AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Kan'sen ??? "Souris même si c'est dur,et soit libre"

 :: PREFACE :: Fiches des personnages :: 
Présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 25 Aoû - 18:37
Shinigami

Âge : 23 ans
Rang souhaité : Errante,Ex anbu de Yuki,Artiste itinérante
Nindô : "Fait ce que tu aime"
Domaines de compétence : plein d'idée en vrac, saltimbanque/artiste de rue chapardeuse cuisine pour la Kan'sen actuelle et espionnage/traque diplomatique
Thème musical: Thème Kan'Sen
Heu 31 décembre je sais pas ce que ça donne avec le calendrier XD: si vous avez du mal avec le calendrier LNG, on peut la traduire pour vous
Caractère


Comment décrire de façon objective le caractère tant celui-ci a été profondément changé par la guerre.La psychologie de Kan’sen est véritablement le fruit de ses expériences passées, au sein de Yuki, et du domaine Yamanaka dans l’archipel, mais également de la vie qu’elle mène  actuellement depuis quelque temps.
En effet s’il vous arrive de croiser la douce Kan’sen au détour d’un de ses spectacles ou bien à la taverne locale à boire le saké et s’esclaffé en compagnie de la troupe Keisha Hoshi, vous ne verrez au premier abord qu’une jeune adulte somme toute assez normale, dégageant  une joie de vivre sans commune mesure et qui semble de prime abord assez naïve. Si vous engagez (arrivez à engager la conversation serait plus juste, la jeune femme semble être très demandé ces derniers temps) la conversation avec elle vous confirmerez vos premières impressions mais en balayerez d’autres pour finalement vous attachez que vous le vouliez ou nom à ce délicieux brin de femme, que vous le vouliez ou nom d’ailleurs, elle est comme ça, magnétique, d’un charme envoutant qui ne repose pas que sur sa beauté et qui ne peut laisser personne indifférent. Cette part de mystère qui l’entoure, l’apparente fragilité qui la compose tout donne envie de la prendre sous son aile de se mettre de son côté et la protégé, cela est d’autant plus vrais que les mots qu’elle choisit semble toujours adapté à la circonstance, au niveau de son public, comme si elle lisez dans leurs pensées ; en d’autre terme il est plus que facile de se laisser convaincre par la Yamanaka, et même si ce n’est pas toujours de son chef elle est du persuasion redoutable.
Revenons donc véritablement sur son caractère. Je vous aviez dit que vos premières impressions étaient justes. En effet la Kan’sen actuelle est vraiment une femme aimant sa vie, et plus précisément la liberté de celle-ci, mais plus important que cela cette joie de vivre est communicative chez elle. Elle a cet étrange don de faire ressortir le meilleur de chacun, même en ceux auxquels on s’attendrait le moins. D’ailleurs elle tient également à faire le bien de manière plus tangible et il n’est pas rare de la voire participer à la vie des villages que la petite compagnie traverse, aidant avec les enfants, à l’éducation (étant étrangement cultivé pour une saltimbanque), ect.. De fait elle est souvent très appréciée dans les communautés.

Mais derrière la jeune femme avenante gentille et serviable ce cache une autre facette, une facette un peu plus enfantine, un peu plus gaté mais également un peu plus mesquine (enfin toute proportion gardée). Car oui Kan’sen est également une grande enfant, une enfant qui déborde d’énergie, et de ce fait  elle adore s’amuser, la liberté les défis. Elle peut être aussi gentille que têtue ou bornée, elle fera toujours ce qui lui plait et il peut sembler que son caractère soit parfois quelque peu anarchique. Il faut toutefois nuancer si ce côté de son caractère futile peut sembler chaotique ce n’est le cas que pour des choses de légères importances (« On ira dans cette ville J’ai dit » le choix du resto ect…) Lorsque les choses comptent elle pense avant tout à protéger ses amis. En bref elle peut sembler être la femme idéal tant que vous la contredisez pas Very Happy
Tout ceci  n’est cependant que le « caractère en surface » de la jeune artiste, en effet ce ne sont que des impressions que l’on a d’elle par des images qu’elles destinent à ceux qui la rencontrent brièvement. Mais qu’il y a-t-il en dessous du caractère jovial et puéril de l’enfant, du côté enjôleur et serein de la femme. Comment Kan’sen se comporte elle une fois seule ?

Physique


La premiére chose (non pas la poitrine messieurs) lorsque l’on observe Kan ’sen est l’extravagance de ses coiffures. Cette chevelure d’un noir profond pourtant rehaussé par des reflets et des mèches auburn laisse envisager que la demoiselle change souvent de couleur de cheveux à l’instar de ses coiffures qui bien qu’extravagantes possèdent toujours un certain raffinement. Les ornements sont toujours nombreux et recherché, pourtant ils sont souvent assez macabres même si la couleur général  atténue généralement le tout et ce n’est que lorsque l’on s’attarde sur les détails que le voient les petits symboles rappelant la mort par ci par là, sur un chignon, une barrette, un bracelet, ou encore une boucle d’oreille. En parlant de chose faisant frissonner, ses cheveux sont d’une longueur si inconcevable qu’ils semblent animés de leurs propres volonté, semblant ce mêler aux ombres qu’ils projettent, réalité, jeux d’optique ou illusion ?

Les yeux de la jeune femme sont assez spéciaux eux aussi, et ils pourraient désarmer bien des hommes. Ce n’est pas tant leur couleur, noisette tirant sur le vert au soleil et le marron,rouge, la nuit,  qui les rend particuliers mais les émotions qu’ils véhiculent à travers un simple un regard : « elle a le regard qui tue » comme qui dirais.

Ses yeux semblent vivant et ce qui rend son regard si destructeur pour la gente masculine, elle a ce petit regard pétillant, espiègle, et rien qu’à ceci l’on ressent une joie de vivre sans pareille, une soif de découvrir le monde. Lorsqu’elle rencontre de nouvelles cultures aux grés des spectacles de la compagnie elle n’hésite jamais à parler aux habitants locaux pour en apprendre plus sur les us et coutumes locales. Bien que ceci ne soit peut être motivé que par un esprit désireux de retrouver aux plus vites des connaissances et des souvenirs sur ce que sa mémoire torturé à voulu oublier mais toujours est-il qu’on peut toujours lire dans son regard une réel soif d’apprentissage lorsqu’elle se livre à ses « entretiens ».

Ce n’est pourtant pas la beauté candide de ses yeux de « femme-enfant » qui sont le plus désarmant, ou même le plus déroutant. En effet si vous êtes assez intime pour briser la barrière du sourire de Kans’en, et qu’elle porte sur vous un regard sérieux que vous ne lui avez jamais vue-là vous pourrez y voir le miroir de l’âme, un regard qui semble à la fois si impénétrable, il semble vous traversez de part en part corps comme d’esprit, et pourtant si perdu, semblant  toujours chercher, dans le vide, au loin et dans de rare cas ce noyé de larmes.

Son visage parfait, à la peau a la beauté laiteuse, semble être celui d’une poupée. Sa peau nacrée encadre de jolies fossettes, maquillées ou non, un petit nez, et une bouche aux lèvres fines qui ne seront pas tardé à être marqué de rides tant la bouche de la jeune femme est souvent distendu  en un sourire, souvent sincère, parfois et de plus en plus forcé. La puissance du rire qui s’échappe de cette bouche pourrais tenir du jutsu médical tellement il redonne du baume au cœur, un rire innocent, cristallin, il pourrait décrire a lui seul la Kan’sen actuel qui sait désormais à quel point les sourire et les rires sont contagieux et combien ils peuvent apaiser les peines.

La silhouette de Kan’sen est gracile et si ça démarche peut parfois rappeler quelques félins de son allure ce dégage un mélange de grâce et d’une certaine noblesse. Son maintien semble le fruit d’une éducation rigoureuse qui dénote avec sa vie actuelle. En tout cas on ne peut pas dire qu’elle manque de style et de classe ce que tend à prouver l’élégance de ses tenues. Si autrefois la jeune enfant aborder des vêtements souvent sombres et fin, la femme porte désormais des vêtements ample et coloré rappelant la douceur du foyer, ses kimonos aux étranges décorations sembles également empreint de tradition. De plus pour les besoins de la scène la jeune kunoichi disposent de nombreux et variés costumes de scène ainsi que masque ( ce qui peut toujours être utile pour se déguiser, ou a défaut pour un bal costumé)

La jeune femme, malheureusement pour nous messieurs, à appris que si ses formes voluptueuses pouvais servir d’arme, elles avaient également pour défaut d’attirer l’attention, c’est pour cela que couvert de bandage (pour ne pas entraver les mouvements également vu l’engin XD) elles les cachent sous ses vêtements amples. Ses petites mesures sembles superficiels mais Il faut dire que les villages visités par les compagnies ne sont parfois  peuplés que de rustres mais nous pouvons bien leur donner raison sur un point : Qui pourrai résister aux charmes de cette jeune femme ?


Histoire


Histoire :
Les comptes d’une enfant qui aurait révait être libre, c’est comme cela que l’ont aurais put titré un livre narrant l’enfance de Kan’sen, bien que : De l’art de mener une vie normal parmis les assassins, aurait put très bien faire l’affaire également.
Toujours est il que la jeune fille qu’elle était en ce temps la ne ce fut jamais plein. En effet elle n’est pas de ce genre de personne qui se laisse abattre ou se démoralise a la moindre contrariété, aujourd’hui comme avant elle possédait ce don de tirer le positif de chaque expérience, mais ce qui pourrais sembler être une qualité dans bien des contrés était considérer comme un défaut ou une faiblesse au village de la neige.

Kan’sen ne savais pas grand-chose de sa naissance et bien qu’elle ne conservait à l’époque que peu de souvenir de sa mère, qui était apparemment morte peu de temps après sa naissance, elle l’avait toujours imaginée comme douce et réconfortante et l’image mentale qu’elle en avait dressée lui permettait toujours de tenir le coup dans les pires moments, elle la soutenait et l’empêchait de pleurer, une future kunoichi de son rang ne pleurais jamais, son père le lui avait appris de la pire des façons , ou la meilleur selon lui, et la petite fille désarmé ne savait pas encore caché larme et mélancolie derrière un sourire courageux.  

Si sa mère avait était, de ce qu’elle en savait, une kunoichi compétente, opérant à l’hopital ninja de Yuki no kuni, l’étendue de ses capacités n’était rien en comparaison de celle de son père. Jhin, le pére de Kan’sen, était vraisemblablement l’un des ninjas les plus puissants et respectable du village de la neige, chacun écoutait ses paroles et lorsque la petite Kan’sen demandait à ses instructeurs  ou son père était partit les réponses était toujours «  c’est secret, petite » ou bien « il protège le village, à sa façon ». Après tout s’il n’était pas un géni à proprement parler, il n’en restait pas moins un ninja exceptionnel et sa maitrise des  genjutsu et des techniques de son clan avait fait de lui un des jonins spéciaux de Yuki, et on disait même qu’il tenait parfois conseil avec des hauts placés de la hiérarchie du village du sable, son ascension ne s’arrêterait surement pas là.

Malgrés son grade de Jonin, personne n’avait jamais vu Jhin entrainer une équipe de genin, dirigé une équipe de chuunin en mission. Aussi étrange que cela puisse paraitre, il semblait même que depuis un certain temps personne n’avais fait équipe avec lui. Lorsque l’on interroger sur les raisons de ses missions et des absences, les réponses étaient toujours évasives et le Yukikage semblait de plus le couvrir. Lorsque l’on s’intéressait aux rapports de mission, toute trace semblait évanouie, il n’avait, selon ces rapports, effectué aucune mission depuis plus d’une année.

Et pourtant les absences de son pères a  « Besso no Yuki » étaient plus que fréquentes. On avait appelé ainsi leur demeure car elle était l’une des plus vastes de yuki, et l’une des plus somptueuses également. Kan’sen et son père s’étaient installé dans la maison peu de temps après  la mort de sa mère, l’ancien propriétaire de la maison était également mort dans d’étranges circonstances. Malgré tous les précepteurs et sa gouvernante  que son père avait engagée, ces absences a la maison pesées lourdement pour Kan’sen et la magnificence des jardins enneigés et de ses sculptures de glaces ne suffisait pas à la distraire d’autant plus que les rares fois où son père se présentait au logement et ne se trouvait en sa compagnie ce n’était que pour ses leçons pour devenir une «parfaite ninja espion » comme il disait, il lui donnait des cours particulier sur des choses que ses précpteurs ne pouvais lui montrer. Cela allait des techniques basiques aux techniques claniques mais toujours ces séances étaient ponctués par des séances d’apprentissages des cultures entourant l’archipel de leurs coutumes, des règles en vigueurs quel étaient les différences dans certaines contrées. A l’époque  Kan’sen ne comprenait pas pourquoi son Pére lui parlait de chose si compliqués, à elle si jeune, voulant juste s’amuser dehors, pourquoi il en démenait tant d’elle à chaque fois et semblait toujours déçut peut importe ses tentatives, ses cadeaux. Elle, elle aimait juste son père de tout son cœur, était fier de lui et, toujours, elle souriait.

Le temps passait et Kan’sen devenait une kunoichi de plus en plus aguerri, à mesure que la guerre contre les pirates avançait elle faisait ses premières armes sur les champs de batailles et effectués ses premières missions risquées, à l’âge de 14 ans elle était déjà devenu chuunin ce qui pourtant de lui valait apparemment pas l’admiration de son père. En effet celui-ci était plus que jamais absent et lorsqu’elle lui posait des questions et à chaque départ c’était tout le temps la même rengaine «  je pars, j’ai à faire » et lorsqu’il revenait il était toujours soucieux et voir en colères, les séances d’entrainement n’était plus qu’un lointain souvenir et elles étaient remplacé par des insultes. L’adolescente qui l’avais devant lui le rappelait trop sa mère disait-il lorsqu’elle l’avait surpris à boire tout seul tard le soir. Il semblait être un homme en proie avec lui-même, de plus les relations avec les autres habitants c’était peu à peu détériorer, là ou auparavant elle lisait du respect elle semblait y voir maintenant de la crainte, et l’on murmurait que son père faisait partit de la police secrète du  Yukikage, enfin l’on ne le murmurait vraiment peut fort car a Yuki les murs ont des oreilles et désormais tous semblaient craindre Jhin, mais tout cela Kan’sen, adolescente ne pouvait encore le comprendre. Pour elle tout ceci pouvait semblait injuste mais elle toujours elle gardait confiance en son père et malgré ses sautes d’humeurs, toujours elle le respectait, jamais elle ne se plaignait et toujours elle souriait.

A l’âge de ses 19 ans Kan’sen était devenue une belle jeune femme, mais elle était surtout devenue une ninja experte du village des neiges, spécialisé dans l’infiltration grâce à ses genjutsu elle avait fini par rejoindre elle aussi la police secrète des ninja l’ANBU, elle marchait dans les traces de son père.
Elle se souvenait encore la rage dans laquelle il était entré lorsqu’il avait appris sa nomination étant lui-même un membre haut placé de la section espionnage. Il semblait furieux qu’elle s’immisce dans son travail. La guerre semblait approchée sur le continent et son père était désormais  dans un état de profond stress chaque fois qu’elle le croisait, bien qu’il tentait de le cacher.
Malgré les avertissements de son père aux sujets de sa vie professionnelle, elle avait souvent tenté de découvrir le fin mot de l’histoire, la curiosité étant trop forte mais même depuis qu’elle était devenue elle-même ANBU les missions de son père lui restaient confidentielles, apparemment les ordres venaient d’en haut comme on dit.

C’est dans l’année des 20 de la kunoichi que l’ont eu des nouvelles de la guerre sur le continent au village. Cette fois encore son père partit « Je pars, j’ai à faire », seulement cette fois-ci ces mains tremblaient légèrement et il semblait avoir grande peine à  calmer son stress, pour la première fois il l’embrassa sur le front ajouta « je t’aime » sincèrement  et pour la première fois cette nuit-là elle pleura, elle n’avait quasiment jamais pleuré enfant et maintenant qu’elle était adulte c’était comme un torrent qu’elle ne pouvait stopper elle pleurer de tout son être sans même savoir pourquoi. Elle s’était dit qu’elle n’était qu’une idiote et pourtant…

Des mois avaient passés maintenant et les échanges avec le continent étaient totalement coupés, Jhin n’était jamais rentré. Kan’sen effectuaient différentes missions d’espionnage dans les archipels mais jamais encore elle n’avait était envoyer sur le continent durant la guerre et pourtant la voici devant l’actuel Yukikage, Reijiro Yamanaka, qui lui demande de partir en mission retrouvé son père et l’exécuter en pleines terres shousanaise.

Depuis la disparition de son père, personne ne savait s’il était mort ou vivant et l’on disait même qu’il aurait déserté, Kan’sen n’était plus que l’ombre d’elle-même, elle semblait toujours absente et elle se donnait corps et âmes au village, elle effectué de plus en de missions sur odre de Yukikage et elle avait tué pour lui, elle chassait désormais en plus de ses missions habituels les déserteurs, elle ne remettait jamais en cause ses décisions, désormais elle n’avait plus pour elle que le village de Yuki.

Lorsqu’elle avait pénétré dans son bureau il était grave comme à son habitude et ses yeux semblait transpercé ceux de de la jeune femme.

« Tends-moi ta paume » avait-il exigé.
« Je ne vais pas te faire mal il faut que je vérifie quelque chose »

Elle obéit et lorsqu’il prit sa paume dans ses mains elle sentit une sensation étrange l’envahir, comme un chakra étranger qu’elle tenta d’abord de repousser instinctivement puis comprenant que c’était celui du kage se laissa faire. Celui-ci retira sa paume après quelque minutes, la scruta de nouveau puis dit.

« Hum, donc tu ne sais vraiment rien, hum … »
« Ecoute Kan’sen j’ai besoin de toi pour une mission de la plus haute importance seulement ce que je vais te révéler sera tragique, et choquant  mais tu dois savoir la vérité avant de t’engager sur cette mission, bien que tes capacités soit réellement impressionnantes il  ne sera pas la affaire que de ninjutsu, cette mission exige autre chose »

Et il lui révéla ce qui pourrait être la vérité sur son père, il semblerait que celui-ci avait assassiné la mère de Kan’sen et d’autres membres du village, il aurait conspiré contre le village et aurait profité de ses statuts et sa dernière mission pour déserter. Tout d’abord elle était entrée dans une colère froide, elle ne l’avait pas crue mais les preuves recueillit pouvaient sembler accablantes, elles jetèrent le doutes dans son esprit.

Elle ne pouvait le croire, se père en qui elle avait malgré tout toujours eu confiance l’aurait trahis elle sa mère depuis tout ce temps ? Elle devait vérifier d’elle-même, elle ne pourrait en être sûr que de cette façon, après tout ils s’étaient peut être trompé a l’ANBU. Elle devait aller le chercher et demandait des explications, elle devait comprendre. Les ordres du Kage était simple elle devait le retrouver et l’abattre si besoin était. Mais elle devait profiter de son intrusion sur le continent pour mener à bien un plus grand projet pour le Kage, son père n’était qu’un dommage collatéral placé au même endroit par le hasard, comme il faisait bien les choses.

C’est ainsi que Kan’sen partit vers le continent déchiré par la guerre. Si elle retrouva son père, qu’elle était la mission du Kage, et comment survie t’elle durant cette période terrible, toute ceci personne ne le sais et pas même elle mais l’on murmure par-ci par-là qu’une nouvelle artiste ninja aurait rejoint la troupe des étoile peut après la fin de la guerre ont dit que sa beauté viens des îles et qu’elle maitrise des illusions de haut vol qui ravivent le public. Cela fait trois ans maintenant mais aurait ont retrouvé sa trace sur le continent ?

Comment avez-vous connu le forum?

Tout bêtement par un top-site Very Happy

Artiste itinérante
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
65/0  (65/0)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 18:41
J'ai voulu poster pour voir ce que ça donner avec les balises le modèle de présentation mais ce n'est évidement pas fini.En tout cas je pensais faire cours car je n'avais pas écrit depuis des années mais au final j'ai déjà commencer par faire un pavé dans la partie psycho alors désolé à ceux qui liront et courage XD
Artiste itinérante
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
65/0  (65/0)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 19:47
Bonsoir Very Happy Et bienvenue à toi.

Bonne chance pour la suite de ta présentation, n'hésite pas si tu as des questions : mp, CB (comme tu as déjà pu le voir) ou encore ici-même, on te répondra dans les meilleurs délais Wink

Et t'en fais pas pour les pavés. On est pas très exigeants pour les présentations, l'intégration du contexte est plus importante que les lignes. Mais ça ne veut pas dire qu'on les fuit ou qu'on n'y est pas habitués dans les rps Razz

Je vais éviter d'en faire un de pavé, d'ailleurs. Préviens quand tu as fini qu'on te zappe pas Wink

Edit : ex Anbu de Yuki :O Comment tu veux faire ça ? Parce que ça fait un moment que Yuki est totalement fermé, faudra que ce soit bien amené. Pour info le chef du clan Yamanaka s'appelait Reijiro Yamanaka, et il était aussi Hyokage. C'était un homme dur et froid, à la peau mate et au regard tranchant. Malgré tout, il faisait les choses nécessaires seulement lorqu'elles étaient nécessaires et savait être bienveillant quand il le pouvait. Il était très aimé à Yuki.
Si tu as besoin d'autres éléments de back ground du pays de la neige demandes aussi, parce qu'on a encore rien mis dans le contexte Razz  A part la religion et quelques trucs par ci par là.

En fait ce genre de personnage peut amener à faire évoluer la trame justement. Je ne suis pas contre du tout, au contraire je trouve l'idée déjà intéressante avant même de savoir qui elle est vraiment xD

Petit PS : tu devrais passer des lignes dans la description, comme elle est longue. C'est plus agréable à l'oeil Razz
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 2:47
ça avance petit a petit de mon coté désolé pour le temps que ça prend j'ai mis tellement de temps a me décider sur le clan qu'au final je pense je vais rester flou dans mon histoire de façon à me laisser encore un peut plus de temps pour choisir ^^

Ps: y'a t'il un moyen de fermer les balises ou je ne sais pas trop pour la présentation ? de façon a pouvoir écrire directement dans les emplacements ? Parce que de mon coté je vois énormément de code et du coups ça me perturbe pour retrouver à quelle endroit je dois mettre mon texte je suis obligé de cherché comme un fou xd (je sais pas trop si je me suis bien expliqué ou si même la réponse a ma question n'est pas évidente auquel cas je m'excuse d'avance ^^)
Artiste itinérante
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
65/0  (65/0)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 4:45
Tu prends le temps que tu souhaites prendre, ne t'inquiètes pas =) On est pas sans nouvelles de toi et tu te connectes régulièrement en plus, y'a aucun souci.
Pour le flou vu ton personnage ça posera moins de problèmes je crois ... L'amnésie te permet pas mal de lest.

Je vois ce que tu veux dire pour le code, mais moi je ne connais pas de moyen miracle. C'est pour le thème musical que tu galères ? Je crois que j'ai eu la question 5 ou 6 fois donc ça me surprendrait pas.
Sinon si c'est juste pour le texte, Sham a marqué les emplacements avec du texte à remplacer à la place. Genre pour l'histoire 'l'histoire de votre personnage', ou il suffit d'effacer la phrase et de copier coller ton texte à la place tout simplement. Je ne crois pas qu'il soit possible de faire mieux Razz C'est le prix pour avoir une jolie fiche de présentation !

Je remarque aussi au passage que ton avatar est assez petit. Si tu as l'image, je peux te le redimensionner pour qu'il soit plus grand. C'est une question de goût mais une image plus grande donne un meilleur visuel je trouve. Après bon, trop petit c'est mieux que de déformer la page donc c'est toi qui voit Razz
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 7:17
.Je profite du seul moment de la journée ou il fait enfin frais pour dire que je pense avoir finis ma prez Very Happy. A la base je voulais décrire un peut l’après guerre comment ça c'était passer pour Kan'sen et décrire la troupe de ninja artiste mais vu que j'étais déjà parti pour écrire des tonnes de pages et que j'ai raccourci un peut squeezer certains trucs pour pas faire trop lourd , du coups au final je ferait plutôt ça en rp directement ^^

.J'ai volontairement était obscure sur certains points pour donner plus de richesses aux futurs rp et faire en sorte de voir si on pourrait pas mêler ça a l'intrigue général Very Happy
(notamment on ne sait pas si le pére de Jhin a réellement fait ça, si le yuki a falsifié, ce qu'il voulait dire par "tu ne sais rien",si Kan'sen l'a retrouvé ect...) Bref plein de mystères a éclaircir Very Happy

.Merci d'avance pour la lecture, et j’espère que je n'aurais pas fait trop d'incohérence.

Ps: j'ai eu du mal avec le théme musical ça m'a mis la vidéo entière mais je ne sais pas comment mettre le lien sur une phrase comme l'on fait certains ^^
PS2: désolé d'avance pour les fautes, l'orthographe n'est je l’avoue pas mon point fort et il est assez tard, ou tôt pour d'autre. MEA CULPA!
Artiste itinérante
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
65/0  (65/0)
Points de vie:
0/0  (0/0)
Points de chakra:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 15:20
Bienvenue de façon officielle Smile

J'ai beaucoup aimé lire ta BG Smile un personnage intéressant et pouvant être développé en parallèle des Events du forum par rapport à Yuki (comme tu le dis toi-même)

Pour ce qui est de la musique il suffit de mettre [url=le lien de ta vid%C3%A9o] thème musicale, ou tout autre phrase [/url] et tu auras tout nickel ^^

Ce serait bien également que ton pseudo soit simplement Kan'sei ou alors un nom d’emprunt à la place de ''???''. C'est juste une question d'esthétique rien de plus.
Et pour ce qui est de la date de naissance, vu qu'elle est née la veille du jour de l'an ça nous donne le 31 du règne du Lièvre.

J'ai tout de même relever quelques petits soucis par rapport à ta fiche.

Par exemple pour tes domaines de compétence, l'espionnage et la traque (même diplomatique) ne peuvent pas être repris dedans. Ce sont des disciplines ( plus d'infos ici ), de plus tu ne peux en choisir qu'une seule parmi celles-ci. Vu que tu es une ancienne anbu il n'y a aucun soucis pour que tu ais déjà ouvert l'espionnage comme dit dans ta BG ou la traque si tu changes ^^ Vu ton personnage pour ce qui est des domaines de compétence ça serait plus dans le côtés artistes comme tu as mis en vrac avec d'autre domaines si tu le veux Smile

J'ai aussi relevé que tu dis que tu n'es pas certain(e ?) d'être une Yamanaka, que tu restes foules pour justement pouvoir changer. Pourtant dans ton caractère tu cites Yamanaka, dis même qu'elle l'est. Le père lui enseigne également des techniques du clan. Si jamais tu ne sais réellement pas encore vers quel clan te tourner il suffit de modifier ces quelques points à propos des Yamankas comme ça on ne sait pas le clan de ton père Smile ou encore retirer le fait que ton père t'enseigne les techniques ce qui expliquerait le fait que tu sois en contact avec le clan mais que celui que tu auras découlerait de sa mère Smile Toujours moyens de trouver pour citer tout en restant flou et te laisser le choix par la suite.

Un autre micro point, tu dis que le père est en contact avec des hauts placés hiérarchiquement parlant du village du sable, pourtant celui-ci est détruit depuis bien longtemps ayant rallié le village de Konoha pour fonder Shousan (là où le père a trouvé apparemment refuge). Tu pourrais simplement modifier ça par le fait qu'il était en contact avec Shousan mais alors ça serait en cachette vu l'entente déjà tendue qu'il pouvait exister.

Voilà c'est les points à corrigé que j'ai relevé, comme tu peux voir c'est vraiment des petits points. En tout cas c'était vraiment plaisant à lire, hâte d'en savoir un peu plus sur ce personnage Smile En tout cas c'est vraiment chouette que tu es pris la peine d'intégrer le conflit de Yuki contre les pirates, ça donne un peu de contexte du forum à ton histoire Smile

Comme je te l'ai déjà dis si tu as des questions nos boîtes MP sont là et s'il y a du monde sur la chatbox ils se feront un plaisir de ton répondre:) Bon amusement parmi nous ^^

Ps : je te mets déjà ta couleurs pour que tu puisses déjà travailler ta fiche de personnage en attendant l'avis d'Eihiko ou de Rem Smile
Pour ce qui est de ton rang j'ai mis "Artiste itinérante " si tu préfères quelque chose dans le style "Ex-Anbu" ou autre chose suffit de nous le dire Smile
Anbu
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
293/300  (293/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 16:03
Bienvenue Razz

Beh moi j'avais même pas vu les petites incohérences que Sham a relevés alors bon ... Mais je l'ai trouvé très bien cette fiche Razz Je vais laisser Eihiko faire la validation définitive, quand il s'agit de Yuki ...

Bref avec les deux ou trois petits changements dûs à ton cogitage je pense, moi j'suis pour !
Juunin
Chef du clan Inuzuka
avatar
Messages : 241
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
212/300  (212/300)
Points de vie:
402/402  (402/402)
Points de chakra:
533/533  (533/533)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Aoû - 16:54
:O Mais merde Sham, je dis quoi moi maintenant ?
Ah oui, bienvenue à toi sur LNG Very Happy Et j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous !

Je suis tout chose à l'idée que même fermé Yuki attire quand même du monde. En même temps, ça reste le village le plus charismatique de tous les temps. Et il a toujours eu les meilleurs Kages (Razz).

Tu as tenu compte des réponses aux questions que tu as posées et du contexte du forum, ce qui fait toujours très plaisir. Si bien que je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qu'a dit Sham.
Le fait que tu restes évasif, et que ta pensée en elle-même soit évasive, sur Yuki, aide pas mal aussi a ne pas faire d'incohérence.
En tous cas vis-à-vis du contexte tu n'es pas à côté !

On te l'a déjà dit et répété, mais moi j'insiste, on est là pour toutes les questions que tu te poses !

Edit : petit oubli ! N'hésite pas à dire quand tu as fini ta fiche personnage avec la signature et tout dedans, on verra par quel bout t'aider à démarrer sur le forum ! Et jettes un oeil aux fiches des autres pour avoir une idée de tout ce que tu peux mettre dans la tienne. Y'en a certaines en cachées, mais d'autres non, ça te permettra d'avoir une bonne idée de l'agencement !
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 405
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
215/300  (215/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: PREFACE :: Fiches des personnages :: 
Présentations
-