AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Tournoi1PouleB - SeiSham VS ShuSatsu

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 16 Juil - 16:49
Combattants : Seijun Hyuuga (Genin, membre du clan Hyuuga) et Sham Ono (sans grade fixe mais très puissant, à moitié membre du clan Uchiwa) / Shura Ryuuketsu (ancien Général, Jounin) et Satsu Yashara (Genin, héritière du clan Yashara)

Enjeux et contexte : Tournoi 2v2, phase de poule, groupe B. Bizarrement le service d'intervention pour ce combat est très renforcé. Pour éviter un accident, on se demande à cause de qui ?

Terrain : Du sable sous vos pieds. Des carcasses de crabes un peu partout. Et plusieurs bosquets regroupant cinq ou six palmiers disséminés ici et là. Vous commencez au corps à corps de votre équipier et à distance de vos adversaires.

Initiative et déclaration :
-Seijun
-Shura
-Satsu
-Sham

Rappel : Satsu et Seijun sont inciblables pour le premier tour. Que ce soient entre eux ou par leur autre adversaire. Bien entendu, ils ne sont inciblables que pour les adversaires, pas pour leur équipier.

Bonne chance.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 12:52
Dans les vestiaires, Seijun tremblait comme une feuille. Il se calmait petit à petit, au fur et à mesure qu’il prenait du temps pour se concentrer, mais il devait bien avoué qu’il était plutôt angoissé. Voire même effrayé.

Objectivement, il n’y avait pourtant pas de vraie raison : son duo et lui avaient passées plutôt brillamment les tours préliminaires. Le jeune Hyuuga avait choisi de laisser à Sham le bénéfice du doute, et surtout d’aller dans son sens : gagner sans faire couler le sang. Ou plutôt, en faisant couler le moins de sang possible dans son cas. Si son équipier était doué, enfin plus que doué il était tout simplement prodigieusement fort, lui avait ses limites. Alors parfois, il était obligé de riposter. Surtout que son style de combat, défensif, reposait sur le nombre de coups qu’il pouvait mettre pour affaiblir l’adversaire. Seulement, Seijun s’en était tenu aux poings. Aucun risque de blesser gravement un autre ninja comme ça ! En visant les méridiens ou les tenketsus, plutôt que les points vitaux, il pouvait handicaper ses opposants sans avoir à faire attention à ce genre d’accidents.
Pourquoi avait-il accepté de combattre avec un tel handicap ? Parce que Sham avait su le convaincre ? Pas que : Seijun n’aimait pas se battre. La proposition de Sham de se battre sans faire couler de sang, c’était envoyer un messager. Militer activement, tout en faisant semblant de rentrer dans le moule. Il s’était facilement fait à cette idée.
Mais dans les faits, leur style avait été laborieux jusqu’ici, car les adversaires, eux, ne se privaient pas d’attaquer quitte à leur arracher la tête par accident. Et Seijun était rapide, mais ça ne comblait pas toutes les lacunes proposées par leur choix. Du coup, même si jusqu’ici ils avaient réussi à faire abandonner leurs adversaires, maintenant qu’ils rentraient dans la phase ‘sérieuse’ du tournoi, ça avait des chances de ne plus être suffisant.

Mais ce qui le faisait trembler, ce n’était pas uniquement ça. Bien sûr, ça aidait pas mal. Mais c’était plutôt une sorte de mixture. Leur choix de l’impossible, les spectateurs, et surtout les adversaires qu’ils allaient avoir en face cette fois. On rentrait vraiment dans la catégorie du dessus. Qui ne connaissait pas Shura Ryuuketsu dans tout l’Empire ? Cet homme était une icône. De ce qu’il se disait, une icône à la retraite, certes. Mais encore capable de se jeter dans des batailles épiques pour sauver des vies. Par rapport à cette créature à l’académie, ils devaient être du menu fretin pour lui. Heureusement, son équipière, elle, n’avait aucune réputation et semblait plus fragile. Mais aussi complètement inconnue.

Pendant la petite heure de préparation avant le tournoi, Seijun en avait pris une bonne moitié pour effectuer quelques recherches. Cette fille avait effectué un seul combat en arène, mais suffisant pour avoir quelques spectateurs, dont deux ou trois habitaient pas très loin de l’arène. En remontant la piste rapidement, le Hyuuga avait pu prendre quelques notes avec le peu de temps disponibles. Puis il était revenu à l’arène et avait présenté son bloc-notes à Sham pour qu’il puisse voir un peu par lui-même ce qu’il avait réussi à dégotter.
Sham semblait être un mec vraiment gentil. Et son pacifisme faisait plaisir à voir dans le monde des ninjas. D’ailleurs, Seijun préférait mille fois être tombé avec lui qu’avec un grand nom du monde shinobi. Déjà, il préférait quelqu’un dont la force, même reconnue, était encore mal évaluée par les adversaires. Et ensuite, tout simplement parce qu’il ne supportait pas les grosses brutes qui risquaient de tuer leurs adversaires sans faire exprès. Qu’ils se soient retrouvés ensembles était réellement une bonne chose.

Mais d’un autre côté … Il n’arrivait quand même pas à être vraiment amical avec lui. Lui passer son bloc-notes et échanger quelques mots. C’était tout ce dont il avait été capable depuis qu’il avait découvert que son équipier pouvait utiliser le sharingan. La tension était palpable depuis lors. Il faisait le maximum pour raccourcir leurs échanges. Soit en allant faire autre chose, soit simplement en prétextant devoir se concentrer un peu avant le combat et avoir besoin de calme et de silence. Divers subterfuges qui prenaient à peine du sens. Il était toujours concentré. La seule chose qui était toujours resté affûtée chez lui, même après toutes ses années de relâchement, c’était bien sa faculté à se concentrer. Un héritage familial à ce qu’on raconte. Mais pourquoi ce besoin de fuir la discussion parce qu’il était Uchiwa ? Parce que Seijun ne pouvait pas accepter que, lui, en particulier soit un Uchiwa. C’était clairement quelqu’un de très bien ! Et il refusait de faire couler le sang ! Si tous les Uchiwas avaient pu être comme lui, on n’en serait pas là aujourd’hui. Et si aucun ne l’avait été, il aurait pu les haïr en paix.
S’ils étaient tous comme leur chef de clan, par exemple. Là ce serait plus facile. Seijun avait beau se dire que Sham devait être une exception, tout simplement. Un Uchiwa pas comme les autres. Peut-être même une ouverture pour en apprendre plus sur ce clan, lui chercher des raisons, la possibilité d’un futur dialogue entre leurs clans, voire même … c’était dur à dire mais, un pardon ? Au bout du bout d’un long chemin.
Mais pour le moment, la simple vue d’un sharingan le mettait dans tous ses états. Sur le moment, quand il avait vu les yeux de Sham changer de couleur, son poing l’avait démangé. Il avait failli frapper son propre équipier, pourtant innocent, en plein milieu d’un combat où ils étaient alliés.

Alors qu’ils se levaient pour se rendre dans l’arène à l’appel de leurs noms, Seijun avait en tous cas complètement oublié les spectateurs. Tandis qu’ils avançaient tous les deux dans le couloir, il se décida enfin à parler.

« Tu sais, je n’aurais jamais cru combattre aux côtés d’un Uchiwa un jour. J’aurais vraiment préféré que tous les porteurs de sharingan soient des crevures. Ca aurait été plus simple de tout bêtement tous vous haïr. »

Seijun écarta les bras, en signe de désespoir, de rédemption, ou de quoi ? En tous cas, il prenait les cinq comme témoins.

« Cette haine est absurde. Mais viscérale. Donc remarquablement conne. Mais je n’arrive pas à m’en débarrasser, même si je le sais. Si on gagne, on va envoyer le message que le sharingan et le byakugan peuvent coopérer, mais je ne suis moi-même pas sûr que ce soit réellement possible. »

Ils arrivaient dans l’arène après ce bref échange. Seijun manqua de trébucher : la lumière du soleil le chargea comme un taureau qui sortait de cage, après la traversée du couloir-tunnel obscur. C’était plus ou moins comme se prendre une morsure du soleil. Et pas très agréable. Le temps de se frotter un peu les yeux, et ils étaient rendus au centre de l’arène.
Curieusement, les délibérations intérieures, puis extérieures, de Seijun, l’avait calmé en quelque sorte. Lui qui était un peu tendu quelques instants plus tôt, s’était recentré. Ou alors c’était la vue de leurs adversaires ?
Le Hyuuga fixait intensément Shura. Ca n’allait pas être simple.
Oh, zut, il allait oublier ! Il posa ses yeux quelques instants sur la jeune Genin qui accompagnait la légende locale. Il la fixa un peu, puis partit se mettre à sa place.

** Histoire de dire qu’on se méfie un peu d’elle aussi. Simple politesse, évidemment, mais bon, ce n’est pas non plus comme si on la sous-estimait. T’en fais pas trop petite, moi aussi je me fais un peu éclipser par mon équipier. Et contrairement à toi, dans mon cas, il est plus jeune que moi. **

Bon ça allait commencer. De toute manière, ils avaient déjà mis au point leur stratégie dans les vestiaires. Différente de celle des derniers combats, évidemment, pour ne pas être prévisibles si jamais leurs opposants faisaient leurs devoirs. Et qui passait quand même par une petite révélation que Seijun avait réussi à garder secrète jusqu’ici : sa seconde spécialité. Mais peu importait, c’était un mal nécessaire.
Le Hyuuga avait les muscles qui le démangeaient maintenant. Il n’aimait pas passer à l’action. Mais l’attendre, rester dans l’angoissé d’un top-départ, c’était encore pire.

___________________________

Action 1 : Ninpou, Choujuu Giga : ravitaillement d’une défense, pour faire apparaître un mur en bois devant Sham et lui. [-23 chakra ; mur de bois de 40 pvs]

Action 2 : ADI [-4 chakra]
Action 3 : ADI
Action 4 : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (5% réduc, j’ai déjà compté)
L’art du Juinjutsu (+2 Adr permanent)
Insaisissable tel le vent (+5 vitesse pour la défense)
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Juil - 14:08
Shura ne savait pas trop quoi penser de ce tournoi. Il était plutôt d’accord avec l’Empire pour une fois : cette initiative permettant de mettre en équipe les ninjas expérimentés avec les plus jeunes était une très bonne idée. Cela permettrait aux jeunes d’acquérir plus d’expérience, et au plus âgés de pouvoir dispenser leur savoir-faire. En plus, certains jeunes ninjas étaient vraiment doués.

Mais le premier adversaire de Shura après les éliminatoires, c’était Sham. Ce qui lui posait un problème de conscience. Affronter un ami, ce n’était pas pareil que d’affronter un collègue. Surtout que Shura considérait la plupart de ses collègues d’un mauvais œil parce qu’ils faisaient partie de l’Empire, et donc n’hésitait pas à leur frapper dans le lard. Ce qu’il avait fait dans les tours préliminaires d’ailleurs. Mais affronter Sham, c’était carrément autre chose. Depuis qu’il était lui-même impérial, il avait eu très peu de véritables amis. Et encore moins quelqu’un à qui il avait dit autant de choses sur lui, avec lequel il s’était senti autant en confiance. Et pour couronner le tout, il avait connu sa grande sœur. Autant dire qu’il allait avoir du mal à se donner à fond contre lui. Enfin, c’était ce qu’il pensait.
Le Jounin médita pendant une bonne partie de l’attente dans les vestiaires.

Jusqu’à ce que sa jeune équipière, Satsu Yashara, le tire de sa torpeur à sa manière directe, limite agressive. C’était vrai. Même s’il avait une sorte de dent contre elle, involontaire, à cause de son combat avec Hikari, il n’était pas tout seul dans ce combat. Son rôle en tant que Jounin, c’était que Satsu, mais aussi ses adversaires, tirent quelque chose de ce combat. Un enseignement, notamment. Même s’il ne faisait pas partie lui-même de l’Empire en réalité, la jeune génération n’avait jamais été sa cible à lui. Ce qu’il voulait, c’était détruire les institutions. Et il faudrait quelqu’un pour les rebâtir après le passage de l’Aile du phénix, en quelque chose de mieux. Et pour cette tâche, la jeunesse avait une importance primordiale. C’était aussi pour ça qu’il avait travaillé sans relâcher ses efforts malgré son but. Pas seulement pour faire illusion.
Et Satsu avait le droit d’avoir un coéquipier qui se donnerait à fond. Comme ses adversaires avaient le droit d’avoir quelqu’un qui les pousserait à donner le meilleur d’eux-mêmes.

C’est Satsu qui mis au point leur stratégie pour affronter Seijun et Sham. Avec très peu d’informations, et une connaissance assez ample des compétences de Shura, elle avait réussi à concocter quelque chose de très bien. Le Jounin ajouta quand même sa touche personnelle en corrigeant quelques points qui lui paraissaient un peu bancals. Mais somme toute, c’était important qu’elle puisse tester sa propre tactique en combat réel, donc il choisit de la laisser faire. Quitte à perdre s’il le devait, il le ferait. En plus, elle n’était vraiment pas mauvaise. Ce qui l’encourageait à suivre le mouvement initié par la jeune Genin.

Mise à part cette discussion stratégique, il n’y eut rien d’autre pour troubler le calme de leur vestiaire. Pendant quelques instants, Shura hésita à emporter avec lui quelques armes pour avoir des options supplémentaires … mais il laissa finalement les shurikens Fuma dans son casier. Il avait beau y être parfois contraint, l’ancien général n’aimait pas se servir d’armes. De jet comme de corps à corps. Pour lui, la vraie puissance, c’était celle qu’on produisait soi-même. Compter sur des bouts de ferraille, c’était hors de sa portée. Et il préférait les garder en cas de réel besoin, comme lors de la mission au pays de la neige avec Jirobuu et Luciole, où le combat naval l’avait obligé à en emporter. Mais dans l’arène qui les attendait, il n’avait aucune raison de s’en servir.

Et maintenant, ils entraient dans l’arène. Sham et Seijun étaient là, en face d’eux, à une dizaine de mètres. Depuis son procès, Sham avait dû révéler sa vraie puissance, et il était maintenant classé parmi les ninjas ‘expérimentés’. Ils n’avaient pas eu trop le choix pour des questions d’équilibre, mais c’était quand même bizarre de se dire qu’il était aussi, voire plus, puissant que lui-même. Il avait l’air si jeune. Enfin, même en comptant ses années perdues. Décidément, il n’avait pas manqué sa première impression : son ami était vraiment très doué. L’Eclair Blanc et lui étaient un peu ses espoirs : quand il aurait tout détruit, de jeunes hommes comme eux pourraient rebâtir le monde sans toute cette ambiance dictatoriale, militaire et religieuse. Vers un horizon meilleur. Ca, par contre, c’était vraiment plaisant d’y penser. Shura avait l’intime conviction que si tout se produisait comme il le prévoyait, Sham serait Kage un jour. En tous cas, il en avait le potentiel et les idéaux. Et il était prêt à défendre ceux-ci jusqu’au bout.

Enfin, pour le moment le Jounin se contenta de saluer son ami de la main, avec un sourire entendu.

« Sham ! Content de voir que cette sale histoire de procès est enfin finie. Ecoutes … Je sais qu’on est différents toi et moi. Mais je suis un guerrier. Pour moi, le respect de mes amis, dans un combat amical, c’est de tout donner. Et ce tournoi est là pour qu’on apprenne tous quelque chose. En plus la sécurité est maximale. Alors je ne me retiendrais pas ! Je vais t’aider à confronter tes idéaux à une situation réelle. Et pour ça, je vais tout faire pour l’emporter. »

La sécurité était maximale … Evidemment, il avait vérifié lui-même. Il avait passé en revu chacun des ninjas chargé d’intervenir si le combat menaçait la vie ou l’intégrité physique d’un des participants. Et en avait même rajouté deux qu’il connaissait personnellement. Il ne se lançait jamais hasardeusement dans un combat à son maximum. Shura ne connaissait que trop bien la capacité mortelle des techniques ninjas. C’était peut-être de la paranoïa, mais c’était mieux ainsi.

Le jeune Hyuuga qui accompagnait Sham fit un premier tour très étonnant : il était taillé comme un pro-taijutsu, et très rapide. Mais plutôt que de déployer son style au corps à corps, il dessina un mur et le fit basculer dans la réalité. Du Juinjutsu ! C’était très intéressant. Un jeune spécialiste du combat rapproché qui utilisait cette spécialité … Déroutant. Mais prometteur. Il utilisait sa tête, et pas uniquement ses muscles, c’était un bon point pour lui et pour ce combat.
Tandis qu’il profitait de sa planque, Shura composa directement les signes incantatoires d’un Kyuchiose no jutsu. Il avait dit qu’il y allait à fond non ?
Un rugissement rauque, comme s’il était venu du fond d’une montagne, se fit entendre, tandis  qu’une énorme invocation apparaissait au beau milieu de l’arène. Le roi des salamandres, Yama.



« Hahahahahaha ! Onogoro, JE TE SALUE ! »

Shura tiqua. Yama était toujours aussi théâtral. Dès qu’il avait vu l’arène, il avait commencé immédiatement à en faire des tonnes. Le Jounin lui adressa un signe de main.

« Hé ! Shura ! Ca fait longtemps ! »

« Ouais ! Tu vas bien ? »

« Sérieusement ? »

« Non. Bon, c’est un combat où tu peux donner ta pleine puissance alors profites bien ! Par contre, interdiction de tuer ou de blesser grièvement les adversaires ! »

« L’un d’entre eux est ton ami c’est bien ça ? »

« Ouais. »

« Je peux désintégrer l’autre ? »

« Non. »

« Ahaha ! Je rigole, Shura. ENFIN PEUT-ÊTRE PAS TANT QUE CA ! »

Tandis que Shura vaquait à ses occupations, Yama, cette gigantesque salamandre de 10 mètres de haut et d’au moins trois cette taille en longueur (enfin, la queue à elle toute seule, même si là elle était repliée, faisait au moins 10 mètres), se mit en action. Ses écailles noires luisaient d’énergie volcanique. Et il anéantit la maigre protection de bois d’un souffle. Yama avait bluffé, Shura lui avait déjà fait un topo sur la situation avant même le tournoi, ainsi qu’à toutes les salamandres. Il jouait la carte de l’intimidation. Ca se tenait.
Bon, il était temps de mettre en place tous les pions de la stratégie proposée par Satsu. En espérant qu’elle trouve le moyen de s’y exprimer, elle aussi.

_________________________________

Action 1 : Invocation de Yama, roi des salamandres (rang 3, donc -117 chakra)
Action 2 : ADI
Action 3 : ADI (-5 chakra)
Action 4 : ADI (-36 chakra)
Action 5 : ADI (-45 chakra)

Actions de Yama :
Action 1 : Est invoqué
Action 2 : (juste après l’action 2 de Shura) Yoton, éruption sur le mur (-90 chakra, 70 dégâts calcul ninjutsu, le terrain est désormais volcanique en plus de ses autres types)
Actions 3 et 4 : Cherche et trouve Sham + AC
Action 5 : Yoton, éruption sur Sham (-90 dégâts, 70 dégâts calcul ninjutsu, dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible) + Accélération volcanique : Yama paie un supplément de 45 chakra et accélère d’un tour la furie du terrain volcanique.

Rappels :
Contrôle des flux (10%, déjà calculé)
Unijutsu (-1 PA)
Résistances élémentaires (-15 dégâts Suiton/Futon/doton)
Sceau de la salamandre (immu Katon/Yoton)
Archéologue +1 adresse
Sceau du chien +5 intelligence (sur Shura et Yama)
Nukenin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
50/300  (50/300)
Points de vie:
360/360  (360/360)
Points de chakra:
1360/1360  (1360/1360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Juil - 13:50
Honnêtement, Satsu avait du mal à comprendre ce qu’elle faisait ici. Dans cette arène. Tout le monde le disait, et elle comprenait bien pourquoi : de tous les participants du tournoi qui étaient encore en lice, elle était désormais la plus faible. Sans doute la moins expérimentée aussi. Avec une petite mission de rang D à son actif, et un bagage technique très peu fourni, les parieurs ne la considéraient même pas.
La jeune fille avait surpris, au détour d’un couloir alors qu’elle retournait à son vestiaire, une conversation. Deux garçons qui devaient avoir douze ans, peut-être un peu plus ou moins. Pas des ninjas en tous cas : pour ne pas la repérer quand elle les espionna par réflexe … Ce qu’ils se disaient l’avait perturbée : si elle était là c’était uniquement parce qu’elle était avec quelqu’un de très fort. Leurs combats se résumaient à savoir s’il était capable de vaincre en deux contre un. Elle ? Elle faisait de la figuration, c’était une poupée. Une jolie mascotte. Après pour ce qui était de se battre, elle n’avait pas fait grand-chose.
En même temps la situation était un peu contre elle : en deux contre deux, c’était bien plus simple de se sortir d’un genjutsu. Et elle n’avait pas assez de chakra pour maintenir facilement deux personnes avec eux. Et de toute manière, même si elle l’avait fait, personne n’aurait su que c’était grâce à elle que Shura les avait vaincus. En plus d’être d’un niveau trop faible pour un tel tournoi, ses genjutsus n’avaient absolument rien de spectaculaire. Pour les spectateurs, elle jouait juste un petit air de musique pendant que le Jounin faisait tout.

C’était d’autant plus rageant qu’elle n’arrivait pas à s’énerver sur Shura et à le détester. Il était bien le seul à reconnaitre ses capacités, en fait : entre chaque combat, dans les vestiaires, il avait été très correct avec elle. Et même très pédagogue. Il lui demandait ce qu’elle pensait, corrigeait sa stratégie mais l’utilisait. Il ne la sous-estimait pas, ce qui était la pire chose pour s’entendre avec elle. Et puis il était fort, charismatique … Enfin, elle commençait à comprendre Hikari. Comment ne pas tomber raide dingue d’un homme pareil ? En plus pour un Jounin, il était encore jeune, et beau. Que pouvait-il bien avoir comme défauts pour qu’aucune femme ne vienne l’encourager, dans les tribunes ?

« Shura-san, vous êtes marié ? »

Signe de tête négatif. Il était décidément bien taciturne. Mais quelque part, ça faisait partie d’un charme sévère qui était quand même très plaisant.

« D’accord. Réservez-moi la place alors. Je vous épouse dès que je suis majeure. »

Ca le fit sourire, mais à part un vague ‘ne dit pas n’importe quoi’, il n’ajouta rien et se contenta de se diriger vers l’arène de combat. Satsu, elle, notait juste qu’il n’avait pas explicitement dit non. Par n’importe quoi, il signifiait juste son désir de ne pas attendre sa majorité. Elle le savait, il était fou d’elle. En même temps comment résister à un si joli minois ?

En tous cas, elle lui emboîta le pas en trottinant. Cette fois-ci elle était bien décidée à faire un bon combat et à montrer à tout le monde ses capacités. Enfin, elle se disait ça mais c’était le match le plus difficile pour elle depuis le début : Hyuuga, demi-Uchiwa. Donc le Byakugan, et le Sharingan. Tout ce dont une fille qui utilisait des illusions pouvait rêver … Elle ne pouvait absolument rien faire contre ces deux dôjutsus ! Et comme si ça ne suffisait pas, même si une de ses techniques touchait, ça ne changerait pas grand-chose : comme c’était un 2v2 ils auraient juste à s’entrefrapper et ce serait réglé.
En plus, Satsu ne mit pas longtemps à se sentir dépassée : Seijun était Genin comme elle. Mais elle sentait que son niveau était différent. Déjà il était plus rapide que tout le monde, et le prouva. Mais en plus, alors qu’il avait un corps bien bâti de combattant rapproché, il venait d’utiliser une technique de ravitaillement. Donc il avait une certaine polyvalence, pile poil ce qui lui faisait défaut à elle. En fait, à le voir avec son pinceau, elle se disait même qu’il était peut-être meilleur qu’elle en ninjutsu … Alors que normalement ceux qui utilisent le genjutsu ne sont pas trop mauvais à ce jeu-là. C’était un peu vexant.

Enfin ce qui fut encore pire, c’est quand la grosse salamandre déboula (enfin pour être tout à fait sincère, Satsu pensait et pense encore que ce truc énorme était juste un dragon) en riant comme une cinglée, faisant trembler tout le sol de l’arène. Et en plus en crachant de la lave. Il commençait à faire chaud, et ça devenait vraiment dangereux.

« Shura-san, je demande le divorce. »

Sur ce, Satsu s’enfuit tout simplement. Elle souhaitait vraiment faire de son mieux et faire un bon combat, mais là non. Que pouvait-elle faire contre quelque chose comme ça ? Absolument rien, tout simplement. Ces combats se déroulaient à mille lieux de son niveau à elle. Elle résolut donc d’aller se planquer et de laisser à la salamandre le rôle de copilote. Tant pis pour la gloire, elle n’avait pas envie de se prendre un jet de lave perdu.

_________________________________

Action 1 : Va se planquer derrière des palmiers
Action 2 : ADI (-43 chakra)
Action 3 : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (coûts réduits de 5%)
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Juil - 12:52
J'étais heureux de faire équipe avec une personne tel que Senijun, il partageait mon point de vue sur le nom combat et nous nous étions même mis d'accord sur un point : celui de ne pas faire couler le sang. Nous nous en sortions réellement bien, oui un peu en avait été coulé. Lui ou moi ? Qu'importe, nous formions une équipe non ?

Il n'y avait qu'un petit problème, l'entente qu'il y avait entre lui et moi. Je pouvais totalement comprendre, après tout les Uchiwas avaient agit comme les pires crapules durant la guerre. Anéantir pratiquement un clan pour je ne sais quelle raison … Je ne lui avait pas dit que je n'avais pas vécu cette et ni que je n'avais encore eu aucun contact avec le clan, juste quelques mots que Shamen avait dit à mon encontre alors que j'étais dans un état second durant mon interrogatoire. Avec tout ce qui m'étais arrivé, je n'avais pas pu trouver le temps de mettre mes plans en route. Pourquoi je n'avais pas touché un mon à Seijun sur toute cette histoire ? J'avais quatorze balais, même si j'avais connu cette période, je n'aurais pas été bien vieux … Ou tout du moins c'est ce que mon sceau laisser faire croire. Du coup je n'aurais pas pu participer à ce massacre et toute façon, même si je l'avais pu jamais je n'aurais pris part. J'aurais même été du genre à porter aider aux Hyuugas … Mais qu'importe, ce temps était révolu.

Plus le tournois avançait, plus les choses devenaient plus complexes. Au début nous prenions nos adversaires par surprise, des shinobis combattant de cette manière était quelque chose de très nouveau. Mais maintenant et même depuis quelques tours, on pouvait nous prévoir bien plus facilement. Après tout, notre style nous limité dans les stratégies que nous pouvions mettre en place. Tout comme les jutsus que nous pouvions utiliser. Personnellement, j'en avais quelques uns sous la manche. Surtout dans le domaine du sharigan, je n'avais pas montré la puissance maximale de celui-ci durant le tournoi mais Shura lui la connaissait bien. Je ne savais pas comment me sentir face à mes adversaires, j'en connaissais un des deux, l'ancien générale de l'armée de l'Empire mais surtout un ami. Satsu ? Aucune information sur elle. Pas grave, j'étais habitué à y aller à tâtons, après tout sous le masque de Supershinobi je n'avais bien souvent aucune information sur les Vilains. Là c'était un peu le même cas.

Seijun lui n'était pas là, ça faisait déjà dix bonnes minutes que j'étais dans les vestiaires, 'fin là je revenais à peine d'une clope. Je n'étais pas stressé, je jugeais que nous avions déjà bien démontré que se combattre sans réellement blessé était quelque chose de totalement applicable. Je profitais temps qu'il me restait pour prendre une douche, ça allait relaxé mes muscles. Je disais ne pas être stressé mais ce n'était pas totalement vrai. Si nous pouvions aller jusqu'à la victoire avec notre façon de faire … Ce serait réellement envoyer le meilleur des messages. Je n'étais ni là pour la gloire et encore moins les récompenses, simplement tenter d'ouvrir les yeux à tout le monde.

Je sortais de ma douche bien chaude alors que le Hyuuga revenait. A son habitude il ne dit pas mot, me tendant simplement un bloc-note, je le pris de ma main libre, tenant ma serviette de l'autre.

« Merci Seijun. »

Je m'essuyais simplement les mimines histoire de ne pas tremper ses notes et me mis à la lecture de celle-ci. Pour Shura j'en avais pas réellement besoin, après tout sa force était connue de tous. Il ne restait à savoir jusqu'où il pouvait développer celle-ci. C'était un peu mon cas, on connaissait mes capacités mais non leurs limites. Pour Satsu ce fut bien plus intéressant par contre. Une pratiquante du genjutsu purement musicale. C'était étrange, normalement les gens ne se limitaient pas à juste cette branche. Développant la totalité du panel des illusions. Encore une personne avec de drôles d'idéaux ? Possible, je n'avais pas à réellement m'en faire de ce côté, après tout le Sharigan était réellement un excellent moyen de contrer les genjutsus … Tout comme le Byakugan de ce que j'avais entendu.

Je rendis le carnet à mon camarade en lui décochant un large sourire, je savais qu'il ne voulait pas réellement parler du coup je ne le forçais pas. C'était dommage mais je ne pouvais rien faire contre ou tout du moins pour le moment. Tant que je ne prenais pas la tête du clan je ne pourrais jamais améliorer cette entente entre ces deux clans. Il fallait réellement que les choses changent.

Une voix fini par nous appeler, fort heureusement je m'étais dépêché de me rhabiller, oui j'avais traîner une bonne vingtaine de minutes en simple serviette. Dévoilant mon corps d'Apollon … Ou plutôt mes cotes. Nous avancions cote à cote vers le lieu de l'affrontement. Je me demandais comment Shura allait réagir face à moi. Je n'eus pas le temps d'y penser que Seijun me tirait de mes pensées.

« Elle n'est pas absurde Seijun, ce que les Uchiwas ont fait est inexcusable encore plus en temps de guerre. L'entente n'était déjà pas au beau fixe, en agissant comme ça ils savaient qu'ils allaient définitivement briser quelque chose. »

« Si tu veux m'haïr, je ne t'en voudrais pas après tout les membres du clan Uchiwa ne sont pas les plus aimables. Mais si ça peut te rassurer, tu ne combats pas aux côtés d'un Uchiwa juste avec un possesseur du Sharigan. Ce n'est pas parce que je l'ai que je cautionne ce qui est fait et a été fait. »

Pour une fois je ne souriais pas. Comment pourrais-je en pensant à ça ? Les Uchiwas devaient vraiment être remis en place et rapidement. Mais ça c'était impossible tant que Shamen était en place.

Nous avancions tranquillement dans l'arène, à croire qu'elle avait été prévue simplement pour moi. Du sable, voilà qui pourrait peut-être être utile. C'était une bénédiction, moi qui avait abandonné ma gourde pour être un rien plus rapide … Voilà qu'on m'offrait matière pour mon sakyu. Je réajustais mes deux bandeaux. A droite celui de l'Empire, accroché au niveau de mon biceps et celui de Shousan à gauche au même endroit. Ce village avait peut-être disparu mais je le tenais encore dans mon cœur. Comment ce serait pris ? Bonne question … J'en avais rien à faire à vrai dire.

Nos adversaires finirent par arriver, elle était plus petite que je ne l'avais imaginé. Satsu … Une pro-genjutsu … Nous étions peut-être doté d'armes contre ça mais il fallait tout de même rester méfiant.

« Oui, enfin, ça fait du bien de ne plus avoir les autorités sur le dos … Je ne m'attendais pas à moins de ta part Shura. On verra bien lequel des deux idéaux le remporte sur l'autre. »

Je souriais mais ce n'était qu'une façade. Bordel, s'il se donnait réellement à fond on allait en chier Seijun et moi.

« Tu dois êtres Satsu. Bonne chance à toi aussi. » elle fait un peu jeune mais elle est plutôt mignonne …

J'étais habitué à être un veau mais là … On avait beau avoir un peu prévu avec Seijun je fut tout de même surpris de la façon d'on le combat avait commencé. Quelle rapidité ! Je savais à quoi m'attendre mais j'étais à chaque fois surpris. Tout s'enchaîna à une rapidité folle, j'avais carrément du mal à suivre.

Tout d'un coup une nouvelle source de chakra s'invita sur le terrain, une ombre gigantesque également. Un coup d'oeil suffit pour comprendre … Shura venait de faire appel aux salamandres … Ca ressemblait donc à ça ? Bordel … Et dire que Tak lui était grand comme un renardeau. La peur prenait petit-à-petit contrôle de mon corps. Je n'arrivais pas à me mouvoir sous tant de violence … Ne serais-ce que dans ses propos. Comment Shura avait-il bien pu s'allier à une telle entité ? C'était une arme et non une créature !

C'est la voix de Shun qui me ramena à la réalité, juste à temps pour éviter de plein fouet une technique de Yoton. Quand Shura avait dit qu'il n'allait pas y aller de main morte je ne croyais pas qu'il allait se donner autant … Que ce soit du Katon ou du Yoton, bien que c'était la première fois pour lui, je détestais cette source de chaleur qui accompagnait les justus.  Trop occupé pour répondre dans l'immédiat à Shun, je créais à l'instant un bouclier fait de chakra naturel qui allait me permettre de résister bien mieux qu'au naturel. Je devais penser à Seijun aussi. Le fourbe, il jouait sur les règles. Satané Shura !

J'étais trop lent c'était un fait et Yama trop puissant pour rester là impunément. Je ne savais rien sur lui non plus, il fallait que je prévois n'importe quelle possibilité et surtout celle qu'il pourrait peut-être prendre le Hyuuga de vitesse. Si c'était le cas on serait dans la mouises et il en était hors de question. Etre sorti d'un combat, ok. Etre sorti d'un combat dès les premières secondes, hors de question !

Alors que j'augmentais ma vitesse à l'aide de l'air je fis un rapide signe à Shun, grande erreur de ma part. Il fallait toujours être concentré sur le combat et non sur le reste. Je sorti d'une de mes poches un ocarina, là sans qu'aucun des Kitsunes ne soit éveillé il n'était rien d'autre qu'un instrument. Un instrument de genjutsu. En utilisant cette technique j'étais réellement borderline sur ma ligne de conduite. Oui il n'y avait aucun dégât après tout je ne faisais que laisser croire au corps qu'il se faisait dévorer par des flammes. C'était la cervelle qui l’imposait au corps.

« Il devrait avoir un peu de mal à continuer immédiatement le combat. C'est le moment pour si tu veux le contourner ou je ne sais quoi. C'est pas notre cible principale, il est énorme et fait mal mais on doit viser au plus vite les deux sources pour faire le moins de mal possible. »

J'étais inquiet, je devais être en permanence sur le pied de guerre. Ce combat n'avait rien à voir avec ceux où j'avais participé jusqu'ici. Shura n'avait pratiquement rien fait et pourtant il nous avait déjà mis en difficulté … Satsu … Qu'est-ce que tu nous réserve sur ton jolie minois ?

« Hey Shura fait un peu chaud ici ? Ca te dis pas de diminuer la température ? » criais-je en rigolant, fallait bien que j'évacue toute cette peur

______________________

Action 1 : Senjutsu : Bouclier rang 3. Diminue les dégâts de 40% de l'action 5 de Yama. 90 chakra naturel dépensé
Action 2 : Fuuton : Courant ascendant rang 4 -63 chakra +10 en vitesse
Action 3 : Air n°3, l'enflammée : 144 chakra, cause 100 dégâts et une pertes de 4 prochain PA utilisé de la façon suivant : « Se remet de l'incendie »  

Rappel :
Unijutsu
Contrôle des flux de chakra 10% (déjà calculé)
Maîtrise de l'élément Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton +20 dégâts
Au-delà des limites jusqu'à – 150 chakra
Résistance élémentaire Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton -10 dégâts
Chanteur (résistance de 15 contre les techniques liés à l'ouïe ou au ondes sonores +30% en moins sur les effets spéciaux)
Solfège
1 x technique de Senjutsu utilisée +1 vitesse -2 constitution (min 1)
- 9 chakra /tour pour maintenir courant ascendant +10vit
Utilisation du bouclier au tour 1 action 1
Anbu
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
293/300  (293/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juil - 13:56
Résumé du tour

Seijun ouvre les hostilités par un ravitaillement, et un mur de bois sépare désormais les deux duos. Il exécute ensuite trois actions discrètes. [Attention au calcul du contrôle des flux de chakra, je le refais pas systématiquement en plus, ce n'est pas si grave mais relisez bien la règle : il y a plusieurs erreurs.].

Shura commence d'emblée par une invocation de rang 3, et invite donc Yama à rejoindre l'affrontement ! Shura exécute ensuite plusieurs actions discrètes, pendant que la salamandre prend le relais.
Sans aucune pitié, elle explose le mur de bois avec un Yoton dévastateur (le terrain devient volcanique, compteur de tours : 1).
Il cherche et trouve ensuite Sham (et Seijun qui est avec par la même occasion). Puis lui met un second Yoton directement dans les gencives ! On pourrait croire que cette attaque impressionnante allait déstabiliser le jeune ninja, mais il y résiste intelligemment à l'aide d'un Bouclier fait de chakra naturel, sans paniquer, protégeant partiellement lui-même et son équipier des dégâts de la lave.
Sham prend 61 dégâts, et Seijun qui est au corps à corps prend 30 dégâts.
Pendant ce temps, l'accélération volcanique fait augmenter d'un tour le compteur volcanique ... (Donc à la fin de ce tour on considérera le terrain volcan comme étant en fin de tour 2 et non de tour 1).

Satsu, elle, se contente de partir se cacher et d'effectuer des actions discrètes.

Sham, à son tour, ne dispose plus de beaucoup d'actions après sa défense intelligente. Mais il trouve quand même le temps d'activer un Fuuton pour augmenter sa vitesse. Puis il riposte à l'attaque de la salamandre par un puissant genjutsu, qui le ralenti et lui fait subir de très bons dégâts. Yama prend 104 dégâts.

Le combat est mené intelligemment par tout le monde, mais il est aussi spectaculaire à la fois. Un très bon combat pour le moment, et les spectateurs ne s'y trompent pas : ils sont tous passionnés par ce qu'ils voient !

Terrain volcanique (second tour de présence du coup, pas premier) : donc tout le monde perd 15 points de vie .en cette fin de tour. S'il y avait des clones, il n'y en a plus.

Attention à l'ordre d'initiative, il y a beaucoup de changements !

Citation :
Seijun :
153/198 vie
487/516 chakra
203/203 énergie

Shura :
305/320 vie
977/1180 chakra

Satsu :
120/135 vie
357/400 chakra

Sham :
194/270 vie
973/1180 chakra
305/305 énergie
595/685 chakra naturel
Courant ascendant actif : +10 vitesse/-9 chakra pour maintenir
1 tech de Senjutsu utilisée : +1 vitesse, -2 constitution

Yama :
545/545 vie
705/930 chakra
1 AC utilisée
-4 PA au tour 2


Seijun et Sham au corps à corps, à distance de Yama qui est tout seul. Seuls les Cinq savent où se trouvent Satsu et Shura.

Le terrain est désormais volcanique en plus de ses autres types (tour 2).

Initiative :
Shura - Yama - Seijun - Sham - Satsu

Déclaration :
Shura - Satsu - Sham - Seijun
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Juil - 14:03
Sham avait merveilleusement bien contré l’attaque de Yama, et Shura ne put s’empêcher de sourire en le voyant faire. Le Jounin avait cherché à les intimider, et ça avait fonctionné à moitié. Il ne s’était pas laissé démonter, et avait partiellement absorbée l’attaque plutôt que d’utiliser le déplacement instantané, voire un mur, pour annihiler complètement l’offensive. Et Shura lui tirait son chapeau pour ça : en opérant de cette manière, il augmentait le nombre de choses qu’il pouvait faire dans le court laps de temps qui lui était imparti pour réagir. Et donc se ménageait un espace pour riposter. Mais ce n’était qu’une moitié de réussite : la stratégie de Satsu était une attaque en deux temps. Pendant qu’ils perdaient leur temps avec Yama, ils avaient besoin de deux choses. Une information, et une ouverture. Or, le but de la manœuvre était un succès. Puisque désormais ils savaient que Sham utilisait bel et bien des genjutsus en plus du ninjutsu, point sur lequel ils avaient un doute jusqu’ici. Et en plus pas n’importe lequel : c’était drôlement puissant comme genjutsu pour pouvoir paralyser complètement la salamandre de façon aussi radicale.
Mais l’ouverture était belle et bien présente malgré tout. Et la seconde attaque allait pouvoir avoir lieu en fin de compte.

Shura courut jusqu’à la salamandre, et employa son élan pour bondir, et attraper une écaille pointue qui dépassait de sa carapace. Il se hissa ensuite sur le dos de son invocation. Une raison particulière ? Oui, comme Yama ne pouvait plus bouger, il pouvait à loisir se déplacer vers la base de son cou, là où son épaisse carapace naturelle avait un petit défaut. Il frappa du poing directement sur la peau du Kyuchiose. Pour être honnête, il se fit plus mal au poing qu’autre chose. Mais l’effet était là : Yama, qui ronflait des flammes, s’éveilla, plus en colère que jamais, mugissant de rage de s’être fait avoir par l’illusion.
Prêt à le révoquer si la colère l’emportait sur la sécurité, et sur l’accord qu’il avait conclu avec le roi des salamandres, Shura cria pour attirer l’attention de Yama :

« Hé ! Yama ! N’oublie pas le plan ! Ta cible, maintenant, c’est le Hyuuga, pas Sham ! Si tu nous fais perdre tu sais ce qui t’attend ! »

Ecumant de rage, les yeux fous, le roi des salamandres ne fit même pas l’effort de tourner les yeux vers Shura.

« Je le sais très bien Shura ! Et je l’ai juré sur le nom de ma mère. Sois sûr que le roi des salamandres tiens toujours ses promesses. »

Oui, il le savait bien. Mais dans une telle situation, c’était toujours bon à entendre. Shura jeta un coup d’œil latéral vers les équipes de sécurité. Depuis l’arrivée de Yama, elles s’étaient tendues. Prêtes à agir. Bon, niveau risques on approchait le zéro. En plus, rien ne disait que l’attaque qui allait suivre serait un succès. Mais mieux valait s’assurer que tout était bien en place.

Sham, lui, semblait vouloir montrer une facette de lui qui était détendue. Il se permit même une petite blague. Le Jounin se permit un sourire en coin. Comme ça, ça n’avait l’air de rien, mais c’était assurément aussi révélateur que si un autre avait éclaté de rire.

« Désolé Sham ! Mais baisser la température, c’est votre boulot à vous ça ! »

Seulement, il n’allait pas vraiment les laisser faire non plus. Shura se coucha à plat ventre sur le dos de Yama, autant pour s’accrocher aux écailles et éviter de voler que pour essayer de se dérober à une ligne de vue directe avec Sham, qui risquerait de le mettre en très fâcheuse posture.
Le Jounin était quand même impressionné par quelqu’un d’autre : Satsu. Les différentes composantes de son plan fonctionnaient solidement. Pourtant, elle lui avait avoué qu’elle avait très peu d’expérience en la matière. C’était d’ailleurs pour ça qu’il avait repris certains points afin d’améliorer ses idées. Mais elle avait parfaitement su exploiter la qualité principale de son équipier, et prendre en compte beaucoup de paramètres en même temps. Elle ne payait pas de mine, mais elle avait sans doute un bel avenir devant elle si son niveau rattrapait celui des stratégies qu’elle mettait au point.
Il lui aurait d’ailleurs bien laissé une place plus importante dans cet affrontement. Malheureusement, la présence de Sham et son niveau en genjutsu, et la vitesse de Seijun par-dessus le marché, tout cela ne lui permettait pas de s’exprimer correctement. Du coup, ce combat n’était pas une bonne opportunité pour elle. Et comme Shura l’avait dit, il voulait gagner. Pas spécialement parce que c’était Sham, mais parce que c’était dans sa nature de le vouloir.
Quant au second objectif, celui de permettre aux jeunes de se confronter aux vieux briscards, ils l’atteindraient autrement. Enfin, s’il n’était pas déjà atteint en soi.

Bon, Shura était solidement accroché. Yama, lui, profita de sa liberté retrouvée pour faire pleuvoir un déluge de lave incandescente directement sur le Hyuuga. Chacun son tour, comme on dit. Mais maintenant que l’arbitre avait donné le signal, c’était une stratégie très logique de viser le plus faible des adversaires. Surtout que celui-là ne pourrait pas éviter l’attaque et faire apparaître un mur de nulle part pour se protéger. En plus, même s’il ne l’avouerait pas facilement, le tout petit pourcentage de risque qu’il prenne un mauvais coup malgré la sécurité … Eh bien Shura ne pouvait pas s’empêcher de viser plutôt Seijun. Il préférait que les deux en sorte indemnes, mais quitte à choisir mieux valait que ce soit l’Hyuuga qui soit visé.

_______________________________________

Shura :

Action 1 : ADI
Action 2 : Va au corps à corps avec Yama
Action 3 : Grimpe sur le dos de Yama
Action 4 : Frappe du poing Yama pour le sortir de l’illusion
Action 5 : Se met à plat ventre sur le dos de Yama (pour couper la ligne de vue avec ceux qui sont au sol)

Yama :

Action 1 : Yoton, l’armure de lave (-30 chakra et -15 chakra/tour, +10 armure)
Action 2 : Yoton, eruption sur Seijun (-90 chakra, attaque ninjutsu de 70 dégâts dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible) + Accélération volcanique : Yama paie un supplément de 45 chakra et accélère d’un tour la furie du terrain volcanique.
Action 3 : Yoton, eruption sur Seijun (-90 chakra, attaque ninjutsu de 70 dégâts dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible)
Action 4 : Yoton, eruption sur Seijun (-90 chakra, attaque ninjutsu de 70 dégâts dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible) + AC
Action 5 : Yoton, eruption sur Seijun (-90 chakra, attaque ninjutsu de 70 dégâts dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible) + AC

Rappels :
Contrôle des flux (10%, déjà calculé)
Unijutsu (-1 PA)
Résistances élémentaires (-15 dégâts Suiton/Futon/doton)
Sceau de la salamandre (immu Katon/Yoton)
Archéologue +1 adresse
Sceau du chien +5 intelligence (sur Shura et Yama)
Maitrise du Katon (+25 dégâts)
Maitrise du Doton (+25 dégâts)
Nukenin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
50/300  (50/300)
Points de vie:
360/360  (360/360)
Points de chakra:
1360/1360  (1360/1360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Juil - 16:42
Satsu était complètement dépassée. Et elle se sentait un peu inutile, aussi, mais ça elle avait déjà pris l’habitude lors des combats précédents. Pourtant s’énerver contre Shura aurait été de la pure mauvaise foi : elle était beaucoup plus proche de l’admiration que de la colère pour ce qu’elle ressentait envers lui. Comme la salamandre raflait toute l’attention et qu’elle était la seule à comprendre exactement ce qu’il faisait, forcément, c’était plus simple pour elle de réaliser à quel point il était balèze. Tout en suivant le plan proposé par la jeune Yashara, il était en train de gérer les réactions des adversaires aussi.
Par contre il allait littéralement devoir mener ce combat en un contre deux, désormais ils en avaient la preuve. Shura avait dit qu’il suivrait son plan uniquement après avoir eu la certitude que Sham maîtrisait des genjutsus de haut niveau, ils n’avaient pas eu trop besoin d’attendre. Comme si le Byakugan, ou le simple fait que ce soit un combat en équipe, ne suffisaient pas !
Tout ce qu’elle pouvait espérer produire comme effet, c’était de paralyser leurs deux adversaires pour … quoi ? Une demi-seconde ?
Mais elle aurait dû tenter. La Rupture n’était pas la technique la plus enseignée, et les Uchiwas avaient tendance à compter sur leur propre contre au genjutsu. Or, ni l’un ni l’autre de leurs adversaires n’avait activé ses pupilles héréditaires. En plus, difficile à dire si Seijun était capable ou non d’utiliser le Byakugan à un niveau suffisant pour se sortir d’une illusion.

** Ma stratégie exploite les forces de Shura et de son invocation, évidemment mais … Je suis beaucoup trop prudente pour moi-même. J’aurais dû être plus courageuse. Sinon je ne vais encore recevoir aucun des lauriers. **

Satsu tentait de déterminer la situation et si elle pouvait faire quelque chose qui ne nuise pas à son plan de base. Elle était l’outsider sur le terrain, mais pourtant ses adversaires ne pouvaient pas jauger ses aptitudes avec pertinence, puisqu’elle était aussi une parfaite inconnue ou presque. Peut-être qu’elle pouvait en tirer profit.

** Et si je transgressais ma propre stratégie qu’est-ce qui se passerait ? Shura arriverait-il à improviser par-dessus si je lui crée une opportunité malgré le fait que j’aille contre mes propres instructions ? Oui, il est expérimenté, et il a bien réussi à le faire quand Sham a immobilisé le gros lézard. Il y a moyen de le faire. Mais seulement si j’ai une vraiment très belle opportunité. Pas une moitié d’occasion. **

Enfin, elle n’aurait peut-être pas besoin d’en arriver là : la salamandre venait de se réveiller et faisait pleuvoir des torrents de lave en fusion sur le Hyuuga. Bordel, Satsu n’avait jamais été aussi contente d’être dans son camp, et elle n’aurait pas aimé être en face. En plus d’être terrifiante, cette salamandre était aussi très puissante. Et sous ses airs de folle furieuse, elle était capable de se contrôler pour suivre un plan à la lettre. Toutes ces histoires de créatures destructrices étaient peut-être une couverture pour masquer des guerriers plus vaniteux qu’incompétents ? En tous cas, elle faisait bien son boulot pour le moment.

Même si bon, le contrôle, c’était surtout pour faire plaisir à Shura. Satsu n’en avait à vrai dire strictement rien à faire qu’un de leurs adversaires soit blessé. Sa santé à elle était importante, mais si un adversaire faisait un séjour à l’hôpital ça mettrait la pression sur leurs prochains adversaires. Et donc leur donnerait une opportunité supplémentaire.
Encore que, cela ferait peut-être aussi abandonner Shura. Il était bien capable de se tirer de la compétition si un truc du genre arrivait. C’était fou d’être à la fois aussi fort, et d’avoir l’air aussi solide, et d’avoir de telles fragilités. Satsu et lui étaient un peu des opposés. Ca expliquait que leur mariage ait capoté.

_____________________________________

Actions 1, 2, 3 et 4 : ADI + AC

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (-5%)
Musicienne Yashara (Genjutsus classiques deviennent instrumentaux)
Menuiserie rang 4 +1 Adr
Menuiserie rang 6 +3 dégâts ou +3 sag pour les genjutsus instrumentaux
Critique : 4%
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Juil - 14:23
Ce combat était bien plus complexe que je ne l'avais pensé. Shura et Yama ne nous laissaient pas une seule seconde de répit. Notre style de combat ne nous permettait pas d'être à cent pour cent de notre potentiel, bien au contraire on était limité sur ce que nous pouvions utilisé. Nous nous en étions bien sorti jusqu'ici, que ce soit sur les combats déjà passé ou sur les premières secondes de cet affrontement. Je m'étais attendu à avoir plus mal de la part du gros lézard. En même temps c'était grâce à Seijun que l'on s'en était aussi bien sorti là. Il avait réussi à faire perdre du temps au Kyuochiose tout en m'en faisant gagner pour améliorer mes capacités. C'est ce qui avait été prévu mais nous n'avions pas pu placer tous nos pions. Obligé d’agir pour faire taire cette arme sur patte. Comment pouvait-on se lier à une telle créature ? Elle ne semblait n'être que destruction et prendre plaisir à ça.

Malheureusement Shura avait pris tout le monde de vitesse, je me demande bien comment il avait fait ... Peut-être en utilisant du doton ? Il y avait au moins un justu dans celui-ci permettant une telle chose mais ce n'était pas certain. En plus du lance flamme, lave on avait Shura sur le dos maintenant. Je fus rassuré en voyant qu'il ne faisait ''que'' réveiller la créature. Notre plan tombait à l'eau en même temps qu'il frappait du poing ... Etait-ce seulement Shura ? Il y avait des possibilités que non. Voilà pourquoi il fallait prendre cet affrontement avec des pincettes.

Je jetais un coup d'oeil vers mon compagnon d'arme, ou de non-arme à voir, il était encore en bon état mais nous n'allions pas tenir bien longtemps à ce rythme. Sans compter qu'il y avait encore un adversaire qui n'avait pas pointé le bout de son nez. Elle était moins puissante que nous mais pouvait tout de même être un pion utile.  Ce n'est pas parce qu'elle était limité qu'elle ne pouvait rien faire. Malheureusement je n'avais pas le temps de m'occuper d'elle, Shura et Yama étaient des trop gros poissons qui me laissaient pas une seconde de répit.

En parlant de gros poisson voilà que le Yoton coulait à nouveau. Bordel ! Il n’arrêtait donc pas une seule seconde ! Seijun était très certainement en mesure d'éviter cette attaque, je n'avais pas à m'en faire pour lui ou tout du moins pour l'instant. Le seul hic c'est que je ne pouvais pas riposter tout en assurant sa protection à lui comme il se devait ... J'étais vraiment un shinobi en carton ...

Quoi qu'il arrive, j'étais à présent sur la tête du Kyuchiose, bordel qu'est-ce que c'était haut ! La cible était donc bel et bien Seijun comme on l'avait prévu, logique il avait moins de possibilité que moi. Je devais agir vite et bien, empêcher ce monstre de cracher sa lave partout. Ni une ni deux je le repris dans le même genjutsu. Complexité de la chose ... Je n'étais pas habitué au combat et je le sentais à en mourir. Je manquais de mobilité bien que j'en avais déjà gagné ... Mais je manquais surtout à mon devoir envers le Hyuuga ... Le laisser se débrouiller face à une telle salve. Fort heureusement maintenant Yama était à nouveau pris ... Ou tout du moins je l'espérais ...

« Je ne vois qu'une façon de le faire Shura ! »

J'étais plus sérieux, j'en avais perdu mon humour. Voir une telle décharge de puissance me ramenait à terre. Si jamais Seijun était atteint par une de ces attaques je ne miserais pas sur son bon état. Même pour moi ... Ca restait de la lave bordel ! Mais qu'est-ce qui passait par la tête de Shura pour utiliser des attaques qui marquaient le corps à vie ? Une telle brûlure si elle n'était pas bien soignée serait visible à vie.

Mon manque d'expérience m'empêchait de donner ma tête sur chaque sujet de cet affrontement. J'étais obligé de choisir entre contrer et prévoir. Au moins d'ici en haut j'avais vue sur mon ami. Je n'avais pas le choix que de le prendre lui aussi dans le même genjutsu ... Bordel, j'étais limité à une technique depuis le départ pratiquement ... J'allais devenir très rapidement très prévisible ... Si ce n'était déjà pas le cas.

Je me permis tout de même de jeter un coup d'oeil vers Seijun, voir son état, voir comment il s'en était sorti. Si jamais il avait été atteint ...

______________________

Action 1-2 : Déplacement instantané de l'action 2 de Yama. Se téléporte au niveau de la tête de celui-ci pour avoir vue sur Yama et Shura. -90 chakra
Action 3 : Air n°3, l'enflammé sur Yama, rang 5 144 chakra, 100 dégâts et perte de 4 PA qui doivent être utilisé pour se remettre de l'incendie.
Action 4 : Air n°3, l'enflammé sur Shura, rang 5 144 chakra, 100 dégâts et perte de 4 PA qui doivent être utilisé pour se remettre de l'incendie.

Rappel :
Unijutsu
Contrôle des flux de chakra 10% (déjà calculé)
Maîtrise de l'élément Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton +20 dégâts
Au-delà des limites jusqu'à – 150 chakra
Résistance élémentaire Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton -10 dégâts
Chanteur (résistance de 15 contre les techniques liés à l'ouïe ou au ondes sonores +30% en moins sur les effets spéciaux)
Solfège
1 x technique de Senjutsu utilisée +1 vitesse -2 constitution (min 1)
- 9 chakra /tour pour maintenir courant ascendant +10vit
Utilisation du bouclier au tour 1 action 1
Anbu
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
293/300  (293/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Aoû - 16:51
La permutation avait été très juste. Un peu plus, et la seconde attaque de la salamandre se serait écrasée sur Seijun. Sham aussi avait réussi à éviter, et même à enchainer avec un second genjutsu pour contrôler la créature. Il jeta un œil vers le Hyuuga, qui leva un pouce pour le rassurer, assorti d’un petit sourire. Heureusement, Sham était loin. Il y avait peu de chances qu’il s’aperçoive que sa main tremblait, et que le coin de sa lèvre était légèrement agité d’un tic nerveux, causé par la peur.

Quelle pression ! Seijun la ressentait, qui le giflait violemment, comme un fouet. Il en avait la chair de poule. Il devait donner tout ce qu’il avait de sang-froid pour rester pleinement concentré, garder la tête froide au milieu de ce chaos brûlant. La sueur perlait sur sa peau, ses doigts glissaient alors qu’il composait les signes incantatoires de ses jutsus. Il n’arrivait qu’à conserver la mobilité de ses jambes, en les empêchant de trembler.
Il aurait pu tout simplement se laisser submerger, mais Sham venait de le protéger. Même en sachant que Shura n’était pas là pour le tuer, il avait tellement d’aura qu’il n’en était plus si sûr qu’au amont de l’affrontement. Ce que ressentait le jeune Hyuuga, c’était que son compagnon d’arme venait tout simplement de lui sauver la vie. Ce n’était pas vrai, c’était même insensé. Pourtant, il se sentait plus proche de lui que durant les précédents combats.
Cet affrontement n’était qu’un composant d’un tournoi amical. Mais Seijun était aussi effrayé que si ça avait été un combat à mort.
C’était donc ça, le sommet du monde ninja ? Les techniques ninjas avaient toujours eu un léger air de fantastique. Mais il réalisait enfin pleinement à quel point elles étaient surnaturelles. Et aussi ce qu’était réellement cet enseignement. Ces techniques pouvaient protéger. Mais elles pouvaient aussi être mortelles.

Il fallait se rappeler de ses années d’apprentissage du Shiken et du Juuken. Le point commun aux deux arts martiaux Hyuugas, c’était la faculté de garder son sang-froid justement. Les deux demandaient des réflexes, de la vélocité, de la technique … mais avant toute autre chose, de la maitrise de soi. Toute la technique du monde, aussi aiguisés les réflexes soient-ils, aussi rapides soit le corps, ne valaient plus grand-chose si le corps n’était pas maitrisé. Un seul faux-mouvement, quand le corps est à la fois l’arme et l’armure, c’est se condamner soi-même.
Seijun inspira une bonne seconde, détendant ses muscles tout en relâchant l’air. Un brassage contrôlé, lent et serein. Le souffle. La clé de la concentration, c’était le souffle. Il prenait le pas sur les battements du cœur, sur les tressautements des muscles. Il mettait même un embargo sur les impulsions folles de l’adrénaline.
Après le souffle, vient le regard. S’il regarde les choses en se laissant mettre en cage par la peur, s’il manquait d’objectivité, alors il n’était qu’un rouage qui réchauffait l’esprit et faisait bouillonner le sang. Alors que s’il repoussait la peur et observait les choses telles qu’elles étaient, il était une partie de l’armure de sang-froid. Une des griffes qui permettaient de s’accrocher au contrôle de soi.

Donc, quelle était la situation ? Etait-elle si désespérée ? Non, pas tant que ça. Shura avait été obligé de se montrer pour sortir son invocation du genjutsu de Sham. Satsu était confinée dans sa cachette, même s’il fallait se méfier d’elle, elle devait se sentir encore plus dépassée que lui. Quant aux attaques de Shura, elles n’avaient pas encore abouties. Quelques dégâts, évidemment. Seijun sentait encore les brûlures des geysers de lave. Mais elles avaient à peine traversé son armure, il se sentait toujours solidement d’attaque. En plus, il avait également dû toucher sa coéquipière dans le processus.
C’était compliqué. Dur. A lui tout seul, le Jounin mettait une solide pression sur eux. Et d’un autre côté, le fait de ne pas voir Satsu et de ne pas savoir ce qu’elle manigançait, n’était pas rassurant non plus. Elle pouvait jaillir pour envoyer un genjutsu à tout moment.

Seijun était, pour la première fois, calme, et serein. Il comprenait parfaitement les enjeux de leur situation. Mais aussi de quelle manière ils pouvaient procéder pour essayer d’accrocher la victoire, ou au moins leur poser des problèmes et essayer de faire jaillir une ouverture dans cet océan de lave. Son premier rôle, c’était de ne pas se faire choper et de ne pas gêner son équipier. Sham avait déjà très fort à faire, il fallait à tout prix qu’il réussisse à se mettre hors d’atteinte. D’un autre côté, il fallait qu’il cherche une ouverture pour que son équipier puisse s’y engouffrer, tout en se protégeant. Il l’avait aidé à passer la première attaque, mais maintenant, il ne pouvait plus rien pour appuyer défensivement l’Uchiwa. Il devait s’occuper de sa propre survie, mais aussi de préparer une éventuelle offensive.
Comme pour l’entame de match, Seijun fit donc apparaître un mur de bois juste devant lui. Comme ça, pas de risque de se manger un genjutsu surprise de la part de Satsu.

Bon, maintenant, les choses allaient devenir de plus en plus sérieuses. Shura avait très clairement crié à sa salamandre que la cible, c’était Seijun. Il en avait bien conscience : il était plus facile à attraper que Sham, dont le niveau était clairement deux crans au-dessus.

** Je n’ai pas besoin de courage. Juste de contrôle. Respire. Observe. Réfléchit. Garde l'esprit clair. Et trouve la faille. **

___________________________

Action 1 : Permutation de l’action 2 de Yama (- ??? chakra, selon le niveau de la technique Yoton, Eruption).
Action 2 : Ravitaillement d’un mur de bois entre lui et ses adversaires (-24 chakra, mur de 40 points de vie)
Action 3 : ADI (-19 chakra)
Action 4 : ADI (-24 chakra)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (5% réduc, j’ai déjà compté)
L’art du Juinjutsu (+2 Adr permanent)
Insaisissable tel le vent (+5 vitesse pour la défense)
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 5 Aoû - 16:47
Résumé

Shura est le tout premier à agir. Après une action discrète, il sort de sa cachette, et va escalader le dos de sa salamandre, qui est piégée dans le genjutsu de Sham et est donc paralysée. Il frappe son dos du poing (calcul normal, mais avec seulement l'armure puisque Yama est paralysé). Yama prend 13 dégâts et est donc sortie du genjutsu. (voir règles de la Rupture pour explications complémentaires, dans le ninjutsu non-élémentaire. Elles récapitulent les méthodes pour se sortir d'un genjutsu).
Puis Shura se cache en s'aidant de la grande taille de la salamandre : une fois à plat ventre, il ne peut plus être vu par ceux qui sont en bas de l'invocation.

C'est ensuite à Yama d'agir. Il active tout d'abord son armure de lave. Et le magma en fusion vient recouvrir son corps, puis se durcit pour former une armure de roche volcanique ! Il envoie ensuite un surpuissant jet de lave sur Seijun. Mais le jeune Hyuuga permute habilement (-80 chakra). De plus Sham, qui était visé par les dégâts secondaires a lui aussi été attaqué ! Il saute sur l'occasion pour effectuer un Déplacement instantané et reprendre brièvement l'initiative.

La riposte se fait rapidement sentir, Sham attaque à nouveau Yama à l'aide d'un puissant genjutsu, profitant de l'avantage procuré par le Déplacement instantané (-144 chakra).
Yama perd 91 points de vie et ses trois PA restants + 1 PA au prochain tour.

Cependant, malgré tout, l'Eruption a heurté le sol et encore accéléré la furie du terrain volcanique. Avec ce tour + l'accélération, on est donc au tour 4, le terrain est désormais en furie.

Yama ne pouvant plus rien faire, c'est donc au tour de Seijun. Le jeune ninja fait de nouveau appel à son mur de bois (-24 chakra) afin de se dissimuler, puis il effectue des actions cachées, usant cette fois de chakra. Il prépare quelque chose ...

Son coéquipier enchaine puissamment, à l'aide d'un nouveau genjutsu sur Shura. Tout le monde pense alors le combat terminé ... Mais Shura explose dans une gerbe de boue ! Un clone ? Sur terrain lave ? Oui, un clone Doton peut encaisser une attaque.
Celle-ci est la seconde, et cette fois il disparaît bel et bien. Mais Shura demeure cependant invisible ...
Ne reste que Satsu à agir, mais la jeune fille demeure discrète et ne pointe pas le bout de son nez. Elle dépense tout de même 29 chakra.

Le terrain volcanique se déchaine,
et tout le monde perd 30 points de vie. Que va-t-il se passer, dans cette ambiance de fin du monde ?! Les spectateurs sont soufflés par ce qu'ils voient. Certains regardent avec stupéfaction la force de Shura, mais beaucoup encouragent bruyamment Sham et Seijun, qui livrent un combat dantesque avec leurs moyens. Par contre, plus personne ne se souvient de Satsu.

Attention à l'initiative, comme toujours.

Citation :
Seijun :
123/198 vie
340/516 chakra
203/203 énergie

Shura :
305/320 vie
977/1180 chakra

Satsu :
90/135 vie
328/400 chakra
1 AC utilisée

Sham :
164/270 vie
586/1180 chakra
305/305 énergie
595/685 chakra naturel
Courant ascendant actif : +10 vitesse/-9 chakra pour maintenir
1 tech de Senjutsu utilisée : +1 vitesse, -2 constitution

Yama :
292/545 vie
593/930 chakra
1 AC utilisée
Armure de lave (-15 chakra/tour, +10 armure)
-1 PA au prochain tour


Seijun à distance de tous, caché derrière un mur de bois de 30 points de vie.

Sham est sur le dos d'un Yama paralysé. Attention, étant debout, on peut le voir d'en bas !

Seuls les Cinq savent où se trouvent Shura et Satsu.

Le terrain est désormais volcanique en plus de ses autres types (tour 4). C'est un terrain volcanique en furie (tout le monde prend 30 dégâts/tour).

Initiative :
Shura - Satsu - Yama - Seijun - Sham

Déclaration :
Satsu - Sham - Seijun - Shura
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû - 12:48
Spoiler:
 

De pire en pire. Plus le combat avançait, et plus l’arène était ravagée par les geysers de lave. La terre avait noirci, les rochers étaient tous à moitié en train de fondre. Satsu plaignait de plus en plus leurs pauvres adversaires. Ils étaient courageux de faire face à quelqu’un comme Shura. Quelqu’un qu’elle enviait un peu, au fond, aussi. Il pourrait dire qu’il agissait en respectant la stratégie qu’elle avait proposée s’il voulait, il n’empêchait que c’était plutôt simple d’imaginer un plan qui fonctionne quand on peut disposer d’une telle force de frappe.

Elle aurait bien aimé faire quelque chose de plus que de simplement se planquer et regarder ce qui se passait. Mais quoi ? Absolument rien. Concrètement, elle ne pouvait rien faire du tout. Enfin, pour le moment. Si Sham et Seijun pouvaient résister à ce qui allait venir, ce serait elle la star pour cette fois. Satsu pensait cependant qu’ils ne pouvaient rien y faire et que le combat se terminerait ce tour-ci. Par la victoire complète de l’ancien général, sans qu’elle n’ait à l’aider le moins du monde. Mais si jamais ce n’était pas le cas ? Alors elle pourrait en retirer des lauriers bien mérités, enfin. Est-ce qu’elle espérait que leurs deux adversaires se sortent du pétrin ? Bien évidemment. Elle avait envie de montrer ce qu’elle savait faire, et qu’elle aussi pouvait être forte. Qu’elle n’avait pas rien fait du tout durant tout ce temps, durant le début de cet affrontement. Et qu’elle pouvait se montrer douée, elle aussi, au moment opportun. Satsu savait bien qu’elle était la moins forte, la moins expérimentée, et celle disposant du moins d’avantages dans cette arène. Quand bien même, elle aurait aimé être un peu plus sous le feu des projecteurs.

Ses yeux se posèrent sur l’immense salamandre. Le monstre était paralysé. Elle ignorait qu’un genjutsu pouvait causer autant de dommages cérébraux à une telle créature : elle avait quand même bien morflée. Et réussir à immobiliser une telle force de la nature par la seule puissance de l’esprit … En aurait-elle était capable ? Sa mélodie à elle, la mort de Yagumo, aurait-elle suffit à paralyser un être aussi grand ? Sans doute pas. Elle n’y croyait pas en tous cas.

_________________________

Action 1 : Se pose à terre
Action gratuite : Désactive sa métamorphose
Action 2, 3 et 4 : Observe la situation + AC

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (-5%)
Musicienne Yashara (Genjutsus classiques deviennent instrumentaux)
Menuiserie rang 4 +1 Adr
Menuiserie rang 6 +3 dégâts ou +3 sag pour les genjutsus instrumentaux
Critique : 4%
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Aoû - 11:59
J'en revenais pas. Comment pouvait-il choisir d'utiliser une telle puissance dans un simple combat amicale ? C'était un tournoi et non des affrontements à mort. Pourtant en regardant le sol il y avait de quoi douter, là où me regard se posait il n'y avait que désolation. Le sable était pratiquement inexistant à portée, sûrement couvant sous la lave et encore à certain endroit il était devenu une sorte de verre. Pourquoi les arbitres laissaient faire une telle folie ? Rien que sur le dos de la créature je mourrais de chaud je n’osais imaginer ce qu'il en était pour les personnes au sol. Seijun avait eu l'air de se porter plutôt bien mais j'en doutais quand même un peu, le Hyuuga ne m'avait pas semblé être des plus résistant durant nos combats. Son attitude disait que oui mais son corps portait déjà des marques de brûlure, tout comme le miens ... Et sûrement celui de Satsu. Comment Shura pouvait-il imposer un tel combat aux gens ? C'était totalement inhumain. Quand il avait parlé d'y aller à fond je croyais qu'il rigolait, 'fin pas réellement, je pensais qu'il n'irait pas jusqu'à utiliser une telle puissance.

Le plus frustrant dans cette histoire c'est que j'en aurais été aussi capable, pas de la même manière mais moi aussi j'aurais pu chercher à toucher chaque personne en ne cherchant pas à savoir si quelqu'un était en sécurité ou non. Seulement pour moi c'était juste au-delà de ma conduite. Déjà l'air de l'enflammé était limite mais je n'avais pas eu le choix. Si je voulais que l'on ai la moindre chance je devais agir de cette façon.

Je ne savais plus où donner de la tête, je ne pouvais pas à la fois protéger Seijun et assurer ma défense à moi. Si j'avais été seul ça aurait pu se passer autrement mais là j'avais quelqu'un d'on je devais m'occuper. Et non, je ne le prenais absolument pas comme un poids mort. A la vue de comment Shura combattait je préférais mille et une fois être avec mon coéquipier actuelle qu'avec cet ami que je voyais aujourd'hui sous un nouveau jour.

Le combat semblait sans issue, ou tout du moins tant que Seijun pouvait être visé ce qui était le cas. Je n'étais plus à côté de lui pour lui assurer une pseudo défense. Pouvait-on continuer sur cette lancée ? Non, c'était prendre trop de risque. Vu ce que l'archéologue nous avait montré ... Je n'osais pas imaginer ce qu'il pouvait faire maintenant avec ce terrain à sa portée. On en avait déjà parlé avec mon coéquipier, si jamais les choses tournaient mal il ne fallait pas hésiter à abandonner ... C'est ce qui se passait là non ? On n’arrivait pas à se débarrasser de l'invocation de Shura, j'étais trop lent, trop concentré, je devais trop agir pour pouvoir donner mon véritable potentiel. Et puis, fallait pas se leurrer ... Un générale accompagné d'une jeune fille restaient mieux expérimenté que moi enfermé durant cinq années et un genin suivant la voie d'un pacifisme. Nous avions simplement échoué sur ce que nous voulions montrer.

J'étais déçu, un peu désemparé. Mon regard balaya le terrain, j'avais peur ça pouvait se voir. Toute cette chaleur me rappelait le dragon de feu que mon père m'avait envoyé dans le dos. En parlant de lui ... Etait-il dans la tribune ? Qu'importe, je n'avais pas le temps de regarder après lui. J'étais également déçu de ne pas avoir pu montrer meilleur spectacle à Shun.

Nous n'avions plus le choix on devait jeter l'éponge bien que cette idée me donnait pratiquement l'envie de déployer une technique meurtrière. Je n'aimais pas perde, j'avais jamais aimé perdre et ça depuis toujours ... Ca ne changerais jamais. Si j'avais agit comme Shura, une simple funérailles du désert aurait amplement suffit à mettre fin à ce combat. Entrée et sortie immédiate ... Mais non, je n'avais pas le droit d'agir de la sorte. Je me l'étais promis, je l'avais promis à Tak et à Shian. La violence ... J'en avais déjà fait preuve par le passé ... J'étais devenu bien trop puissant pour pouvoir le faire à nouveau. Impossible de contenir, impossible de ne pas tuer comme je l'avais déjà fait.

« On abandonne ! »

Ces mots m'écorchaient la bouche, je ne voulais pas et pourtant on ne pouvait pas faire autrement. Shura nous avait poussé à bout. Je sentais que je commençais à être en manque de chakra ... Et cet endroit était devenu une trop grande fournaise pour pouvoir continuer comme on le voulait. J'en voulais à l'ancien générale, lui en voulait d'avoir combattu de la sorte. Oui, il respectait les règles mais de là à utiliser une spécialisation laissant potentiellement des marques à vie ... Non, je ne pouvais pas cautionner ça.

Avant de sauter du dos de la créature, furieux de comment c'était déroulé ce combat je me tournais vers Shura et lui crachait juste quelques mots, rouge de rage.

« La guerre est finie générale ! »

Je permutais au plus près de notre sortie, ne faisant attention à rien, que ce soit le publique étonné ou heureux de la tournure que venait de prendre ce combat ... Cette boucherie plutôt oui ! Je m'enfonçais dans le couloir menant à nos vestiaire. Et dire que cet homme était si cultivé et à la fois si cruelle.
______________________

Abandonne
Anbu
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
293/300  (293/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Aoû - 12:19
Déception. A peine Satsu s’était-elle posée, que l’un de leurs adversaires déclara forfait presque dans la foulée. Elle aurait peut-être dû être contente d’avoir gagné ou fière d’avoir été à l’origine de la stratégie qui avait amené cette victoire. Mais elle était quand même déçue. Ils entraient enfin dans la partie du plan qui allait lui permettre de s’exprimer un peu, éventuellement, mais tout se finissait avant même qu’elle ait pu guetter cette opportunité. C’était la seconde fois dans ce combat qu’elle pensait pouvoir accomplir quelque chose, mais que les événements lui retiraient toute possibilité d’agir. C’était dommage : encore une fois, elle allait juste passer pour la bleue qui avait profité de la puissance de son équipier, et le public n’applaudirait que deux choses : la force de Shura, et le courage de leurs adversaires. Satsu se sentait un peu en manque de reconnaissance dans ces affrontements surhumains. En même temps personne n’allait non plus la dénigrer pour ça, elle était un peu la benjamine de la compétition. Mais c’était quand même très frustrant, même si elle le savait très bien.

Sham quitta l’arène presque aussitôt. Apparemment, il en voulait à son ami, avec lequel il avait pourtant presque plaisanté pendant l’affrontement. Satsu ne savait pas très bien pourquoi, c’était peut-être juste qu’il était mauvais joueur. Ou alors qu’il ne digérait pas les techniques utilisées par le Jounin. En même temps, elles étaient bien effrayantes, ça au moins la jeune Yashara pouvait le comprendre. Même si Shura semblait maîtriser son sujet et contrôler ses coups, ça restait des techniques Yoton. La lave, ça ne rigolait pas du tout.
Satsu soupira. En fait si elle s’était retrouvée dans l’autre camp, il y avait fort à parier qu’elle aurait eu la même réaction que lui. Prendre un risque, même infime, de se retrouver défigurée par un coup de malchance, c’était contre ses principes. Sans son joli minois, elle se serait sentie dépouillée de son meilleur atout. Tout ça pour un tournoi, ça ne valait pas le coup. En plus, avec cet abandon, ils s’en sortaient avec un petit point, alors que si ça s’était poursuivi ils n’auraient probablement rien eu du tout, c’était tactiquement intéressant. Même si ça supposait qu’ils devraient donner le maximum pour remporter l’affrontement qui suivrait, évidemment.

L’affrontement suivant, parlons-en. Ce combat, et cette victoire, encore une fois sur un plan tactique, mettaient Satsu et Shura dans une très bonne position. Ils allaient pouvoir observer leurs derniers adversaires contre Sham et Seijun qu’ils venaient juste d’affronter. Et si les capacités de Shura n’étaient un secret pour personne, la jeune fille avait pu encore une fois dissimuler les siennes à son grand damne. A part qu’elle maitrisait la métamorphose supérieure, évidemment. Mais c’était une information un peu maigre. S’ils faisaient mal leurs devoirs et ne se renseignaient pas sur les combats des premiers tours, ils ne sauraient même pas qu’elle utilisait du genjutsu.
Par contre, les capacités de Jirobuu Akimichi et Shinsui Uzumaki étaient des points d’interrogation pour le moment. Du coup c’était une aubaine que Sham et Seijun les affrontent avant eux : ça permettrait une phase d’observation très intéressante.

Bon inutile d’attendre des lauriers auxquels elle n’aurait pas le droit de toute façon. Satsu marcha vers Shura, sans perdre des yeux l’immense lézard, qui avait quand même la faculté d’inquiéter par sa seule présence.

« Je vais aller prendre une douche avant de regarder le prochain combat. Tu devrais aller te reposer, tu as quand même utilisé pas mal de chakra. A toute à l’heure. »

Et elle quitta l’arène sans rien ajouter. Pas de plaisanterie sur le mariage cette fois. Elle n’avait pas trop le cœur à ça de toute manière. Ce combat lui laissait encore une fois un arrière-goût amer. Pas d’inachevé, mais plutôt de faiblesse. Elle comprenait l’ampleur de sa faiblesse, et c’était quelque chose de détestable.

Enfin, une bonne douche ferait du bien. La vieille odeur de transpiration et de cendres qu'elle promenait avec elle ne l'aidait pas à positiver.
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Aoû - 11:13
Même si Seijun parvenait à conserver ce calme olympien qui le caractérisait, ce n’était pas parce qu’il ne paniquait pas. C’était plutôt qu’il ne laissait pas la panique prendre le contrôle et dicter ses actions. Agir contre son propre instinct de survie pour augmenter ses chances de survie était un peu paradoxal. Tout son corps lui aurait crié de fuir s’il lui avait laissé liberté d’expression.
Pourtant, il réalisait petit à petit que s’ils étaient dépassés, ce n’était pas juste une question de pure et simple puissance. C’était ce qu’il avait cru dans un premier temps, mais ce n’était pas le cas finalement. Shura ne chargeait pas de face en balançant ses techniques l’une après l’autre … Il laissait ça à son invocation, et lui jouait un peu plus finement le coup. Ca et la gestion de la vitesse qui était excellente de sa part et empêchait totalement Seijun d’exister en lui retirant son seul avantage, et donc sa seule possibilité de venir en aide à Sham.
Et le plus grave dans tout ça, c’était qu’en procédant de cette manière, le jeune Hyuuga passait du statut d’atout à celui de handicap.

Curieusement, réaliser cela fit descendre sa tension nerveuse. Ce n’était pas qu’ils ne faisaient pas bien les choses. Simplement qu’il n’y avait rien à faire de plus. Ca pouvait paraître étrange, mais le fait de savoir qu’il n’était pas dans l’erreur rassurait Seijun. Savoir que le puzzle ne pouvait pas se résoudre, c’était se débarrasser d’une démangeaison très pénible. A quoi bon se triturer l’esprit à en trouver une s’il n’y avait tout bêtement pas de solution ?
Dans ce genre de situation, il ne restait qu’une seule voie qui leur permettrait de …

Citation :
« On abandonne ! »

Oui, voilà, comme Sham venait de le dire, l’abandon. Il était complètement logique. Ils auraient éventuellement pu tenter le tout pour le tout et arracher un match nul en emportant Satsu avec eux, mais ça aurait été risqué, et en plus ce n’est pas ce qu’ils cherchaient à démontrer par leur style de combat dans ce tournoi.
En plus, numériquement, c’était justifié. Plutôt que de sortir avec zéro points, ce serait un point. Il suffisait que Shura et Satsu perdent leur second match et que nous gagnions notre second contre ceux qui les auront fait perdre … Et on serait premiers. On pouvait les battre de cette manière, indirecte. Ainsi, cet abandon était une sorte de moyen pour gagner sur le long terme et sans avoir à les dépasser en termes de force brute.

Par contre, cette victoire était plus que conditionnelle. Elle était complètement improbable. Même si elle restait plus accessible que celle qu’ils avaient devant eux. S’ils voulaient s’engager sur ce chemin, ça signifiait qu’ils devraient battre des personnes capables de battre Shura.

** Le monde est vaste. Et à chaque fois qu’il bouge, sa logique se métamorphose. Il n’est pas dit que le plus fort l’emportera toujours sur celui qui s’adapte. **

Seijun soupira, et fini par suivre Sham dans le couloir qui menait à la sortie. L’écheveau était complexe. Mais la priorité c’était de passer à l’infirmerie. Il avait quelques brûlures à faire soigner.
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Sep - 14:38
Sham et Seijun : 31 xp. C'était un bien beau combat.
Satsu et Shura : 33 xp, là aussi un très beau combat. je vous mets une petite majoration pour la victoire.

Normalement on vous aurait payés pour le combat en drâkes, mais vu ce qui va se produire à la fin ... Autant dire que ce n'est pas d'actualité, donc j'ajoute 5 xp en compensation.

La suite dans le poste déclaration de guerre, qui devrait pas tarder.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-