AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Affrontement à grande vitesse ! [Rem vs Eihiko]

 :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 26 Sep - 16:57
Combattants : Rem Inuzuka, Juunin et fondateur de l'association Inuzuka, affrontera Eihiko Tsubazame, Anbu connu sous le pseudonyme de 'L'Eclair Blanc'

Enjeux : Le prestige, j'imagine. C'est un combat amical, entre deux shinobis ayant besoin de tester leurs capacités contre un adversaire de bon niveau. Il n'y a rien de plus à en dire, et surtout aucune récompense particulière.

Les deux adversaires débutent le combat à mi-distance.

Terrain d'affrontement : Terrain forêt. Vous êtes dans une clairière au milieu d'un terrain entièrement boisé, composé de fourrés épais (dans les fourrés, vous avez un malus de 5 en vitesse) dans lesquels vous pouvez vous cacher. Les arbres sont hauts, si bien qu'il faut l'adhésion pour y monter en 1 PA, et 2 PA sans. Vous pouvez vous cacher dans le feuillage pour un autre PA, ou simplement vous dérober à la vue de l'adversaire en vous cachant derrière un tronc.

Initiative :
-Rem
-Eihiko
-Tenshi

(Rem choisi de combattre sans utiliser sa technique de maitre-chien afin d'avoir du renfort)

Déclaration :
-Rem
-Eihiko

Bonne chance à tous les deux.
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
161/300  (161/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 18:51
Affronter l’Eclair Blanc. Mais qui avait eu l’idée de me faire cette mauvaise blague ? J’ignorais qu’il existait des types qui voulaient à ce point me voir mort. Ca sentait le Ikusa-senseï à plein nez ça. Ou plutôt ça aurait pu, mais maintenant que j’étais Juunin il était débarrassé de moi, et il était sûrement en train de fêter l’heureux évènement de ne plus m’avoir dans les pattes par une petite boucherie en solitaire. Du coup, non, il y avait une autre personne qui voulait m’enterrer. Je n’avais pas mis bien longtemps à comprendre de qui il s’agissait en fait : c’était tout simplement Tsukiko qui avait demandé à Eihiko de m’affronter. Pour qu’elle sache où j’en étais ! Et mon avis alors, bon dieu ?! Je n’avais pas du tout envie de livrer ce combat. Ce type, là, il était à peine plus vieux que moi et il s’était fait pas mal de grands noms en duel singulier. Moi ? J’avais jamais livré sérieusement un seul combat en fait. Ce qui se rapprochait le plus d’un affrontement en bonne et due forme, c’était le deux contre deux durant le tournoi, et Maïa Kaguya m’avait mis une rouste avant qu’on l’emporte grâce à une astuce pour se jouer des règles en vigueur. Mais bon concrètement, je n’avais pas montré grand-chose à part qu’elle pouvait me gérer sans forcer.

Le truc, c’était que cette fois j’étais tout seul et sans aucune échappatoire pour gérer le type réputé pour être le ninja le plus rapide du monde. Du coup j’étais pas du tout confiant. Mais en même temps, j’avais beau essayer de me défiler, Tenshi me traina de force jusque dans l’arène. Comment me direz-vous ? Par la méthode la plus saine et amicale possible, attendez, c’était mon fidèle compagnon quand même.
Non je rigole, c’est un putain de clébard ingrat. Il m’a bousculé pour que je me cogne la tête contre un mur et que je m’assomme, et il m’a porté sur son dos pour me lancer dans l’arène.
Je me retrouvais donc là, sur mon postérieur, à me frotter la tête devant toute cette foule qui attendait que je me fasse étriper. Ils étaient venus voir leur nouveau protecteur, que l’Impératrice avait gracié, tout ça. Moi je n’étais qu’un faire-valoir, un type jeté dans la fosse aux lions pour leur servir d’en-cas. Mon titre, il était juste là pour faire briller encore un peu plus Eihiko, c’est tout. J’étais clairement le challenger. Bon ok, jusqu’ici je n’en avais rien à foutre. Mais même si je fais parfois le pitre, j’avais quand même un peu de fierté. Un tout petit peu. Planquée quelque part dans un coin, et essayant de ne pas trop se faire voir pour ne pas se faire dévorer toute crue par mon instinct d’autoconservation.
Et sérieusement, parmi tous ces gens, il n’y en avait pas un seul qui croyait que le chef du clan Inuzuka pouvait résister à un Anbu ? Légende ou pas, c’était ce qu’il était, rien de plus : un Anbu, jeune qui plus était. Et ils ne savaient rien de moi. Cela voulait simplement dire qu’ils sous-estimaient mon clan. Je ne voyais que ça pour qu’ils me rabaissent autant. Parce que c’étaient des impériaux, là, pas des shousanais. Pas moyen qu’ils surévaluent à ce point l’Eclair Blanc.

Comme de tradition, nous nous approchons tous du centre de l’arène pour nous saluer avant les hostilités. Je tends une main neutre à mon adversaire, sans rien dire. Je ne lui en veux pas vraiment à lui, j’en veux plus à ceux qui me sous-estiment. Mais bon, je ne vois pas l’intérêt d’être trop avenant avec quelqu’un que je vais affronter. Pour les politesses, on verrait bien après le combat.

Je n’étais pas du tout en colère. Mais ce que je ressentais … C’était de la frustration. J’avais l’habitude que personne ne me regarde. Mais pas qu’on me regarde en se disant que j’étais faible et inutile. Mais merde, combien d’entre eux j’avais sauvé depuis que j’étais ninja ? Pas le moindre gramme de reconnaissance … J’avais supporté l’entrainement d’Ikusa, j’avais survécu au golem de l’académie, à la déclaration de guerre de Shura … Ok, pas pour eux. Mais ils en avaient bien profités les salops. Et il y en avait pas un seul qui me considère vraiment comme un grand ninja ? Il leur fallait un exploit c’est ça ? Il fallait leur en mettre plein la vue ?
Je posais ma paume à plat sur la tête de Tenshi, qui fixait tranquillement Eihiko de l’autre côté de l’arène, pour l’évaluer.


« Comment tu le sens mon vieux, celui-là ? »

« Wouaf ! Ahooo ! Wouaf ! »

« Splendide. Je crois que personne ne nous regardera plus jamais de haut, pas vrai ? J’pense bien qu’on va détruire un mythe aujourd’hui, mon gros. On va leur prouver à tous que la vitesse de l’Eclair Blanc n’est pas si exceptionnelle, après tout. »

L’arbitre lança le combat. Avant que qui que ce soit n’ait pu réagir, j’adoptais immédiatement une forme semi-bestiale. Voilà, c’était ça que je voulais : la foule stupéfaite, sans voix. Les faire taire et montrer une fois pour toute que je n’étais plus celui que j’étais. Et si je pouvais me payer le luxe de ravir le titre de ninja le plus rapide du monde … qui serais-je pour m’en priver, hein ?

Bon, par contre, je n’étais pas encore très offensif. Je ne pouvais pas m’empêcher de me méfier de ce type. Il avait quand même des capacités pour être arrivé là où il en était. Et même s’il ne me faisait pas si forte impression que ça, il ne fallait pas que ma frustration finisse par me desservir. Elle devait être une arme pour canaliser mes attaques. Pas une épine dans ma propre défense. Le contrôle, c’était la base de tout artiste martial. Et vu mon manque de sérénité dans les situations délicates et mes pétages de plomb récents, autant dire que j’étais particulièrement concerné par tout ça. Hors de question de lui voler dans les plumes et de me prendre un contre éclair. J’étais plus rapide. Pas intouchable.


____________________________

Action 1 : Transformation (-30 chakra, +50% Vitesse, -10% Intelligence)
Action 2 : AD
Action 3 : AD
Actions 4 et 5 : Pluie de kunai pour envoyer 3 kunaïs sur Eihiko + AC

Tenshi :
Action 1 : Marquage sur Eihiko
Actions 2 et 3 : Glissade sur Eihiko (-10 chakra, 20 dégâts, ne peut plus se déplacer pour 4 tours)

Rappels :
Maitrise de l’animal (attaque 25/armure 20 Tenshi)
Maitrise du taijutsu +15 dégâts càc
Maitrise du kempo des grands singes +6 dégâts càc
Insaisissable tel le vent +15 vitesse/défense
La volonté du ninja (2 tours)
Maitrise des kunaïs +2 dégâts
Bonus caractéristiques divers : +2 adr, +1 int
Transformation activée (Rem) : +50 % Vitesse -10 % Intelligence
Juunin
Chef du clan Inuzuka
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
171/300  (171/300)
Points de vie:
402/402  (402/402)
Points de chakra:
533/533  (533/533)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 10:19
Un combat amical. Le concept m’était devenu un peu étranger durant les années passées. J’avais eu un petit aperçu pendant le début du tournoi mais là … c’était un peu différent. Ce serait un duel, contre quelqu’un qui avait un très bon niveau, et il faudrait se donner à fond, mais dans un cadre pacifique. Il s’agissait de comprendre que la personne qui me ferait face était mon camarade, qu’on était dans le même camp. Mine de rien, quand je me battais contre des personnes portant le bandeau de l’Empire, mon corps avait encore tendance à se lâcher un peu de trop. Du coup c’était une bonne occasion pour lui imprimer une fois pour toutes le camp que j’avais choisi, au moins autant qu’une façon de pratiquer un peu mon taijutsu.
Parce que oui, les escapades et l’infiltration, ça dégourdissait les jambes, mais ce n’était pas comparable à un vrai combat contre quelqu’un de niveau égal. Et puis, après les évènements dramatiques survenus récemment, j’avais grand besoin de me mettre un peu à l’épreuve et de me tester. J’avais donc signalé être prêt à affronter un adversaire de mon niveau.

La réponse fut l’organisation de ce combat. Je ne m’étais pas attendu à un adversaire en particulier, mais je ne pus m’empêcher d’être surpris par le choix de l’adversaire. Enfin, pour tout vous dire, j’aurais été surpris par n’importe quel adversaire vu que je ne connaissais vraiment peu de monde sur le territoire impérial.
Rem Inuzuka. Chef d’une sorte de clan Inuzuka, qu’ils appelaient une association de protection des animaux. La devanture était celle d’un type bien, en résumé. Dans les faits ? Je ne l’avais jamais rencontré donc difficile d’en dire quoi que ce soit. Mais j’avais déjà vu des Inuzukas à l’œuvre, notamment Luciole pendant la guerre. Je connaissais leur style. Rapide, agile, bestial. Et ils oeuvraient en duo avec leur compagnon animal, ce qui rendait leurs attaques encore plus féroces à cause des combinaisons, qui balayaient les défenses assez facilement. Vraiment pas évident, pour dire la vérité, de combattre au corps à corps contre un adversaire de ce profil. Mais en même temps, il allait bien falloir, parce que je n’avais pas beaucoup d’atouts pour combattre à distance. Mes attaques de longue ou moyenne portée relevaient plus du dépannage que de l’arme secrète, même si j’en avais bien quelques-unes. Disons que je pouvais éventuellement dégommer un clone ou faire de petits dégâts pour terminer une cible affaiblie ou entamer une cible un peu trop costaude, mais pas vraiment en faire une spécialité.
Du coup on partait pour un deux contre un rapproché. Et l’avantage du nombre ce n’était pas rien. La vitesse et la technique ne suffiraient pas à contrer efficacement ce genre d’adversaires.

Rem vint me serrer la main silencieusement. Il a l’air assez renfermé. Je sens comme de mauvaises ondes qui émanent de lui. Soit il ne m’aime pas, soit il n’aime personne, soit il est déjà au sommet de sa concentration. Mais bon, il est venu me serrer la main de lui-même. J’ai juste l’impression que ce n’est pas un mauvais bougre, mais qu’il est dans un de ces jours où on a un balais dans le postérieur. Ca arrive malheureusement. Et en même temps, par les temps qui couraient, je le comprenais un peu de ne pas avoir la force de se réjouir. Malgré tout, je lui adressais quand même un sourire poli. Pas le grand rayonnant avec les dents blanches, mais juste amical. Car c’était ce qu’était ce combat non ? Un entrainement. On allait se donner à fond, mais pas s’entretuer.

« Bonne chance. »

Le minimum. On ferait connaissance après, surtout que l’Inuzuka ne semblait définitivement pas être causant. Mais bon, je n’étais pas du genre à rester muré dans mon coin et à jouer au roi du silence.

Tout en me mettant en position, je regardais autour de moi. Un terrain boisé. J’étais du genre agile, et capable de me mouvoir efficacement au milieu de ce type d’environnement, donc j’étais plutôt satisfait du cadre de l’affrontement. Surtout que j’avais été entrainé à Shousan durant mon adolescence. Une région très forestière. C'était un terrain que j’affectionnais. Et que je connaissais, aussi, ce qui présentait un certain avantage. Après, on a beau en faire des tonnes sur les avantages de terrain, ça restait une forêt inconnue et très différente de celles de Shousan. L’intelligence d’exploiter le terrain à son avantage gommait généralement tous les types de bonus apportés à tout un chacun par les différents types d’environnement. Il suffisait de voir les atouts de chaque terrain, plutôt que de se concentrer sur ceux dont l’adversaire bénéficiait et chercher à l’avoir sur ceux-là. On ne gagne pas un combat en geignant.

Début du combat. Première seconde, première surprise. Rem réagit avant moi. Depuis mon père, je n’avais jamais été pris de vitesse, donc j’avais perdu l’habitude. Ma vitesse, et mon titre de ninja le plus rapide du monde, c’étaient un peu mes fiertés en tant que combattant. Il venait de me les voler en un instant. Enfin, pas tout à fait. Il était naturellement plus rapide, mais avec une simple décharge de ki je reprenais l’avantage aisément.
Par contre avec sa transformation en homme-bête c’était une autre histoire … Heureusement que moi j’avais l’insolation sous la main. Absorber l’énergie du soleil pour la déverser dans mon corps et faire bouillir mon organisme afin de le stimuler. J’étais à nouveau plus rapide que lui. Ca allait être une des clés de l’affrontement, sans doute : savoir qui avait la plus grosse … vitesse.

Je m’étais attendu à une attaque féroce et tous azimuts, mais ça se passa un peu différemment de mes prévisions, en fait. Rem effectua quelques mouvements erratiques, puis me balança simplement des kunaïs, sans chercher le corps à corps pour le moment. En essayant d’ignorer les kunaïs qui griffaient les épaules et le flanc, je me concentrais plutôt sur la situation actuelle. Un Inuzuka qui évitait le corps à corps ? Il me craignait ? Non, il était déterminé et concentré. Alors il préparait quelque chose. Un coup d’œil pour vérifier les embrouilles, et je saute directement au corps à corps en utilisant à nouveau le ki. La liberté de mouvement, encore et toujours, c’est un peu mon second atout après la vitesse, l’agilité ! S’il avait cru pouvoir me déstabiliser en me montrant qu’il était plus rapide, il allait être déçu. J’étais fier de ma vélocité, mais ce n’était clairement pas mon seul atout.

Je sentis le chien m’arriver dans le dos. Je pris le temps de faire un simple clone en opposition. Inutile de me soucier de lui, il était trop lent pour intervenir dans ce combat à très haute vitesse. Enfin pour le moment au moins. Du coup j’allais le laisser se dépêtrer de mon clone et m’occuper de son maître en priorité.
Ma jambe faucha celle de Rem. Un geste très basique, pour tout pratiquant en Taijutsu, mais qui avait montré plus d’une fois son utilité. Il pouvait être aussi rapide qu’il voulait, une fois à terre, il était sans défense comme tout le monde.

S’il comptait utiliser le même type de taijutsu que moi, basé sur la vitesse, il allait devoir s’accrocher. Parce que je savais parfaitement comment me contrer moi-même, et ce qui m’en faisait le plus baver.

______________________________


Action 0 : Maitrise du ki rang 3 (-2 points de ki, +5 vitesse pour 2 tours)

Action 1 : Cherche un piège posé au corps à corps avec Rem.

Action 2 : Bondit au corps à corps avec Rem en utilisant le saut de Ki afin de ne pas toucher le sol avant d’être au corps à corps, et tout en évitant de se vautrer dans l’éventuel piège décelé dans l’action 1 (-1 point de ki).

Action 2-2 : Fauchage sur Rem avec maître des manœuvres (si Rem tombe par terre, 2 PA pour se relever au lieu d’1 avec maitrise des chutes et des projections).

Actions 3 : Création d’un clone semi-consistant (-5 chakra, E1/E2 sur le terrain).

Action 4 (E1) : Absorption solaire (transforme 60 chakra en 60 chakra solaire).

Action 5 (E1) : Insolation (-60 chakra solaire, -20 points de vie / tour, vitesse augmentée de 50%).

Actions 4 et 5 (E2) : Se place entre E1 et Tenshi pour intercepter le Marquage et la Glissade.


Rappels :

Garde-forestier : +1 sagesse
Forgeron : +1 force/constitution

Apprenti en manœuvres (taijutsu ajouté au calcul de manœuvres)
Insaisissable tel le vent (+11 vitesse pour les calculs de défense/esquive)

Unijutsu (-1 PA aux techniques d’au moins 2 PA)
Contrôle des flux de chakra (coûts en chakra réduits de 7%, déjà comptabilisé)
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
174/300  (174/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Oct - 13:25
Résumé du tour 1 :

Rem
Action 1 : Ok, Rem perd 30 chakra, Transformation activée.
Spoiler:
 
Action 2 : OK, 1 AD utilisée (-75 chakra)
Action 3 : OK, 2 AD utilisées
Actions 4 et 5 : OK, 1 AC utilisée mais pas enclenchée, donc je prends l'action normale. Du coup tu lances trois kunaïs sur Eihiko. (Calcul : -9), Eihiko esquive donc habilement les kunaïs malgré la précision des lancers.

Eihiko
Action 0 : Ok, -2 ki, +5 vitesse pour 2 tours.
Action 1 : Ok, il n'y aucun piège au corps à corps avec Rem.
Action 2 : Ok, tu vas au corps à corps sans toucher le sol pour atterrir dans la zone sécurisé repérée dans l'action 1, -1 ki.
Action 2-2 : Ok, Rem à terre (2 PA pour te relever)
Action 3 : Ok, -5 chakra tu as un clone
Action 4 : Ok, -60 chakra, +60 chakra solaire
Action 5 : Ok, -60 chakra solaire (reste : 0), Insolation activée.
Action 4 et 5 (clone) : Ok

Tenshi
Action 1 : Ok, mais le marquage touche le clone
Actions 2 et 3 : Ok, mais Tenshi percute le clone, et le fait exploser, il est néanmoins désormais au corps à corps avec Eihiko et Rem.

Attention au changement d'initiative.


Citation :
Rem:
Vie : 402/402
Chakra : 428/533
AD : 0/2 restantes
AC : 3/4 restantes
Transformation (+50% vitesse, -25% intelligence)
3 kunaïs à terre, à distance
A terre : 2 PA pour se relever

Tenshi :
Vie : 715/715
Chakra : 350/360

Eihiko :
Vie : 318/318
Chakra : 873/938
Ki : 38/41
Maitrise du ki, +5 vitesse (fin : action 1 tour 3)
Insolation : -20 vie/Tour, +50% vitesse.


Rem, Tenshi et Eihiko sont au corps à corps.

Initiative : Eihiko - Rem - Tenshi
Déclaration : Eihiko - Rem
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
161/300  (161/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Oct - 14:18
Les pauvres spectateurs qui assistaient à ce combat devaient se sentir lésés. Le prix de la place était plutôt élevé pour une simple rencontre amicale, et pourtant il était difficile pour les yeux de décortiquer correctement les actions. Ce n’était pas étonnant : je n’avais jamais eu à donner la pleine mesure de ma vitesse. Mais face à Rem, j’étais obligé de dépasser mes limites en la matière, pour ne pas le laisser reprendre le dessus question rapidité. Le fait d’avoir trouvé quelqu’un de naturellement plus rapide que moi était déjà plutôt rare, mais je savais bien que c’était possible, évidemment. Du coup j’avais des stratégies spécifiques pour prévoir le coup. La seule vitesse qui était absolue pour moi, c’était celle de la vitesse-lumière. Celle-là personne ne l’avait jamais dépassée. Pour le reste, j’étais toujours étonné de voir quelqu’un relever ou remporter le défi, mais ce n’était pas aussi déstabilisant que s’il avait pu contrer ma technique signature.

En attendant, le style de combat de Rem ne me semblait pas illisible. J’avais eu beaucoup plus de mal à décrypter celui de Shura par exemple. Le fait qu’il ait agit légèrement plus vite que moi sur la première passe d’armes m’avait bien aidé au final. Ca m’avait permis de mieux aborder ce combat. Ca aurait été différent s’il avait attaqué, bien sûr, j’aurais dû me défendre. Mais là, que ce soient les pièges que je supposais ou les kunaïs qu’il avait lancé … Je me sentais étrangement clairvoyant et je sentais que j’avais un coup d’avance.
C’était une sensation très étrange. Je n’avais jamais connu ça. Se pouvait-il qu’à force de me battre, j’ai finalement enfin un stade où je pouvais me considérer comme un guerrier expérimenté ? En tous cas, ça me simplifiait bien la tâche.

J’entendis l’explosion, et je sentis le souffle, lorsque mon clone explosa juste dans mon dos. Le chien venait de le percuter de toute sa masse. Sans complètement me retourner, je profitais de l’élan de l’animal pour l’empoigner par le cou, là où sa chair était sensible, et le réorienter d’une poussée dans la direction opposée. Le terre-neuve ne se déplaça que de quelques mètres, mais directement vers là d’où j’étais venu. Si, comme je le pensais sincèrement, Rem y avait posé des pièges ou des makibishis ou quelque chose comme ça, son chien allait me permettre de m’en assurer. Je me voyais déjà lui balancer une sentence comme ‘un piège n’est efficace que s’il surprend’ en prenant une pose victorieuse. A une époque, j’aurais fait ça pour augmenter mon niveau de style. Aujourd’hui je crois que je pourrais me contenter de la phrase, l’air ridicule ne me convenait plus très bien. Et en plus, contrairement aux mots, les gestes étaient une perte de temps et de vitesse sur le combat en cours. Au contraire, parler, provoquer, pouvait amener l’adversaire à faire une erreur et c’était donc un plus. Contrairement à une gestuelle superflue.
L’efficacité prime dans un combat entre deux ninjas. J’avais appris cette leçon à la dure pendant la guerre. Faire le guignol ou hésiter, c’est une augmentation du pourcentage de chance de mourir. Je me souvenais très bien du combat face à Shura notamment : si j’avais eu un instant de doute, il ne se serait pas contenté de me faire cette cicatrice au front. Il m’aurait carbonisé.

Comme mon corps revenait sur ses appuis après le mouvement pour écarter le chien du chemin, je levais le genou et les coudes pour exécuter un premier pas d’une danse hypnotique. Je changeais chaque membre de place pour effectuer la figure symétrique à l’identique, avant rassembler mes mains vers l’intérieur, puis de les écarter lentement, paumes ouvertes vers l’extérieur comme si j’écartais quelque chose de devant moi : l’air peut-être ? Non, c’était le voile qui séparait les deux mondes matériel et spirituel que je flouais.
Une brume fantomatique s’empara bientôt du terrain, se levant depuis nulle part … Sinon depuis ce voile que je venais d’écarter légèrement. Juste assez pour qu’on se situe à mi-chemin entre les deux sentiers, mais pas assez pour qu’un yokai puisse sortir, ou qu’un humain puisse entrer. Tout en continuant mes mouvements hypnotique, je fixais Rem dans les yeux, comme pour tenter de le paralyser, d’attirer son regard et … Bim ! Je disparais. Je suis juste à côté de lui, qui est étendu au sol, en un instant. D’un mouvement, j’attrape son bras et je le coince entre mes jambes pour une clef de bras bien soignée. Sur le sentier spirituel, je suis bien trop rapide pour lui désormais. Mais immobiliser ou être plus rapide, ce ne sont pas des garanties de victoire. En revanche, empêcher l’adversaire d’utiliser une technique ninja, ça, c’en est une … De toutes mes forces, je compresse le bras de mon adversaire entre le ciseau formé par mes jambes, qui le bloque, et le mouvement de mes bras qui va en sens contraire.
Sec et sonore. Le bruit de cassure retentit. Son bras est brisé. J’insiste un peu quand même, histoire de provoquer quelques dégâts supplémentaires, puis je le lâche enfin, effectuant une roulade pour me rétablir.

J’attends, attentif à la réaction de mon adversaire. Avec le bras en miettes, vu qu’il n’a pas l’air très doué en ninjutsu, il ne peut plus utiliser beaucoup de techniques. Est-ce qu’il va juste m’attaquer de face, du coup ? Je suis curieux de voir ce qu’il va tenter. Mais je suis sûr et certain d’avoir brisé son élan.

____________________________

Action gratuite (Maitre des manœuvres) : Repositionnement sur Tenshi pour le pousser en direction de l’endroit dont Eihiko vient (soit le forcer à se déplacer vers là où j’aurais posé les pieds si j’étais venu au corps à corps sans le saut de ki).

Actions 1 et 2 : Pas du Yokai, le sentier spirituel (-30 points de vie et -15 points de vie / tour, le terrain devient hanté et accorde des bonus aux pratiquants de la Boxe Yokai).

Action 3 : Immobiliser sur Rem (si Vit supérieure, Rem est attrapé, si For supérieure de 10, Rem est immobilisé, avec le bras droit tordu dans le dos) + AC.
Action 4 : Eclatement osseux sur Rem (-65 énergie, bras droit brisé).
Action 4-2 : Immobiliser non-maintenu après l'éclatement osseux.
Action 5 : AD

Rappels :

Garde-forestier : +1 sagesse
Forgeron : +1 force/constitution

Apprenti en manœuvres (taijutsu ajouté au calcul de manœuvres)
Spécialiste des prises (Rem a -1 PA tant qu’il est immobilisé et j’ajoute mon adresse au calcul de force pour l’immobilisation)
Insaisissable tel le vent (+11 vitesse pour les calculs de défense/esquive)

Unijutsu (-1 PA aux techniques d’au moins 2 PA)
Contrôle des flux de chakra (coûts en chakra réduits de 7%, déjà comptabilisé)

Maitrise du ki active (fin action 1 de mon prochain tour, +5 vitesse)
Insolation active (-20 points de vie/tour, vitesse +50 %)
Sentier spirituel (-15 vie/tour, vitesse +30%, +20 énergie/chakra par tour)
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
174/300  (174/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Oct - 1:57
Terrifiant. Ce type était juste terrifiant. La personne qui avait dit que le plus grand atout de l’Eclair Blanc était sa vitesse ne l’avait tout simplement jamais affronté. En tous cas, ce n’était pas sa vitesse d’exécution, même si elle était prodigieuse. Sur ce plan, j’étais même légèrement supérieure naturellement. Et mon potentiel maximal total dépassait de loin le sien. En fusionnant avec Tenshi j’aurais pu lui mettre la race question vitesse de déplacement.
Non ce qui était effrayant, c’était sa coordination entre son esprit et cette vitesse prodigieuse. Il réfléchissait à la même vitesse qu’il bougeait.
Et par-dessus le marché, c’était comme s’il lisait mes mouvements au ralenti, malgré l’intensité et la vitesse à laquelle se déroulait l’affrontement.
La différence entre nous se faisait ici : dans notre immersion dans le monde de la haute vitesse. Mon corps allait plus vite que le sien, mais mon esprit et mes yeux n’étaient pas aussi vifs que lui. Chez lui, tout était en harmonie. Il avait plus que l’habitude d’évoluer à cette allure : c’était complètement imprégné en lui. Naturel.
Je sentais aussi ma domination technique globale mais … Même si mon taijutsu était meilleur que le sien, impossible de le mettre en valeur. Il était trop vif. Pas trop rapide. Juste trop vif. Et en plus, il évoluait dans le monde de la vitesse comme un poisson dans l'eau, ce qui lui offrait une mobilité incroyable.
Je n’avais pas encore dit mon dernier mot, même s’il m’anticipait parfaitement pour le moment, mais c’était quand même mal barré.

Mon seul avantage restant sur lui, c’était Tenshi. Le terre-neuve évoluait à contre-vitesse par rapport à nous. Dans le cas présent, sa lenteur était un atout, car elle était difficile à anticiper au milieu de la vivacité de cet affrontement.
Enfin, c’était ce que je croyais. Profitant de l’élan du chien, Eihiko l’envoya tout simplement continuer sa route dans une des pièges que j’avais discrètement creusé à l’aide de mon chakra en tout début de combat. Je tiquais. Encore une anticipation parfaite. Est-ce qu’il était impossible de tromper sa vigilance ?
Peut-être que j’aurais dû tout miser sur la force brute et la technique finalement. Dans la tactique, et le feu de l’action, j’étais en train de me faire écraser.
Et il y avait un second problème : même si ma vitesse de base était supérieure, il s’était blindé d’énergie solaire et avait même utilisé une danse bizarre qui avait fait naître de la brume sur le terrain … C’était comme s’il glissait dessus. Enfin, le résultat c’était surtout qu’il allait trop vite pour moi. Tant que je n’avais pas utilisé mes techniques à moi pour le dépasser, c’était impossible que je le rattrape sur ce plan. Et privé de l’avantage du nombre ça allait être dur, encore plus. J’allais devoir serrer les dents, tout simplement.

Le clef de bras fut le coup sur la nuque. Pas moyen de m’échapper de la prise, ni de l’empêcher de m’attraper le bras ou de le dégager. Je résistais de toutes mes forces, mais l’os finit par craquer. Je sentis la force abandonner mon bras droit en même temps que l’os cédait et se brisait en plusieurs endroits. Nettement. Sèchement. Je serre les dents, encaissant la douleur. Ce n’était ni la première ni la dernière fois qu’on me cassait un os, je savais gérer. Quand Eihiko relâcha sa prise pour ne pas se retrouver privé de sa vitesse face à ma riposte, je me relevais d’une pirouette, stabilisant la réception de mon saut périlleux à l’aide de mon bras restant.
Plus moyen de rattraper sa vitesse. Ce combat devenait plus dur au fur et à mesure que les minutes passaient. J’espérais vivement que Tenshi vienne m’aider sous peu sinon j’allais être débordé … En attendant il ne me restait qu’une seule chose pour me défendre et riposter. Ma technique et ma maitrise des arts martiaux. Même avec un seul bras, il ne bloquait que mes techniques ninjas ainsi. Pas mes facultés martiales.

Je concentrais toute mon énergie en un seul point : l’index de ma main gauche. Mon bras se déploya, frappant Eihiko au creux de l’épaule. Le doigt perfora la chair, atteignant directement le nerf qui se trouvait dessous. L’attaque était prévue pour endommager son corps de l’intérieur. L’empêcher de faire ce qu’il voulait. Le kempo des grands singes, c’était mon dernier refuge dans cette situation presque désespérée. Le seul qui pouvait me permettre de redresser la situation et trouver une solution pour l’emporter. Ou au moins pour survivre le temps que Tenshi ne revienne dans l’affrontement et qu’on puisse le gérer tous les deux, ensembles. La technique du doigt du titan était idéale pour ça. C’était l’attaque la plus puissante du kempo des Grands Singes, tout simplement. J’avais pas mal souffert quand Soumei m’avait enseigné cette attaque. Il avait fallu rendre mes doigts plus durs que l’acier pour qu’ils supportent la décharge d’énergie et puissent perforer les armures et la peau pour faire de lourds dégâts internes. J’avais dû frapper des troncs d’arbre avec le doigt nu. Autant dire que je l’avais cassé pas mal de fois au début. Enfin, j’avais fini par y arriver : la preuve en était, avec cette riposte fulgurante infligée à l’Eclair Blanc. Est-ce qu’il l’avait vu venir celle-là ?

Pas le temps de tergiverser. Il fallait que je résiste à sa prochaine attaque, et que je prépare une nouvelle riposte. Qu’est-ce que je pouvais faire ? Qu’est-ce que je devais faire ? Surtout avec un bras en moins …
Comme je ne pouvais plus compter sur la plupart de mes postures de combat, je me remis dans une posture plus inhabituelle que celles que j’employais d’habitude. Le bras droit en retrait, le long du corps, pour ne pas me gêner. Les jambes pliées, de façon exagérée, pour augmenter mes appuis de façon déraisonnable. Et la paume de la main gauche en avant, faisant face à mon adversaire. Comme si je voulais la poser sur son thorax. Le coude légèrement plié. Cette main, ce bras, c’était ma seule assurance. La seule partie de mon corps sur laquelle focaliser mon attention, parce que c’était la seule chose qui me séparait de lui en termes de posture défensive.
Pour l’offensive … Disons que chaque chose viendrait en son temps.


_________________________

Rem :
Actions 1 et 2 : Se relève
Actions 3, 4 et 5 : Le doigt du titan rang 5 sur Eihiko (-90 énergie, attaque taijutsu avec un seul doigt d’une valeur de +25, l’adversaire perd ses 3 prochains points d’action pour se remettre de l’attaque).

Rappels :
Maitrise de l’animal (attaque 25/armure 20 Tenshi)
Maitrise du taijutsu +15 dégâts càc
Maitrise du kempo des grands singes +6 dégâts càc
Insaisissable tel le vent +15 vitesse/défense
La volonté du ninja (2 tours)
Maitrise des kunaïs +2 dégâts
Bonus caractéristiques divers : +2 adr, +1 int
Transformation activée : +50 % Vitesse -10 % Intelligence
Compteur enchainement simiesque : 2/5

Tenshi :
Action 1 : Ne peut rien faire
Action 2 : Ne peut rien faire
Action 3 : Commence à grimper pour sortir du trou

Rappels :
Maitrise de l’animal rang 5
Juunin
Chef du clan Inuzuka
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 08/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
171/300  (171/300)
Points de vie:
402/402  (402/402)
Points de chakra:
533/533  (533/533)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Oct - 18:20
Résumé du tour 2 :

Eihiko
Action 0 : Ok, calcul de manoeuvre positif, Tenshi est déplacé. Il tombe dans un piège n°1 : le trou muni d'une symphonie visuelle (révélation de -90 chakra pour Rem). Tenshi prend 3 dégâts. Il a besoin de 3 PA et 4 points de vie pour sortir du piège. De plus, il perd 2 actions et subi -2 dans toutes ses caractéristiques pour 2 tours.
Actions 1 et 2 : Ok, terrain devient hanté en plus de ses autres types, Eihiko +30% vitesse, +20 énergie/chakra par tour, -30 vie immédiat + -15 vie/tour pour Eihiko)
Action 3 : Ok, AC non-comptabilisée, Rem est immobilisé.
Action 4 : Ok, -65 énergie, Rem a le bras droit cassé.
Action 4-2 : Ok, immobiliser annulé.
Action 5 : Ok, Permutation action 3 de Rem (-93 chakra)

Rem
Actions 1 et 2 : Ok, Rem est debout.
Actions 3, 4 et 5 : Ok, pour moi l'action est possible avec un bras en moins, mais Eihiko la permute (-90 énergie).

Tenshi
Actions 1 et 2 : Ok, premier malus de symphonie visuelle dissipé.
Action 3 : Ok, reste 2 actions pour sortir.

Citation :
Rem:
Vie : 402/402
Chakra : 338/533
Energie : 280/370
AD : 0/2 restantes
AC : 3/4 restantes

Transformation (+50% vitesse, -25% intelligence)
3 kunaïs à terre, à distance
Bras droit cassé

Tenshi :
Vie : 712/715
Chakra : 350/360

Dans un trou (piège n°1, 2/3 actions pour sortir)
Symphonie visuelle : -2 toutes caracs pour encore 1 tour

Eihiko :
Vie : 253/318
Chakra : 803/938
Energie : 318/363
Ki : 38/41
3/4 AC restantes
1/2 AD restantes

Maitrise du ki, +5 vitesse (fin : action 1 tour 3)
Insolation : -20 vie/Tour, +50% vitesse
Terrain hanté : +30% vitesse, +20 énergie/chakra par tour, -15 vie/tour


Rem, Tenshi et Eihiko sont au corps à corps.

Initiative : Eihiko - Rem - Tenshi
Déclaration : Rem - Eihiko
Princesse Kaguya
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
161/300  (161/300)
Points de vie:
710/710  (710/710)
Points de chakra:
620/620  (620/620)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Divers :: Arène
-