AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Tournoi1PouleB - SeiSham VS ShuSatsu

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 16 Juil - 16:49
Combattants : Seijun Hyuuga (Genin, membre du clan Hyuuga) et Sham Ono (sans grade fixe mais très puissant, à moitié membre du clan Uchiwa) / Shura Ryuuketsu (ancien Général, Jounin) et Satsu Yashara (Genin, héritière du clan Yashara)

Enjeux et contexte : Tournoi 2v2, phase de poule, groupe B. Bizarrement le service d'intervention pour ce combat est très renforcé. Pour éviter un accident, on se demande à cause de qui ?

Terrain : Du sable sous vos pieds. Des carcasses de crabes un peu partout. Et plusieurs bosquets regroupant cinq ou six palmiers disséminés ici et là. Vous commencez au corps à corps de votre équipier et à distance de vos adversaires.

Initiative et déclaration :
-Seijun
-Shura
-Satsu
-Sham

Rappel : Satsu et Seijun sont inciblables pour le premier tour. Que ce soient entre eux ou par leur autre adversaire. Bien entendu, ils ne sont inciblables que pour les adversaires, pas pour leur équipier.

Bonne chance.
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 229
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
180/300  (180/300)
Points de vie:
303/303  (303/303)
Points de chakra:
876/876  (876/876)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 12:52
Dans les vestiaires, Seijun tremblait comme une feuille. Il se calmait petit à petit, au fur et à mesure qu’il prenait du temps pour se concentrer, mais il devait bien avoué qu’il était plutôt angoissé. Voire même effrayé.

Objectivement, il n’y avait pourtant pas de vraie raison : son duo et lui avaient passées plutôt brillamment les tours préliminaires. Le jeune Hyuuga avait choisi de laisser à Sham le bénéfice du doute, et surtout d’aller dans son sens : gagner sans faire couler le sang. Ou plutôt, en faisant couler le moins de sang possible dans son cas. Si son équipier était doué, enfin plus que doué il était tout simplement prodigieusement fort, lui avait ses limites. Alors parfois, il était obligé de riposter. Surtout que son style de combat, défensif, reposait sur le nombre de coups qu’il pouvait mettre pour affaiblir l’adversaire. Seulement, Seijun s’en était tenu aux poings. Aucun risque de blesser gravement un autre ninja comme ça ! En visant les méridiens ou les tenketsus, plutôt que les points vitaux, il pouvait handicaper ses opposants sans avoir à faire attention à ce genre d’accidents.
Pourquoi avait-il accepté de combattre avec un tel handicap ? Parce que Sham avait su le convaincre ? Pas que : Seijun n’aimait pas se battre. La proposition de Sham de se battre sans faire couler de sang, c’était envoyer un messager. Militer activement, tout en faisant semblant de rentrer dans le moule. Il s’était facilement fait à cette idée.
Mais dans les faits, leur style avait été laborieux jusqu’ici, car les adversaires, eux, ne se privaient pas d’attaquer quitte à leur arracher la tête par accident. Et Seijun était rapide, mais ça ne comblait pas toutes les lacunes proposées par leur choix. Du coup, même si jusqu’ici ils avaient réussi à faire abandonner leurs adversaires, maintenant qu’ils rentraient dans la phase ‘sérieuse’ du tournoi, ça avait des chances de ne plus être suffisant.

Mais ce qui le faisait trembler, ce n’était pas uniquement ça. Bien sûr, ça aidait pas mal. Mais c’était plutôt une sorte de mixture. Leur choix de l’impossible, les spectateurs, et surtout les adversaires qu’ils allaient avoir en face cette fois. On rentrait vraiment dans la catégorie du dessus. Qui ne connaissait pas Shura Ryuuketsu dans tout l’Empire ? Cet homme était une icône. De ce qu’il se disait, une icône à la retraite, certes. Mais encore capable de se jeter dans des batailles épiques pour sauver des vies. Par rapport à cette créature à l’académie, ils devaient être du menu fretin pour lui. Heureusement, son équipière, elle, n’avait aucune réputation et semblait plus fragile. Mais aussi complètement inconnue.

Pendant la petite heure de préparation avant le tournoi, Seijun en avait pris une bonne moitié pour effectuer quelques recherches. Cette fille avait effectué un seul combat en arène, mais suffisant pour avoir quelques spectateurs, dont deux ou trois habitaient pas très loin de l’arène. En remontant la piste rapidement, le Hyuuga avait pu prendre quelques notes avec le peu de temps disponibles. Puis il était revenu à l’arène et avait présenté son bloc-notes à Sham pour qu’il puisse voir un peu par lui-même ce qu’il avait réussi à dégotter.
Sham semblait être un mec vraiment gentil. Et son pacifisme faisait plaisir à voir dans le monde des ninjas. D’ailleurs, Seijun préférait mille fois être tombé avec lui qu’avec un grand nom du monde shinobi. Déjà, il préférait quelqu’un dont la force, même reconnue, était encore mal évaluée par les adversaires. Et ensuite, tout simplement parce qu’il ne supportait pas les grosses brutes qui risquaient de tuer leurs adversaires sans faire exprès. Qu’ils se soient retrouvés ensembles était réellement une bonne chose.

Mais d’un autre côté … Il n’arrivait quand même pas à être vraiment amical avec lui. Lui passer son bloc-notes et échanger quelques mots. C’était tout ce dont il avait été capable depuis qu’il avait découvert que son équipier pouvait utiliser le sharingan. La tension était palpable depuis lors. Il faisait le maximum pour raccourcir leurs échanges. Soit en allant faire autre chose, soit simplement en prétextant devoir se concentrer un peu avant le combat et avoir besoin de calme et de silence. Divers subterfuges qui prenaient à peine du sens. Il était toujours concentré. La seule chose qui était toujours resté affûtée chez lui, même après toutes ses années de relâchement, c’était bien sa faculté à se concentrer. Un héritage familial à ce qu’on raconte. Mais pourquoi ce besoin de fuir la discussion parce qu’il était Uchiwa ? Parce que Seijun ne pouvait pas accepter que, lui, en particulier soit un Uchiwa. C’était clairement quelqu’un de très bien ! Et il refusait de faire couler le sang ! Si tous les Uchiwas avaient pu être comme lui, on n’en serait pas là aujourd’hui. Et si aucun ne l’avait été, il aurait pu les haïr en paix.
S’ils étaient tous comme leur chef de clan, par exemple. Là ce serait plus facile. Seijun avait beau se dire que Sham devait être une exception, tout simplement. Un Uchiwa pas comme les autres. Peut-être même une ouverture pour en apprendre plus sur ce clan, lui chercher des raisons, la possibilité d’un futur dialogue entre leurs clans, voire même … c’était dur à dire mais, un pardon ? Au bout du bout d’un long chemin.
Mais pour le moment, la simple vue d’un sharingan le mettait dans tous ses états. Sur le moment, quand il avait vu les yeux de Sham changer de couleur, son poing l’avait démangé. Il avait failli frapper son propre équipier, pourtant innocent, en plein milieu d’un combat où ils étaient alliés.

Alors qu’ils se levaient pour se rendre dans l’arène à l’appel de leurs noms, Seijun avait en tous cas complètement oublié les spectateurs. Tandis qu’ils avançaient tous les deux dans le couloir, il se décida enfin à parler.

« Tu sais, je n’aurais jamais cru combattre aux côtés d’un Uchiwa un jour. J’aurais vraiment préféré que tous les porteurs de sharingan soient des crevures. Ca aurait été plus simple de tout bêtement tous vous haïr. »

Seijun écarta les bras, en signe de désespoir, de rédemption, ou de quoi ? En tous cas, il prenait les cinq comme témoins.

« Cette haine est absurde. Mais viscérale. Donc remarquablement conne. Mais je n’arrive pas à m’en débarrasser, même si je le sais. Si on gagne, on va envoyer le message que le sharingan et le byakugan peuvent coopérer, mais je ne suis moi-même pas sûr que ce soit réellement possible. »

Ils arrivaient dans l’arène après ce bref échange. Seijun manqua de trébucher : la lumière du soleil le chargea comme un taureau qui sortait de cage, après la traversée du couloir-tunnel obscur. C’était plus ou moins comme se prendre une morsure du soleil. Et pas très agréable. Le temps de se frotter un peu les yeux, et ils étaient rendus au centre de l’arène.
Curieusement, les délibérations intérieures, puis extérieures, de Seijun, l’avait calmé en quelque sorte. Lui qui était un peu tendu quelques instants plus tôt, s’était recentré. Ou alors c’était la vue de leurs adversaires ?
Le Hyuuga fixait intensément Shura. Ca n’allait pas être simple.
Oh, zut, il allait oublier ! Il posa ses yeux quelques instants sur la jeune Genin qui accompagnait la légende locale. Il la fixa un peu, puis partit se mettre à sa place.

** Histoire de dire qu’on se méfie un peu d’elle aussi. Simple politesse, évidemment, mais bon, ce n’est pas non plus comme si on la sous-estimait. T’en fais pas trop petite, moi aussi je me fais un peu éclipser par mon équipier. Et contrairement à toi, dans mon cas, il est plus jeune que moi. **

Bon ça allait commencer. De toute manière, ils avaient déjà mis au point leur stratégie dans les vestiaires. Différente de celle des derniers combats, évidemment, pour ne pas être prévisibles si jamais leurs opposants faisaient leurs devoirs. Et qui passait quand même par une petite révélation que Seijun avait réussi à garder secrète jusqu’ici : sa seconde spécialité. Mais peu importait, c’était un mal nécessaire.
Le Hyuuga avait les muscles qui le démangeaient maintenant. Il n’aimait pas passer à l’action. Mais l’attendre, rester dans l’angoissé d’un top-départ, c’était encore pire.

___________________________

Action 1 : Ninpou, Choujuu Giga : ravitaillement d’une défense, pour faire apparaître un mur en bois devant Sham et lui. [-23 chakra ; mur de bois de 40 pvs]

Action 2 : ADI [-4 chakra]
Action 3 : ADI
Action 4 : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (5% réduc, j’ai déjà compté)
L’art du Juinjutsu (+2 Adr permanent)
Insaisissable tel le vent (+5 vitesse pour la défense)
Genin
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/150  (30/150)
Points de vie:
198/198  (198/198)
Points de chakra:
516/516  (516/516)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Juil - 14:08
Shura ne savait pas trop quoi penser de ce tournoi. Il était plutôt d’accord avec l’Empire pour une fois : cette initiative permettant de mettre en équipe les ninjas expérimentés avec les plus jeunes était une très bonne idée. Cela permettrait aux jeunes d’acquérir plus d’expérience, et au plus âgés de pouvoir dispenser leur savoir-faire. En plus, certains jeunes ninjas étaient vraiment doués.

Mais le premier adversaire de Shura après les éliminatoires, c’était Sham. Ce qui lui posait un problème de conscience. Affronter un ami, ce n’était pas pareil que d’affronter un collègue. Surtout que Shura considérait la plupart de ses collègues d’un mauvais œil parce qu’ils faisaient partie de l’Empire, et donc n’hésitait pas à leur frapper dans le lard. Ce qu’il avait fait dans les tours préliminaires d’ailleurs. Mais affronter Sham, c’était carrément autre chose. Depuis qu’il était lui-même impérial, il avait eu très peu de véritables amis. Et encore moins quelqu’un à qui il avait dit autant de choses sur lui, avec lequel il s’était senti autant en confiance. Et pour couronner le tout, il avait connu sa grande sœur. Autant dire qu’il allait avoir du mal à se donner à fond contre lui. Enfin, c’était ce qu’il pensait.
Le Jounin médita pendant une bonne partie de l’attente dans les vestiaires.

Jusqu’à ce que sa jeune équipière, Satsu Yashara, le tire de sa torpeur à sa manière directe, limite agressive. C’était vrai. Même s’il avait une sorte de dent contre elle, involontaire, à cause de son combat avec Hikari, il n’était pas tout seul dans ce combat. Son rôle en tant que Jounin, c’était que Satsu, mais aussi ses adversaires, tirent quelque chose de ce combat. Un enseignement, notamment. Même s’il ne faisait pas partie lui-même de l’Empire en réalité, la jeune génération n’avait jamais été sa cible à lui. Ce qu’il voulait, c’était détruire les institutions. Et il faudrait quelqu’un pour les rebâtir après le passage de l’Aile du phénix, en quelque chose de mieux. Et pour cette tâche, la jeunesse avait une importance primordiale. C’était aussi pour ça qu’il avait travaillé sans relâcher ses efforts malgré son but. Pas seulement pour faire illusion.
Et Satsu avait le droit d’avoir un coéquipier qui se donnerait à fond. Comme ses adversaires avaient le droit d’avoir quelqu’un qui les pousserait à donner le meilleur d’eux-mêmes.

C’est Satsu qui mis au point leur stratégie pour affronter Seijun et Sham. Avec très peu d’informations, et une connaissance assez ample des compétences de Shura, elle avait réussi à concocter quelque chose de très bien. Le Jounin ajouta quand même sa touche personnelle en corrigeant quelques points qui lui paraissaient un peu bancals. Mais somme toute, c’était important qu’elle puisse tester sa propre tactique en combat réel, donc il choisit de la laisser faire. Quitte à perdre s’il le devait, il le ferait. En plus, elle n’était vraiment pas mauvaise. Ce qui l’encourageait à suivre le mouvement initié par la jeune Genin.

Mise à part cette discussion stratégique, il n’y eut rien d’autre pour troubler le calme de leur vestiaire. Pendant quelques instants, Shura hésita à emporter avec lui quelques armes pour avoir des options supplémentaires … mais il laissa finalement les shurikens Fuma dans son casier. Il avait beau y être parfois contraint, l’ancien général n’aimait pas se servir d’armes. De jet comme de corps à corps. Pour lui, la vraie puissance, c’était celle qu’on produisait soi-même. Compter sur des bouts de ferraille, c’était hors de sa portée. Et il préférait les garder en cas de réel besoin, comme lors de la mission au pays de la neige avec Jirobuu et Luciole, où le combat naval l’avait obligé à en emporter. Mais dans l’arène qui les attendait, il n’avait aucune raison de s’en servir.

Et maintenant, ils entraient dans l’arène. Sham et Seijun étaient là, en face d’eux, à une dizaine de mètres. Depuis son procès, Sham avait dû révéler sa vraie puissance, et il était maintenant classé parmi les ninjas ‘expérimentés’. Ils n’avaient pas eu trop le choix pour des questions d’équilibre, mais c’était quand même bizarre de se dire qu’il était aussi, voire plus, puissant que lui-même. Il avait l’air si jeune. Enfin, même en comptant ses années perdues. Décidément, il n’avait pas manqué sa première impression : son ami était vraiment très doué. L’Eclair Blanc et lui étaient un peu ses espoirs : quand il aurait tout détruit, de jeunes hommes comme eux pourraient rebâtir le monde sans toute cette ambiance dictatoriale, militaire et religieuse. Vers un horizon meilleur. Ca, par contre, c’était vraiment plaisant d’y penser. Shura avait l’intime conviction que si tout se produisait comme il le prévoyait, Sham serait Kage un jour. En tous cas, il en avait le potentiel et les idéaux. Et il était prêt à défendre ceux-ci jusqu’au bout.

Enfin, pour le moment le Jounin se contenta de saluer son ami de la main, avec un sourire entendu.

« Sham ! Content de voir que cette sale histoire de procès est enfin finie. Ecoutes … Je sais qu’on est différents toi et moi. Mais je suis un guerrier. Pour moi, le respect de mes amis, dans un combat amical, c’est de tout donner. Et ce tournoi est là pour qu’on apprenne tous quelque chose. En plus la sécurité est maximale. Alors je ne me retiendrais pas ! Je vais t’aider à confronter tes idéaux à une situation réelle. Et pour ça, je vais tout faire pour l’emporter. »

La sécurité était maximale … Evidemment, il avait vérifié lui-même. Il avait passé en revu chacun des ninjas chargé d’intervenir si le combat menaçait la vie ou l’intégrité physique d’un des participants. Et en avait même rajouté deux qu’il connaissait personnellement. Il ne se lançait jamais hasardeusement dans un combat à son maximum. Shura ne connaissait que trop bien la capacité mortelle des techniques ninjas. C’était peut-être de la paranoïa, mais c’était mieux ainsi.

Le jeune Hyuuga qui accompagnait Sham fit un premier tour très étonnant : il était taillé comme un pro-taijutsu, et très rapide. Mais plutôt que de déployer son style au corps à corps, il dessina un mur et le fit basculer dans la réalité. Du Juinjutsu ! C’était très intéressant. Un jeune spécialiste du combat rapproché qui utilisait cette spécialité … Déroutant. Mais prometteur. Il utilisait sa tête, et pas uniquement ses muscles, c’était un bon point pour lui et pour ce combat.
Tandis qu’il profitait de sa planque, Shura composa directement les signes incantatoires d’un Kyuchiose no jutsu. Il avait dit qu’il y allait à fond non ?
Un rugissement rauque, comme s’il était venu du fond d’une montagne, se fit entendre, tandis  qu’une énorme invocation apparaissait au beau milieu de l’arène. Le roi des salamandres, Yama.



« Hahahahahaha ! Onogoro, JE TE SALUE ! »

Shura tiqua. Yama était toujours aussi théâtral. Dès qu’il avait vu l’arène, il avait commencé immédiatement à en faire des tonnes. Le Jounin lui adressa un signe de main.

« Hé ! Shura ! Ca fait longtemps ! »

« Ouais ! Tu vas bien ? »

« Sérieusement ? »

« Non. Bon, c’est un combat où tu peux donner ta pleine puissance alors profites bien ! Par contre, interdiction de tuer ou de blesser grièvement les adversaires ! »

« L’un d’entre eux est ton ami c’est bien ça ? »

« Ouais. »

« Je peux désintégrer l’autre ? »

« Non. »

« Ahaha ! Je rigole, Shura. ENFIN PEUT-ÊTRE PAS TANT QUE CA ! »

Tandis que Shura vaquait à ses occupations, Yama, cette gigantesque salamandre de 10 mètres de haut et d’au moins trois cette taille en longueur (enfin, la queue à elle toute seule, même si là elle était repliée, faisait au moins 10 mètres), se mit en action. Ses écailles noires luisaient d’énergie volcanique. Et il anéantit la maigre protection de bois d’un souffle. Yama avait bluffé, Shura lui avait déjà fait un topo sur la situation avant même le tournoi, ainsi qu’à toutes les salamandres. Il jouait la carte de l’intimidation. Ca se tenait.
Bon, il était temps de mettre en place tous les pions de la stratégie proposée par Satsu. En espérant qu’elle trouve le moyen de s’y exprimer, elle aussi.

_________________________________

Action 1 : Invocation de Yama, roi des salamandres (rang 3, donc -117 chakra)
Action 2 : ADI
Action 3 : ADI (-5 chakra)
Action 4 : ADI (-36 chakra)
Action 5 : ADI (-45 chakra)

Actions de Yama :
Action 1 : Est invoqué
Action 2 : (juste après l’action 2 de Shura) Yoton, éruption sur le mur (-90 chakra, 70 dégâts calcul ninjutsu, le terrain est désormais volcanique en plus de ses autres types)
Actions 3 et 4 : Cherche et trouve Sham + AC
Action 5 : Yoton, éruption sur Sham (-90 dégâts, 70 dégâts calcul ninjutsu, dégâts secondaires sur les personnes au corps à corps avec la cible) + Accélération volcanique : Yama paie un supplément de 45 chakra et accélère d’un tour la furie du terrain volcanique.

Rappels :
Contrôle des flux (10%, déjà calculé)
Unijutsu (-1 PA)
Résistances élémentaires (-15 dégâts Suiton/Futon/doton)
Sceau de la salamandre (immu Katon/Yoton)
Archéologue +1 adresse
Sceau du chien +5 intelligence (sur Shura et Yama)
Juunin
Fondateur de l'Aile du Phenix
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
171/300  (171/300)
Points de vie:
320/320  (320/320)
Points de chakra:
1180/1180  (1180/1180)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Juil - 13:50
Honnêtement, Satsu avait du mal à comprendre ce qu’elle faisait ici. Dans cette arène. Tout le monde le disait, et elle comprenait bien pourquoi : de tous les participants du tournoi qui étaient encore en lice, elle était désormais la plus faible. Sans doute la moins expérimentée aussi. Avec une petite mission de rang D à son actif, et un bagage technique très peu fourni, les parieurs ne la considéraient même pas.
La jeune fille avait surpris, au détour d’un couloir alors qu’elle retournait à son vestiaire, une conversation. Deux garçons qui devaient avoir douze ans, peut-être un peu plus ou moins. Pas des ninjas en tous cas : pour ne pas la repérer quand elle les espionna par réflexe … Ce qu’ils se disaient l’avait perturbée : si elle était là c’était uniquement parce qu’elle était avec quelqu’un de très fort. Leurs combats se résumaient à savoir s’il était capable de vaincre en deux contre un. Elle ? Elle faisait de la figuration, c’était une poupée. Une jolie mascotte. Après pour ce qui était de se battre, elle n’avait pas fait grand-chose.
En même temps la situation était un peu contre elle : en deux contre deux, c’était bien plus simple de se sortir d’un genjutsu. Et elle n’avait pas assez de chakra pour maintenir facilement deux personnes avec eux. Et de toute manière, même si elle l’avait fait, personne n’aurait su que c’était grâce à elle que Shura les avait vaincus. En plus d’être d’un niveau trop faible pour un tel tournoi, ses genjutsus n’avaient absolument rien de spectaculaire. Pour les spectateurs, elle jouait juste un petit air de musique pendant que le Jounin faisait tout.

C’était d’autant plus rageant qu’elle n’arrivait pas à s’énerver sur Shura et à le détester. Il était bien le seul à reconnaitre ses capacités, en fait : entre chaque combat, dans les vestiaires, il avait été très correct avec elle. Et même très pédagogue. Il lui demandait ce qu’elle pensait, corrigeait sa stratégie mais l’utilisait. Il ne la sous-estimait pas, ce qui était la pire chose pour s’entendre avec elle. Et puis il était fort, charismatique … Enfin, elle commençait à comprendre Hikari. Comment ne pas tomber raide dingue d’un homme pareil ? En plus pour un Jounin, il était encore jeune, et beau. Que pouvait-il bien avoir comme défauts pour qu’aucune femme ne vienne l’encourager, dans les tribunes ?

« Shura-san, vous êtes marié ? »

Signe de tête négatif. Il était décidément bien taciturne. Mais quelque part, ça faisait partie d’un charme sévère qui était quand même très plaisant.

« D’accord. Réservez-moi la place alors. Je vous épouse dès que je suis majeure. »

Ca le fit sourire, mais à part un vague ‘ne dit pas n’importe quoi’, il n’ajouta rien et se contenta de se diriger vers l’arène de combat. Satsu, elle, notait juste qu’il n’avait pas explicitement dit non. Par n’importe quoi, il signifiait juste son désir de ne pas attendre sa majorité. Elle le savait, il était fou d’elle. En même temps comment résister à un si joli minois ?

En tous cas, elle lui emboîta le pas en trottinant. Cette fois-ci elle était bien décidée à faire un bon combat et à montrer à tout le monde ses capacités. Enfin, elle se disait ça mais c’était le match le plus difficile pour elle depuis le début : Hyuuga, demi-Uchiwa. Donc le Byakugan, et le Sharingan. Tout ce dont une fille qui utilisait des illusions pouvait rêver … Elle ne pouvait absolument rien faire contre ces deux dôjutsus ! Et comme si ça ne suffisait pas, même si une de ses techniques touchait, ça ne changerait pas grand-chose : comme c’était un 2v2 ils auraient juste à s’entrefrapper et ce serait réglé.
En plus, Satsu ne mit pas longtemps à se sentir dépassée : Seijun était Genin comme elle. Mais elle sentait que son niveau était différent. Déjà il était plus rapide que tout le monde, et le prouva. Mais en plus, alors qu’il avait un corps bien bâti de combattant rapproché, il venait d’utiliser une technique de ravitaillement. Donc il avait une certaine polyvalence, pile poil ce qui lui faisait défaut à elle. En fait, à le voir avec son pinceau, elle se disait même qu’il était peut-être meilleur qu’elle en ninjutsu … Alors que normalement ceux qui utilisent le genjutsu ne sont pas trop mauvais à ce jeu-là. C’était un peu vexant.

Enfin ce qui fut encore pire, c’est quand la grosse salamandre déboula (enfin pour être tout à fait sincère, Satsu pensait et pense encore que ce truc énorme était juste un dragon) en riant comme une cinglée, faisant trembler tout le sol de l’arène. Et en plus en crachant de la lave. Il commençait à faire chaud, et ça devenait vraiment dangereux.

« Shura-san, je demande le divorce. »

Sur ce, Satsu s’enfuit tout simplement. Elle souhaitait vraiment faire de son mieux et faire un bon combat, mais là non. Que pouvait-elle faire contre quelque chose comme ça ? Absolument rien, tout simplement. Ces combats se déroulaient à mille lieux de son niveau à elle. Elle résolut donc d’aller se planquer et de laisser à la salamandre le rôle de copilote. Tant pis pour la gloire, elle n’avait pas envie de se prendre un jet de lave perdu.

_________________________________

Action 1 : Va se planquer derrière des palmiers
Action 2 : ADI (-43 chakra)
Action 3 : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra (coûts réduits de 5%)
Genin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
12/100  (12/100)
Points de vie:
120/120  (120/120)
Points de chakra:
340/340  (340/340)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 12:52
J'étais heureux de faire équipe avec une personne tel que Senijun, il partageait mon point de vue sur le nom combat et nous nous étions même mis d'accord sur un point : celui de ne pas faire couler le sang. Nous nous en sortions réellement bien, oui un peu en avait été coulé. Lui ou moi ? Qu'importe, nous formions une équipe non ?

Il n'y avait qu'un petit problème, l'entente qu'il y avait entre lui et moi. Je pouvais totalement comprendre, après tout les Uchiwas avaient agit comme les pires crapules durant la guerre. Anéantir pratiquement un clan pour je ne sais quelle raison … Je ne lui avait pas dit que je n'avais pas vécu cette et ni que je n'avais encore eu aucun contact avec le clan, juste quelques mots que Shamen avait dit à mon encontre alors que j'étais dans un état second durant mon interrogatoire. Avec tout ce qui m'étais arrivé, je n'avais pas pu trouver le temps de mettre mes plans en route. Pourquoi je n'avais pas touché un mon à Seijun sur toute cette histoire ? J'avais quatorze balais, même si j'avais connu cette période, je n'aurais pas été bien vieux … Ou tout du moins c'est ce que mon sceau laisser faire croire. Du coup je n'aurais pas pu participer à ce massacre et toute façon, même si je l'avais pu jamais je n'aurais pris part. J'aurais même été du genre à porter aider aux Hyuugas … Mais qu'importe, ce temps était révolu.

Plus le tournois avançait, plus les choses devenaient plus complexes. Au début nous prenions nos adversaires par surprise, des shinobis combattant de cette manière était quelque chose de très nouveau. Mais maintenant et même depuis quelques tours, on pouvait nous prévoir bien plus facilement. Après tout, notre style nous limité dans les stratégies que nous pouvions mettre en place. Tout comme les jutsus que nous pouvions utiliser. Personnellement, j'en avais quelques uns sous la manche. Surtout dans le domaine du sharigan, je n'avais pas montré la puissance maximale de celui-ci durant le tournoi mais Shura lui la connaissait bien. Je ne savais pas comment me sentir face à mes adversaires, j'en connaissais un des deux, l'ancien générale de l'armée de l'Empire mais surtout un ami. Satsu ? Aucune information sur elle. Pas grave, j'étais habitué à y aller à tâtons, après tout sous le masque de Supershinobi je n'avais bien souvent aucune information sur les Vilains. Là c'était un peu le même cas.

Seijun lui n'était pas là, ça faisait déjà dix bonnes minutes que j'étais dans les vestiaires, 'fin là je revenais à peine d'une clope. Je n'étais pas stressé, je jugeais que nous avions déjà bien démontré que se combattre sans réellement blessé était quelque chose de totalement applicable. Je profitais temps qu'il me restait pour prendre une douche, ça allait relaxé mes muscles. Je disais ne pas être stressé mais ce n'était pas totalement vrai. Si nous pouvions aller jusqu'à la victoire avec notre façon de faire … Ce serait réellement envoyer le meilleur des messages. Je n'étais ni là pour la gloire et encore moins les récompenses, simplement tenter d'ouvrir les yeux à tout le monde.

Je sortais de ma douche bien chaude alors que le Hyuuga revenait. A son habitude il ne dit pas mot, me tendant simplement un bloc-note, je le pris de ma main libre, tenant ma serviette de l'autre.

« Merci Seijun. »

Je m'essuyais simplement les mimines histoire de ne pas tremper ses notes et me mis à la lecture de celle-ci. Pour Shura j'en avais pas réellement besoin, après tout sa force était connue de tous. Il ne restait à savoir jusqu'où il pouvait développer celle-ci. C'était un peu mon cas, on connaissait mes capacités mais non leurs limites. Pour Satsu ce fut bien plus intéressant par contre. Une pratiquante du genjutsu purement musicale. C'était étrange, normalement les gens ne se limitaient pas à juste cette branche. Développant la totalité du panel des illusions. Encore une personne avec de drôles d'idéaux ? Possible, je n'avais pas à réellement m'en faire de ce côté, après tout le Sharigan était réellement un excellent moyen de contrer les genjutsus … Tout comme le Byakugan de ce que j'avais entendu.

Je rendis le carnet à mon camarade en lui décochant un large sourire, je savais qu'il ne voulait pas réellement parler du coup je ne le forçais pas. C'était dommage mais je ne pouvais rien faire contre ou tout du moins pour le moment. Tant que je ne prenais pas la tête du clan je ne pourrais jamais améliorer cette entente entre ces deux clans. Il fallait réellement que les choses changent.

Une voix fini par nous appeler, fort heureusement je m'étais dépêché de me rhabiller, oui j'avais traîner une bonne vingtaine de minutes en simple serviette. Dévoilant mon corps d'Apollon … Ou plutôt mes cotes. Nous avancions cote à cote vers le lieu de l'affrontement. Je me demandais comment Shura allait réagir face à moi. Je n'eus pas le temps d'y penser que Seijun me tirait de mes pensées.

« Elle n'est pas absurde Seijun, ce que les Uchiwas ont fait est inexcusable encore plus en temps de guerre. L'entente n'était déjà pas au beau fixe, en agissant comme ça ils savaient qu'ils allaient définitivement briser quelque chose. »

« Si tu veux m'haïr, je ne t'en voudrais pas après tout les membres du clan Uchiwa ne sont pas les plus aimables. Mais si ça peut te rassurer, tu ne combats pas aux côtés d'un Uchiwa juste avec un possesseur du Sharigan. Ce n'est pas parce que je l'ai que je cautionne ce qui est fait et a été fait. »

Pour une fois je ne souriais pas. Comment pourrais-je en pensant à ça ? Les Uchiwas devaient vraiment être remis en place et rapidement. Mais ça c'était impossible tant que Shamen était en place.

Nous avancions tranquillement dans l'arène, à croire qu'elle avait été prévue simplement pour moi. Du sable, voilà qui pourrait peut-être être utile. C'était une bénédiction, moi qui avait abandonné ma gourde pour être un rien plus rapide … Voilà qu'on m'offrait matière pour mon sakyu. Je réajustais mes deux bandeaux. A droite celui de l'Empire, accroché au niveau de mon biceps et celui de Shousan à gauche au même endroit. Ce village avait peut-être disparu mais je le tenais encore dans mon cœur. Comment ce serait pris ? Bonne question … J'en avais rien à faire à vrai dire.

Nos adversaires finirent par arriver, elle était plus petite que je ne l'avais imaginé. Satsu … Une pro-genjutsu … Nous étions peut-être doté d'armes contre ça mais il fallait tout de même rester méfiant.

« Oui, enfin, ça fait du bien de ne plus avoir les autorités sur le dos … Je ne m'attendais pas à moins de ta part Shura. On verra bien lequel des deux idéaux le remporte sur l'autre. »

Je souriais mais ce n'était qu'une façade. Bordel, s'il se donnait réellement à fond on allait en chier Seijun et moi.

« Tu dois êtres Satsu. Bonne chance à toi aussi. » elle fait un peu jeune mais elle est plutôt mignonne …

J'étais habitué à être un veau mais là … On avait beau avoir un peu prévu avec Seijun je fut tout de même surpris de la façon d'on le combat avait commencé. Quelle rapidité ! Je savais à quoi m'attendre mais j'étais à chaque fois surpris. Tout s'enchaîna à une rapidité folle, j'avais carrément du mal à suivre.

Tout d'un coup une nouvelle source de chakra s'invita sur le terrain, une ombre gigantesque également. Un coup d'oeil suffit pour comprendre … Shura venait de faire appel aux salamandres … Ca ressemblait donc à ça ? Bordel … Et dire que Tak lui était grand comme un renardeau. La peur prenait petit-à-petit contrôle de mon corps. Je n'arrivais pas à me mouvoir sous tant de violence … Ne serais-ce que dans ses propos. Comment Shura avait-il bien pu s'allier à une telle entité ? C'était une arme et non une créature !

C'est la voix de Shun qui me ramena à la réalité, juste à temps pour éviter de plein fouet une technique de Yoton. Quand Shura avait dit qu'il n'allait pas y aller de main morte je ne croyais pas qu'il allait se donner autant … Que ce soit du Katon ou du Yoton, bien que c'était la première fois pour lui, je détestais cette source de chaleur qui accompagnait les justus.  Trop occupé pour répondre dans l'immédiat à Shun, je créais à l'instant un bouclier fait de chakra naturel qui allait me permettre de résister bien mieux qu'au naturel. Je devais penser à Seijun aussi. Le fourbe, il jouait sur les règles. Satané Shura !

J'étais trop lent c'était un fait et Yama trop puissant pour rester là impunément. Je ne savais rien sur lui non plus, il fallait que je prévois n'importe quelle possibilité et surtout celle qu'il pourrait peut-être prendre le Hyuuga de vitesse. Si c'était le cas on serait dans la mouises et il en était hors de question. Etre sorti d'un combat, ok. Etre sorti d'un combat dès les premières secondes, hors de question !

Alors que j'augmentais ma vitesse à l'aide de l'air je fis un rapide signe à Shun, grande erreur de ma part. Il fallait toujours être concentré sur le combat et non sur le reste. Je sorti d'une de mes poches un ocarina, là sans qu'aucun des Kitsunes ne soit éveillé il n'était rien d'autre qu'un instrument. Un instrument de genjutsu. En utilisant cette technique j'étais réellement borderline sur ma ligne de conduite. Oui il n'y avait aucun dégât après tout je ne faisais que laisser croire au corps qu'il se faisait dévorer par des flammes. C'était la cervelle qui l’imposait au corps.

« Il devrait avoir un peu de mal à continuer immédiatement le combat. C'est le moment pour si tu veux le contourner ou je ne sais quoi. C'est pas notre cible principale, il est énorme et fait mal mais on doit viser au plus vite les deux sources pour faire le moins de mal possible. »

J'étais inquiet, je devais être en permanence sur le pied de guerre. Ce combat n'avait rien à voir avec ceux où j'avais participé jusqu'ici. Shura n'avait pratiquement rien fait et pourtant il nous avait déjà mis en difficulté … Satsu … Qu'est-ce que tu nous réserve sur ton jolie minois ?

« Hey Shura fait un peu chaud ici ? Ca te dis pas de diminuer la température ? » criais-je en rigolant, fallait bien que j'évacue toute cette peur

______________________

Action 1 : Senjutsu : Bouclier rang 3. Diminue les dégâts de 40% de l'action 5 de Yama. 90 chakra naturel dépensé
Action 2 : Fuuton : Courant ascendant rang 4 -63 chakra +10 en vitesse
Action 3 : Air n°3, l'enflammée : 144 chakra, cause 100 dégâts et une pertes de 4 prochain PA utilisé de la façon suivant : « Se remet de l'incendie »  

Rappel :
Unijutsu
Contrôle des flux de chakra 10% (déjà calculé)
Maîtrise de l'élément Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton +20 dégâts
Au-delà des limites jusqu'à – 150 chakra
Résistance élémentaire Doton/Fuuton/Katon/Suiton/Raiton -10 dégâts
Chanteur (résistance de 15 contre les techniques liés à l'ouïe ou au ondes sonores +30% en moins sur les effets spéciaux)
Solfège
1 x technique de Senjutsu utilisée +1 vitesse -2 constitution (min 1)
- 9 chakra /tour pour maintenir courant ascendant +10vit
Utilisation du bouclier au tour 1 action 1
Etudiant
avatar
Messages : 220
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
232/300  (232/300)
Points de vie:
180/270  (180/270)
Points de chakra:
231/1180  (231/1180)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 13:56
Résumé du tour

Seijun ouvre les hostilités par un ravitaillement, et un mur de bois sépare désormais les deux duos. Il exécute ensuite trois actions discrètes. [Attention au calcul du contrôle des flux de chakra, je le refais pas systématiquement en plus, ce n'est pas si grave mais relisez bien la règle : il y a plusieurs erreurs.].

Shura commence d'emblée par une invocation de rang 3, et invite donc Yama à rejoindre l'affrontement ! Shura exécute ensuite plusieurs actions discrètes, pendant que la salamandre prend le relais.
Sans aucune pitié, elle explose le mur de bois avec un Yoton dévastateur (le terrain devient volcanique, compteur de tours : 1).
Il cherche et trouve ensuite Sham (et Seijun qui est avec par la même occasion). Puis lui met un second Yoton directement dans les gencives ! On pourrait croire que cette attaque impressionnante allait déstabiliser le jeune ninja, mais il y résiste intelligemment à l'aide d'un Bouclier fait de chakra naturel, sans paniquer, protégeant partiellement lui-même et son équipier des dégâts de la lave.
Sham prend 61 dégâts, et Seijun qui est au corps à corps prend 30 dégâts.
Pendant ce temps, l'accélération volcanique fait augmenter d'un tour le compteur volcanique ... (Donc à la fin de ce tour on considérera le terrain volcan comme étant en fin de tour 2 et non de tour 1).

Satsu, elle, se contente de partir se cacher et d'effectuer des actions discrètes.

Sham, à son tour, ne dispose plus de beaucoup d'actions après sa défense intelligente. Mais il trouve quand même le temps d'activer un Fuuton pour augmenter sa vitesse. Puis il riposte à l'attaque de la salamandre par un puissant genjutsu, qui le ralenti et lui fait subir de très bons dégâts. Yama prend 104 dégâts.

Le combat est mené intelligemment par tout le monde, mais il est aussi spectaculaire à la fois. Un très bon combat pour le moment, et les spectateurs ne s'y trompent pas : ils sont tous passionnés par ce qu'ils voient !

Terrain volcanique (second tour de présence du coup, pas premier) : donc tout le monde perd 15 points de vie .en cette fin de tour. S'il y avait des clones, il n'y en a plus.

Attention à l'ordre d'initiative, il y a beaucoup de changements !

Citation :
Seijun :
153/198 vie
487/516 chakra
203/203 énergie

Shura :
305/320 vie
977/1180 chakra

Satsu :
120/135 vie
357/400 chakra

Sham :
194/270 vie
973/1180 chakra
305/305 énergie
595/685 chakra naturel
Courant ascendant actif : +10 vitesse/-9 chakra pour maintenir
1 tech de Senjutsu utilisée : +1 vitesse, -2 constitution

Yama :
545/545 vie
705/930 chakra
1 AC utilisée
-4 PA au tour 2


Seijun et Sham au corps à corps, à distance de Yama qui est tout seul. Seuls les Cinq savent où se trouvent Satsu et Shura.

Le terrain est désormais volcanique en plus de ses autres types (tour 2).

Initiative :
Shura - Yama - Seijun - Sham - Satsu

Déclaration :
Shura - Satsu - Sham - Seijun
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 229
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
180/300  (180/300)
Points de vie:
303/303  (303/303)
Points de chakra:
876/876  (876/876)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-