AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

(Amical) Satsu tai Seijun

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 10 Sep - 23:35
Combattants : Satsu Yashara, Genin, affrontera Seijun Hyuuga, lui aussi Genin.

Enjeux : C'est un combat purement amical, entre deux jeunes shinobis qui ont besoin d'engranger de l'expérience et de tester leurs compétences au combat. Les deux jeunes gens sont inscrits sur la liste de ceux qui désirent faire un match, et l'académie de Taki les a mis l'un contre l'autre parce qu'ils pensent que ce sera un bon apprentissage pour tous les deux.

Les deux adversaires débutent le combat à mi-distance l'un de l'autre.

Terrain d'affrontement : Au centre, c'est une arène plate tout ce qu'il y a de plus classique. Mais elle est entouré d'une douve très profonde, qui a donc toutes les règles de l'eau profonde. De plus, vous pouvez utiliser les murs de l'arène pour vous hisser en hauteur à l'aide de l'adhésion ou la supade, mais vous ne pouvez pas y grimper autrement.

Initiative/Déclaration : Seijun - Satsu

[Notes de contexte supplémentaires : ce combat se déroule en hors-temps pour le moment, vous le caserez où vous voudrez quand la situation sera clarifiée par rapport à la déclaration de guerre de l'Aile du phénix, puisque compte tenu de votre 2v2, vous vous connaissez déjà donc on ne peut pas le placer avant.

Petite précision à moitié hrp : prenez bien votre temps pour poster, inutile de vous presser, ce combat est là pour vous faire progresser, je vous enverrais des conseils comme je peux par mp à chaque tour, sans divulguer la stratégie de votre adversaire évidemment. Le but est évidemment de gagner, mais aussi de progresser pour aspirer à un grade plus important en prévision des événements décisifs à venir et pour l'avenir de votre nation !]
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Sep - 7:32
Après l’évènement qui avait secoué le tournoi, les forces de l’Empire étaient toutes sur le qui-vive, et autant dire que la délicieuse sensation d’être en paix avait quitté tout le monde. Ce drame, et son auteur, avaient réussi à bouleverser tout l’Empire. Et le pressentiment de Seijun, c’était que rien ne s’arrêterait ici. L’Empire avait réussi l’exploit d’unifier presque tout le continent, mais les conséquences allaient être nombreuses, et l’effet domino serait important. La faculté de l’Empire à forcer un retour à la paix se définirait par sa stratégie, évidemment. Mais aussi par la force de ses ninjas. La force collective, principalement, mais dans une moindre mesure également leurs forces individuelles.
Seijun n’était pas né sur les terres impériales, puisqu’il était un ressortissant du clan Hyuuga. Enfin, plus un émissaire depuis peu. Mais l’Empire l’avait accueilli bien que son clan ait refusé de s’allier à eux à la fin de la guerre contre Shousan. Il avait été logé, formé, puis intégré aux rangs des shinobis, sans qu’on ne remette jamais en doute ses intentions et son intégrité. Enfin, si, à l’examen d’admission à l’académie, comme tout un chacun. Mais son expérience impériale avait, c’était là le nœud du problème, été très gratifiante et très agréable.
Ce ne serait pas seulement un acte de trahison envers l’Empire que de les lâcher maintenant que le danger rôdait à leurs frontières. Ce serait aussi un acte de trahison envers lui-même.

Etant donné que Seijun n’était pour le moment affecté à aucune équipe, c’était impossible pour lui de participer à l’amélioration de la force collective pour le moment. Ce qu’il lui restait, c’était donc la possibilité de s’améliorer individuellement. Et plutôt que de s’entrainer dans le vent, habitude qu’il avait perdu de toute manière depuis qu’il avait renoncé à changer le monde uniquement à la force de ses poings, il préférait opter pour une autre méthode qui permettait d’acquérir de l’expérience : un combat en arène. Il aurait pu choisir une mission, mais à l’heure actuelle il préférait rester disponible plutôt que de partir vadrouiller loin du cœur de l’Empire, et donc loin des potentiels problèmes qui pourraient arriver.
En plus la pratique par le combat amical, c’était un moyen de s’entrainer très prisé des shinobis. Cela permettait de tester ses capacités contre des adversaires tous très différents. Mais ça permettait également de rencontrer d’autres ninjas de sa patrie, avec qui on pourrait être amenés à faire équipe un jour ou l’autre. Un bon moyen de s’entre évaluer, du coup, pour mieux fonctionner quand ils seraient dans le même camp.

Mais pour le coup, l’adversaire que lui avait fourni l’académie serait d’un genre un peu spécial : Satsu Yashara. On ne pouvait pas dire qu’ils s’étaient déjà affrontés, lors du tournoi : c’était plutôt un duel entre Shura et Sham. Eux n’avaient pu que regarder et essayer de survivre aux attaques démentielles du traitre.
Mais le Hyuuga avait quand même à cœur de prouver ses capacités face à une adversaire qui, techniquement, l’avait vaincu.
En plus, il avait conservé les notes qu’il avait prises au sujet de la jeune fille. Elles seraient sûrement un peu obsolète : depuis le drame, beaucoup de ninjas avaient dû tout donner pour progresser et acquérir quelques techniques supplémentaires, entre autres. Mais en attendant, ce seraient de bonnes pistes pour deviner approximativement ses capacités. La plus importante de ces pistes étant tout simplement sa spécialité : qu’elle se soit améliorée ou non, elle restait une spécialiste du genjutsu. Et plus particulièrement des genjutsus instrumentaux. C’étaient des indications qui pouvaient s’avérer précieuses s’il savait les exploiter.
Pour le reste, elle avait prouvé avoir un très bon niveau en ninjutsu : elle était capable d’utiliser une métamorphose supérieure ce qui était assez rare chez les Genins, encore plus quand ils n’étaient pas spécialisés dans le ninjutsu.
Par contre elle était relativement lente, il ne devait pas y avoir de possibilité pour elle de lui voler l’avantage de la vitesse, donc il pourrait considérer, durant tout l’affrontement, qu’il était plus rapide qu’elle, ce qui était une très bonne chose. Et puis ils partageaient une faiblesse : la résistance moindre aux coups. Quand bien même, il restait une chose à ne pas sous-estimer : dans son combat précédent celui livré pendant le tournoi, elle avait fait montre de beaucoup d’agressivité. S’il laissait trop d’ouvertures, il risquait de ne pas pouvoir combattre du tout et se laisser surprendre. Donc Seijun devait à la fois mener l’offensive et la défensive. Donc  se montrer efficace en terme de technique. Par chance, c’était son point fort.

L’arène, qui serait le théâtre de ce combat, était assez singulière même si les différents éléments qui la composaient étaient plutôt courants. Du plat, de l’eau. Mais leur disposition était plutôt particulière : l’eau était une douve qui entourait la partie plate. Intéressant. Cela laissait pas mal de possibilités, surtout que Seijun était du genre à utiliser le terrain à son avantage. Ici, il pourrait laisser parler cette faculté.

Le Hyuuga salua son adversaire d’un simple signe de tête. La provocation n’était pas son genre, et puis, simplement se montrer amical avant un combat avait peu de sens et pouvait même devenir insultant entre deux inconnus. Et il était très à cheval sur la politesse. Un simple salut permettait de montrer son respect sans trop en faire.

L’arbitre prit le temps d’un ou deux contrôles, puis lança l’affrontement. Sans tarder, le Hyuuga passa à l’action. Cette fois, il ne se priverait pas d’utiliser son Byakugan à son plein potentiel : face à quelqu’un qui avait à tout prix besoin du chakra pour lutter, c’était une excellente méthode pour lui mettre un maximum de pression que de l’activer d’entrée de jeu. Puis, il exécuta une série d’action pour réduire sa mobilité. Avec un peu de chance, elle penserait qu’il suivait encore les préceptes essayés durant le tournoi, à savoir aucun coup direct. La laisser dans le doute était une bonne idée pour la perturber ou la laisser penser qu’il la sous-estimait. Peu importait comment elle l’interprétait, si elle le pensait, c’était en soi une petite victoire.
Mais il n’en oublia pas pour autant de se construire une défense : des clones inconsistants. Leur avantage face à elle, c’était que le genjutsu visait l’esprit. Donc elle ne pourrait pas les faire imploser avec, les clones étant presque des illusions eux-mêmes. Impossible donc de viser leur esprit. C’était une défense simple, mais très appropriée.

Bien, la situation se présentait plutôt bien. Maintenant il fallait observer les premiers mouvements de Satsu, et réagir en conséquence et avec sang-froid.

____________________________

Action 1 : Active le Byakugan rang 3 (-19 chakra +10 chakra/tour pour le maintenir)
Action 2 : Fauchage à mi-distance sur Satsu en utilisant le Dragon Pole
Action 3 : AD (-43 chakra)
Action 4 : Création de quatre clones semi-consistants (-19 chakra)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra -5% coûts en chakra
Insaisissable tel le vent +5 défense/esquive/parade
Apprenti en manoeuvres
L’art du Juinjutsu +2 Adr
Détective privé +1 Sag
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 10:32
Satsu n’était plus la petite Genin qui partait à la chasse aux autruches électrifiées. Désormais, elle était plus consciente de son rôle d’héritière du clan Yashara. Elle était devenue Chuunin, et membre d’une discipline. Son rôle, ses responsabilités, étaient devenues bien plus importantes : elle défendait trois noms à la fois, et son honneur était les leurs. Faire n’importe quoi aurait déshonoré ceux qui avaient choisis de lui faire confiance. Il n’y avait plus qu’une chose à faire : devenir célèbre et reconnue dans le monde entier comme une kunoichi talentueuse.
Mais pour marquer les esprits en tant que ninja, ce n’était pas seulement une histoire d’être douée ou d’utiliser de supers techniques, apprises au fil d’entrainements intensifs voire surhumains. Il fallait aussi avoir sa signature, son propre style, pour atteindre les podiums et le devant de la scène. Non seulement Satsu s’était entrainée pour devenir plus forte, mais aussi pour se créer une image qui lui serait propre et frapperait fort dans l’esprit de tous ceux qu’elle rencontrerait.

Elle avait fait la rencontre d’une nouvelle amie dans la forêt féérique. Et s’était concoctée une petite tenue à pas piquer des hannetons.
C’est ainsi que Satsu débarqua dans l’arène, ce jour-là, à dos de licorne. Elle avait revêtu une longue cape blanche, qui enveloppait son corps tout entier. Et sur sa tête, elle avait posé un chapeau comme en portait les dames issues de milieux bourgeois. Blanc, lui aussi, évidemment. Tout ce blanc mettait clairement en valeur sa chevelure blonde, qui battait le vent derrière elle. Mais pas seulement : ses yeux d’un vert éclatant aussi, sa peau presque mate. Tout était calculé afin de lui donner une image parfaite.
Quand elle arriva, avant même de saluer l’arbitre ou son adversaire, Satsu fit décrire quelques cercles à Katsura, juste sous les tribunes, afin de saluer proprement le public. Ils étaient peu nombreux, évidemment. Avec la catastrophe du tournoi, et le fait qu’ils n’étaient que deux Chuunins encore presque inconnus, comment en serait-il autrement ? Mais même quand on a peu de public, on doit le saluer convenablement pour mériter ses encouragements. En étant respectueux d’un petit public, on en obtenait plus la fois suivante.
Satsu ôta son chapeau et fit arrêter la licorne, afin de saluer d’une révérence, avant d’enfin descendre de la licorne. Elle ôta aussi sa cape et son couvre-chef, qu’elle déposa sur la selle à l’endroit où elle était auparavant. Puis, elle attrapa Kou entre ses mains, et le laissa dans la petite nacelle prévu à son intention sur le côté de la selle. Il protesta mais elle lui expliqua tout d’un sourire entendu : elle n’avait pas le droit de commencer le combat avec lui à ses côtés.

Tout ceci fait, satisfaite de son petit effet, elle laissa la licorne s’éloigner, tandis qu’elle rejoignait le centre de l’arène où l’attendait Seijun.
Il la fixait d’un regard très sérieux. Ca lui plaisait bien. Sa seule expérience au combat, jusqu’ici, était contre une petite conne qui l’avait sous-estimée, puis avait rapidement abandonné l’idée de gagner pour appeler son senseï à l’aide en plein milieu de l’arène. Inutile de dire que ça ne lui avait pas plût de l’emporter aussi facilement.
Cet adversaire, par contre, semblait avoir un peu plus de mordant. Ca promettait d’être passionnant. Il avait l’œil perçant, elle se sentait analyser rien qu’en lui rendant farouchement son observation.

« Quel sérieux ! Ce n’est qu’un combat amical, tu sais. Détends-toi, Seijun-kun. »

C’était juste une petite pique pour le tester, évidemment qu’elle, elle irait à fond et ne lui laisserait aucun répit.

Elle savait bien qu’elle n’aurait pas l’avantage d’avoir plus d’informations sur lui qu’il n’en avait sur elle : il était détective privé après tout. Mais elle en avait quand même quelques-unes, grâce au combat pendant le tournoi. Il était rapide, par exemple, même vraiment très rapide. Et il était du clan Hyuuga, et avait un style mêlant le combat rapproché au Juinjutsu, donc de la polyvalence. Ce n’était pas le genre d’adversaire contre lequel elle pourrait y aller à moitié, elle le savait bien. Celui-là n’était pas un amateur sans aucune expérience. En fait, tout le monde s’attendait probablement à ce qu’elle perde après s’être défendu un petit peu.
Mais ça, c’était sans compter sur ses nouvelles capacités. Même si le tournoi datait d’il y a peu de temps, elle avait tout donné pour progresser depuis. Elle avait appris de nouvelles choses dans son coin, l’Empire lui avait fait cadeau d’un sceau interdit … Une certaines quantités de données que Seijun ne devait pas avoir et avec lesquelles elle comptait bien le surprendre. En parlant de ça … Satsu ramena sa main sur son omoplate. Elle était encore chaude, et un peu irritée, à l’endroit où ils avaient tracé le sceau. Mais elle sentait sa connexion avec lui : elle pouvait déjà l’utiliser. Et elle le ferait, d’ailleurs. Elle avait besoin de le tester afin de voir jusqu’où allait sa puissance.

Seijun démarra pied au plancher le combat. Non, cet adversaire-là ne déconnait pas. C’était parfait ! Il enchaina des actions bien embêtantes, d’ailleurs. Après avoir activé son Byakugan, qui était déjà en soi une technique terrifiante pour elle qui avait du mal à gérer son chakra et sa défense, il utilisa une sorte de bâton super long pour lui faucher les jambes. Se trouver à plat ventre sur le sol n’était pas pour lui plaire, d’ailleurs.
Par contre, ils avaient clairement un point commun : sa défense à lui aussi laissait à désirer. C’était bien vu d’utiliser des clones pour qu’elle gâche du chakra et ne puisse pas utiliser de genjutsu dessus. Mais elle avait déjà pensé à ses propres points faibles, et à ce genre de situation.
Sans se relever pour le moment, Satsu attrapa une aiguille dans une poche, et enroula un parchemin autour. Une solution très simpliste, pour une défense très simpliste. Une explosion souffla les clones, laissant le seul vrai Seijun à découvert.

** Bien ! Tu vas goûter ma toute dernière technique ! **

Satsu n’utilisa, et elle le faisait rarement, pas sa flûte cette fois-ci. Question de confort : jouer tout en étant par terre elle le pouvait, mais c’était pénible. En plus, l’instrument était dans son dos et elle n’avait pas envie de se contorsionner pour aller la chercher. Elle était déjà par terre inutile d’en rajouter, se rendre ridicule même pour des questions d’efficacité, c’était au-delà de ce qu’elle se permettait devant un quelconque public.
Par contre, un genjutsu classique, elle pouvait aussi en utiliser. L’illusion perfora la barrière mentale de son adversaire, pour atteindre la zone réservée aux mauvais souvenirs. Ca n’allait pas être très long : quelques petits flash-backs bien sentis seulement. Mais il allait pouvoir revivre ses pires expériences tandis qu’elle reprenait l’initiative de l’assaut …

Il était temps de mettre le sceau à l’épreuve. Son omoplate la brûla, mais elle sentit la force couler dans ses veines. C’était une sensation assez bizarre. Comme le lui avait dit l’Anbu qui avait posé le sceau sur elle : c’était un sceau qui se nourrissait de l’énergie vitale de celui qui le porte, en échange de quoi il donne beaucoup de puissance. Satsu grimaça. Ce n’était pas trop son truc normalement, c’est pour quoi elle l’avait caché sous ses vêtements. Mais bon, il fallait avouer que la force qu’il donnait était grisante.

______________________

Action 1 : Enroule un parchemin explosif autour d’une aiguille
Action 2 : Lance l’aiguille munie du parchemin explosif sur le sol entre les cinq Seijun
Action 2-2 : Fait exploser le parchemin explosif
Action 3 : Nikimi sur le Seijun qui reste (-43 chakra, gagne l’initiative pour le prochain tour)
Action 3-2 : Active le sceau de la mort (+10 points de stats, -10 vie/tour)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra : 5% réduction des coûts en chakra
Sceau du singe : +2 Adr
Sceau porte-bonheur : +1 chance
Menuiserie : +1 Adr
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Sep - 15:49
Résumé du tour 1 :

Seijun
Action 1 : Ok, Byakugan activé. -19 chakra.
Action 2 : Ok, manoeuvre réussie, Satsu est à terre (1 PA pour se relever).
Action 3 : Ok, AD utilisée, -43 chakra.
Action 4 : Ok, 4 clones créés, -19 chakra.

Satsu
Action 1 : Ok, une aiguille MQ munie du parchemin explosif.
Action 2 : Ok, l'aiguille MQ est sur le sol aux pieds de Seijun et ses clones.
Action 2-2 : Ok, tous les Seijun prennent 10 dégâts, les clones explosent.
Action 3 : Ok, -43 chakra tu as l'initiative au tour 2.
Action 3-2 : Ok, sceau de la mort activé. -10 vie.


Citation :
Seijun :
Vie : 203/213
Chakra : 485/566
Energie : 223/223
Byakugan rang 3 actif (-10 chakra/tour)
1/2 AD utilisées

Satsu :
Vie : 150/160
Chakra : 497/540
à terre (1 PA pour se relever)
-1 parchemin explosif
1 aiguille MQ à terre près de Seijun
Sceau de la mort actif (-10 vie/tour)


Les deux adversaires sont à distance l'un de l'autre.

Initiative : Satsu - Seijun
Déclaration : Satsu - Seijun
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Sep - 10:44
Ce combat qui se déroulait en ce moment rappelait de nombreux souvenirs à Satsu. Le moment où, à l’académie, elle avait dû choisir sa future spécialisation, notamment. Tous ses professeurs avaient été d’accord sur un point : ce qui convenait le mieux à son caractère, c’était le ninjutsu et le taijutsu. Elle était directe, franche, et agressive dans son style de combat. Et même si les techniques de son clan étaient moins adaptées à ces styles, ils pensaient tous que le meilleur pour elle c’était l’une de ces spécialités. Mais Satsu avait rejeté leur opinion et s’était orientée vers le genjutsu. Pourquoi ? Parce que pour elle ils avaient tort. La meilleure spécialité pour combattre de façon agressive, c’était évidemment le genjutsu, tout simplement. Ca comportait une grande part de risques, oui. Mais une fois qu’elle avait pris quelques entre ses griffes, avec le genjutsu, elle ne pouvait tout simplement plus lui échapper. Si elle ne lâchait pas et maintenait la pression, elle avait tout simplement gagné. Et dans l’idéal, sans même que l’adversaire ne puisse réagir. Ils avaient beau tous dire que ce n’était pas la meilleure idée pour elle, Satsu n’était pas d’accord. Et aujourd’hui encore elle ne regrettait rien. Ce qu’elle voulait, c’était devenir forte et remporter des un contre un. Et en un contre un, tout ce qu’elle voyait, c’était que c’était le genjutsu était bien meilleur. Elle n’avait jamais compris pourquoi ils disaient tous que c’était une spécialisation de soutien, de combat en équipe. Bien sûr que non ! Le genjutsu c’était aussi pour ceux qui aimaient dicter leur loi et contrer frontalement tous leurs adversaires.

Et justement, Seijun avait tenté de l’avoir sur la finesse, elle l’avait atteint en attaquant de face. Si ça ce n’était pas une preuve que ce qu’elle disait était vrai qu’est-ce que c’était, hein ?

Satsu se releva d’un bond. Elle se sentait plus vive et plus rapide que jamais. Le pouvoir du sceau de la mort était assez incroyable. Elle ressentait le pouvoir brut qui coulait dans ses veines, et c’était très grisant. Bien plus qu’elle ne l’aurait cru. Bon, ok, c’était douloureux. Elle sentait sa peau qui la brûlait au niveau de l’omoplate. Et ce pouvoir se diffusait dans son corps plus comme une rivière de feu que comme un nectar doux et avenant. Mais c’était irrésistible. Elle avait toujours su qu’elle était attirée par ce qui brillait, et ce qui était sous le feu des projecteurs. Se pouvait-il qu’elle aime aussi tout ce qui avait trait à la puissance ? C’était ça, sa face cachée, son vice encore en sommeil ? Hé ce n’était pas si mal d’aimer le pouvoir après tout.
La jeune fille attrapa la flûte qui était dans son dos, et la porta à ses lèvres. Fini de tergiverser en se débattant pour prendre l’ascendant. Maintenant qu’elle l’avait, elle passait à l’offensive ! Elle utilisa sa plus terrible technique pour atteindre Seijun : une mélodie de notes aigues, qui tout aussi harmonieuse qu’elle soit, semblait faire mal rien que par la plage de notes qu’elle atteignait … Mais pour Seijun c’était plus que sembler. Il était en ce moment enfermé dans une pièce sombre, à subir de terribles attaques sonores. Une douleur incroyable vrillait son crâne tandis que des attaques sonores menaçaient de faire exploser son crâne.
Ce fut bref, mais pas de doute quant au fait que ce serait très douloureux pour lui. C’était la puissance offensive du genjutsu, et de l’art musical des Yasharas. Satsu, tout en jouant, observait attentivement la réaction de son adversaire.

Car le Hyuuga demeurait quand même menaçant : il était sans doute plus résistant que Hikari ne l’avait été et elle avait besoin de prendre quelques précautions dans cet affrontement direct. Mais le Byakugan était un gros problème. Comment contournait-on le Byakugan pour attaquer au juste ? Cet œil pouvait transpercer la plupart des défenses pour trouver quelqu’un. Ce n’était évidemment pas sur la défensive qu’elle pourrait le paralyser.

** C’est évident. Si je ne peux pas mettre son Byakugan hors-service … Alors j’ai juste à ne pas insister dessus. Je vais m’attaquer à autre chose. Par exemple … S’il ne peut pas faire de techniques ninjas, alors à quoi bon avoir un Byakugan ? Il y a des centaines de moyens de bloquer l’offensive d’un adversaire ! **

La mélodie aigue changea soudainement, pour devenir une mélodie plus douce, plus suave, presque rassurante. C’était une berceuse. Mais elle n’endormait pas les esprits ou le corps … Ce qu’elle endormait, c’était le sens du toucher de Seijun. Il était désormais les bras ballants, incapable de bouger ses mains, ses avant-bras. C’était un genjutsu des plus simplistes dans sa forme : il éteignait tout bêtement toute possibilité de se servir de ses bras. Mais pourtant, il était très difficile à exécuter et à apprendre. Il fallait s’introduire dans l’esprit de l’adversaire afin de couper la liaison entre les nerfs du bras et le cerveau qui réceptionnait leurs signaux. En clair, faire croire à son esprit que ses bras n’envoyaient plus rien, en masquant ces signaux. Et c’était de la micro-gestion dans l’esprit de son adversaire. Non, Satsu se souvenait parfaitement du mal qu’elle avait eu à apprendre cette mélodie. C’était presque une technique médicale tellement elle était pointue ! Elle avait dû étudier attentivement quelques planches d’anatomie pour être sûr de n’oublier aucun nerf à endormir.

Sa défense n’était pas absolue, elle le savait bien. Mais sans ses mains, Seijun ne pouvait plus effectuer de techniques ninjas. Au pire, il tenterait de lui mettre quelques coups de pied. Mais même dans l’éventualité où elle en prendrait quelques-uns, elle avait déjà prévu ça. C’était elle qui jouait agressif, mais pour le faire en toute tranquillité, il fallait savoir faire en sorte que si l’adversaire tentait de faire pareil, on ait de quoi le contrer.
Et grâce au pouvoir qui circulait dans ses veines, elle avait effectivement de quoi. Est-ce que cette confiance venait du sceau ? Non, toute personne qui avait connu Satsu avant pouvait témoigner : elle avait toujours été comme ça.
Pour elle c’était toujours une évidence : elle allait gagner. Quel genre de ninja va au front sans être assuré de sa victoire, de toute façon ?

______________________________

Action 1 : Se relève.
Action 2 : Air n°1 la folie totale rang 3 sur Seijun (-67 chakra, 58 dégâts) + Instrument Yashara (-15 chakra, 40% de sagesse supplémentaire pour cette attaque)
Actions 3 et 4 : Antipathie tactile sur Seijun (-114 chakra, Seijun ne peut plus rien faire avec ses mains pendant les 2 prochains tours).

Rappels :
Contrôle des flux de chakra : 5% réduction des coûts en chakra
Sceau du singe : +2 Adr
Sceau porte-bonheur : +1 chance
Menuiserie : +1 Adr, +3 dégâts instruments en bois, +3 contre les tests de rupture
Musicienne Yashara : genjutsus considérés comme instrumentaux
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Sep - 12:22
Il arrivait régulièrement que Seijun regrette le temps où on le qualifiait de petit génie. D’entre tous les Hyuugas, il avait été durant toute son enfance celui qui deviendrait le meilleur combattant du clan. Avant qu’il ne décide tout simplement de laisser tomber tout ça, pour fuir vers l’Empire et mener une vie plus terre à terre. Jusqu’à sa rencontre récente avec Heian, en fait, il avait tout simplement perdu foi en ses poings. En leur capacité à changer le cours des événements. Encore maintenant, il avait peine à croire qu’ils puissent changer durablement quoi que ce soit.
Mais quand il était opposé à certains adversaires plus forts que lui, il se disait parfois qu’il aurait quand même pu essayer d’aller jusqu’au bout de ses limites, et devenir plus fort. Pas pour changer les choses, mais juste pour le plaisir de gagner. Ou pour survivre afin d’avoir une opportunité de résoudre les problèmes autrement.
C’était le cas assez souvent ces derniers temps, en plus. Notamment avec ce qui s’était passé dans l’arène avec l’Aile du phénix. Il avait rejeté sa propre force, jusqu’à stagner complètement pendant des années. Se maintenir au niveau n’était plus suffisant, et il le réalisait un peu plus chaque jour qui passait : c’était progresser dont il avait besoin.
Contre Shura, avec Sham, il s’était déjà senti dépassé. Mais là c’était presque normal si on pouvait le dire comme ça. Même s’il avait progressé depuis son enfance, ce n’était pas sûr que ça aurait vraiment changé grand-chose contre un tel adversaire.
Par contre, cette fois, c’était différent. Satsu, elle, était une Chuunin nouvellement promue, tout comme lui. Elle était plus jeune, aussi. Il n’avait pas de bonne excuse pour se défiler de ses responsabilités et de ses erreurs de parcours.

Et pourtant, il se faisait littéralement humilier pour le moment. La jeune fille avait débarqué à dos de licorne. Ni plus ni moins. Cape blanche, licorne, chapeau à plumet, la totale. Elle avait fait tout un cinéma pour soigner son image de marque. Seijun, devant toute cette comédie, avait tout simplement conclut qu’elle n’était là que pour faire le spectacle, il s’était même moqué d’elle intérieurement.
Mais la jolie jeune fille, toute mignonne avec sa licorne et sa peluche, ce sourire ravissant, et son rôle d’actrice … cachait en réalité une véritable kunoichi. Elle était bien plus déterminée à la victoire qu’il ne l’était lui-même. Et elle le lui avait fait durement comprendre. Il avait été suffisant, et un peu laxiste. Elle avait balayé sa maigre défense, et prit immédiatement l’avantage dans ce combat qui se présentait déjà comme étant à sens unique. Elle avait tout donné, et lui n’avait encore rien fait. Si bien qu’il risquait de mordre la poussière avant d’avoir rien pu faire, justement. Et pourtant, il le savait ! Il s’était renseigné, et tout. Il savait pertinemment qu’elle était agressive, et qu’elle ne laissait pas l’occasion à ses adversaires de se débattre quand elle les attrapait.
Il avait passé des années à perfectionner ses aptitudes d’enquêteur plutôt que de ninja. Et alors qu’elles pouvaient devenir utiles pour mener un combat, justement, il avait choisi de les ignorer et de tomber dans un piège tout bête : il l’avait sous-estimée. Même avec toute la volonté de ne pas le faire et de donner le meilleur de lui-même, il n’avait pas pu s’en empêcher devant l’arrivée remarquée de la jeune fille.

Il avait déjà subi d’importants dégâts, perdu le fil du combat, mais il avait peut-être enfin une opportunité de réagir. Enfin, c’est ce qu’il croyait : au moment où il voulut se servir de ses mains pour exécuter une technique … Il réalisa qu’elles ne répondaient plus. Non contente de le dominer complètement, elle le privait en plus de tout moyen de riposter. Là, ça commençait doucement à devenir un peu effrayant en fait.

** Calmes-toi Seijun. Tu oublies encore le plus important dans un affrontement : le sang-froid. Si tu gardes la tête sur les épaules et observe calmement la situation, tu vas trouver une solution. **

Il y avait une bonne chose dans le déroulement des événements : Seijun avait très peu d’options. Donc il ne pouvait pas tergiverser entre toutes les techniques et les possibilités qui s’offraient à lui pour reprendre un peu de poil de la bête, puisqu’il en était momentanément privé. Ce qu’il lui restait, c’était un corps sans bras, une arène composée de plat et d’eau … Mais aussi une autre chose qu’il avait préparée pour un autre usage : un pièce collant posé au tout début du combat. Normalement c’était pour empêcher Satsu de fuir, mais bon elle avait décidé de ne même pas faire semblant de le faire. Cela ne signifiait pas pour autant que c’était devenu totalement inutile. Il y avait toujours un piège collant dans cette arène. Ca ne l’arrêterait pas, mais ça pouvait au moins la freiner le temps qu’il prépare une contre-attaque.
C’était bon, il avait un plan. C’était très serré, et ce n’était pas sûr que ça fonctionne totalement. Mais il n’était pas encore complètement perdu. Son erreur allait être compliquée à rattraper, mais ce n’était pas totalement impossible.
Seijun souffla un grand coup pour se donner de l’élan. Une bouffée d’orgueil venait de le prendre. Il n’allait quand même pas se laisser mettre hors-jeu aussi facilement. Ce serait déshonorer son clan et Heian-senseï qui avait décidé de croire en lui. Bon, ce n’était pas pour ses qualités guerrières mais quand même. Qui voudrait d’un incapable à ses côtés quand il est chef de clan ?

Seijun bondit vers la jeune fille, et utilisa l’élan pour la percuter de l’épaule. Le but n’était évidemment pas de l’attaquer. Il aurait pu, mais s’il essayait de la frapper il ne ferait que lui infliger quelques dommages et elle le finirait au prochain coup qu’elle placerait. Non, il cherchait juste à la bousculer. Mais pas n’importe où : directement dans le piège collant qu’il avait installé. Puis il choisit tout simplement la seule solution qu’il lui restait : il se défit du corps à corps et plongea sous l’eau qui entourait l’arène. C’était affligeant, d’être un combattant rapproché et de fuir le contact. Mais il n’avait pas le choix. Sans ses mains, il allait être débordé. Il avait besoin de gagner du temps pour l’instant. Et d’en faire perdre à Satsu. Et avec toutes ces manœuvres, il avait bon espoir d’avoir plutôt assuré le coup de ce côté-là.
Il ne la sous-estimait plus du tout. Désormais, il allait se comporter comme s’il était le challenger, et pas comme s’ils étaient deux combattants de force égale. Il avait bien compris qu’il n’était pas à la hauteur question motivation ou envie de vaincre. S’il ne pouvait pas trouver en lui la volonté d’écraser son adversaire que possédait Satsu … Alors il combattrait comme il savait le faire : par la technique et la finesse. Jusqu’à ce qu’il trouve la force, quelque part en lui, de placer une véritable contre-attaque et d’en finir pour de vrai.

Il possédait des attaques qui pouvaient retourner ce combat en un instant. Il fallait s’armer de patience, et attendre qu’une opportunité se présente.

_____________________________

Action 1 : Va au corps à corps avec Satsu
Action 2 : Bouscule Satsu de l’épaule pour utiliser Repositionnement, afin de la pousser dans le piège que j’ai posé au tour 1 en AD (Satsu est donc immobilisée par la colle et doit utiliser une action pour s’en défaire).
Action 3 : S’éloigne pour aller au bord de l’eau.
Action 4 : Plonge dans l’eau pour se cacher (comme Satsu est immobilisée, j’utilise le bord de l’eau pour me masquer à sa ligne de vue).

Rappels :
Contrôle des flux de chakra -5% coûts en chakra
Insaisissable tel le vent +5 défense/esquive/parade
Apprenti en manoeuvres
L’art du Juinjutsu +2 Adr
Détective privé +1 Sag
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 12:38
Résumé du tour 2 :


Satsu
Action 1 : Ok, Satsu n'est plus à terre.
Action 2 : Ok, Satsu perd 82 chakra, Seijun prend 76 dégâts.
Action 3 : Ok
Action 4 : Ok, Satsu perd 114 chakra et Seijun ne peut plus utiliser ses mains pendant les deux prochains tours.

Seijun
Action 1 : Ok
Action 2 : Ok, je compte -10 pour le test de manoeuvre en adresse comme tu n'as plus tes mains. Le test reste positif, et tu envoies Satsu dans ton piège. Elle doit utiliser 1 PA pour se dégager de la colle.
Action 3 : Ok
Action 4 : Ok aussi, pour moi c'est logique. Satsu, tant que tu ne t'es pas dégagée du piège collant tu ne pourras pas t'approcher afin d'avoir une ligne de vue sur Seijun. Tu peux l'avoir depuis n'importe quel rebord de l'eau, donc pas obligée de te mettre au corps à corps, tu as juste besoin d'un PA pour te mettre au bord de l'eau.


Citation :
Seijun :
Vie : 137/213
Chakra : 475/566
Energie : 223/223
Byakugan rang 3 actif (-10 chakra/tour)
1/2 AD utilisées
Affecté par antipathie tactile : 1/2 tours
Sous l'eau : à ta prochaine action 4, tu y seras depuis 1 tour

Satsu :
Vie : 140/160
Chakra : 301/540
-1 parchemin explosif
1 aiguille MQ à terre près de Seijun
Sceau de la mort actif (-10 vie/tour)
Prise dans un piège collant (1 PA pour se dégager)


Les deux adversaires sont à distance l'un de l'autre. Satsu est sur la partie plate, et Seijun dans l'eau.

Initiative : Seijun - Satsu
Déclaration : Seijun - Satsu
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Sep - 18:01
Seijun s’était complètement fourvoyé sur le compte de Satsu. En pensant qu’il perdait simplement pour l’avoir sous-estimée, il la sous-estimait, justement. Non, il avait bel et bien donné le meilleur de lui-même dans ce début d’affrontement. Si elle l’avait surpris et qu’elle avait pris l’avantage, ce n’était pas par sa faute. C’était simplement parce qu’elle était talentueuse. Et s’il n’arrêtait pas de me dire que ça se passerait bien simplement en donnant le maximum, iln’arrêterait pas de la considérer comme inférieure. Alors qu’en réalité, ils étaient tous les deux des Chuunins. Et que vu la tournure des événements, elle l’avait jeté violemment dans la position d’outsider. Donc finalement, c’était elle qui était supérieure à l’heure actuelle.

Cela dit, même en comprenant la réelle tournure des événements, rien ne changeait. La situation restait très compliquée. Satsu venait de toucher Seijun à l’aide d’un puissant genjutsu, qui avait fait pas mal de dommages. Et ils venaient de réaliser tous les deux la même chose : si elle avait poussé l’assaut plutôt que de l’empêcher d’utiliser ses mains, elle aurait déjà gagné. Il avait été à sa merci, et n’avait été sauvé que par le manque d’informations de la jeune fille sur lui. Elle avait été obligée de faire preuve de retenue seulement parce qu’elle ne disposait pas de toutes ses compétences au rang de connaissances.
Bon, ça restait dans la logique d’un combat. Mieux valait se dire que tout cela n’était que très normal, et qu’il ne méritait pas pour autant de perdre pour avoir laissé une ouverture vers la victoire. Si elle avait utilisé cette ouverture gagnante, ça aurait signifié qu’elle était complètement cinglée, et non plus seulement agressive. Cela ne faisait que rajouter de la valeur à son opposante, de constater qu’elle avait quand même une certaine méthode au milieu de son style très rentre-dedans.

Heureusement, quelque part, le nombre de techniques d’illusions que pouvaient utiliser un pro-genjutsu à chaque minute était limité. Elle devait consciencieusement les choisir, et n’avait donc pas pu réitérer son Nikimi. Si cette technique redoutable avait touché Seijun, il aurait pu ne pas s’en remettre maintenant qu’elle avait une meilleure idée de la puissance de ses propres attaques. Mais avec le rapport de vitesse revenu à la normale et sa position subaquatique, Seijun retournait à une position plus confortable. Pas idéale, et il était sous pression quand même, bien sûr. Mais au moins il allait pouvoir consolider sa défense. L’important, c’était de tenir le coup. Il avait une très bonne idée des différents dangers que pouvait réserver Satsu maintenant. Ce serait un peu plus difficile de le surprendre. D’un autre côté, il ne pouvait pas utiliser convenablement ses mains. Donc la seule chose qu’il pouvait faire, c’était d’utiliser ses pieds … Et sa bouche ! Les dents étaient à peu près le seul outil qu’il lui restait pour manipuler des objets. C’était un peu triste.
Mais en tous cas, aucune technique n’était réalisable dans cette situation.

** Maintenant que j’y pense, son genjutsu est plus puissant que l’antipathie tactile dont j’ai lu les effets. Il dure plus longtemps. Son niveau en genjutsu est vraiment bon. Et en plus elle peut utiliser tous ses genjutsus sous la forme de mélodies grâce aux techniques de son clan. C’est surprenant que les Yasharas n’aient jamais pensés à devenir un  clan ninja. Avec de telles compétences, ils auraient pu devenir rapidement un clan majeur. Surtout qu’ils ont une bonne situation, et qu’ils sont très appréciés pour leurs performances. **

D’accord, ce n’était peut-être pas le moment de penser géopolitique des clans, et tout ça. Mais il ne pouvait pas s’en empêcher : tandis qu’il barbotait sous l’eau en attendant que la technique ne se termine, il n’avait pas grand-chose d’autre à faire.
Satsu arriverait-elle à passer outre ses petits traquenards et à l’atteindre, ou alors parviendrait-il à éviter son prochain assaut, et à contre-attaquer ? Il sentait déjà quelques picotements dans ses mains. Les sensations revenaient progressivement. Une affaire de secondes avant qu’il ne puisse sortir de là-dessous et entamer la riposte.
Il avait longtemps négligé les pouvoirs du Byakugan parce qu’il n’avait plus combattu depuis un moment. Mais Seijun représentait son clan désormais. Il fallait qu’il montre à tout le monde quels incroyables capacités recelait le Dôjutsu du clan Hyuuga, et que sa force et celle de son clan étaient sur le point de renaitre de leurs cendres afin de briller de nouveau au premier plan. Le temps où les Hyuugas se cachaient peureusement était bientôt révolu.

___________________________

Action 1 : ADI
Action 2 : ADI
Action 3 : ADI
Action 4 : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra -5% coûts en chakra
Insaisissable tel le vent +5 défense/esquive/parade
Apprenti en manoeuvres
L’art du Juinjutsu +2 Adr
Détective privé +1 Sag
Byakugan rang 3 actif : -10 chakra/tour
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Sep - 16:48
Satsu était satisfaite. Pas uniquement parce qu’elle menait le combat, même si c’était déjà une source de plaisir en soi de se sentir forte. Mais plutôt parce que contrairement à son dernier combat en un contre un, cette fois, son adversaire lui résistait. Et même très bien. Il avait été surpris par son premier assaut psychique, et n’avait pas encore essayé de frapper une seule fois … mais à côté de ça, il avait de la suite dans les idées et savait utiliser sa tête. Pour quelqu’un qui venait d’un clan plutôt orienté sur le corps à corps, et était taillé comme un pro-taijutsu, ce n’était pas si courant qu’on pourrait le penser. Il avait réussi à trouver une échappatoire dans un plan que la jeune fille pensait infaillible pour lui donner la victoire. Il avait exploité un piège qu’il avait posé un peu plus tôt, sans doute à d’autres fins …
En le voyant lui foncer dessus, Satsu s’était attendu à se manger quelques coups de pied avant de pouvoir bondir vers la victoire. Mais même pas. Il l’avait juste bousculée pour se préparer une défense efficace et gagner du temps afin de laisser passer l’orage. Et l’antipathie tactile, accessoirement, qui l’empêchait de déployer sa force. Et du coup, il s’en sortait pour cette fois. Satsu était agressive et directe, mais elle n’était pas stupide ou imprudente. Elle savait pertinemment que son adversaire pouvait la mettre hors course en seulement quelques coups, qu’encaisse n’était pas sa spécialité. Si elle s’approchait du bord et ratait son coup, elle allait s’exposer et s’en prendre plein la tronche. Non, c’était un adepte du corps à corps. Il finirait par sortir. Et en attendant, elle avait tout loisir d’assurer sa victoire en préparant une défense efficace.

En plus, si elle ne pouvait pas le voir, l’inverse n’était pas forcément vrai. Satsu l’illustra d’un geste magnifique et sportif à souhait, elle dirigea un doigt d’honneur équivoque dans la direction où elle supposait que Seijun était planqué. Un petit peu de provocation. Ca marcherait avec lui, ou pas ?

« Eh bien, Seijun-kun ? Je ne pensais pas qu’un jeune homme robuste comme toi prendrait la fuite face à une frêle jeune fille comme moi. Je te fais peur ? Tu n'es pas très galant ... »

Tout en parlant, elle réalisa technique d’invocation pour appeler le premier grand frère de Kou : Pô. Un petit totoro qui ressemblait à un ourson, à ceci près qu’il avait la fourrure bleue. Contrairement à son frère, Pô avait des pattes, et il était un peu plus grand. Lui il ne rentrerait pas dans les poches de la jeune fille ! Bon par contre, Pô était un totoro. Donc il ne parlait jamais. Ou presque. En voyant Satsu, il la salua de la patte tout en arborant un grand sourire.

« Salut Pô. Dis j’ai besoin de ton aide pour ce combat, tu veux bien m’aider ? »

Le totoro, sans cesser de sourire, approuva vivement de la tête, puis il inspira beaucoup d’air, avant de le relâcher tout en dansant. Une technique assez étrange, qui n’avait en apparence rien changé mais … Les couleurs du terrain étaient comme vivifiées. La terre était brunie, bien moins terne. L’eau avait un bleu anormal. Même le vent semblait … blanc ? Et non plus translucide. Tout le terrain était embelli, coloré, joyeux. Et puis … Il y avait des envolées de papillons. Il y avait une sorte de bonne humeur ambiante … Un terrain féérique. Satsu sourit discrètement, c’était la technique secrète de Pô : le vent féérique. Elle était impatiente de voir comment Seijun allait réussir à gérer ça.

Bon c’était pas le tout, mais cette colle était agaçante. D’un mouvement impulsif, Satu s’en décrocha les sandales. Fichu piège. Sans lui elle aurait déjà gagné. Si elle avait forcé son attaque et prit un risque inconsidéré aussi elle aurait gagné. Enfin, seul un fou l’aurait fait. Mais la prochaine fois qu’elle réussirait à placer une offensive, cette fois, elle gagnerait. Maintenant qu’elle connaissait mieux les facultés de Seijun contre les genjutsus, elle savait combien d’attaques étaient nécessaires pour franchir la ligne d’arrivée en tête.
En attendant … Elle n’avait plus le bénéfice du Nikimi donc avait besoin d’une défense efficace. Quelques clones comme avait utilisé Seijun c’était un peu inutile. Le mieux c’était probablement d’utiliser une défense numérique contre un pro-taijutsu, évidemment. Mais un peu différent de celle qu’avait utilisé le jeune homme. Un genjutsu. Elle composa quelques signes de main, et des copies d’elle apparurent tout autour. Dix copies. Onze Satsu. Et pas des clones, pas vraiment. Donc le Byakugan ne pourrait pas lire au travers de sa technique. Enfin, c’était ce qu’elle pensait en tous cas. C’était un peu son seul moyen de se cacher …
Pendant ce temps, Pô faisait des cabrioles et des acrobaties, presque comme s’il volait, il tournait dans les airs au ralenti … Son attitude était très déstabilisante. Est-ce que ça suffirait à faire perdre ses moyens à l’impassible Hyuuga ?

___________________________

Action 1 : Invocation rang 1 (Pô) (-67 chakra)
Action 2 : Fais un doigt d’honneur à Seijun qui doit sûrement l’épier avec son Byakugan (Action gardée en réserve pour le prochain tour)
Action 3 : Se dégage de la colle
Action 4 : Kasumi Juusha (-29 chakra, il y a 11 Satsu, dont 10 clones, sur le terrain)

Actions de Pô :

Action 1 : Est invoqué
Action 2 : Totoro Fairy Wind (modification du terrain qui devient féérique en plus de ses autres types : +5 dégâts et +3 de défense pour les totoros)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra : 5% réduction des coûts en chakra
Sceau du singe : +2 Adr
Sceau porte-bonheur : +1 chance
Menuiserie : +1 Adr, +3 dégâts instruments en bois, +3 contre les tests de rupture
Musicienne Yashara : genjutsus considérés comme instrumentaux
Sceau de la mort actif : -10 vie, +10 stats
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 14:19
Résumé du tour 3 :


Seijun
Actions 1 à 4 : Toutes les action sont Ok.

Satsu
Action 1 : Ok, -67 chakra, Pô rejoint le combat.
Action 2 : Ok, 1 AR gardée pour le tour suivant.
Action 3 : Ok, Satsu n'est plus immobilisée par la colle.
Action 4 : Ok, -29 chakra, il y a désormais Satsu1 à Satsu11 sur le terrain. Les clones sont des illusions et non pas des clones classiques, attention ! Comme Satsu ne précise pas, je considère qu'elle est mélangée avec ses clones et non cachée derrière eux.


Action 2 : Ok, -50 chakra, le terrain devient féérique en plus de ses autres types. Attention à ne pas oublier le coût en chakra dans le résumé de ton action !


Citation :
Seijun :
Vie : 137/213
Chakra : 465/566
Energie : 223/223
Byakugan rang 3 actif (-10 chakra/tour)
1/2 AD utilisées
Sous l'eau : à ta prochaine action 4, tu y seras depuis 2 tours

Satsu :
Vie : 130/160
Chakra : 205/540
1/2 AR utilisées, 1 à utiliser au tour 4
-1 parchemin explosif
1 aiguille MQ à terre près de Seijun
Sceau de la mort actif (-10 vie/tour)
Kasumi Juusha actif (-10 chakra/tour, +2 clones/tour, actuellement : 10 clones)

Pô :
Vie : 188/188
Chakra : 153/203
Fairy Wind actif


Les deux adversaires sont à distance l'un de l'autre. Satsu est sur la partie plate, et Seijun dans l'eau. Pô est au corps à corps avec Satsu et ses clones.

Initiative : Seijun - Satsu - Pô
Déclaration : Satsu - Seijun
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Sep - 17:01
Le combat était devenu beaucoup plus dur maintenant que Seijun avait trouvé le moyen de résister à son premier assaut et à s’échapper des griffes de ses genjutsus en série. En fait, c’était la première fois que Satsu était confrontée à cette situation : celle où son adversaire pouvait se reprendre, et préparer une riposte. Elle n’était pas très douée pour manœuvrer sur la défensive en attendant de trouver une nouvelle ouverture. Son style, c’était d’agresser d’entrée de jeu pendant que l’ennemi n’est pas encore totalement sur ses gardes, de l’attraper dans ses illusions, et de ne pas le laisser en sortir avant qu’elle l’ait massacré.
Est-ce qu’elle était vexée ? On aurait pu s’y attendre. Mais étrangement, c’était une immense satisfaction de trouver quelqu’un qui lui résister et qui, pourtant, avait le même grade, sensiblement le même âge, qu’elle. Il était comme elle pour leurs supérieurs : un nouveau Chuunin, d’un niveau correct mais possédant plus de potentiel que de force pour le moment.
Bon, par contre, il avait une sale tête et ressemblait plus à un loubard qu’à un shinobi, mais bon elle n’était pas venu à un speed dating de toute façon. Elle était venu pour un duel, et elle l’avait.

Satsu était une teigneuse. Mais elle n'était pas aveuglée par son envie de baston : sa spécialité ne lui permettait pas. Elle avait besoin de recharger ses batteries et de récupérer du chakra. Puisque Seijun avait choisi de disparaître pour le moment, elle comptait bien en profiter pour reprendre un peu de forces, parce qu'elle avait un peu trop flambé ses réserves dans la première partie de l'affrontement ...

_______________________

Action 1 : Prend une pilule de l’armée partielle (récupère 100 chakra)
Action 2 : Prend une pilule de secours (récupère 50 chakra)
Action 3 : AD
Action 4 : AD
Action 5 : Se mélange de nouveau aux clones de son Kasumi Juusha

Rappels :
Contrôle des flux de chakra : 5% réduction des coûts en chakra
Sceau du singe : +2 Adr
Sceau porte-bonheur : +1 chance
Menuiserie : +1 Adr, +3 dégâts instruments en bois, +3 contre les tests de rupture
Musicienne Yashara : genjutsus considérés comme instrumentaux
Sceau de la mort actif : -10 vie, +10 stats
Kasumi Juusha actif : -10 chakra, +2 clones/tour, actuellement : 12 clones donc 13 Satsu
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Sep - 17:39
Seijun remua faiblement les doigts. Puis plus franchement. En forçant un peu, il réussit même à les serrer contre sa paume. Ses poignets le brûlèrent brièvement, avant de bouger eux aussi, à nouveau. Il les fit tourner lentement. Tout était revenu à la normale. La sensation qu’on venait de lui rattacher ses mains était très désagréable. Comme le chatouillement qui les engourdissait encore. Mais même s’il y avait encore comme une distance entre elles et lui, elles réagissaient normalement au moins. Ce n’était pas une technique violente, mais il fallait bien reconnaitre que cette illusion marquait profondément le corps autant que la psyché. C’était redoutable. Mais, fort heureusement, c’était aussi de courte durée.

Les yeux immaculés du jeune Hyuuga n’avaient pas quitté son adversaire du regard. Il avait été très surpris de la voir renoncer à poursuivre son offensive, alors qu’il cherchait justement à ce qu’elle le fasse pour affaiblir sa défense et riposter en conséquence. Plus les secondes s’écoulaient, plus ils échangeaient des passes d’armes, et plus le respect pour son adversaire grandissait. Il s’était attendu au pire en la voyant arriver de façon théâtrale. A affronter une gamine pourrie gâtée, sans réel esprit combattif. Elle y avait répondu positivement en montrant sa volonté d’écraser. Mais il comprenait vraiment à quel point il s’était trompé, et à quel point toute cette comédie pouvait induire en erreur. C’était une combattante. Tenace. Féroce. Et plus expérimentée et prudente qu’elle ne voulait bien le faire croire.

Le geste équivoque. La provocation. L’insolence. Elle cherchait à le faire sortir de sa cachette en agissant de cette manière ? C’était ça, ou bien c’était simplement une composante de ce spectacle qu’elle semblait prendre plaisir à utiliser comme une armure. Non, pas comme une armure, pas exactement. Plutôt comme une illusion. Elle affirmait ne pas vouloir être sous-estimée pour tout ça, mais en réalité, elle l’utilisait justement pour être sous-estimée et prendre l’ascendant. Et Seijun avait bien failli se faire avoir. Même son attitude était faite pour l’emporter sans s’y reprendre à deux fois. Il avait eu de la chance d’en réchapper : à quelques détails près, il n’aurait rien pu faire du tout. S’il n’avait pas posé ce piège par hasard, ce serait sans doute déjà terminé. Si elle avait été plus téméraire, aussi. Quelque part, ce qui avait fait que Satsu s’était placé à un rang aussi haut dans l’estime de l’Hyuuga était aussi ce qui l’avait empêché de conclure ce combat en quelques secondes. Une qualité, qui se transformait en défaut uniquement par la force des circonstances. Mais Seijun ne le voyait pas de cette manière : si elle avait eu quelqu’un pour rassembler des informations sur son adversaire, elle aurait poussé l’attaque et déjà gagné. Le jeune Chuunin réalisait qu’ils pourraient former un bon duo en réalité.

Enfin, tout ça ne signifiait pas pour autant qu’elle n’aurait pas encore l’occasion de le terrasser, il fallait qu’il reste lui-même tout simplement. Son obsession pour le sang-froid était importante, et il devait persévérer dans cette voie qui lui avait déjà permis d’échapper à une défaite rapide. Notamment, parce que même si la défense de Satsu semblait excellente, elle n’était en aucun cas parfaite. C’était une bonne idée évidemment : pas moyen que le Byakugan passe au-travers d’une illusion aussi bien réalisée. Et ces clones étaient un peu étranges, il n’arrivait pas à les différencier de la vraie. D’un point de vue stratégique, c’était vraiment bien pensé. Mais la faille du Kasumi Juusha, c’était de parvenir à toucher la vraie Satsu. Et pour le faire, il y avait une solution assez simple, qu’elle lui avait elle-même montrée.

Seijun se hissa hors de l’eau d’un seul mouvement, s’extirpant par la même occasion du fumigène qu’il avait lancé à la surface. Sa défense à lui qui aurait stoppé Satsu si elle avait continué à attaquer … Et qui était désormais complètement inutile. Arrivé sur le bord, il frappa l’une des copies avec son bâton, dont l’allonge était décidément un atout non négligeable … Au moment où le bois heurta le clone, il explosa … Et une seconde explosion retentit, emportant tous les autres clones avec elle. C’était la stratégie utilisée par Satsu au tout début de l’affrontement : un parchemin explosif. Il se l’était appropriée sans complexe. Après tout, apprendre était le but de cet affrontement, tout autant que se mettre à l’épreuve, si ce n’était d’avantage. Alors assimiler et réutiliser une stratégie employée par son opposant semblait totalement logique pour le jeune Hyuuga. Les clones du Kasumi Juusha disparus, plus rien ne protégeait Satsu. C’était l’opportunité qu’il guettait depuis qu’il était entré dans l’eau !

Un pas d’élan, puis un bond, en rembobinant le Dragon Pole d’un même mouvement. Corps à corps. Sa distance de prédilection, enfin. Il avait été mené par le bout du nez depuis le début du combat, et avait bien galéré pour atteindre cette distance fétiche. Seijun allait enfin pouvoir reprendre le dessus et montrer ce qu’il savait faire.

« Je n’étais pas en train de fuir Satsu-san. »

Le Byakugan transperça la peau de la jeune fille. Et deux coups partirent. Index et majeurs rassemblés, formant une pointe qui frappa Satsu à deux reprises. Près du creux entre l’épaule et l’aisselle gauche, puis la droite. Sans la posture adaptée, Seijun n’était pas capable de fermer les tenketsus, mais il pouvait quand même les endommager. Le Juuken n’était pas son style de prédilection, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne pouvait pas l’utiliser. Surtout que contre elle, le Shiken ne servait absolument à rien. Ou tout du moins pas autant que son cousin. Il savait pertinemment que ces attaques ne seraient pas fatales. Mais elle semblait avoir du mal à conserver son chakra et le flambait à toute volée. Il allait simplement lui donner un coup de main, en espérant pouvoir la rendre rapidement presque inoffensive. Elle pouvait le terrasser avec des genjutsus, elle l’avait démontré.
Comment elle s’en sortirait uniquement avec des aiguilles et des parchemins explosifs ?

Il restait un second problème assez troublant, en revanche, et qu’il fallait garder en ligne de mire. Elle avait utilisé une technique d’invocation. Cette créature ne semblait pas particulièrement redoutable, mais Seijun venait d’avoir la preuve qu’être petit et mignon n’empêche pas de cacher un potentiel effrayant. Il n’allait pas commettre à deux reprises la même erreur.

__________________

Action 1 : Sort de l’eau.
Action 2 : Accroche un parchemin explosif à l’extrémité de son Dragon Pole
Action 3 : Frappe S8 avec le Dragon Pole + fait exploser le parchemin explosif au moment du contact
Action 4 : Va au corps à corps avec la Satsu qui n’a pas explosée
Action de réserve 1 : Frappe Satsu à mains nues (malus Juuken, donc -30 chakra si l’attaque touche)
Action de réserve 2 : Frappe Satsu à mains nues (malus Juuken, donc -30 chakra si l’attaque touche)

Rappels :
Contrôle des flux de chakra -5% coûts en chakra
Insaisissable tel le vent +5 défense/esquive/parade
Apprenti en manoeuvres
L’art du Juinjutsu +2 Adr
Détective privé +1 Sag
Byakugan rang 3 actif : -10 chakra/tour
Maitrise du Wing Shun : +6 dégâts mains nues/Dragon Pole
Maitrise du Taijutsu : +10 dégâts mains nues
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Sep - 19:37
Résumé du tour 4 :


Seijun
Action 1 : Ok, Seijun est hors de l'eau.
Action 2 : Ok, parchemin explosif attaché au Dragon Pole.
Action 3 : Ok, S8 étant une illusion il ne peut pas esquiver et explose. Le parchemin explosif fait exploser tous les clones. Satsu perd 10 points de vie et le Kasumi Juusha est donc annulé. Pô perd 10 points de vie.
Action 4 : Ok, tu es au corps à corps.
Action 5 : Ok, Satsu perd 30 points de vie et 30 chakra.
Action 6 : Ok, Satsu perd 30 points de vie et 30 chakra.

Satsu
Action 1 : Ok, -1 pilule de l'armée partielle, +100 chakra.
Action 2 : Ok, -1 pilule de l'armée de secours, +50 chakra.
Action 3 : Ok, AD acceptée, tu lâches discrètement un fumigène à tes pieds.
Action 4 : Ok, AD acceptée, je ne la révèle pas car Seijun n'a aucun moyen de voir ce qui s'est passé.
Action 5 : Refusée, tu n'as plus de clones pour te cacher parmi eux.


Actions 1 et 2 : Pô attend et observe.


Citation :
Seijun :
Vie : 137/213
Chakra : 455/566
Energie : 223/223
Byakugan rang 3 actif (-10 chakra/tour)
1/2 AD utilisées
-1 parchemin explosif
-1 fumigène

Satsu :
Vie : 50/160
Chakra : 285/540
1/2 AR utilisées
2/2 AD utilisées
-1 parchemin explosif
-1 pilule de l'armée partielle
-1 pilule de l'armée de secours
-1 fumigène
1 aiguille MQ à terre près de Seijun
Sceau de la mort actif (-10 vie/tour)

Pô :
Vie : 178/188
Chakra : 153/203
Fairy Wind actif


Satsu, Seijun et Pô sont au corps à corps au centre de l'arène, tout le monde est dans le nuage de fumée, nuage qui sera encore présent pour 3 tours.

Il y a un nuage de fumée à la surface de l'eau, sur quelques mètres, qui est lui encore présent pour 2 tours.

Initiative : Seijun - Satsu - Pô
Déclaration : Seijun - Satsu

Spoiler:
 
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 0:41
Les deux attaques avaient fait bien plus mal à Satsu que ne l’avait imaginé Seijun. Il avait sous-estimé leur différence physique. Chaque impact, même effectué avec le style Juuken qui privilégiait de beaucoup la technique et la précision, avait presque perforé la peau de la jeune fille. Les hématomes n’étaient pas juste des tâches rouges à l’endroit où il l’avait percutée : c’était carrément violacé. C’était peut-être parce que la peau très claire de son adversaire faisait ressortir les marques, mais le jeune Hyuuga en était presque effrayé de constater les dégâts qu’il pouvait lui causer avec de simples attaques.

C’était à la fois un problème et une bonne chose. Un problème parce qu’il ne pourrait pas tester ses meilleures techniques offensives durant cet affrontement. Même si l’arbitre pouvait intervenir en cas de problème, c’était de l’inconscience de prendre le moindre risque, même s’il était plus que faible. S’il avait une chance sur un million de la tuer en plein entrainement, il ne tenterait pas le mauvais sort. Et puis, et c’était là l’aspect positif, il n’en avait tout simplement pas besoin. S’il arrivait à placer deux nouveaux coups simples au bon endroit, elle n’encaisserait pas le choc. Ca lui prendrait moins de temps que la préparation d’une technique élaborée et puissante. Et ce serait du chakra d’économisé pour l’utilisation d’autres techniques : il n’avait tout simplement pas besoin d’employer la moindre ressource pour l’offensive. Ni chakra, ni énergie. Donc le Byakugan sous sa forme avancé serait activé plus longtemps, et il pourrait réaliser d’avantage de techniques défensives ou de soutien. Un luxe que Satsu n’allait d’ailleurs pas pouvoir se permettre.
Donc un problème pour son entrainement ; mais clairement un avantage stratégique. Et Seijun avait bien compris que contre Satsu, c’était hors de question de la jouer cool comme s’il s’était s’agit d’un simple exercice, sinon elle allait le broyer sans pitié.

La seule réaction de Satsu à ses attaques, ce fut de lâcher un fumigène sur le sol pour lui brouiller la vue. Etait-elle en train de paniquer à tout hasard ? Elle avait l’air si sûre d’elle depuis le début du combat que c’était un peu surprenant, mais depuis que les débats s’étaient équilibrés, elle semblait avoir du mal à effectuer des actions aussi tranchantes qu’au tout début de l’affrontement.

** Vu son profil et ce que je peux présumer de sa personnalité, ce n’est pas incohérent. Elle a peu d’expérience, et tous les combats qu’elle a mené, elle les a dominé du début à la fin ou presque. C’est possible qu’elle n’ait jamais eu à gérer une situation dans laquelle elle se trouve sur la défensive. Ce fumigène est une preuve de tout ça. Elle vient de bloquer sa propre vision et celle de son invocation, en voulant maladroitement bloquer la mienne. Mais elle a peut-être commis une négligence assez grossière. **

Seijun chargea ses yeux en chakra afin de renforcer les capacités de détection du Byakugan. Ce qu’il cherchait ? C’était très simple. Il ne pouvait effectivement pas distinguer la silhouette de son opposante, ou même quoi que ce soit d’autre en fait. Cependant, le Byakugan permettait, au-delà de ce voile sombre, de voir clairement quelque chose : le chakra à l’intérieur du corps de l’opposant. Chaque tenketsu, chaque méridien, était une petite luciole transportant une flamme bleue. Et cet ensemble enflammé était un véritable brasier, lumineux et puissant, qu’il lui était impossible de manquer. Même sans la voir, il était sûr de ne pas se tromper sur son identité. C’était Satsu. Pas un clone, pas une illusion. La vraie.
Un coup partit aussitôt, bientôt suivi d’un deuxième. Le Hyuuga ne voyait tout simplement pas comment elle pourrait s’en sortir cette fois. Sa deuxième erreur allait l’empêcher de contre-attaquer, et lui ne la quitterait plus du regard, il aurait juste à entrer et sortir du fumigène pour des attaques éclairs, et bientôt elle n’aurait plus de quoi se défendre contre ça. Au mieux elle pouvait faire un second Kasumi Juusha … Mais ça n’éviterait qu’une attaque. Elle risquait surtout de se vider de son chakra en essayant d’échapper à ses attaques.

Seijun n’aimait pas crier victoire trop vite, cependant. Il pensait bien qu’il allait l’emporter maintenant, au terme d’un combat difficile. Mais il ne connaissait pas encore toutes les capacités de Satsu, et elle avait montré pendant la catastrophe qu’elle possédait des techniques étonnantes. Il ne fallait rien négliger, car elle pouvait toujours sortir une attaque inattendue de son chapeau.

_________________________________

Action 1 : Détection du centre de chakra de Satsu (-48 chakra)
Action 2 : Frappe Satsu à mains nues (malus Juuken, donc -30 chakra si l’attaque touche)
Action 3 : Respire pour rester dans le fumigène + AC
Action 4 : Frappe Satsu à mains nues (malus Juuken, donc -30 chakra si l’attaque touche)
Action 4-2 : AD + AC

Rappels :
Contrôle des flux de chakra -5% coûts en chakra
Insaisissable tel le vent +5 défense/esquive/parade
Apprenti en manoeuvres
L’art du Juinjutsu +2 Adr
Détective privé +1 Sag
Byakugan rang 3 actif : -10 chakra/tour
Maitrise du Wing Shun : +6 dégâts mains nues/Dragon Pole
Maitrise du Taijutsu : +10 dégâts mains nues
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 18:58
Satsu n’avait jamais envisagé les combats, et encore moins les combats en arène, comme un moyen de s’amuser. C’étaient juste des entrainements qui étaient là pour pratiquer quelques techniques et voir où on en était, rien de plus. Mais là, contre Seijun, elle s’amusait beaucoup. Ca ne semblait pas être le cas de son adversaire, qui restait imperturbable quoi qu’il se passe, par contre … C’était difficile, pour la jeune fille, de statuer sur lui d’ailleurs. Il n’était pas du tout son type, ça c’était une évidence. Mais est-ce qu’ils pourraient bien s’entendre ? A priori non. Aucune classe, une démarche bizarre. Elle qui aimait pourtant bien le clan Hyuuga pour ce qu’elle en savait, celui-là lui apparaissait comme une sorte de mauvaise parodie de la noblesse de son clan. Et elle n’aimait pas les gens trop sobres, trop stoïques.
Et malgré tout c’était la première fois qu’elle livrait un match aussi intense face à un adversaire de son niveau. S’il avait été un peu plus beau, juste un peu, ils auraient pu devenir rivaux. C’était un peu le drame de sa vie : incapable de trouver quelqu’un qui puisse à la fois devenir un ami pour partager les podiums avec elle, mais qui pouvait en plus devenir son équipier. Être une kunoichi talentueuse, et être aussi mignonne en même temps … c’était tellement difficile !

En attendant, même si elle s’amusait bien, elle n’avait carrément pas renoncé à remporter la victoire. Il fallait se l’avouer à elle-même : elle avait commis plusieurs petites erreurs. Ce qui la mettait dans une fâcheuse posture. Mais ce n’étaient pas uniquement des erreurs qui venaient d’elle : ça venait aussi du sang-froid et de la bonne tactique de son adversaire. Il lui mettait beaucoup de pression.

Alors que Satsu réfléchissait à une solution, Seijun jaillit hors de l’eau et lui administra deux coups sévères, le tout après avoir volé l’astuce du parchemin explosif. Par réflexe, elle porta la main à sa bouche, réalisant au passage qu’elle saignait. L’impact avait été si fort … et pourtant même s’ils étaient assez moches, elle n’avait que des hématomes.

** Le style Juuken … j’en ai entendu parler. Au lieu d’infliger de gros dégâts externes, il attaque le corps de l’intérieur en transperçant la résistance de l’adversaire. Et en plus ça permet de dissiper une partie du chakra à chaque attaque en frappant sur les tenketsus. J’ai déjà du mal à gérer ma réserve actuelle, alors si en plus il m’enlève du charka ça va devenir difficile. Surtout que je n’ai plus de pilule de l’armée pour en récupérer plus … **

Heureusement, elle avait réussi à lâcher un fumigène par réflexe. Elle réalisa presque instantanément, au moment où le nuage de fumée s’éleva, qu’elle venait encore de commettre une grosse erreur. C’était stupide de supprimer leur champ de vision à tous les deux : elle ne voyait rien ! Et lui il avait le Byakugan. Satsu émit un bruit de langue agacé. Elle en avait un peu marre de commettre bourde sur bourde. C’était depuis qu’elle était sur la défensive, ça … Elle détestait quand c’était son adversaire qui menait le combat. La pression, ça fait faire des boulettes. Attaquer c’était quand même bien mieux.

Du mouvement dans le fumigène. Un poing qui se dirige droit vers elle. Elle le vit arriver au dernier moment, mais eut quand même le temps de permuter à distance. Elle était hors du fumigène, maintenant, elle pouvait enfin voir à nouveau ce qui se passait.
Bon, fini les conneries. La défense ça va cinq minutes, mais elle n’aurait jamais dû se replier et tenter d’échapper aux coups adverses. Elle aurait dû pousser le vice et l’agressivité, et elle comptait bien remettre les pendules à l’heure. Elle avait céder face à l’intelligence de Seijun, et s’était laissée intimider. Mais Satsu n’était pas quelqu’un qui reculait devant l’adversité. Elle pouvait encore prendre un coup sans s’effondrer, alors elle allait en profiter pour poser un ultimatum à son adversaire : soit il sortait du fumigène et frappait. Auquel cas, elle ripostait et elle gagnait. Soit il restait dedans et elle reprenait l’initiative sur lui en se transformant en un animal plus rapide que lui. Elle avait déjà utilisé cette métamorphose supérieure lors du combat du tournoi, et elle savait que sous une forme d’aigle elle devenait plus rapide que lui. De là ce serait bien plus simple de gagner, si elle était un minimum forte en calcul mental … Enfin, s’il sortait tout simplement de sa planque et venait se bastonner, la problématique ne se poserait même plus de toute manière : elle lui déchirerait l’esprit et l’enverrait à l’infirmerie.

Je ne fuis pas. Ses paroles l’avaient quand même marquée plus qu’elle ne voulait l’admettre. Elle ne savait pas trop pourquoi par contre … Est-ce qu’elle était flattée que malgré les apparences, ce garçon plutôt vif et costaud lui dise clairement qu’il ne la sous-estimait pas ? Ou simplement, contente d’avoir à se battre avec quelqu’un d’aussi doué ? En fait elle était probablement juste rassurée, tout bêtement. Avec son entame de match, elle avait cru avoir à affronter quelqu’un d’un peu passif. Mais au final, le Hyuuga avait quand même une grande combativité que son allure ne laissait pas voir.

Est-ce que c’était sexy de combattre le sourire aux lèvres ? Avec un peu moins de sang et de bleus, peut-être … mais bon, être une princesse c’est sympa. Être une princesse guerrière, c’est quand même autrement plus fashion !

__________________________________

Action 1 : Permutation action 2 de Seijun pour réapparaître à distance, hors du fumigène (-19 chakra) + AC
Action 2 : Air n°1 la folie totale rang 3 sur Seijun (-67 chakra, 58 dégâts) + Instrument Yashara (-15 chakra, 40% de sagesse supplémentaire pour cette attaque) + AC
Action 3 : Air n°1 la folie totale rang 3 sur Seijun (-67 chakra, 58 dégâts) + Instrument Yashara (-15 chakra, 40% de sagesse supplémentaire pour cette attaque)
Action 4 : Métamorphose supérieure en aigle (-29 chakra)

Action 1 (Pô) : ADI
Action 2 (Pô) : ADI

Rappels :
Contrôle des flux de chakra : 5% réduction des coûts en chakra
Sceau du singe : +2 Adr
Sceau porte-bonheur : +1 chance
Menuiserie : +1 Adr, +3 dégâts instruments en bois, +3 contre les tests de rupture
Musicienne Yashara : genjutsus considérés comme instrumentaux
Sceau de la mort actif : -10 vie, +10 stats
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Oct - 12:49
Résumé du tour 5

Seijun
Action 1 : Ok, tu repères Satsu dans le fumigène (-48 chakra).
Action 2 : Ok, tu attaques mais Satsu permute.
Action 3 : Ok, AC prise en compte, tu vas au corps à corps avec Satsu, vous êtes tous les deux hors du fumigène.
Action 4 : Ok, Satsu perd 30 points de vie et 30 chakra.
Action 4--2 : Ok, AC prise en compte, tu fais exploser ton parchemin explosif. Satsu prend 13 dégâts et Seijun prend 8 dégâts.

Satsu
Action 1 : Ok, tu permutes à distance.
Action 2 : Ok, Seijun prend 76 dégâts et Satsu perd 82 chakra.
Action 3 : Ok, Seijun prend 76 dégâts et Satsu perd 82 chakra.



Seijun s'écroule, il est KO. Satsu s'apprête à être déclarée vainqueur mais ... Elle s'écroule elle aussi, à peine une seconde après, le sceau de la mort absorbant le reste de sa vitalité.

L'arbitre hésite un instant ... Puis prend sa décision :


" Egalité ! ''

Les médecins se précipitent. Trois d'entre eux s'occupent de Satsu, pour faire stopper le sceau de la mort avant qu'il ne la tue. Pour Seijun, un seul, qui s'occupe de refermer ses blessures tout simplement.

Techniquement, la victoire aurait pu revenir à Satsu puisque Seijun est tombé une seconde avant elle, mais vu la conclusion, le match nul semble totalement logique. Et puis, au final, ils sont quasiment tombés en même temps !
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Oct - 22:28
Etait-ce plaisant de contempler la jeunesse triomphante, alors qu’elle faisait l’étalage de ses capacités, qu’elle atteignait l’apogée de son talent et donnait un spectacle déjà dignes de leurs ainés ? Eh bien, oui ça l’était. Masamune prenait beaucoup de plaisir à observer l’affrontement de ces deux jeunes Chuunins. Tout juste promus, et déjà sur la voie du succès.

Depuis qu’il était devenu Juunin, on harcelait Masamune pour qu’il choisisse des ninjas afin de constituer une équipe. L’empire traversait une crise et avait besoin de mobiliser ses troupes. Ce qui passait par la formation de groupes prêts à intervenir et à se lancer en missions. Du coup, malgré ses obligations, on lui avait demandé à plusieurs reprises de réfléchir à cette possibilité. Et il avait fini par accepter, après avoir réglé les affaires courantes du clan Uzumaki. Disposant d’un des trois grands pôles d’informations de Shi, celui de l’Enquête, il n’avait eu aucun mal à mettre la main sur les dossiers de pas mal de Chuunins qui n’appartenaient encore à aucune équipe. Parmi eux, les deux qui combattaient aujourd’hui avaient retenus particulièrement son attention. Cela expliquait sa présence dans les tribunes, et son regard attentif. Et il n’était pas déçu du chemin parcouru pour assister à ce spectacle.

Satsu était mignonne. Et elle savait l’utiliser : elle avait un grand sens du spectacle. Son arrivée avait immédiatement mis la foule dans l’ambiance, et de son côté. Son style de combat était agressif et direct, et ses mélodies savaient conquérir le cœur du public. Aucun doute, elle avait tout pour devenir une véritable starlette.
Quant à Seijun, il était plus réservé. Mais il dégageait un mélange de sérénité et d’intelligence qui mettait facilement en confiance. En plus de ça, sa distance et son style de combat rapprochés lui donnaient à la fois une allure noble et virile un peu contradictoire, mais qui le rendrait à coup sûr aussi populaire que sa consoeur.
Et ils venaient tous les deux de clans ninjas. Satsu était l’héritière du clan Yashara par droit de naissance. Quant à Seijun, il était dans les petits papiers de la chef du clan Hyuuga, une sorte d’ambassadeur si on pouvait le dire.
En tous les cas, l’un comme l’autre pourraient être de parfaits faire-valoir. Il avait tout intérêt à les avoir dans son équipe. Ils seraient sans aucun doute très vite une des équipes les plus admirées de l’empire, s’ils géraient bien la publicité dégagée lors de leurs missions. Et que lui choisissait habilement chacune de ces missions afin de se réserver les plus valorisantes, aussi.

De plus, même si c’était un peu secondaire, ils disposaient de solides capacités et constitueraient donc des alliés précieux en mission. Pour les réussir avec brio, après tout, il fallait une équipe qui tenait la route. Et ce n’était que dans la réussite qu’on devenait plus réputé. En plus, il préférait partager le mérite avec de jeunes ninjas qui en valaient la peine. A quoi bon tous ces efforts s’ils s’étaient révélés être de parfaits imbéciles ?
En tous cas, eux, méritaient d’être formés consciencieusement. Masamune sentait que ce travail de fond donnerait d’excellents résultats et que c’était un investissement rentable.

L’Uzumaki fut le premier à applaudir ce splendide combat, afin d’entrainer la foule dans ses acclamations. Mais il fut aussi le premier à arrêter ses applaudissements pour descendre les escaliers qui menaient à l’arène et s’approcher des deux combattants encore au sol. Il se plaça d’ailleurs bien en évidence, à égale distance de chacun d’entre eux.
Les médecins s’affairaient, mais dans l’ensemble ils ne semblaient pas avoir pris de coup sérieux. Ils étaient juste tombés dans les pommes, rien de grave.
Alors qu’ils reprenaient à peine conscience, la voix sévère du Juunin s’éleva dans le retour du silence :


« Eh bien, jeunes gens, vous comptez rester étalés par terre combien de temps ? Je veux bien que vous ayez pris des dégâts, mais il serait peut-être temps de vous relever, maintenant. »

Il fallait donner une image de sévérité digne d’un chef d’équipe, mais sans en faire de trop pour ne pas avoir l’air cruel. Son sourire détendu pouvait même être pris pour une plaisanterie, mais seulement une moitié d’humour. On sentait quand même fermement qu’il était très sérieux. Quand les deux se furent relevés, il les regarda tour à tour. Eh bien, ils étaient de niveau égal et ne s’étaient pas épargnés, ils étaient dans un sale état.

« Je suis Masamune Uzumaki. Et je serais désormais votre chef d’équipe. »

Suspension des paroles. Effet théâtral. On ménage le suspens pour plus de style.

« C’était un très beau combat. Il a révélé de nombreuses qualités … mais aussi des défauts qui pourraient vous être mortels dans certaines situations. Nous travaillerons à la complémentarité de nos différents styles afin d’y pallier. Et en espérant que vous saurez vous en inspirer pour y remédier sur le long terme, évidemment. »

« En attendant, je vous laisse la journée de demain pour récupérer de votre affrontement. Moi, je vais m’atteler à vous préparer un programme d’entrainement afin qu’on apprenne tous à mieux se connaitre et à travailler de concert. On se retrouve tous les quatre à l’aire d’entrainement numéro quatre. Elle est située près de Taki. Je vous fais confiance pour la localiser et vous y rendre. A neuf heures au plus tard. »

Masamune adressa un petit signe de main aux deux jeunes ninjas qui pouvait passer pour un au revoir, puis il sortit tranquillement de l’arène par la grande sortie, normalement réservée aux combattants. Il était plutôt content de son entrée en matière en tant que chef d’équipe. Si on ne lui avait pas imposé une fichue ecclésiastique pour compléter son équipe, il aurait tout simplement été aux anges. Enfin, façon de parler évidemment …
Juunin
Chef du clan Uzumaki de la branche des sceaux
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 15/05/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
96/150  (96/150)
Points de vie:
320/320  (320/320)
Points de chakra:
1160/1160  (1160/1160)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Oct - 22:11
Au moment où le parchemin explosa, un sourire s’étala sur le visage de Seijun. Il venait de réaliser quelque chose … Depuis qu’il avait quitté le clan Hyuuga, il y avait quelques années de cela, il n’avait plus jamais eu foi en ses poings. Ni éprouvé de plaisir au combat. Vaincre, ou simplement mesurer sa force, était alors devenu obsolète. Et même, n’avait plus aucune grâce à ses yeux. Il avait eu à se battre par défaut, parce que la situation l’exigeait, mais il avait depuis toujours cherché l’utilitaire loin devant la satisfaction d’être fort.
Aujourd’hui, quelque chose venait de se briser dans cette conviction. Les attaques menées contre Satsu, après avoir été acculé, puis avoir repris l’avantage … Pour enfin terminer sur une situation presque impossible. Son sang était bouillant. Il avait mal mais se sentait vraiment bien. C’était un peu comme s’il avait renoué avec lui-même. Avec son enfance, avec son talent. Durant ces quelques instants, il fut tout simplement fier d’avoir relevé ce défi avec ses tripes, en montrant ses capacités. Il n’avait pas perdu son sang-froid comme il l’aurait fait jadis, mais avait quand même su riposter comme il ne l’aurait pas fait hier.
Cette sensation … C’était celle d’être devenu plus fort au-travers de cet affrontement.

Avait-il gagné ? En voyant Satsu faire un pas en arrière, grièvement touchée, il se dit que oui. Il savourait déjà le parfum du triomphe. Mais c’était sans compter sur la pugnacité de sa jeune adversaire : elle se reprit, et riposta lourdement de deux attaques psychiques dévastatrices. Et ce fut au tour de Seijun d’accuser le coup. Son pied glissa. Il s’effondra. Des regrets ? Evidemment. Celui de ne pas avoir gagné … C’est ce regret qu’il emporta avec lui dans le coma.

La migraine, au réveil, était moins terrible que dans son souvenir. Seijun se redressa tant bien que mal, regardant tout autour de lui. Deux médecins. Ils étaient quatre à s’affairer autour de Satsu. Elle s’était évanouie aussi ? Le jeune Hyuuga chercha des yeux un indice pour savoir ce qui s’était passé, encore un peu dans le brouillard. Il questionna un des médecins. Egalité. Son adversaire s’était effondrée juste après lui et l’arbitre avait déclaré l’égalité. Il serra le poing. C’était moins humiliant qu’il ne l’avait pensé mais … Pour autant, il n’était pas réellement content de sa prestation. Il avait été mené par le bout du nez au début de ce combat, il n’y avait pas de quoi pavoiser même si son adversaire du jour était définitivement très forte. Il avait encore beaucoup de progrès à faire s’il voulait rattraper le niveau qu’il aurait dû avoir, sans ces années perdues à flâner. Il était moins fort qu’il n’aurait dû … mais aussi plus expérimenté, et plus serein. Il devait exploiter ces quelques avantages des dernières années de sa vie. Il pouvait hausser son niveau, mais ces apprentissages-là, ils pouvaient l’y aider.

Le jeune Hyuuga voulu se relever mais un médecin lui maintint l’épaule en lui priant d’attendre qu’ils terminent de l’examiner. Seijun obéit docilement.

C’est le moment que choisi un étrange énergumène pour débarquer au milieu de l’arène et s’adresser aux deux combattants encore blessés. Ses premières paroles firent froncer les sourcils au Hyuuga. Il se prenait pour qui ? Un Juunin vu son bandeau. Ce n’était pas pour cette raison qu’il avait le droit de venir se moquer d’eux. C’était déjà suffisamment difficile comme ça d’admettre une égalité, qui était quand même plus une défaite qu’une victoire en soi.
Mais Seijun choisit de rester calme et d’écouter ce qu’il avait à dire plutôt que de l’ignorer. De toute manière il n’avait pas le droit de bouger, et ne souhaitait pas répondre à ces provocations. Donc finalement, c’était la seule option qu’il avait.
Masamune Uzumaki. Sa méfiance devint de l’incrédulité. Il venait de se présenter comme leur nouveau chef d’équipe ? Evidemment, Seijun connaissait le nom de cet homme. Il était enquêteur, et par-dessus le marché était un ambassadeur du clan Hyuuga. Il se devait de connaitre les chefs des clans de l’Empire. Et celui-là, en plus, était très connu. Il avait une excellente réputation. Il n’était pas réputé pour être un combattant incroyablement puissant, mais il méritait quand même son bandeau. Le clan Uzumaki lui devait beaucoup, aussi. Il était ambitieux, et avait mener des projets pour agrandir son clan, et augmenter à la fois son capital, son rôle, et ses liens avec l’Empire, jusqu’à en faire un des trois grands clans de l’Empire. Enfin, un des deux maintenant que les Kaguyas avaient renoncés à leur alliance avec ce dernier. C’était un grand meneur, et un homme bien, de ce qui se disait. En plus d’être un bon ninja. Si réellement, il allait devenir son supérieur direct, c’était une excellente nouvelle. Quelqu’un comme lui pour le guider ne pouvait que l’aider à s’améliorer. La seconde bonne nouvelle, c’était que Satsu serait de la partie aussi. Seijun la voyait déjà comme sa rivale, désormais. Ils n’avaient pas beaucoup de points communs, mais ils avaient partagés une expérience marquante aujourd’hui. Et il pouvait même dire qu’il la connaissait un peu, et qu’ils pourraient se compléter pour faire du bon travail.

Seijun écarta les médecins. Il se sentait mieux, et il ne voulait pas faire mauvaise impression dès le début. Hors de question qu’il parle en restant par terre, surtout devant son nouveau chef d’équipe. Ce serait indécent et pitoyable. Surtout que Masamune venait de les féliciter pour leur combat et de les convoquer à un entrainement collectif dans moins de quarante-huit heures. Le jeune Hyuuga se contenta de hocher la tête.

« Je serais à l’heure. »

Ce fut sa seule réponse. Il regarda le Juunin s’éloigner. Il avait très bien compris ce qu’il avait dit, mais il avait quand même encore du mal à digérer l’information.
Les tribunes étaient en train de se vider, et les médecins avaient terminés leur boulot. Ils étaient pour ainsi dire plus que deux dans l’arène. Seijun chercha quelques phrases poliment tournées à dire avant de partir … mais il renonça. Satsu lui avait montré qu’elle fonctionnait à l’instinct et à l’offensive. Ce genre de personne prendrait mal qu’il se montre trop soutenu. Il se contenta donc de dire ce qu’il pensait sincèrement, sans utiliser de détours :

« Je n’ai plus l’habitude de dire ça … Mais la prochaine fois, c’est moi qui gagnerait. »

Ce n’était pas de l’arrogance, mais simplement son sentiment. Il allait devenir beaucoup plus fort, et il avait enfin trouvé en lui la volonté de progresser. C’était en partie à cause des événements difficiles vécus récemment, mais aussi grâce à ce combat, et à son adversaire. Elle allait être son nouveau point de référence. Il saurait qu’il avait franchi un cap uniquement lorsqu’il la vaincrait au cours d’un nouvel affrontement, et pas avant. Une nouvelle égalité, ou une défaite, n’étaient même pas envisageables. Ce qu’il voulait, ce qu’il désirait, c’était que la prochaine fois, la victoire lui appartienne.

Seijun n’avait jamais été un grand bavard. Il se contenta donc de dire au revoir d’un simple hochement de tête, puis se dirigea à son tour vers la sortie de l’arène.
Chuunin
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
100/150  (100/150)
Points de vie:
213/213  (213/213)
Points de chakra:
566/566  (566/566)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Oct - 11:38
Premier réflexe ? Frapper le sol du poing. De toutes ses forces. Evacuer cette frustration. Elle avait été si proche de la victoire, et l’avait laissée échapper à cause d’une erreur de calcul … Pire, elle avait été trahie par sa propre technique. Le sceau de la mort avait achevé ses réserves au moment où Satsu avait réussi à mettre Seijun KO. Non, c’était encore plus vexant : le Hyuuga avait calculé sa stratégie en tenant compte du point faible de sa technique. Il avait tout préparé en exploitant cette faille comme point d’entrée pour son offensive. Il avait su garder la tête froide, alors qu’elle non, et du coup avait arraché une égalité en se basant sur cette stratégie. Satsu aurait voulu se convaincre qu’il avait eu de la chance, mais ce n’était pas la vérité et elle le réalisait très bien. Il fallait être honnête : c’était une égalité complètement justifiée. Elle l’avait pris par surprise grâce à son agressivité, mais il avait gardé la tête froide une fois l’effet de surprise passé, et redressé la situation. Il avait au moins autant de mérite qu’elle dans cet affrontement. Elle ne pouvait que s’incliner et respecter la prestation de son adversaire. Même si ça la frustrait, il lui avait permis de combattre à plein régime. En fait elle n’avait jamais été autant été mise à l’épreuve. La preuve, Satsu ne se pensait pas capable de commettre les erreurs qu’elle avait commise.

L’adolescente se redressa. La brûlure du sceau avait disparu, mais la douleur des coups était encore bien présente. Les attaques de Seijun, la vitalité aspirée par le sceau, et les explosions … Il en avait fallu pas mal pour la mettre hors course au final. Elle était plutôt satisfaite de la capacité à encaisser dont elle avait fait preuve … mais pas totalement de ses décisions pendant ce combat. Ni de sa propre stratégie. Impulsive, irréfléchie, elle avait juste mené ses assauts, seconde par seconde, sans jamais essayer d’anticiper. Même si c’était son style jusqu’à aujourd’hui, elle venait d’en percevoir les limites concrètes.
Alors qu’elle s’apprêtait à se relever pour aller féliciter Seijun, et lui promettre de lui faire la peau par la même occasion, un type débarqua au centre de l’arène pour se présenter. Leur nouveau chef d’équipe apparemment.
Son entrée en matière froissa directement Satsu, qui se releva en crachant, vexée :

« Je ne suis pas ‘étalée par terre’ ! »

Farouche ? Evidemment. Pour qui il se prenait celui-là ?

Masamune Uzumaki. Le nom lui disait vaguement quelque chose. Où l’avait-elle entendu déjà ?

En tous cas, il ne mit pas longtemps à leur donner leur prochaine destination. Une journée de repos puis entrainement en équipe. Tous les trois du coup. Normalement, Satsu aurait protesté et fait la gueule, ne serait-ce que pour la forme ou pour faire la fière, pour être exigeante, ou simplement pour être chiante. C’était sa façon de faire, surtout quand elle venait de subir un revers, ou plutôt quelque chose qu’elle considérait comme un revers. Elle avait honte d’avoir été mise à terre, et aurait normalement lutté bec et ongle pour réaffirmer son indépendance et sa force. Cette fois, cependant, elle prit sur elle. Elle ne savait pas pour cet Uzumaki, mais en revanche elle avait complètement accepté l’idée que Seijun puisse être son équipier. Il avait déjà prouvé sa valeur, et elle pouvait accepter de travailler avec lui sans rechigner. Ou tout du moins, sans trop protester. Peut-être un petit peu, par habitude, quand même.
Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de fixer leur chef d’équipe avec un regard hargneux. Il avait une attitude impeccable, mais légèrement supérieure, qu’elle n’appréciait pas beaucoup. Et pourtant, en temps normal elle aurait juste remarqué qu’il était bel homme. Un peu trop efféminé peut-être … Enfin, elle ne s’arrêtait pas à ça. Homme, femme, androgyne, bizarre … Ca n’avait pas d’importance réelle. Il y avait le beau et le laid, tout simplement.
Elle n’était cependant pas aveugle au point que la beauté physique lui fasse tout oublier.

Heureusement, il se tira presque aussi vite qu’il était arrivé, l’empêchant de trouver le temps de faire une remarque désobligeante. Elle était encore dans un état de vulnérabilité à cause de son état. Dans ces moments, Satsu était juste sur la défensive, plus qu’elle ne le serait en temps normal, et elle se sentait acculée. Le meilleur moment pour qu’elle dise quelque chose de regrettable ou fasse une bêtise, en fait.

Comme ils n’étaient plus que deux dans l’arène, Seijun s’approcha d’elle pour lui lancer un défi. La prochaine fois … Alors lui aussi il en voyait une. Satsu en était ravie, parce qu’elle comptait bien le réduire en purée pour se venger de cette égalité d’aujourd’hui, qui rimait un peu trop avec une défaite.

« Dans tes rêves, peut-être. Mais dans le monde réel, je ne te laisserais aucune chance. »

Bon, c’était fini pour le moment. Elle quitta l’arène le port de tête fier, en tenant la bride de Katsura, mais elle n’avait qu’une envie malgré cette attitude de guerrière : manger quelque chose de consistant, et prendre une bonne nuit de sommeil.
Chuunin
Héritière des Yasharas
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 29/06/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
6/150  (6/150)
Points de vie:
190/190  (190/190)
Points de chakra:
710/710  (710/710)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 5 Oct - 12:36
Seijun : 32 xp, 100 drâkes

Satsu : 30 xp, 150 drâkes

Maïa : 80 drâkes/arbitrage

Spoiler:
 

+ vous récupérez la moitié de vos consommables utilisés. Soit un parchemin explosif pour Seijun, et 1 parchemin explosif et une pilule de l'armée partielle pour Satsu.
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
202/300  (202/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-