AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Jeu 27 Juil - 18:54
Tsukiko

Âge : 22.
Rang souhaité : Anbu/Chef Espionnage
Nindô : Je ne travaille pour personne, j'oeuvre pour l'Empire.
Domaines de compétence : Psychologie + Cambriolage
Thème musical: Tsukiko thème
Date de naissance:: 4e règne du Dragon
Caractère

Contrairement à l’idée qu’on pourrait se faire d’une espionne, et encore plus d’une chef de la discipline, Tsukiko est tout simplement quelqu’un de bien. Elle utilise son poste et son savoir-faire pour une seule chose : le bien de l’Empire. Pour elle, celui-ci va dans la bonne direction, tout simplement, et elle fait de son mieux avec ce qu’elle a pour qu’il continue de le faire. Elle n’agit pas dans l’intérêt d’une personne ou d’un groupe de personne, mais essaie d’agir dans l’intérêt commun, et selon un code moral très humain. Ce n’était pas le cas de ses prédécesseurs ou de ceux des autres villages dans le passé, ce qui explique la mauvaise réputation de l’espionnage de manière générale, mais c’est pourtant le cas pour elle.

Cela explique aussi le peu de cas qu’elle fait des ordres de ses supérieurs : c’est simple, Tsukiko ne travaille ni pour l’Impératrice ni pour les autres chefs de discipline ou pour les autres dignitaires. Sa discipline agit en solitaire, et fait transiter les informations de sorte que ceux qui les reçoivent puisse en faire quelque chose qui aille dans son sens, et pour atteindre son objectif.

Pour autant, elle possède tout de même un point commun avec eux : la haute considération qu’elle a de l’information. Elle sait qu’on peut toujours trouver plus fort que soi au combat, et pour elle ce qui détermine réellement le poids avec lequel on agit sur l’avenir, c’est la quantité et la qualité des informations qu’on est capable de mettre dans la balance. Elles permettent de faire agir, ou d’agir soi-même, de la manière la plus juste et la plus judicieuse possible. Plus on possède d’informations et moins son opposant en a, et plus il y a de chance qu’une bataille soit gagnée d’avance sans même avoir besoin de faire couler le sang, ou d’embourber inutilement un conflit.

Son poste pourrait laisser croire qu’elle est quelqu’un d’autoritaire, mais ce n’est pas le cas. Tsukiko est même étrangement timide. Ce n’est pas par le charisme ou le leadership qu’elle se démarque, mais plutôt par sa faculté à n’avoir aucun passé et à connaitre celui des autres. Elle est timide, mais pas peureuse, et ne recule pas facilement devant un obstacle. Elle possède même un sang-froid plutôt impressionnant pour gérer des situations délicates ou pour considérer objectivement le cours des événements. Gérer ses émotions, et même sa pudeur naturelle et sa timidité aux relations humaines, afin de garder un regard neutre sur la situation est une de ses lubies, qu’elle s’efforce sans cesse de mettre en œuvre. Elle n’est pas que timide : Tsukiko est aussi un être de contrôle et de maitrise d’elle-même.

Sa vie sociale est difficile, surtout qu’elle n’a officiellement aucun passé et que son nom actuel a été définitivement détaché légalement de son ancien nom, qui est considérée comme une personne morte. Et puis, ce n’est pas une grande bavarde, ni une idéaliste, c’est plutôt quelqu’un de pragmatique, ce qui la ferme parfois aux autres sans même qu’elle le veuille. En plus, la nécessité de maintenir une barrière entre elle et les autres pour des histoires de ne pas dévoiler inutilement d’informations sur elle, est aussi un handicap sur ce plan. Cependant, ce qui la sauve un petit peu, c’est qu’elle utilise rarement une fausse identité ou une fausse apparence : étant donné que Tsukiko est déjà un fantôme administrativement parlant, il lui est en effet inutile d’avoir une autre couverture, sauf en cas d’infiltration.

Elle n’a aucune réelle passion ni loisir, et se dévoue entièrement à son travail, ce qui est encore un facteur de complication pour une éventuelle vie sociale.

La seule chose qu’elle a gardé de sa vie en tant qu’Ozumi Uchiwa, c’est le fait qu’elle est quelqu’un de sage, et de travailleur, qui ne semble pas se démarquer, mais pleine d’abnégation pourtant. Elle a toujours été la tête rêveuse au premier rang, qui suit paisiblement le cours et enregistre les enseignements, sans jamais se manifester, mais toujours avec de très bonnes notes à la clé. Une enfant sage, devenue une adulte travailleuse en somme. Cela fait d’elle quelqu’un d’agréable à côtoyer, mais de parfois un peu trop effacé pour établir une relation de véritable confiance.

Physique

Il n’y a pas que son caractère qui tende à faire de Tsukiko un fantôme, ou une ombre. Elle est également physiquement transparente. Elle est à peine au-dessus de la moyenne, et parait même très banale, si bien qu’elle ne se démarque jamais particulièrement au sein d’un groupe ou d’une foule. Elle a la peau un peu trop pâle, des yeux verts qui auraient pu la rendre très mignonne, mais qui sont un peu trop ternes pour ça. Et de longs cheveux très sombres qui se marient très bien avec sa peau, mais sont pourtant un peu trop secs et n’ont pas cette impression de douceur qui auraient pu faire d’elle une poupée de porcelaine. Du coup, le mélange du tout lui donne un visage assez commun.
Sa stature est moyenne, elle n’a pas de formes particulièrement harmonieuse, ni disproportionnées, en un mot, on en revient au même : son physique est vraiment banal. Elle aurait pu être très belle, mais elle n’arrive pourtant pas à se démarquer, et ne fait rien pour.
Son aura, ou sa toilette, ne font rien pour arranger ce constat. Elle n’a pas un charisme fort du tout, en fait elle est même au bord d’être invisible tant qu’elle ne s’exprime pas (et parfois même quand elle le fait), et ses vêtements ne sont pas de la dernière mode sans être pour autant hors du temps. Ni coûteux, ni en haillons, elle est dans les standards bas de ce côté-là.

On ne remarque pas facilement qu’elle est une kunoichi, par ailleurs. Déjà parce que très peu la reconnaisse. Ensuite, parce qu’elle est très habile à dissimuler son chakra. Et puis, parce qu’elle possède très peu d’équipements sur elle. Notamment, elle ne porte que très rarement son armure, et même celle-ci est plutôt légère pour une Anbu. Elle a bien quelques armes dans une pochette, mais elles sont mélangées avec du tissu pour ne pas tinter, et elle ne les emmène même pas tout le temps avec elle.
Elle a quand même la fâcheuse habitude de laisser trainer un fumigène dans le fond d’une poche au-cas-où, voire un petit parchemin explosif. Mais de manière générale, fouillée ou non, elle dissimule habilement ses équipements, ou alors n’en porte pas du tout.
Bien entendu, elle ne porte pas non plus de bandeau ou de marque distinctive qui forceraient à la distinguer dans une foule : c’est la base du métier d’espion après tout. Cela dit elle garde ses papiers d’identités dans son portefeuille en permanence : quand elle a besoin d’un passe-droit, avoir la possibilité de se faire identifier comme chef de discipline a quand même une utilité potentielle, et plus simple qu’une infiltration périlleuse.


Histoire

Dans les archives de l’Empire, la vie de Tsukiko a commencé il y a cinq ans, et elle est mystérieusement apparue à l’âge de dix-sept ans, littéralement de nulle part. Elle était déjà Anbu, et personne ne sait comment elle l’est devenue ni qui elle était avant. Il existe sans doute, évidemment, des témoins ou des sources qui pourraient éclairer les lanternes des enquêteurs qui se sont longuement penchés sur son cas … Mais ils ne les ont pas encore trouvés à l’heure qu’il est, cinq après son apparition et deux ans après qu’elle soit devenue chef de discipline. Autant dire que du côté de sa véritable identité, ils sont dans une réelle impasse.
Tsukiko n’est qu’un pseudonyme en réalité, comme beaucoup d’espions en utilisent. Seulement, il n’est rattaché à aucun passé référencé.

[Partie cachée]


Et c’est alors que Tsukiko apparut, il y a cinq ans. Espionne et fantôme tout à la fois, sortie littéralement de nulle part. Ses appuis étaient inconnus eux aussi, mais elle obtint sa place et la conserva. Petit à petit, elle écarta de son chemin ceux qui l’empêchaient de concrétiser ses objectifs par l’intrigue et le chantage. Parce qu’elle possédait les informations et que les autres prétendants ne la possédait pas, elle finit par faire destituer l’ancienne chef de discipline et prendre sa place, sur ce qui fut officiellement un consentement mutuel. Officieusement, la menace de divulguer les faux pas qu’elle avait commis. Faux-pas et détournements de fonds que Tsukiko eut tôt fait de rectifier.

C’était une ère nouvelle pour l’espionnage qui s’ouvrait. Elle faisait partie de l’Empire, et celui-ci avait une bonne âme. Mais son ossature était gangrénée, et Tsukiko comptait bien faire tout ce qu’elle savait faire afin de remédier à cela. Forte d’une progression vertigineuse, et de sa nouvelle position, elle avait désormais les armes en main pour faire ce qu’elle désirait faire : tout simplement, remercier une nation qui lui avait donné réconfort et paix intérieure au moment où elle en a eu le plus besoin.

Comment avez-vous connu le forum?

Je suis une ancienne qui est de retour ! (Tadai Kuroro, entre autres).

Anbu
Chef de l'Espionnage
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 21/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
256/300  (256/300)
Points de vie:
205/205  (205/205)
Points de chakra:
1140/1140  (1140/1140)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juil - 18:04
J'ai terminé ma présentation =)

J'ai fait un peu court pour ma présentation physique mais ce n'est vraiment pas mon truc, donc j'ai plutôt rempli le caractère.

Et pour l'histoire, j'ai mis la majeure partie en hide, mais je suppose qu'en tant qu'espionne j'ai au moins le droit de conserver quelques-uns de mes secrets ? Razz

Il manque la partie avec mes invocations, que je compte développer dans le rp. Et il y a volontairement des points d'ombre que je compte utiliser peut-être pour de futurs développements si possible, et conserver tels quels pour le moment.
Anbu
Chef de l'Espionnage
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 21/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
256/300  (256/300)
Points de vie:
205/205  (205/205)
Points de chakra:
1140/1140  (1140/1140)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Juil - 21:19
Eh bien c'est assez rare, mais je n'ai rien à redire. Re-bienvenue à toi =) Tu es bien dans le contexte, tout ça me va très bien. Tu es de la maison donc je vais t'épargner un long speech explicatif sur les différents aspects qu'NG a à offrir =)
Je vais attendre l'avis des deux autres admins pour la validation définitive, surtout qu'ils sont plus à même de valider ton histoire étant donné les personnages qu'elle concerne.

Mais pour moi c'est ok =)
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Juil - 0:07
C'est bon pour moi aussi !
Content que tu reviennes, je crois que je l'ai déjà dit mais je le redis. On est toujours heureux de revoir nos retraités reprendre du service Razz
Et puis comme ça tu pourras reprendre ton statut de grand-mère de NG. Place aux vieilles Razz
Juunin
Chef du clan Inuzuka
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
212/300  (212/300)
Points de vie:
402/402  (402/402)
Points de chakra:
533/533  (533/533)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: PREFACE :: Fiches des personnages :: 
Présentations validées
-