action 5 : Plonge sous l’eau

Rappels :
Maitrise du taijutsu rang 5 pour +15 dégâts
Insaisissable tel le vent rang 5 pour +15 vitesse en défense
La volonté du ninja rang 5 pour 2 tours debout même KO

Masashuschetz :
Action 1 : Plonge dans l’eau
Action 2 : Rejoint l’autre plateforme à la nage
Action 3 : Monte sur l’autre plateforme
Action 4 : Mord Maïa (valeur attaque : 15)
Action 5 : Plonge sous l’eau

Tenshi :
Action 1 : Transformation (-30 chakra, +50% vitesse, a la même apparence que Rem)
Action 2 : Se place devant Masamune
Action 3 : AR

Rappels :
Maitrise de l’animal rang 5
Chuunin
avatar
Messages : 175
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
159/300  (159/300)
Points de vie:
297/297  (297/297)
Points de chakra:
498/498  (498/498)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Juil - 19:57
J’aimais bien cette jeune prêtresse d’Inari. Déjà, elle partait avec un avantage : celui de prier une divinité ancienne. Inari était peut-être la seule divinité pour laquelle je n’avais pas eu besoin de signer d’accord afin qu’elle soit reconnue comme une divinité officielle par cette fichue Eglise inculte. Mais ça n’empêchait pas que j’étais toujours très contente de voir que ce culte ne s’était pas perdu, et que la déesse des moissons était encore priée.
Et puis, c’était une personne calme et sereine. Elle manquait peut-être un petit peu de charisme, et sa personnalité d’un peu d’assurance et de force. Mais j’appréciais sa compagnie, même si j’avais un soupçon quant au fait que son calme soit simplement dû au fait que je l’intimidais.
Elle tenta tout de même d’amener le sujet de la mise au point d’une stratégie, sur lequel je glissais d’un simple sourire entendu. Il était inutile de préparer à l’avance un combat comme celui-là : nous n’étions pas en guerre après tout. Ce n’était que de l’exhibition. Je ne voulais pas la victoire au point de mettre au point une tactique expressément pour gagner.
Et puis, lorsque je portais le kimono blanc, c’était pour des raisons diplomatiques. Même si je devais me battre en tant que Maïa Kaguya, cela restait simplement une opportunité pour moi de raffermir mon entente avec l’impératrice. Chihiro ne parlait pas à la bonne personne : Chi O Megami, elle, aurait été ravi de mettre au point une stratégie victorieuse. Mais pas Maïa. Et le kimono noir était soigneusement rangé pour le moment.

Du coup, la seule réponse qu’obtint Akane fut très simple et très claire.


« Fais simplement de ton mieux. Tout se passera bien. »

De toute manière, à mes yeux, les stratégies improvisées valaient souvent moins que deux personnes faisant cavalier seul et ne se préoccupant pas d’essayer à tout prix de se coordonner. Nous ferions juste attention à ne pas nous gêner mutuellement, et nous connaissions plus ou moins nos capacités l’une et l’autre. C’était déjà suffisant. D’ailleurs les tours préliminaires ne furent guère compliqués.

Même si je devais bien avouer que les aptitudes de Chihiro se révélèrent plus intéressantes que je ne l’aurais pensé. Ce n’était pas qu’une simple prêtresse alors ? Tout dépendait. Quand on prie un ancien dieu, selon les traditions les plus anciennes, il faut être suffisamment fort pour pouvoir protéger le temple dans lequel on le priait. Cette vieille tradition remonte à une époque très lointaine, où les religieux étaient persécutés et où ils avaient été forcés d’apprendre à chasser eux-mêmes les bandits ou même les ninjas des demeures sacrées. Si Maïa avait été là à cette époque, le nombre de meurtres qu’elle aurait dû commettre rien que pour protéger son temple lui aurait construit une réputation des plus sanguines.
Mais heureusement, ce n’était pas le cas. Et pour l’heure, l’Eglise n’avait pas encore osée prendre les armes contre elle. C’était presque un peu dommage : même si la Kaguya ne désirait pas affronter l’Empire, l’Eglise était toute autre chose. Eux, elle aurait adoré les réduire en cendres. Et Amaterasu, elle le savait, en aurait été encore plus ravi.

Cette fois-ci, nos adversaires seraient un peu différents. Le chef du clan Uzumaki, un des plus jeunes chefs de clan du point de vue de la nomination. Réputé pour être quelqu’un de bien, mais avec lequel j’avais récemment eu une étrange discussion … Qui visait à me faire participer à un complot et que je n’avais pas du tout appréciée. Quant à l’autre … Il avait une réputation qui le précédait, mais j’essayais de ne pas y prêter attention. Il avait été entrainé par une espèce de renégat disgracieux, mais qui restait un Kaguya très puissant. Donc il devait être un minimum à la hauteur, en avoir dans les tripes. C’était bien la seule chose qu’elle pouvait reconnaitre à son professeur.

La première attaque de l’Inuzuka fut d’ailleurs fulgurante : il se jeta sur elle, dans un déluge d’eau, et lui colla un solide coup de pied. Autant dire qu’elle ne l’encaissa pas, et y laissa quelques plumes malgré sa résistance physique. Cependant … Il lui faudrait plus d’une attaque comme celle-là pour vraiment mettre sa vitalité en mauvais état. Et il venait littéralement d’envoyer toute l’énergie qu’il possédait dans ce coup de pied. Un peu comme s’il avait sorti sa technique ultime d’entrée de jeu. Il en voulait en tous cas, pas de doute !

Calmement, la chef de clan le verrouilla du regard, et tendit ses mains vers lui. Elles vibraient à une fréquence anormale. Et dix missiles partirent vers l’Inuzuka, transperçant la surface de l’eau pour le percuter de plein fouet. Les phalanges vrillèrent sa chair et traversèrent son corps de part en part, leur pénétration augmentée par la fréquence de vibration, mais aussi par le chakra naturel dont elle avait chargé son attaque.
Ignorant dans quel état il pouvait bien être, et profitant de la régénération rapide de son squelette, Maïa se tourna ensuite vers le chien qui semblait vouloir protéger le chef des Uzumakis. Lui aussi eut le droit à sa salve de torpilles, le chakra naturel en moins.


___________________________

Action 1 : Cherche Rem
Action 2 : Trouve Rem
Action 3 : Active le passe-armure (-19 chakra, 10 chakra/tour. Ignore les armures de ses cibles).

Action 4 : Hessendan rang 5 sur Rem (-29  chakra, 10 projectiles de valeur 15 calcul clan Kaguya avec adresse et non force) + augmentation de dégâts (coût devient : 15 chakra 14 chakra naturel, dégâts finaux augmentés de 50% + Utilisation du chakra naturel (coût devient : 8 chakra, 21 chakra naturel, dégâts finaux augmentés de +25).

Action 5 : Hessendan rang 5 sur Tenshi (-29 chakra, 10 projectiles de valeur 15 calcul clan Kaguya avec adresse et non force).

Rappels :
Contrôle des flux de chakra rang 2
Maitrise des os +25 d’armure
2/11 senjutsu +2 sagesse, -4 force
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
129/300  (129/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
490/490  (490/490)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Juil - 11:29
On aurait pu croire qu’un génie du mal déteste faire équipe avec qui que ce soit. Mais ce n’est pas vrai : ceux qui pensent pouvoir agir seul en toute impunité, ce sont les stupides héros qui peuplent les rêves des morpions. Le mec mauvais, lui, a le sens des réalités et sait qu’il faut parfois savoir travailler en équipe. Alors, oui, certes, il ne s’agit pas du pouvoir de l’amitié ou des vertus d’une collaboration basée sous le signe de l’entraide, du partage et de l’amour de son prochain. Il s’agit plus d’utiliser de façon efficace les grands naïfs qui croient qu’ils sont leurs amis et se font manipuler. Infâme quoi, mais au moins c’était une forme de travail d’équipe. Il y a pas mal de gens qui respectent une morale à la con, et qui ne parviennent pas à le faire. Alors bon.

En l’occurrence, le pion du jour pour Masa, était de qualité : un Inuzuka qui était pour ainsi dire une sorte de chef de clan. Un peu compliqué à expliquer ou à comprendre, mais il ne voulait pas d’un titre de chef de clan. Par contre avoir un pouvoir similaire, ça, il prenait. L’Uzumaki aimait bien l’idée : c’était une bonne façon de manipuler le peuple, d’être chef de clan sans l’être, et en plus sous couvert d’une juste cause. Enfin, d’une cause stupide mais juste aux yeux de la plupart des êtres humains. Il fallait bien avouer que la plupart des humains étaient déjà incapables d’assumer et de protéger leur propre espèce. Voire leur propre personne … Alors s’occuper des animaux ? Quelle idée saugrenue, ils s’en sortiraient bien mieux sans eux. Encore un de ceux qui pensait que les animaux avaient un bon fond ou quelque chose du genre.
Enfin, peu importait. En termes de compétences, il était très utile. Et ce malgré ses bons sentiments à gerber. Et en plus, il l’aiderait à garnir encore un peu plus son image de marque : la populace apprécierait de le voir aux côtés d’un personnage comme Rem Inuzuka.
Par contre pour la bande de chiens des rues qui le suivaient depuis les tribunes et aboyaient à chaque match … C’était vraiment pénible. Déjà qu’il en gardait deux avec lui dans le vestiaire. Heureusement pour lui, le gros avait décidé de ne pas venir le voir. Il l’avait même grogné. Rem avait paru surprit et perturbé de cette réaction, aussi Masa avait dû inventer un mensonge pour tromper l’instinct du clébard :


« Aha, désolé. C’est un effet secondaire d’un de mes sceaux. Les animaux m’apprécient rarement. Mais j’ai besoin de ce sceau, donc malheureusement je me suis fait à cette idée il y a longtemps. J’ai un chat pourtant ! Mais lui est différent. Et très mignon ! »

Un chat qui n’avait pas de nom. Boiteux depuis sa rencontre avec Masamune. Masa aimait bien son chat, et il lui faisait sans cesse de petites plaisanteries. Retirer la chaise au moment où il sautait par exemple, c’était son grand truc. En plus, incapable d’associer son maitre à la moindre menace, ce stupide chat l’aimait encore de tout son petit cœur meurtri. Quoi de plus normal puisqu’il l’avait sauvé de la rue, alors qu’il était abandonné et sur le point de perdre sa patte, hurlant de désespoir dans un caniveau ? Masa avait sauvé sa patte, et l’avait recueilli. Bon, il ne lui avait jamais dit que c’était lui qui avait provoqué ses mésaventures et le chat ne l’avait jamais vu. Mais avec cette double facette de lui-même, il s’était créé un animal docile, aimant, et très fidèle. Et il pouvait même s’amuser avec sans qu’il comprenne qu’il le faisait tourner en bourrique et en ridicule, et que cette bête souffrait de son réel tortionnaire.
Tant d’ironie lui faisait bien trop plaisir pour qu’il se contente de se débarrasser du chat. C’était bien trop tordant. Non ?

En tous cas, il aurait bien eu envie de donner quelques cours sur la façon de dresser un animal domestique à Rem. Celui-ci était complètement dépassé par son chien, qui n’en faisait qu’à sa tête. L’autre clébard semblait plus obéissant … au gros chien. Cet Inuzuka ne contrôlait absolument rien, c’était navrant.

Et pour le tournoi ? Oh, c’était un combat très difficile qui les attendait. La chef du clan Kaguya, et la prêtresse d’Inari qui savait utiliser le Kage Mane. Deux personnes qui, individuellement, avaient sans doute la capacité de se débarrasser de l’Uzumaki. Enfin, sur un terrain rempli d’eau comme celui qu’ils avaient, et sans le support de la surprise pour son Kage Mane, Masa était persuadé qu’il aurait pu vaincre cette Chihiro. Par contre, pour la Kaguya, le problème était bien plus épineux. Cette femme passait pour être une déesse, et il avait déjà eu l’occasion de constater que, qu’elle soit usurpée ou non, cette identité lui collait vraiment à la peau. Et il ne doutait vraiment pas que la puissance qu’elle pouvait déployer concorde avec cette réputation, justement.

Masa ne fit pas de grand discours de salutations comme à son habitude, il se contenta de leur sourire tranquillement, et d’effectuer une révérence polie que tout le public pourrait voir. La politesse avant tout devant autant de monde ! Par contre, personne ne l’entendrait parler de toute manière. Alors autant laisser entendre qu’il se concentrait sur l’affrontement.

Quand il vit l’Inuzuka partir comme une torpille vers la Kaguya, l’Uzumaki grimaça. Ce n’était pas du tout la stratégie prévue …


** Il a envie de se suicider ou quoi ? Une attaque frontale peut être efficace dans certaines situations, mais là c’est la pire adversaire possible pour faire ce genre d’engagement … **

Pour réussir à le suivre, Masa permuta directement sur la plateforme où se situaient les combattants, et mit son plan initial en action, espérant que Rem n’avait pas tout foutu en l’air. Et, accessoirement, que la riposte de la Kaguya n’avait pas déjà anéanti son équipier. Sinon il allait les faire perdre, tout simplement.

_________________________________

Action 1 : Utilise la permutation pour se déplacer directement au corps à corps de ses deux adversaires, sur l’autre plateforme (-19 chakra).

Action 1-2 : Maitrise du ki rang 2 (-2 ki, +4 force).

Action 2 : Pousse Maïa dans l’eau (à l’endroit où se trouve Rem).

Action 3 : Crée 3 clones électriques (-28 chakra).

Action 4 (Masa1) : Saute dans l’eau là où sont Rem et Maïa.
Action 4 (Masa2, Masa3 et Masa4) : Se mettent entre Akane et l’eau pour l’empêcher de plonger, en unissant leurs forces contre elle.

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (7%, déjà calculés)
Chuunin
Chef du clan Uzumaki de la branche des sceaux
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
1/150  (1/150)
Points de vie:
260/260  (260/260)
Points de chakra:
935/935  (935/935)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juil - 12:51
Pour être honnête, je ne prends aucun plaisir à participer à ce tournoi. Il m’expose, et même si je sais que le clan Nara sait où je suis, le moindre doute n’est plus permis désormais. Dès que je sortirais du cœur de l’Empire, quelqu’un m’attendrait. Et donc je ne peux tout simplement plus sortir du tout. Mon seul espoir, après ce tournoi, résidera dans le fait d’aller trouver quelqu’un de haut placé qui puisse négocier pour moi avec le clan. Et en échange, je devrais sans doute mettre mes compétences au service de l’Empire. Ce n’est pas tellement un problème : c’est ce que je veux de toute façon. Je me suis enfuie pour aider à protéger les civils comme je le peux. Jusqu’ici, seul ma peur m’a retenu, mais Eihiko m’a forcé la main. D’abord, il me demande de l’aider pour une de ses missions de haut rang, et maintenant me dit que ce tournoi est la meilleure option pour me faire connaitre auprès de l’Empire, et aspirer à devenir une kunoichi sans passer par la case académie. Je suis son conseil, mais ça ne m’empêche pas de trouver ce tournoi sans intérêt.

Heureusement, je n’ai pas eu grand-chose à faire pour le moment. Je fais équipe avec la chef du clan Kaguya, et autant dire qu’elle est impressionnante. Et le mot est faible. Elle m’a laissée montrer un peu mes capacités, mais pas pure politesse : je sens qu’elle n’a pas tout montré et qu’elle en garde encore sous le coude. D’ailleurs, son refus de faire une stratégie avant les combats peut paraître arrogant, mais je préfère mettre ça sur de la simple confiance en elle. Et me dire qu’elle sait simplement qu’elle peut gagner sans. C’est rassurant d’avoir quelqu’un comme elle à mes côtés, surtout quand on sait à quel genre d’adversaires on aura à faire pendant les phases de poule.

Notre premier affrontement est contre un duo formé par un Inuzuka, apparemment il a une réputation naissante mais moi je n’ai jamais entendu parler de lui. Il faut bien le reconnaitre, les journaux ou les rumeurs, je n’y prête pas la moindre attention. J’ai vécu longtemps coupé du monde, et je ne suis pas au courant de grand-chose le concernant. Pour l’autre, le chef du clan Uzumaki, je le connais de réputation. Quelqu’un de bien, qui fait de nombreuses choses pour son clan mais aussi pour le peuple. Un vrai saint, que je me sens honorée de pouvoir affronter dans cette arène …

Enfin jusqu’à ce que je vois de qui il s’agit en réalité. C’est le sale type qui m’a agressée au temple d’Inari ! Je n’en reviens pas, comment une personne pareille a pu atterrir ici ? Et comment peut-il être quelqu’un d’aussi renommé ? Je suis partagée. Soit j’ai vraiment déconné quand je l’ai rencontré au temple, et c’est bel et bien de ma faute. Mais même comme ça, ces choses qu’il m’a dite … je ne pense pas que je les ai méritées. Il y a quelque chose qui cloche, chez lui ou chez moi. Je vais mettre ça sur ma maigre connaissance des mœurs pour le moment. Mais je n’arrive ni à le haïr, ni à l’apprécier pour l’image qu’il possède auprès de tous. Tout ce que je sais, c’est que ma détermination à l’emporter vient de doubler d’un seul coup. Je me tourne de biais vers la Kaguya tandis que nous approchons du centre de l’arène.

« Je ne veux pas perdre contre eux. Et j’aimerais bien qu’on mette l’Uzumaki KO. Je vais écarter l’Inuzuka de ton chemin … Alors s’il te plait, si tu en as l’opportunité, fais-le pour moi. »

Ca ne semble pas l’émouvoir plus que ça. De toute façon, je sais bien qu’elle n’est pas du genre à perdre contre qui que ce soit.

Le combat commence. L’Inuzuka fonce aussitôt sur Maïa et lui décoche un coup surpuissant en s’aidant de l’eau présente sur le terrain. J’ai bien compris que cette eau est un désavantage pour nous, et surtout pour moi à cause du Kage Mane, mais là c’est encore pire que ce j’ai pensé : ce type utilise des techniques Suiton ! Mais on peut faire avec : Maïa encaisse plutôt bien l’attaque, et riposte violemment par une salve venue tout droit de ses phalanges. C’est la première fois que je vois une membre du clan Kaguya utiliser les techniques de son clan : jusqu’ici elle n’en a pas eu besoin. C’est encore plus impressionnant que ce que j’en ai pensé quand on me l’a expliqué. Les os de ses doigts repoussent juste après l’attaque, et une seconde salve part, vers le chien de l’Inuzuka qui vient de se métamorphoser. Les deux attaques cognent vraiment dur. Maïa aurait peut-être pu finir le combat en visant Rem avec les deux attaques … Mais sans connaitre exactement ses capacités, c’est assez dur à prévoir. En revanche, elle vient de me donner une ouverture intéressante, que je peux exploiter de manière beaucoup plus sécurisée, afin de l’emporter en deux attaques. L’Uzumaki met quelques clones sur ma route. Je souris, plutôt contente de voir une si maigre défense : ce n’est clairement pas ça qui va m’arrêter.

Des excroissances de chair et d’os sortent de mes coudes, afin de prolonger mes avant-bras. Ces techniques sont dégoutantes pour la plupart des gens, c’est pourquoi je les utilise rarement. Mais là, pour le coup, elles sont parfaites pour la situation. A l’aide de mes chaines, je me débarrasse de deux des clones de Masamune, et les excroissances, d’un mouvement de bras après les attaques de chaines, accrochent le troisième. Comme ça plus personne n’est sur mon chemin. J’ai bien compris lors de notre dernier affrontement qu’à mi-distance je ne le touche pas. Ou si peu ! Mais au corps à corps, j’ai l’avantage sur lui. Enfin, au moins assez pour pouvoir exploser ses clones facilement. Et maintenant plus rien ne m’empêche d’atteindre Rem. Normalement le Kage Mane ne fonctionne pas dans l’eau … mais là il y a les plateformes. Le seul obstacle entre mon ombre et Rem, c’est l’eau qui s’étale entre nous. Je préfèrerais attraper Masamune, mais il est moins dangereux que son compère, et surtout moins rapide. En paralysant Rem, Maïa le finira à coup sûr au prochain tour.

Mon bras s’allonge soudainement, chargé de graisse prélevé dans mon organisme, et attrape l’Inuzuka par le col pour le ramener sur la plateforme. Encore du Yuukibutsu. Le ninjutsu organique arrache une réaction écoeurée à pas mal de spectateurs, je l’entends de là où je suis. Mais la suite va sans doute les intéresser un peu plus ! Dès que Rem arrive sur la plateforme, je le paralyse aussitôt.

** Kage Mane réussit ! **

Mon sourire s’accentue. J’ai beau ne pas trop aimer ce tournoi, le fait de pouvoir battre cet Uzumaki, par contre, me contente. Et normalement, avec Rem hors-jeu, ce sera plus simple. Je croise le regard de Maïa. Je lui ai dit que je veux voir Masamune à terre. J’espère qu’elle me fera cette faveur.

_______________________________

Action 1 : Excroissance musculaire (-30 chakra, gagne une frappe supplémentaire lorsqu’elle frappe au corps à corps : valeur 12, calcul med).
Action 2 : Attaque Masa2 et Masa3 avec ses chaines, la double frappe attaque Masa4.
Action 3 : Grappin adipeux sur Rem (comme Maïa l’a attaqué, je suppose que je vois où il est) pour le ramener avec elle sur la plateforme.
Action 4 : Kage Mane sur Rem (-60 chakra)

Rappels :
Contrôle des flux (-7% coûts en chakr)
Unijutsu (-1PA coût des techniques)
Mutation (-10 défense aux adversaires à chaque technique de Yuukibutsu lancée)
Maitrise des chaines (+6 dégâts)
Double maitrise des chaines
Fermière (+1 Con)
Clergé d’Inari (+1 Int)
Prêtresse d'Inari
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 01/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
77/150  (77/150)
Points de vie:
198/198  (198/198)
Points de chakra:
516/516  (516/516)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juil - 14:28
Résumé du tour :

Rem augmente sa puissance et sa vitesse, tel un barbare des bois, puis il envoie une attaque surpuissante directement sur Maïa en vidant par la même occasion sa réserve d'énergie. Le coup est dévastateur, et fait bien mal (et en plus, il met un critique donc c'est vraiment du lourd), mais ça ne semble pas mettre vraiment en danger la Kaguya. Maïa prend 291 dégâts. (194x1,5 du coup critique).
Là où n'importe qui serait mort sur le coup, elle tient encore solidement debout malgré l'attaque. Puis Rem plonge tranquillement dans l'eau (précision : même si tu es dans l'eau, tu n'es pas caché, tu descends juste de la plateforme mais on te voit, c'est précisé dans les règles du terrain eau il faut 1 PA pour monter/descendre de la rive, cela dit tu es sous l'eau quand même).


Juste après tout ça, Masashuschetz (oh que je déteste ce nom ...) suit l'offensive et tente de mordre la Kaguya. Il est très brave, mais ses crocs trouvent plus solide qu'eux. Dépité, le toutou choisi de sauter dans l'eau.

Maïa entre en action à son tour. Après avoir cherché et trouvé un Rem qu'elle voyait déjà, elle active une technique redoutable nommée Passe-armure, puis déclenche une furieuse attaque avec ses phalanges, qui percute violemment Rem et menace de le réduire en purée ...
Rem prend 167 dégâts. Il est en mauvais état, mais il s'en sort néanmoins en vie. Elle exécute ensuite la même attaque, mais sur Tenshi cette fois : Tenshi prend 160 dégâts.. Le terre-neuve encaisse beaucoup mieux l'attaque que son maître.

Après cette série d'attaques très puissantes, Masamune se met en action, plus modeste mais plus calculateur. A l'aide de clones, il bloque le chemin vers l'eau à Akane, et entraine Maïa vers l'eau en même temps (duel force vs force gagné). Une stratégie bien plus fourbe qui mène le combat vers un autre terrain que celui que les deux autres bourrins avaient commencé à arpenter ! Les  spectateurs applaudissent, surtout les connaisseurs : ils aiment bien le spectaculaire, mais voir quelqu'un de plus 'modeste' réaliser une action intelligente est tout aussi sympathique à voir. Et puis, tout le monde aime Masamune Uzumaki ici.

C'est alors le tournant du match : Akane fait pousser des excroissances sur ses bras, et frappe les clones avec ses chaines et ces excroissances en même temps. Proprement dégueulasse, ces attaques n'en sont pas moins efficaces et les trois clones explosent et ... Attendez. Non ! Masa3 n'explose pas et encaisse les dégâts de l'attaque d'une des chaines ! Masamune prend 19 dégâts. Puis Akane veut sortir Rem de l'eau pour l'attraper dans son Kage Mane, mais ... L'arbitre interrompt le combat.

" Chihiro-senshu vous avez enfreint une des règles du tournoi à l'instant, en attaquant Masamune Uzumaki qui bénéficiait d'une immunité durant le premier échange, donc jusqu'à mon signal. Enfreindre une règle du combat est synonyme de disqualification pour ce même combat. "

L'arbitre pointe le bras vers Masamune et Rem. Les deux filous sourient : ils avaient donc prévu le coup ?! Difficile de savoir lequel des deux, mais en tous cas ils avaient l'air très contents de leur truc. Après une hésitation, les spectateurs applaudissent bruyamment : ça semble dégueulasse, mais pourtant ils applaudissent. Akane a utilisé des techniques pas très mignonnes, Maïa vénèrent d'anciens dieux ... Tandis que de l'autre côté on a deux personnalités très appréciées, c'est peut-être pour ça aussi. En tous cas, les ninjas qui sont dans les tribunes aussi semblent apprécier : jouer sur les règles c'est aussi une manière de gagner, et c'était pour le coup très intelligent, et très bien fait.

Et en plus, personne ne l'a vu venir. Quelle incroyable situation.


" Je déclare Masamune-senshu et Rem-senshu vainqueurs par faute technique ! "
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 244
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
217/300  (217/300)
Points de vie:
303/303  (303/303)
Points de chakra:
876/876  (876/876)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juil - 12:54
Masa se laissa écrouler sous l’impact du coup de chaine, plutôt que d’y résister, histoire d’en rajouter un maximum. Il n’avait pas cherché à esquiver du tout, laissant le coup le percuter de plein fouet sans qu’il ne puisse rien y faire !

Mais quand l’arbitre sanctionna la faute, c’était bien un sourire qui déformait son visage, alors qu’il regardait fixement Chihiro, puis Maïa, l’une après l’autre. Le sourire qu’il arborait était satisfait. Evidemment, sans ce petit tour qu’ils leur avaient joué, ils auraient probablement perdu. L’Uzumaki reconnaissait sans problème la force de la Kaguya, et que le Kage Mane était une technique plus que redoutable. Mais Rem avait parfaitement joué son rôle de casse-cou, en s’exposant pour faire diversion. Heureusement, d’ailleurs, que Maïa avait dispersé ses attaques, un peu déboussolée par le nombre d’ennemis et d’attaques. Pour être honnête, Masa pensait même que d’une manière ou d’une autre elle tenterait d’esquiver l’attaque de son puissant adversaire, ou de l’encaisser : elle devait bien avoir de quoi dans la manche. Mais elle ne l’avait pas fait et ça aurait pu faire foirer leur plan. Seulement, trop obnubilée par son obsession de faire le spectacle, elle avait manqué de quelque chose. Enfin, elle n’aurait fait que le mettre KO, la faute technique les aurait sans doute fait gagner de toute manière. Ils se trouvaient en territoire impérial. Ici, la loi avait une grande importance, surtout au regard des événements récents. Rem et Masa avaient donc joués là-dessus : la fermeté relative de l’application des règles.

L’Uzumaki fit disparaître ses clones, tout en se relevant et en s’époussetant. Puis il s’approcha de ses deux adversaires pour lever les bras en direction des tribunes, afin d’haranguer la foule.


« J’aimerais un tonnerre d’applaudissements pour ces deux fabuleuses adversaires, s’il vous plait ! »

Profitant de la couverture sonore, cette fois, il s’adressa cette fois à la Kaguya :

« Vous voyez, l’élégance et l’honneur du combattant ne sont que des chimères. Ce sont de très belles valeurs mais elles ne permettent pas toujours de l’emporter. Il faut être un peu plus pragmatique parfois. »

Puis à l’adresse de Chihiro cette fois :

« On dirait que sans ton Kage Mane, tu ne vaux pas grand-chose finalement. Cela dit, je suis encore désolé pour la dernière fois où l’on s’est rencontré. Ce qui s’est passé était regrettable, et malvenu de notre part à tous les deux. J’irais déposer une offrande au temple pour me faire pardonner auprès d’Inari. J’espère qu’un jour nous pourrons nous réconcilier et même devenir bons amis. Je m’intéresse beaucoup aux anciens cultes ces temps-ci, je serais très intéressé d’en apprendre plus sur Inari de la bouche de quelqu’un qui connait vraiment les rituels associés à la déesse des moissons. »

Intéressé ? Non, pas du tout. Mais s’il voulait prendre une revanche digne de ce nom un jour, il lui faudrait une ouverture. Donc il fallait bien chercher à s’en créer une. Et puis, jouer le rôle du gentil lui permettait de savourer sa jubilation intérieure plus confortablement. En réalité, toutes ces paroles ne servaient qu’à s’auto-satisfaire en s’entendent lui-même parler. Il était triomphant, même s’il ne le montrait que partiellement.
Ce petit tour d’honneur accompli, il alla soutenir Rem, qui avait quand même pris une rafale d’attaques de la part de la Kaguya. Une attaque redoutable. Utiliser ses phalanges comme des missiles. Décidément, ce clan était un clan de barbares. Le concept même d’utiliser son squelette à la fois comme une arme et une armure témoignait de leur force, mais aussi de leur aptitude surnaturelle au combat frontal. Heureusement que tant de puissance avait fait perdre le sens des réalités à Maïa, sinon ils auraient été écrasés.
Masa n’eut pas à porter bien longtemps l’Inuzuka : il était plus solide qu’il en avait l’air, et son chien le regardait toujours d’un œil assez mauvais. Pour le gros, ça allait encore, on voyait bien qu’il se retenait. Mais le plus petit en était limite à le grogner encore. L’instinct animal, c’était tout de même quelque chose. Heureusement, Rem semblait avoir gobé son bobard sur le sceau et même avoir apprécié le fait qu’il ait lui-même un chat. Il imaginait sans doute un chat qui nageait dans le bonheur, dans son petit appartement au clan Uzumaki. Qui ronflait toute la journée, ce genre de choses. Ah s’il savait comme il avait tort …


« Bien joué, Rem-kun. Ca n’a pas dû être facile d’encaisser une pareille attaque. »

Juste avant de quitter l’arène, Masa souleva victorieusement le bras de son équipier pour inciter le public à réagir. Puis ils disparurent dans l’antre du bâtiment. Il fallait passer à l’infirmerie, puis préparer le prochain combat, qui ne serait (encore) pas un affrontement facile à négocier. Mais cette journée s'annonçait de bon augure pour son image de marque en tous cas.
Chuunin
Chef du clan Uzumaki de la branche des sceaux
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 15/05/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
1/150  (1/150)
Points de vie:
260/260  (260/260)
Points de chakra:
935/935  (935/935)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-