AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure

 :: 
ONOGORO
 :: Divers :: Arène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 16 Mar - 13:42
Leiko Mamoru affronte Ihoko Ryuuketsu.
C'est un match d'entrainement pour lequel vous récupérerez vos consommables, et qui a pour but de vous permettre de tester vos techniques et vos combinaisons de combat. C'est aussi l'occasion de faire le plein d'expérience en combat réel pour de jeunes recrues.

Il n'y a aucun spectateurs, l'Eglise du Vent ayant tenu à ce que ce match soit sans témoins mis à part l'arbitre et un représentant de l'académie dans les tribunes, un jeune Chuunin, pour plus d'équité.


Arbitre : Un prêtre du vent, silencieux et anonyme.

Terrain : Neige + Cimetière. De grandes pierres tombales, si grandes qu'elles semblent avoir appartenu à des géants ... Le terrain est recouvert d'un épais voile blanc. Vous pouvez grimper sur les pierres tombales avec adhésion pour 1 PA, ou encore vous cacher derrière.

Initiative : Ihoko.
Déclaration : Ihoko.


Hajimé !
Genin
Shigure Nara
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue54/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (54/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue115/115Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (115/115)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue332/360Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (332/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Mar - 20:14
Combattre dans l’arène. Ihoko n’avait littéralement jamais pensé qu’elle ferait cette demande d’elle-même un jour. Mais suite à leur rencontre avec Genki-senseï, et à celles avec ses coéquipiers, elle avait vraiment besoin de savoir où elle en était. Ce qu’elle avait déjà. Ce qu’il lui manquait réellement. Mais aussi si ses techniques pouvaient fonctionner en combat réel. Elle n’ignorait pas certaines de ses faiblesses, ni certaines de ses forces. Il y en avait sûrement d’autres. Pour pouvoir avancer, et réussir à faire mentir tous ceux qui avaient refusés de prendre leur équipe au sérieux, il fallait d’abord en passer par là. Une analyse de soi. Et un combat était une bonne opportunité pour le faire.

En l’occurrence, l’opportunité était très belle : il n’y aurait aucun public. Elle affrontait une prêtresse, membre de l’Eglise du Vent, qui venait elle aussi de rejoindre une équipe Genin. Du coup, même si c’était une religieuse et non une kunoichi, Ihoko devrait largement s’en méfier. Surtout que son propre style n’était normalement pas très adapté au combat en solitaire. Voire pas du tout. Si cette jeune femme était proposée par l’Eglise pour accompagner des ninjas, alors elle devait avoir sensiblement le même niveau que les autres membres de son équipe. Or, si on en croyait la logique de l’académie, ils étaient tous d’un niveau supérieur aux leurs. Donc pas moyen de la sous-estimer uniquement par rapport au fait qu’elle n’était pas passé par l’académie. Après tout, les ninjas n’avaient jamais représenté la totalité des grands guerriers qui parcouraient le vaste monde. Au contraire, Ihoko risquait de faire face à des arts inconnus, et donc d’être prise par surprise. Sa concentration serait primordiale.

Elle n’était jamais vraiment entrée dans une arène, mais elle trouvait quand même l’ambiance de celle-ci, vide, extrêmement pesante. Un public bruyant, ou même qui aurait sifflée son arrivée, l’aurait sans aucun doute moins dérangée. Là il n’y avait qu’un prêtre, qui servirait d’arbitre, et également un observateur de l’académie, un jeune Chuunin apparemment. Il avait l’air de s’en moquer éperdument … Cependant, il y avait fort à parier qu’il serait très attentif. En haut-lieu, l’Eglise et les shinobis se querellaient bien souvent. Alors observer une prêtresse à l’œuvre était une bonne opportunité. Un seul observateur ne serait pas une excuse pour ne pas retirer le maximum d’informations utiles de cet affrontement.
Peut-être que le terrain participait également à faire naître son anxiété. Des tombes. Enneigées. Le froid qui lui glaçait les os donnait l’impression de provenir d’un vent froid, qui provenait directement du monde des morts. C’était lugubre. Et inquiétant.
Enfin, il lui en faudrait plus pour lui faire faire demi-tour. Ihoko était fermement décidée à prouver sa valeur, mais aussi à se mettre à l’épreuve. Elle en avait réellement besoin. Sa motivation lui permettait de braver tous ces petits inconvénients, même si elle le faisait dans un silence respectueux, consciente de sa petitesse dans un tel lieu.

Son adversaire arriva, à son tour. C’était une femme bien singulière. Plus jeune qu’elle, et possédant comme Ihoko des yeux très profonds. Mais là où ceux de la Genin s’animaient d’une flamme sanguine, ceux de Leiko étaient froids et inertes, comme le givre. Ils ressemblaient beaucoup au terrain sur lequel elles se trouvaient. Ihoko commençait à avoir un mauvais pressentiment. Comme si le lieu tout entier était contre elle. Le prêtre du vent s’approcha d’elles pour leur rappeler quelques règles, avant de s’éloigner de quelques pas. Il n’était pas très loquace. Durant les quelques secondes qui les séparait du début de l’affrontement, la jeune femme aux cheveux rouges en profita pour s’incliner très légèrement face à son adversaire. Ce n’était plus si courant d’adresser ce genre de salut, mais ils n’étaient pas ennemis après tout. Plutôt partenaires d’entraînement. Alors même si elles allaient sûrement se blesser mutuellement pendant ce combat, la politesse restait de rigueur.

« Je te souhaite bonne chance. Et je te remercie de t’entrainer avec moi. Donnons le maximum, Leiko-san. »

Bon, eh bien, il allait être temps de débuter un combat qu’elle espérait farouche et animé. Ihoko n’avait aucune idée du type de technique que pouvait utiliser son opposante. En revanche, maintenant qu’elles s’observaient, elle ressentait très distinctement son immense réserve de chakra. Mais aussi qu’il était particulier … sans parvenir à distinguer en quoi. En tous les cas, elle n’avait jamais senti autant de chakra chez un Genin. Quel genre de niveau elle avait au juste ? C’était effarant. Enfin, plus moyen de reculer désormais.
En revanche, elle ne comptait pas foncer dans le tas et se faire surprendre. Pour le moment, la seule chose qu’elle devait faire, c’était d’observer et d’imposer un style de combat sans coup direct. Prendre l’information, puis s’adapter.

Ihoko s’étonna quand même d’être plus vive que la prêtresse. Mais en même temps, si elle avait été vive en même temps que de posséder autant de chakra … Ca aurait été un peu injuste comme affrontement. Bref, planquée derrière une tombe, elle allait pouvoir attendre de voir ce qui se passait tout en se préparant.

_____________________________

Action 1 : Se cache derrière une tombe
Action 2 : ADI (-40 chakra)

Rappels :
Amulette de Suijin +1 Sag
Sceau du dragon +1 Sag
Prêtresse +1 Sag
Genin
Ihoko Ryuuketsu
Messages : 108
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue79/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (79/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue217/217Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (217/217)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue214/214Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (214/214)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mar - 2:20
Leiko allait bientôt partir en mission avec une équipe de ninjas. Avant de le faire, elle avait besoin de s’entraîner au combat pour ne pas être une gêne. Le raisonnement de l’Eglise du Vent était parfait en tout point, et très logique. Si bien qu’elle n’avait pas eu l’occasion de refuser l’organisation d’un combat dans l’arène, et qu’elle devait se plier à la volonté de sa hiérarchie. Elle-même n’était pas vraiment friande de ce type de manifestations, et elle avait plutôt tendance à vouloir garder ses capacités secrètes autant que faire se pouvait. D’un autre côté, elle avait également besoin de mettre à l’épreuve sa maîtrise des pouvoirs nécromantiques, héritage paternel qu’elle n’avait jamais pu mettre en situation. Après tout, sa destinée était un écheveau complexe, tissée de telle sorte qu’elle ne puisse en prévoir le futur, immédiat comme lointain. Et apprendre à utiliser au combat les capacités de son protecteur était une condition sine qua none pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cheminant vers elle. Et quelle que soit la direction qu’elle choisirait, tout portait à croire qu’elle en aurait diablement besoin. De fait, elle n’avait même pas songé à protester plus que n’importe quelle autre prêtresse l’aurait fait dans sa situation. Affronter une kunoichi, plus confirmée qu’elle dans les arts guerriers, lui paraissait extrêmement difficile. D’un autre côté, elle était capable d’utiliser leurs techniques. Alors pourquoi ne pas également apprendre à les égaler sur un champ de bataille ? Voilà qui pouvait avoir du sens.

Lorsque la miraculée pénétra dans l’arène où se déroulerait l’affrontement, elle comprit que l’église avait dû employer les grands moyens pour mettre en place une telle rencontre. Aucun spectateur n’était présent. Seulement les deux combattantes, un prêtre, et un superviseur de l’académie. Leiko était un peu gênée par ces deux présences d’ailleurs : que ce soit le prêtre comme l’homme envoyé par les ninjas, leurs quatre yeux seraient sans aucun doute rivés sur elle pour en apprendre d’avantage sur ses techniques. Voilà qui risquait d’être complexe. Heureusement, comme elle ne maîtrisait pas encore tous les aspects de l’art paternel … eh bien, cela pouvait rester simplement une extrêmement bonne aptitude à utiliser la nécromancie. De plus, l’église était déjà au courant pour l’étrange couleur et l’aura inhabituellement froide et noire de son chakra. Que les ninjas l’apprennent à leur tour n’était pas si important. Surtout qu’elle avait d’avantage d’ennemis au sein de l’Eglise, et surtout de sa propre église, qu’au sein des shinobis. Au contraire, lorsque le moment serait venu, peut-être feraient-ils partie de ses précieux alliés. Même si elle espérait que tout se déroule autrement, bien entendu. Leiko n’était décidément pas porté sur le complot et la violence. Elle menait une vie dont elle n’avait pas voulu. Mais elle en comprenait la nécessité, et son père était mourant. Combien de temps avait-il encore ? Trop peu, peu importe la réponse qu’il pourrait lui donner. Et l’abandonner était la dernière chose qu’elle voulait faire. Après tout, il était la personne qu’elle aimait le plus dans ce monde et dans l’autre.

La jeune femme avec laquelle elle allait mettre à l’épreuve leurs capacités était déjà là. Ses yeux et sa chevelure étaient aussi chauds et rougeoyants que ceux de Leiko étaient froids. Elle dégageait quelque chose de singulier. La douce chaleur d’une flamme de cheminée … Mais aussi l’ardente morsure d’un brasier. Peut-être que l’imagination de la prêtresse se brodait à partir de ce qu’elle savait d’elle. Après tout, elle était la fille de deux grands personnages de l’histoire impériale. La sage et vaillante Impératrice Nanaki, mais aussi le destructeur et le meurtrier, Shura Ryuuketsu. Son physique reflétait son héritage de manière extrêmement troublante. Et dire qu’un tel personnage, singulier et troublant, était considéré comme une des Genins les plus mauvaises de l’Empire. Quelle misère de ne pas être reconnue à sa juste valeur … Mais c’était pourtant justice. Les enfants paient pour les erreurs, comme pour les bienfaits, de leurs parents. Dans un cas comme dans l’autre, il est difficile d’hériter quand les parents sont des figures de grandeur, peu importe la façon dont ils le sont. La seule question qui restait, c’était ce qu’elle ferait de cette notoriété, et comment elle relèverait ce défi que la vie lui imposait.
Leiko choisit d’attendre pour se faire une idée plus précise de ce personnage. Peut-être que le combat lui en apprendrait d’avantage ? Certains guerriers, parmi les plus anciens et les plus puissants des siècles écoulés, racontaient que sous l’étendard de la guerre, personne ne peut cacher son véritable soi. Et qu’alors que les lames s’entrecroisent, dans le chant du métal, alors on peut examiner l’âme même de celui avec qui on lutte. Leiko espérait que ce soit vrai : ce serait un formidable apprentissage, mais aussi un moyen très pratique, d’en apprendre d’avantage sur la condition humaine, et sur les gens qui l’entouraient. Pour jauger, il fallait se battre. Voilà une hypothèse bien hasardeuse, que son esprit souvent trop scientifique souhaitait vérifier.

Comme Ihoko s’inclinait pour la saluer, Leiko fit de même. Une parfaite imitation. Mais la politesse méritait d’être récompensée par la politesse. Lorsqu’on est ni quelqu’un d’ingrat, ni quelqu’un de stupide, ce constat tombait sous le sens.
« Je te souhaite bonne chance à toi aussi. J’espère beaucoup apprendre sur l’art du combat : je n’y conçois que peu de choses. Je compte sur toi, Ihoko-san. » Elle avait employé ce suffixe en réponse au sien, même si elle n’en voyait que très rarement l’utilité. L’époque où on les utilisait couramment était révolue : c’était l’époque des villages cachés. Mais après tout, cette jeune femme était une fille du feu. Son père était originaire de Shousan. Il était logique qu’elle ait gardé quelques racines d’avec cette coutume. Et pour le coup, la prêtresse appréciait beaucoup ce genre de traditions. A ses yeux, beaucoup d’entre elles avaient été trop vite oubliées. La faute à l’Eglise, principalement. Mais aussi en grande partie à l’Empire, qui même s’il acceptait les mœurs des pays conquis, avait quand même imposé les siens par son aura. Le résultat qui en ressortait, c’était un mélange indistinct, parmi lequel on ne retrouvait pas toujours certaines choses fondatrices du monde dans lequel ils vivaient tous. C’était sûrement la raison pour laquelle tout était en train de s’écrouler, mais que personne ne le voyait.
Il existait tout de même un clan qui l’avait très bien compris : les Kaguyas. Enfin, tout cela était une autre histoire. Dans le présent, Leiko avait un combat important à mener.

La prêtresse ne savait pas réellement à quoi s’attendre, aussi aurait-elle été surprise par n’importe quelle entame de ce combat. La réaction d’Ihoko fut tout de même parmi les plus étranges, puisqu’elle n’aurait pas pu l’imaginer même en envisageant des scénarios des heures durant : elle était partie se cacher. Leiko aurait plutôt dit qu’elle devrait se sentir en confiance : après tout elle n’affrontait pas une guerrière, mais une prêtresse inexpérimentée dans les méthodologies de la guerre. Enfin, c’était peut-être le premier rouage d’une complexe stratégie. Cependant, Leiko était très loin d’en être mécontente : du temps, c’était ce dont elle avait besoin pour développer son art. En plus, par chance peut-être, le terrain choisi pour être le théâtre de cet affrontement était un ancien cimetière. Les corps ensevelis et les âmes errantes étaient ses meilleurs alliés, justement. En un instant, profitant de la léthargie de son opposante, la prêtresse se connecta au monde des morts via les vents qui s’échappaient de cette terre damnée, qui les entouraient de toutes parts. Elle attrapa les âmes qui erraient sans buts aux alentours, et négocia avec elle : si elles acceptaient de rejoindre les corps qui étaient sous terre et de se battre à ses côtés … Alors elle les aiderait à franchir le pont vers le monde des morts, et à enfin pouvoir viser l’absolution, et le repos éternel via le processus infini de la réincarnation.
Aussitôt après cette requête silencieuse, alors que le chakra noir de Leiko se répandait dans le sol, et formait l’aura sombre qu’il manifestait toujours autour d’elle, comme un voile d’encre … quatre formes squelettiques émergèrent du sol. Leurs os s’assemblèrent, les ramenant à une forme humanoïde. Une légion de morts, levée en un instant. Voilà ce qu’était le véritable pouvoir de la miraculée, de celle qui avait gardé un lien avec le monde des morts après sa résurrection, et qui pourtant était bel et bien vivante.


__________________________

Action 1 : Résurrection pour ramener 4 cadavres de rang 2 (-100 chakra, Squelette1, Squelette2, Squelette3, Squelette4 sont sur le terrain).
Action 2 : Action mise en réserve pour le tour 2.

Rappels Leiko :
-20 chakra et -6 vie par tour (maintien des squelettes)
-6 vie (chakra corrompu, résurrection)

Actions Squelette1 :
Action 1 : Est invoqué.
Action 2 : Cherche Ihoko.
Action 3 : Trouve Ihoko (est au corps à corps avec Ihoko).

Actions Squelette2 :
Action 1 : Est invoqué.
Action 2 (après l'action 3 de Squelette 1) : Va au corps à corps avec Squelette1 (donc normalement, est au corps à corps de Ihoko et la voit).
Action 3 : Attaque Ihoko au corps à corps (Commandante immortelle : 12% des dégâts infligés deviennent un effet de soin sur Leiko).

Actions Squelette3 :
Action 1 : Est invoqué.
Action 2 : Se place devant Leiko pour la protéger.
Action 3 : Ne fait rien.

Actions Squelette4 :
Action 1 : Est invoqué.
Action 2 : Se place devant Leiko pour la protéger.
Action 3 : Ne fait rien.
Agent de Kazejin
Leiko Mamoru
Messages : 103
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue2/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (2/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue125/130Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (125/130)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue481/504Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (481/504)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Mar - 17:08
Tour 1 :

Ihoko :
Action 1 : Se cache derrière un rocher.
Action 2 : ADi, révélée par les actions des squelettes : Invocation rang 0 (Kagamiko la belette, -40 chakra).

Leiko :
Action 1 : Résurrection (-100 chakra, -6 vie, 4 squelettes invoqués).
Action 2 : AR pour le tour 2.

Squelette 1 :
Action 2 : Cherche Ihoko.
Action 3 : Trouve Ihoko (se retrouve au corps à corps avec Ihoko et découvre Kagamiko, elle aussi au corps à corps).

Squelette 2 :
Action 2 : Va au corps à corps avec squelette1, et trouve donc Ihoko et Kagamiko.
Action 3 : Frappe Ihoko de son petit poing osseux, Ihoko prend -10 dégâts, elle pare donc l'attaque.

Squelette 3 :
Action 2 : Protège Leiko.
Action 3 : Ok.

Squelette 4 :
Action 2 : Protège Leiko.
Action 3 : Ok.


Citation :
Résumé :

Ihoko :
Vie : 192
Chakra : 124

Kagamiko :
Vie : 117
Chakra : 98

Leiko :
Vie : 79
Chakra : 260
1 AR utilisée (à utiliser tour 2)

Squelette 1 :
Vie : 20

Squelette 2 :
Vie : 20

Squelette 3 :
Vie : 20

Squelette 4 :
Vie : 20


Leiko protégée par squelette 3 et squelette 4, à distance des autres.

Ihoko, Kagamiko, squelette 1 et squelette 2 au corps à corps.



Initiative :
Kagamiko
Squelettes
Ihoko
Leiko

Déclaration : Leiko
Genin
Shigure Nara
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue54/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (54/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue115/115Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (115/115)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue332/360Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (332/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 22 Mar - 16:52
Le plan de Leiko se déroula comme prévu. Ses squelettes se mirent à l’ouvrage, animés par son chakra corrompu. Ils sortirent la fille aux cheveux de feu de sa cachette, et l’un d’eux porta la première attaque, tout en assurant la défense de la prêtresse de par leur présence. Malheureusement, elle avait mal estimé la capacité de son adversaire à encaisser les assauts. Comme elle avait l’air plutôt frêle, le scénario qui se déroula fut complètement inattendu : d’une seule main, elle bloqua facilement l’attaque de son squelette. Non seulement, elle ne trembla pas d’un millimètre, mais en plus le coup de poing osseux ne lui avait pas fait le moindre dommage. Elle avait une meilleure défense que prévu. Si Leiko se contentait de demander aux squelettes d’attaquer sans leur fournir la puissance de feu nécessaire, ils se heurteraient à un mur et risquaient de devenir inutiles par la même occasion.
De plus, un second problème venait de faire son apparition : Ihoko avait profité du couvert offert par la pierre tombale pour réaliser une technique d’invocation. Une belette, certes petite, mais à l’air farouche, se tenait à ses côtés. La prêtresse ne disposait que de très peu d’informations concernant Chikyuu. Bien que le temps qu’elle ait passé dans le monde des morts soit conséquent, il se situait ailleurs que dans les deux mondes. Du coup, elle n’avait pas réellement passé de temps à apprendre à connaître ce monde. Tout ce qu’elle en connaissait, c’était les principes de fonctionnement basiques, et les grandes lignes de son histoire. Les très grandes lignes, même. Bien évidemment, elle savait tout du puits des âmes et des quelques autres familles liées aux activités psychopompes de ses propres Kyuchioses, comme les gargouilles. Rien d’autre.
Enfin, vu l’attitude de la petite belette, elle devait plutôt être du genre à se battre en combat rapproché, en tous cas, elle était très rapide.
Maintenant qu’elle y songeait, il existait encore une chose qui la mettait en mauvaise position : l’absence d’indices sur la spécialisation de son opposante. A part invoquer, elle n’avait encore rien fait, ce qui n’aidait pas pour deviner. Et donc pour définir une stratégie adaptée. Surtout qu’Ihoko, elle, venait de constater ce sur quoi Leiko basait son style de combat en solitaire.
Le fait que le squelette ait manqué son attaque n’était vraiment pas bon du tout, et les implications de cet échec étaient multiples et désastreuses pour la suite de ce combat. Surtout au vu de l’investissement en chakra, et donc en vitalité, qu’avait consentit la prêtresse. Bon, le plus important, c’était de ne pas paniquer. Et de raisonner. Une tête froide, et un cœur de glace, ça elle savait le faire. Ce n’était pas comme si elle avait déjà perdu, à ce stade de l’affrontement. Les surprises que réservait la nécromancie étaient nombreuses et imprévisibles. Ihoko avait encore moyen de découvrir les forces des aptitudes de Leiko.


__________________________

Action 1 : Equipement des armées sur Squelette 1 (-50 chakra, -6 vie, arme de valeur 18 : faux des damnés) + AC
Action 2 : Equipement des armées sur Squelette 2 (-50 chakra, -6 vie, arme de valeur 18 : faux des damnés) + AC
Action mise en réserve : Attaque Ihoko avec fouet vampire HQ (valeur : 17, récupération de 10 points de vie si l'attaque touche).

Rappels Leiko :
-20 chakra (-5 chakra/squelette) et -6 vie par tour (maintien des squelettes)

Actions Squelette1 :
Action 1 : Essaie de faire un croc-en-jambe à Ihoko
Action 2 : Se jette sur Ihoko au sol pour tenter de l'immobiliser et de la maintenir
Action 3 : Continue de maintenir Ihoko

Actions Squelette2 (après celles de Squelette1) :
Action 1 : Se casse une côte (arme improvisée)
Action 2 : Attaque Ihoko au corps à corps avec sa côte
Action 3 : Attaque Ihoko au corps à corps avec sa côte

Actions Squelette3 (après les actions de Leiko) :
Action 1 : Attaque Ihoko avec la faux des damnés (valeur 18)
Action 2 : Attaque Ihoko avec la faux des damnés (valeur 18)
Action 3 : Se remet en position pour protéger Leiko

Actions Squelette4 (après les actions de Leiko) :
Action 1 : Attaque Ihoko avec la faux des damnés (valeur 18)
Action 2 : Attaque Ihoko avec la faux des damnés (valeur 18)
Action 3 : Se remet en position pour protéger Leiko
Agent de Kazejin
Leiko Mamoru
Messages : 103
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue2/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (2/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue125/130Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (125/130)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue481/504Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (481/504)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Mar - 16:24
Une nécromancienne. Le mauvais pressentiment en rapport avec cet immense cimetière se confirmait du côté d’Ihoko. Il semblait que l’Eglise du Vent avait souhaité donner un avantage à sa prêtresse. Ou tout du moins que le hasard s’en était chargé. C’était sans doute justice : une prêtresse affrontant une kunoichi, qui avait eu une formation de combattante. Seulement, en réalité, Ihoko n’était pas très forte pour ce qui était des duels. Sur le coup, elle grimaça donc, pas vraiment heureuse de constater cet avantage pour son adversaire. Surtout quand l’un des squelettes fonça vers elle, pour la frapper du poing. Par réflexe, elle mit son bras en opposition. Sa surprise de sentir l’attaque se heurter à son bras sans lui causer le moindre bleu fut réelle. Mais après tout, elle n’était pas d’un naturel fragile. La confiance recommença à affluer dans l’esprit de la jeune kunoichi. Ses squelettes représentaient une armée sous les ordres de Leiko. Mais la force du nombre n’avait aucune importance si les maillons qui la composaient étaient faibles. Ces squelettes n’étaient, pour le moment, pas une menace. Surtout qu’elle avait utilisé une quantité importante de chakra pour les faire venir. Et au moment où Ihoko para, un feulement furieux retentit à côté d’elle …

Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure DalKE

« Vous allez le regretter ! »

Kagamiko. La petite belette et Ihoko avaient conclu un pacte d’invocation alors qu’elle était encore à l’académie. En mal de compagnie, la jeune femme s’était tournée vers les Kyuchioses à l’époque. Et ceux qui avaient répondus à son appel, c’étaient les belettes. Kagamiko lui était apparue, et avait promis de la défendre férocement jusqu’à ce qu’elle soit assez forte pour atteindre ses objectifs. Et la belette était très protectrice avec elle. Ihoko la considérait comme une amie très chère, mais elle admirait également sa fougue au combat.
Rendue folle furieuse par l’attaque, la Kyuchiose se rua à l’attaque, et de deux coups de griffes rageux, elle défonça les deux squelettes qui menaçaient Ihoko. Tout en feulant, menaçante et dangereuse, elle bondit ensuite pour en terminer avec les squelettes, mais aussi s’en prendre à celle qui les avait invoqués.

Restée en retrait, Ihoko observait les attaques de la belette d’un œil alerte. Leiko semblait sereine, mais elle préparait un mauvais coup. Son chakra fluctuait, la recouvrant d’un halo noir inquiétant …

** Il faut que je la couvre. **

Elle tissa le lien entre les esprits, afin d’atteindre celui de son adversaire. Ce n’était pas très agréable d’envoyer ce genre d’illusion dans l’esprit de son opposante, mais … Elle ne pouvait pas non plus laisser Kagamiko se prendre une attaque frontale, ou même laisser Leiko faire ce qu’elle voulait avec ses squelettes. Intervenir, maintenant, et ne pas la laisser agir. Prendre l’avantage. Combattre en tandem, et surtout pas chacun de son côté. C’était ainsi que combattaient les belettes, en équipe. Et Ihoko avait à cœur de se montrer dignes d’elles.
Le Shikumi. Une illusion terrible qui montrait à celle qui en était victime une vision de sa propre mort. Les stigmates sur le coup de Leiko ressemblaient à des marques de strangulation. Ihoko profita de cette petite information pour construire une illusion simple, mais qu’elle espérait suffisamment forte pour mettre son adversaire en état de choc, au moins un court instant.
Une forme humanoïde et indistincte, qui étranglait la prêtresse jusqu’à la mort. Peu de précision, afin de laisser l’imagination et les souvenirs faire le reste. Parfois, il n’y avait pas besoin de plus.

Voyant le fouet dans la main de Leiko s’agiter, et venir vers elle, Ihoko se glissa simplement de nouveau à l’abri de la pierre tombale, s’évitant ainsi une attaque directe. Comme aucun squelette n’était plus proche d’elle, elle était de nouveau hors du champ de vision de son opposante …

____________________________________

Action 1 : Shikumi sur Leiko (-65 chakra, Leiko perd l’usage de ses actions 1 et 2).
Action 2 : Se cache derrière la pierre tombale.

Rappels :
Amulette de Suijin +1 Sag
Sceau du dragon +1 Sag
Prêtresse +1 Sag

Kagamiko :
Action 1 : Attaque Squelette 1 avec ses griffes.
Action 2 : Attaque Squelette 2 avec ses griffes.
Action 3 : Va au corps à corps avec le groupe composé de Squelette 3, Squelette 4 et Leiko.
Genin
Ihoko Ryuuketsu
Messages : 108
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue79/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (79/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue217/217Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (217/217)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue214/214Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (214/214)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Mar - 21:31
Tour 2 :

Kagamiko :
Action 1 : Attaque squelette 1 avec ses griffes, squelette 1 prend 14 dégâts.
Action 2 : Attaque squelette 2 avec ses griffes, squelette 2 prend 14 dégâts.
Action 3 : Va au corps à corps avec Leiko/squelette3/squelette4.

Squelette 1 :
Action 1 : Tentative de croc-en-jambe sur Ihoko (Adr+Vit squelette1 supérieure à Adr+Vit Ihoko), Ihoko est à terre.
Action 2 : Immobiliser sur Ihoko (For squelette1 supérieure à For Ihoko, Ihoko ne peut pas se déplacer, ou se relever).
Action 3 : Maintient Ihoko par terre.

Squelette 2 :
Action 1 : Se casse une côte pour avoir une arme improvisée (dégâts : 5).
Action 2 : Frappe Ihoko avec sa côte, Ihoko prend -2 dégâts, l'attaque est donc encaissée sans dégâts.
Action 3 : Frappe Ihoko avec sa côte, -2 dégâts, pas de dommages.

Ihoko :
Action 1 : Shikumi sur Leiko (-65 chakra, Leiko perd ses actions 1 et 2).
Action 2 : Impossible car maintenue au sol et Force Ihoko inférieure à Force Squelette1.

Leiko :
Actions 1 et 2 : Annulées par le Shikumi, mais 2 AC dépensées.
Action 3 : Attaque Ihoko avec le fouet vampire, Ihoko prend 19 dégâts et Leiko récupère 10 points de vie.

Squelette 3 :
Action 1 : Ne fait rien, pas de faux dans les mains.
Action 2 : Idem.
Action 3 : Se replace pour protéger Leiko.

Squelette 4 :
Action 1 : Ne fait rien, pas de faux dans les mains.
Action 2 : Idem.
Action 3 : Se replace pour protéger Leiko.


Citation :
Résumé :

Ihoko :
Vie : 173
Chakra : 59

Kagamiko :
Vie : 117
Chakra : 98

Leiko :
Vie : 83
Chakra : 240
-1 AR
-2 AC
4 squelettes ranimés (-20 chakra/tour, -6 vie/tour)

Squelette 1 :
Vie : 6

Squelette 2 :
Vie : 6

Squelette 3 :
Vie : 20

Squelette 4 :
Vie : 20


Leiko protégée par squelette 3 et squelette 4, au corps à corps avec Kagamiko et à distance des trois autres.

Ihoko, squelette 1 et squelette 2 au corps à corps.



Initiative :
Kagamiko
Squelettes
Ihoko
Leiko

Déclaration : Ihoko
Genin
Shigure Nara
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue54/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (54/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue115/115Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (115/115)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue332/360Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (332/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Mar - 16:16
A bien y réfléchir, qu’un membre de l’Eglise spécialisée dans les veillées funèbres et les rites de passage entre la vie et la mort utilise de la nécromancie … était pratiquement de la pure et simple logique. Kazejin, le souffle de la vie. Celui qui le donne, et celui qui le reprend. Qu’une de ses prêtresses puisse l’insuffler temporairement dans un corps mort était un peu glauque, mais certainement approprié.

Par contre, pour ce qui était de l’affrontement, les choses prenaient une tournure compliquée. Les squelettes étaient déjà un problème, car ils donnaient à Leiko la force du nombre. En plus, Kagamiko et Ihoko venaient de découvrir qu’il fallait deux attaques à la belette pour s’en débarrasser : ils étaient plus solides que leur stratégie ne le prévoyait. Et ils ne faisaient pas que valeur numérique. Ils protégeaient son adversaire des attaques frontales du Kyuchiose, tandis que les deux autres embêtaient Ihoko en essayant de la plaquer et de la maintenir à terre. Qu’à cela ne tienne. Ce n’étaient pas des squelettes qui allaient les mettre en difficulté. Kagamiko fit mine de se retourner, pour stopper son assaut et faire demi-tour, afin d’aider son amie … mais la fille aux cheveux rouges lui hurla, presque hystérique, vexée par l’attitude ultra protectrice de la belette.

« Continue ! Attaque-la ! C’est Leiko qu’il faut viser, je m’occupe de ces deux-là ! »

Sceptique, mais comprenant parfaitement que la véritable ennemie était encore trop bien à l’abri, Kagamiko abandonna l’idée de faire volte-face, et ses griffes acérées commencèrent leur travail guerrier. Deux attaques aiguisées démolirent le premier des squelettes qui protégeait la prêtresse. Le second, lui, n’en encaissa qu’une pour l’instant … mais ce n’était que partie remise. La protection squelettique n’était presque plus que de l’histoire ancienne.
Ihoko, de son côté, devait à nouveau empêcher son adversaire de bouger pour laisser le champ libre à la belette. Elle croqua une pilule de l’armée, afin de recouvrir du chakra. Puis ce fut à nouveau le Shikumi. La même illusion que précédemment, de cette silhouette humanoïde qui étranglait à mort la jeune femme. Ca avait marché une fois : cette vision l’avait empêchée d’agir. Ca marcherait donc deux fois, puisqu’aucun paramètre n’avait été modifié depuis.

Ihoko n’avait pas oublié la morsure du fouet. Ni cette étrange réaction du sang absorbé par l’arme, comme s’il le buvait. Les squelettes étaient pénibles, mais la principale menace, c’était bel et bien Leiko, et pas eux. Ils n’étaient que des serviteurs. Si elles voulaient s’en sortir, Kagamiko et elle, elles devaient concentrer leurs efforts sur le fait d'atteindre Leiko.

_______________________

Action 0 : Fait exploser le parchemin explosif situé dans sa sacoche (-13 pvs Ihoko, l’explosion fait 8 dégâts de zone sur Squelette1 et Squelette 2 + AC
Action 1 : Prend une pilule de l’armée partielle (regain de 82 chakra au lieu de 100, à cause de la limite de 50% de chakra récupérable par pilule par jour).
Action 2 : Shikumi sur Leiko (-65 chakra, Leiko perd l’usage de ses actions 1 et 2).

Rappels :
Amulette de Suijin +1 Sag
Sceau du dragon +1 Sag
Prêtresse +1 Sag

Kagamiko :
Action 1 : Attaque Squelette 3 avec ses griffes.
Action 2 : Attaque Squelette 3 avec ses griffes.
Action 3 : Attaque Squelette 4 avec ses griffes.
Genin
Ihoko Ryuuketsu
Messages : 108
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue79/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (79/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue217/217Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (217/217)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue214/214Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (214/214)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Mar - 6:30
Leiko était inexpérimentée en combat, aussi avait-elle encore un peu de mal à anticiper les mouvements de son adversaire, mais c’était quand même étrangement possible de les appréhender. Elle avait placé les ninjas sur un piédestal, mais il semblait qu’une Genin, qui faisait partie de l’équipe la plus faible, était un adversaire abordable pour elle. Mieux, elle sentait qu’elle dominait les débats. Son opposante était très résistante, et ce serait probablement très long de la mettre hors de combat. Mais elle n’en avait probablement pas besoin pour l’emporter : si son acolyte, la belette, était mise hors d’état de nuire, elle pourrait poursuivre le combat sans utiliser des mort-vivants ni rien d’autre du genre. Car Ihoko ne semblait pas posséder d’armes, et utilisait son chakra exclusivement pour des techniques de soutien. A ce rythme-là, elle n’en aurait plus. De plus, elle ne semblait pas taillée pour le combat rapproché, ce serait sans doute assez facile de terminer uniquement avec le fouet vampire. En soi, elle ne semblait pas être un mauvais ninja pour ce qui était du soutien à ses partenaires, mais en un contre un elle était assez faible. D’où l’invocation dès le premier tour du combat, à n’en pas douter. Enfin, même si cette belette était plutôt belliqueuse, elle aussi n’était pas si forte même comparée à ses squelettes. En plus, sa vitesse conséquente trahissait une silhouette élancée, et donc fragile.
La prêtresse avait du mal à en revenir, mais ce n’était pas un adversaire à sa mesure. Elle qui pensait que même un ninja d’une équipe faible pourrait la mettre en difficulté ! Les pouvoirs donnés par son protecteur étaient peut-être plus conséquents qu’elle ne le croyait. Si elle s’entrainait sérieusement, devenir une bonne combattante était à sa portée. Intéressant. C’était un très bon constat, au vu des jours sombres qui s’annonçaient et des machinations qu’elle devait déjouer.

L’illusion utilisée par son adversaire témoignait tout de même de la qualité de son observation, et de son sérieux. Une strangulation. Les marques sur son cou devenaient un point faible exploitable pour quelqu’un qui utilisait les attaques mentales, et sa tentative de la plonger dans de douloureux souvenirs fut fructueuses. En soi, elle n’avait pas de réel souvenir elle-même de ce passage de sa vie. De sa mort. Elle savait que c’était bien cela qui l’avait tuée, à cette époque. Les mains de son père avaient serrés très fort, brisant sa nuque sur le coup. Mais l’esprit de Leiko n’en gardait aucune trace. Par contre, son corps resta complètement tétanisé. Lui devait s’en souvenir mieux que son esprit. Et il refusa tout du long de l’illusion de répondre à ses appels à l’action.
Une immense fatigue s’empara d’elle quand le genjutsu cessa. Ce fut passager, mais elle fut, l’espace d’un instant, vidée de toutes ses forces. Avant que son corps ne réalise que ce n’était qu’un souvenir, justement. Que le sang circulait dans ses veines. Que l’air parvenait à ses poumons. Qu’il était fort et bien campé sur ses appuis. Que jamais plus quelqu’un ne lui ferait subir ce sort funeste sans subir de funestes conséquences.
Devant elle, la belette et les squelettes se battaient os et ongles, l’une pour tenter de l’atteindre, l’autre pour défendre sa princesse. Ihoko, elle, était toujours à terre. Le monde réel. Pas pour longtemps, car Ihoko composait de nouveau les mêmes sceaux que pour sa première illusion : elle allait recommencer. Est-ce qu’elle la sous-estimait, à employer la même stratégie deux fois de suite ? L’un des squelettes se dirigea vers la prêtresse, et au moment où l’illusion germa, la frappa puissamment au niveau de la joue, la ramenant instantanément à la réalité. Le visage de Leiko revint à sa position initiale, regardant le squelette qui l’avait protégé de l’illusion.
« Tu as bien servi ta Princesse. Reprenez vos positions, maintenant. Il est temps de passer au prochain acte. » Docilement, tous les mort-vivants qui étaient encore debout se mirent en place, devant elle, véritable rempart d’ossements, prêts à tout pour la protéger.

Leiko venait de découvrir un aspect plutôt puissant de la nécromancie, à l’instant. Les squelettes se battaient pour elle, et lui obéissaient servilement. Mais elle ne les dirigeait pas en temps réel. Ils pouvaient bouger de leur propre chef. C’était très utile. En cela, ils étaient plus intéressants que des pantins de Kogutsu, par exemple, ou même que des clones inconsistants puisqu’ils pouvaient effectuer d’avantage d’actions, et notamment des attaques ou une défense plus solide. Certes, si elle ne leur donnait pas d’autres avantages leur utilité s’arrêtait ici. Mais, hé, ce n’était pas si mal, après tout. Les mort-vivants étaient vraiment d’excellents alliés. Ce pouvoir d’amener les âmes errantes dans des corps morts, en leur promettant simplement la rédemption après coup … Il permettait de rétablir un certain équilibre, mais était tout de même un atout non-négligeable au combat. Quel combat plein d’enseignements.
Même si pour Ihoko, ils devaient être lourds de conséquence. Sur son moral, également, ça ne devait pas être simple à supporter. Mais la suite risquait de lui plaire encore moins.

La prêtresse s’accroupit, pour poser une main sur le sol. Elle cherchait quelque chose de très précis. Des ossements enfouis, comme il y en avait par dizaines dans les parages. Une grande quantité de chakra fut utilisée … et des pics osseux sortirent soudainement du sol, juste sous la belette qui était en lutte avec les squelettes, la transperçant de part en part. Les dents de la terre. C’était la meilleure technique de Leiko. Et aussi celle qui avait le plus de potentiel pour infliger des dommages. Infliger la souffrance, en soi, n’avait rien de jouissif. Mais en revanche, se sentir forte, était très gratifiant. Et clairement, en cet instant, c’était ce que ressentait la jeune femme.

__________________________

Actions 1 et 2 : Les dents de la terre sur Kagamiko (-70 chakra et -6 vie Leiko, inflige 60 dégâts)

Rappels Leiko :
-20 chakra (-5 chakra/squelette) et -6 vie par tour (maintien des squelettes)

Actions Squelette1 :
Action 1 : Va au corps à corps avec Leiko/Kagamiko/Squelette4
Action 2 : Frappe Kagamiko du poing
Action 3 : Se met en place devant Leiko pour la protéger

Actions Squelette2 :
Action 1 : Va au corps à corps avec Leiko/Kagamiko/Squelette4
Action 2 : Attrape Kagamiko pour l’empêcher de se déplacer (action Maintenir, pour l’empêcher de quitter le corps à corps)
Action 3 : Se met en place devant Leiko pour la protéger

Actions Squelette3 :
Action 1 : Tente une Esquive sur l’action 1 de Kagamiko
Action 2 : Tente une Esquive sur l’action 2 de Kagamiko
Action 3 : Se remet en place devant Leiko pour la protéger

Actions Squelette4 (initiative normale) :
Action 1 : Tente une Esquive sur l’action 3 de Kagamiko
Actions Squelette4 (initiative retardée pour agir après Ihoko et avant Leiko) :
Action 2 : Frappe Leiko du poing (pour la sortir du genjutsu)
Action 3 : Se remet en place devant Leiko pour la protéger
Agent de Kazejin
Leiko Mamoru
Messages : 103
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue2/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (2/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue125/130Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (125/130)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue481/504Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (481/504)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Avr - 1:20
Tour 3 :

Kagamiko :
Action 1 : Attaque Squelette 3 avec ses griffes, Squelette 3 esquive.
Action 2 : Attaque Squelette 3 avec ses griffes, Squelette 3 esquive.
Action 3 : Attaque Squelette 4 avec ses griffes, Squelette 4 esquive.

Squelette 1 :
Action 1 : Va au corps à corps avec Kagamiko/Leiko/autres squelettes.
Action 2 : Frappe Kagamiko du poing, mais Kagamiko esquive (-3 dégâts).
Action 3 : Protège Leiko en se plaçant devant elle.

Squelette 2 :
Action 1 : Va au corps à corps avec Kagamiko/Leiko/autres squelettes.
Action 2 : Immobilise Kagamiko, l'empêchant d'aller à distance (For de squelette 2 supérieure).
Action 3 : Se met devant Leiko pour la protéger (et donc relâche sa prise).

Squelette 3 :
Action 1 : Esquive réussie.
Action 2 : Esquive réussie.
Action 3 : Se met devant Leiko pour la protéger.

Squelette 4 :
Action 1 : Esquive réussie.

Ihoko :
Action 0 : AC activée, n'utilise donc pas le parchemin explosif.
Action 1 : Pilule de l'armée avalée (+82 chakra)
Action 2 : Shikumi sur Leiko (-65 chakra, Leiko perd usage de ses actions 1 et 2).

Squelette 4 :
Action 2 : Frappe Leiko pour la sortir du genjutsu, Leiko prend 13 dégâts et est libérée du Shikumi.
Action 3 : Se place devant Leiko pour la protéger.

Leiko :
Actions 1 et 2 : Les Dents de la terre sur Kagamiko (-70 chakra et -6 vie Leiko, Kagamiko prend 74 dégâts).


Citation :
Résumé :

Ihoko :
Vie : 173
Chakra : 76
-1 AC

Kagamiko :
Vie : 43
Chakra : 98

Leiko :
Vie : 58
Chakra : 150
-1 AR
-2 AC
4 squelettes ranimés (-20 chakra/tour, -6 vie/tour)

Squelette 1 :
Vie : 6

Squelette 2 :
Vie : 6

Squelette 3 :
Vie : 20

Squelette 4 :
Vie : 20


Leiko protégée par squelette1, squelette 2, squelette 3 et squelette 4, au corps à corps avec Kagamiko.

Ihoko est à distance de tout le monde, à terre.



Initiative :
Kagamiko
Squelettes
Ihoko
Leiko

Déclaration : Leiko
Genin
Shigure Nara
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue54/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (54/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue115/115Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (115/115)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue332/360Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (332/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Avr - 5:08
Ihoko assista impuissante à l’attaque de Leiko. Les pics d’os percutèrent Kagamiko de plein fouet, manquant de peu d’embrocher son amie. La belette se réceptionna un peu plus loin, sur ses pattes, mais son pelage blanc était recouvert de sang. La jeune kunoichi oublia instantanément ses intentions belliqueuses, et même le combat. Son esprit quitta le cours de la bataille, elle n’y était tout simplement plus. Elle se releva en toute hâte, ne voyant même plus les squelettes qui se massaient devant la nécromancienne, ou même la nécromancienne elle-même. Le cimetière ? Lui aussi, elle l’avait mis de côté.
La voyant accourir, Kagamiko se retourna. Surprise. Malgré la souffrance, et son corps qui se soulevait difficilement, elle semblait encore d’humeur combattive. Prête à se jeter dans la mêlée. Ihoko déglutit. Elle savait qu’elle faisait ça pour la protéger. Elle ne pouvait pas la laisser faire. Elle était presque comme une sœur pour elle. Impossible d’oublier tout le réconfort qu’elle lui avait apporté. A Chikyuu, elle se serait écrasée et aurait continuée à se battre bec et ongles pour ne pas déshonorer la belette. Mais ici, à Onogoro, c’était à elle de prendre les décisions.
La jeune femme se jeta devant Kagamiko, pour faire obstruction et arrêter le combat sanglant entre Leiko et Kagamiko. Elle leva aussitôt la main.

« J’abandonne ! »


Kagamiko la regardait, interdite, sans comprendre. Elle sentait le poids de son regard, courroucé, dans son dos. C’était sûr qu’une guerrière comme elle n’allait pas apprécier de ne pas pouvoir répliquer mais …

« Ihoko ! Non ! Tu n’as pas le droit de faire ça ! Elle t’a attaquée, je vais la … »

« Non … Je suis désolée Kagamiko. Je ne suis pas assez forte pour t’aider, et c’est mon combat. Tu ne devrais pas avoir à te battre toute seule. Je ne suis pas digne de … »


« Parce que tu crois qu'un abandon, c'est digne ? Un abandon, c’est de la couardise. Comment tu feras quand le combat sera réel ? Un peu de sang, et tu fuiras ? C’est quoi ça ? Elle est passée où ta détermination ? »


Ihoko baissa la tête, sans répondre. Mais son regard était ferme. Elle ne reviendrait pas sur sa décision. Aujourd’hui, la belette avait combattue toute seule. Et même si elle tordait ça dans tous les sens, elle avait pris volontairement ce risque parce qu’elle avait d’avantage confiance en son amie qu’en elle-même. Elle l’avait impliquée dans son combat parce qu’elle n’avait aucune chance de gagner par elle-même. Pas pour être des sœurs qui se battent côte à côte. Mais pour venir à sa rescousse, comme si elle était une gamine apeurée.
La belette feula.

« Si c’est pour te montrer aussi faible, ne m’invoque plus ! Je te préviens, si tu m’invoques à nouveau pour me montrer un spectacle aussi pathétique … Je demanderais à la Déesse Junna de rompre le contrat. »


Dans un éclat de lumière dorée, la belette disparue. Elle était repartie sur l’île de Junnali. Ihoko ferma les yeux quelques instants. Finalement, c’était peut-être mieux comme ça. Aujourd’hui, elle avait pris une bonne claque. Et constaté à quel point elle était faible, seule. A quel point elle ne méritait pas ses invocations, aussi. De féroces guerrières déterminées à protéger le monde des forces du mal. Qu’est-ce que la déesse Junna avait bien pu voir en elle pour sceller ce pacte ? Elle se le demandait. Mais ce qu’elle savait, en revanche, c’était qu’elle allait respecter la demande de Kagamiko. Elle n’invoquerait plus son amie avant d’en être digne. De pouvoir mener des combats par elle-même, au lieu d’être obligée d’abandonner par peur de perdre son compagnon.
Elle se mordit la lèvre. Bon sang. Qu’est-ce que c’était frustrant de se sentir aussi impuissante et faible. S’être fait écrasée comme ça, c’était humiliant. Son adversaire utilisait à merveille ses techniques de nécromancie, et même sans expérience du combat, elle l’avait maîtrisé avec beaucoup de facilité. Certes, le terrain l’avait un peu aidée. Mais ce n’était pas une assez bonne excuse. Même si le terrain avait été plus ordinaire, elle l’aurait battue sans problèmes. La différence de force n’était pas si flagrante. C’était simplement un manque cruel de techniques utilisables en un contre un. Au moins, le point positif, c’était qu’il ne s’agissait pas de quelque chose d’impossible à combler. Elle y mettrait même peu de temps.

Tandis que le combat se terminait, Ihoko regarda son adversaire, cachée derrière ses serviteurs squelettiques. Son regard était défiant.

« Félicitations. »

Rien de plus. Qu’est-ce que le perdant pouvait dire au vainqueur, de toute manière ? Que ce n’était que partie remise ? Elles n’étaient pas ennemis non plus. Et ce n’était qu’un simple entraînement. Pas de quoi se mettre à se haïr ou à se promettre de se voler dans les plumes. Elle avait beaucoup appris aujourd’hui : l’essentiel se trouvait dans ces enseignements.
Ihoko quitta aussitôt l’arène. Au moins, elle n’avait qu’une seule égratignure, causée par le coup de fouet, et personne ne tenta de l’arrêter. Tant mieux. Elle avait besoin de s’isoler, et de réfléchir. De recasser. De trouver des solutions.
Genin
Ihoko Ryuuketsu
Messages : 108
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue79/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (79/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue217/217Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (217/217)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue214/214Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (214/214)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Avr - 12:59
Les Dents de la terre, c’était la technique offensive la plus élaborée de Leiko à l’heure actuelle. Et au vu du gabarit de la belette, elle était très surprise qu’elle s’en soit tirée aussi bien. Elle n’avait pas cherché à la tuer, mais elle pensait pourtant que ce serait suffisant à la mettre hors de combat. A croire que la prêtresse avait encore beaucoup à apprendre sur les Kyuchioses, et qu’elle l’avait peut-être un peu sous-estimée. Enfin, ça n’avait au final que peu d’importance : l’attaque avait été très spectaculaire. Assez pour faire déclarer à Ihoko qu’elle abandonnait. La faculté des squelettes à résister aux attaques de Kagamiko avait également dû la motiver à prendre cette décision. C’était censé : le combat s’apprêtait à tourner à la démonstration, plutôt qu’à un entraînement comme il devait en être question au départ. La prêtresse renvoya les squelettes à la poussière, et leurs âmes prirent aussitôt le chemin du puits des âmes.
Tandis qu’elle enroulait son fouet autour de sa ceinture, comme elle avait l’habitude de le porter, la prêtresse assista soudainement à une scène très étrange. Sitôt l’arbitre eut annoncé la fin du combat, Ihoko et son invocation se disputèrent. L’altercation fut de courte durée, mais vraisemblablement la belette n’était pas satisfaite du dénouement et aurait préféré se battre jusqu’au bout. Quelle idiotie. Leiko n’aimait pas ce genre de comportement foncièrement guerrier, qui n’amenait que très rarement du bon en ce monde. Se battre est parfois nécessaire. Vivre pour le faire, et risquer sa propre vie pour prouver qu’on était plus courageux qu’autrui, c’était simplement irrationnel, et idiot.
Après le départ de son invocation, Ihoko s’approcha pour féliciter son adversaire. Celle-ci se contenta de hocher la tête. Et de la remercier pour s’être entrainée avec elle. Elle la suivit du regard tandis qu’elle quittait l’arène. Avant de prendre finalement le même chemin vers la sortie.

Ce combat avait été très instructif pour elle. Leiko avait pu tester différentes techniques de nécromancie en situation presque réelle. Presque, cependant, car Ihoko n’avait pas représenté une réelle forme d’adversité. Sa belette était, même si féroce, un peu trop faible pour représenter une menace sérieuse. Et elle-même ne semblait avoir aucune technique offensive. Il en aurait suffi d’une ou deux pour rendre le combat vraiment difficile, certainement. Mais en attendant, elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi la jeune femme aux cheveux de feu avait accepté ce duel. Elle aurait mieux fait de le reporter à quand elle aurait un savoir technique adapté au combat en un contre un. Ou alors elle souhaitait simplement observer son invocation à l’œuvre, et servir de soutien ? C’était ça, ou bien un ordre plus haut placé visant à observer Leiko. Si ça se trouvait, Ihoko ne s’était pas battue à fond ? Non, vu la réaction de la belette, et l’attitude de son adversaire durant l’affrontement, c’était peu probable.
Cependant, il y avait un ninja de l’Empire dans les tribunes. Un représentant de l’académie. Peut-être qu’Ihoko avait été contrainte à servir de sac de frappe pour mieux se faire une idée des capacités de la nécromancienne. Voilà qui revêtait déjà plus de sens pour elle.
Mais le tempérament enflammé de la kunoichi pouvait aussi être une excellente justification, à bien y réfléchir. C’était difficile de comprendre qu’elle n’ait aucune technique offensive, alors qu’elle possédait une force d’âme digne d’une combattante. Etait-ce lié à son héritage et aux exploits (bons comme mauvais), de ses parents ? Si c’était le cas, c’était un grand gâchis. On n’est pas ses parents. Si elle gâchait son potentiel en s’imaginant le contraire, c’était vraiment dommage.

Enfin, ce n’était pas à Leiko de se faire du souci pour son adversaire. Au contraire, elle l’avait peut-être aidée d’une certaine façon aujourd’hui. Ce qu’elle devait faire, c’était se concentrer sur les nombreux points positifs personnels qu’elle avait pu tirer de cet affrontement. Et les quelques points noirs, également.
Un bon repas et une bonne nuit de sommeil seraient les bienvenus, afin qu’elle puisse y songer à tête reposée. Et dresser un bilan plus complet et plus méthodique.
Agent de Kazejin
Leiko Mamoru
Messages : 103
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue2/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (2/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue125/130Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (125/130)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue481/504Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (481/504)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Avr - 14:06
Leiko : 35 xps, tu avais l'avantage mais tu l'as surtout exploité sans faire d'erreurs. Très beau combat.

Ihoko : 33 xps, combat pas facile, et tu as tenté des choses. Beau combat aussi, même si moins éclatant, et une toute petite erreur quand même.

Shigure : 40 drâkes.
Genin
Shigure Nara
Messages : 390
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue54/100Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (54/100)
Points de vie:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue115/115Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (115/115)
Points de chakra:
Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Left_bar_bleue332/360Leiko VS Ihoko, entraînement, arbitre : Shigure Empty_bar_bleue  (332/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
ONOGORO
 :: Divers :: Arène
-