AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Territoire des Kitsunes

 :: 
ONOGORO
 :: Chikyuu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 18 Fév - 12:07
Mont Hansei, territoire des Myobus et Kukos
Spoiler:
 

Le temple des Kitsunes est construit à même le flanc du Mont Hansei. L'emplacement choisi pour la construction de ce sanctuaire n'est pas dû au hasard. C'est en ces lieux que la mère des Kitsunes a trouvée l'illumination, acquérant par la même occasion la capacité de pouvoir se transformer en humaine. Forme qu'elle a choisie d'adopter de façon quasi définitive.

Le temple est divisé en plusieurs parties chacune ayant une utilité bien précise. L'arche au-dessus de la cascade est totalement consacrée à la méditation bien que celle-ci soit possible dans l'entièreté du sanctuaire. On dit que l'eau de la cascade a des bienfaits d'on celui d'aider à l'art de la méditation. Ce qui explique le choix du but de ce bâtiment.
Les maisons parsemées sur le domaine ont diverse utilité. Allant de maison de repos pour les voyageurs, car il faut savoir que ce temple est ouvert à tous, à des réserves de nourritures en passant  par des salles d'entraînement.
Au sommet des construction on peut trouver l'endroit exacte où Shian a trouvée l'illumination. Cet endroit est réserver à elle. Seul lieu interdit à quiconque n'a pas son autorisation. Et attention à celui qui bafouera l'intimité de la mère des Kitsunes.

Les cristaux planant dans tout le domaine sont la matérialisation des siècles de méditation pratiqués en ces lieux. Ils sont chargé d'une énergie que l'on ne trouve nul part d'autre. Tout comme l'eau de la cascade il parait que celles-ci ont des vertus bienfaisantes. Chose qui n'est pas encore prouvée.

Les portes de ces lieux sont ouvertes à tous à condition que vous respectiez les règles d'application en ces lieux.

Myobu:
 
Territoire des Kitsunes Oni10
Kuko:
 
Territoire des Kitsunes Sarige10

Forêt Yoru, territoire des Nogitsunes et Kuryos
Spoiler:
 

La forêt Yoru est l'endroit où les Nogitsunes et les Kuryos se trouvent. L'endroit est baigné dans une étrange atmosphère, entre le calme et l'inquiétude. Contrairement au mont Hansei, ici ce n'est pas la Lune qui a été chassée mais le Soleil. Ici aussi on trouve bon nombre de temple mais pas un seul cristal comme chez les Myobus. Ici c'est en poussière qu'ils tombent, à peine ont-ils touché le sol qu'il se désintègre.
Un calme religieux plane en ces lieux, à tel point qu'on aurait peur de marcher sur une brindille.
L'endroit est dirigé par un Nogitsune du nom de Wakai, ancien ami de Shian. On dit de lui qu'il est le père des Nogitsunes.
Nogitsune:
 
Territoire des Kitsunes Ochits10
Kuryo:
 
Territoire des Kitsunes Gumai10
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Avr - 14:16
Par où commence sur l'océan d'arbres qui m'entourent. A vrai dire je ne sais pas vraiment par quel bout prendre celle-ci. Tous les souvenirs que j'ai dans ce lieu, ce calme pratiquement surnaturelle planant dans ce lieu, cet étrange filtre bleu recouvrant la totalité de cette marée, ces poussières de cristal tombant des arbres et du ciel disparaissant au moindre contacte, le fait que le soleil ne puisse jamais percer la moindre passerelle du ciel ciel la forêt ou encore ce sentiment d'inquiétude que pratiquement tout le monde peut ressentir en franchisant ce domaine. Les sujets par où je pourrais débuter sont plus que vaste. Je n'ai fait qu'en citer, il y en aurait une quantité indéterminée, je pense pas que ce soit utile de tous les énumérer.
Essayer de faire comprendre à quel point cet endroit est spéciale c'est pratiquement impossible via des mots. Il y a une trop grande complexité dans ce lieu sauvage. Sans parler du fait que je ne sais toujours pas comment ces arbres font pour grandir sans avoir besoin des rayons du soleil. Tout comme ceux du mont Hansei n'ayant nullement besoin de la lune. Pourtant, bien que n'ayant pas réellement de connaissance dans le sujet, ils devraient en avoir besoin. Le cycle de vie de ceux-ci dépend totalement de ces deux astres. Et malheureusement les Kitsunes refusent de m'apporter réponse à cette question et à bien d'autres aussi d'ailleurs. Je les soupçonnes de connaître bien plus de secrets sur leurs domaines respectifs qu'ils ne veulent bien dévoiler. Même l'un de mes pères n'est pas au courant, lui aussi avait essayé de percer ceux-ci à jour mais en vain. Il a fini par se résoudre à n'en jamais connaître la vérité. Vous vous doutez bien que moi je ne compte pas en démordre aussi facilement.

Mais ce n'est pas la raison de ma venue de ce jour dans la forêt de Yoru. J'y cherche aujourd'hui le calme qu'elle peut m'apporter, ce fait de me sentir coupé du monde et d'avoir une infime mal chance d'être dérangé par qui que ce soit. Il faut dire que même si les Nogitsunes et les Kuryos sont de plus en plus nombre, l’étendue de cet océan est tel qu'en croisé un serait pratiquement un signe de mal chance.
J'ai choisi de m'adosser contre une statue au bord d'un lac. Pas plus d'une cinquantaine de centimètres de haut, recouverte d'une épaisse couche de mousse on ne peut plus confortable. La forêt est parsemée de ces sculptures au réalisme impressionnant. Chacune unique, ayant à chaque fois une expression différente. Mais je crois que ce qui m'étonne le plus ces les détails de celles-ci, me donnant à chaque fois l'impression qu'elles allaient se mouvoir d'un moment à un autre, même celle représentant des Kitsunes endormis. Les dater me semble être impossible, ou alors une par une, chacune semblant avoir été déposée là à une époque différente. D'ailleurs point plutôt amusant, c'est l'une des seules façons de voir les "membres" du peuple du mont Hansei ici.
Faut dire chaque branche aime tellement son lieu de vie, que sans une raison vraiment importante ils préfèrent tout simplement ne pas mettre un pied chez le voisin. J'en ai pas mal parlé avec Oni et je comprend totalement, chacune a besoin de son astre pour se sentir au mieux.

L'une de mes mains est suspendue au-dessus du carnet posé sur mes genoux. Pinceau calligraphique coincé entre mes doigts. La page vierge, j'ai du mal à défaire mon regard de cet épais brouillard recouvrant les eaux face à moi. J'ai une grande envie de me baigner dedans, de briser ce calme plat de l'eau. Pas un seul mouvement dans celle-ci, comme si le lac s'était métamorphosé en un immense miroir ne pouvant refléter qu'une partie du ciel. Mon envie n'évolue pas en acte, un jour elle l'avait fait et je l'avais amèrement regretté. Faut dire qu'une eau souvent recouverte d'une purée de pois et ne voyant que la lune ne peut être très chaude. C'est même plutôt frigorifiant.
Cette brume a un effet absorbant, tellement épaisse que je m'attend qu'à tout moment une barque n'en sorte. Pourquoi la barque ? Une simple histoire qui m'était contée par l'une de mes mères quand j'étais plus jeune. Ma main fini par se mettre en mouvement machinalement, traçant à l'aide du pinceau un symbole que je connais bien. Du fuinjutsu bien complexe, la Méditation du Kitsune. L'un des douze que l'on m'avait appris. Il représente à la perfection ce moment. Ça me tire de ma contemplation, me rappelant pourquoi je me suis rendu ici.
Si j'en crois Shian c'est au milieu de ces arbres qu'a vu le jour l'art des Kitsunes. Je pense que c'est pour ça que j'aime tant m'entraîne à cette pratique dans cette forêt. Et au moins ici j'ai pas Oni qui vient me déranger toutes les cinq minutes. Je risque de croiser Gumai ou Ochitsuita mais ils sont bien moins ennuyants qu'Oni dans ce genre de cas. Avec Sarigenai on forme un quintuor, on a été pas mal de temps inséparable, mais bon Onogoro nous a un peu distancé. Mais ça ne m'empêche pas de leurs rendre souvent visite ou inversement. Sham refuse que l'on soit tout le temps ensemble comme il fait avec Tak, d'après lui ça pourrait me mettre en danger chez vous. J'ai pas trop le choix que d'obéir pour le moment mais j’espère qu'il changera à un moment d'avis. Ça me manque tous ce temps que l'on partageait.

Le temps de la pause est terminé. Si je veux vraiment mettre ce nouveau sceau au point il faut que je me penche sur ce sujet, sinon on va encore me reprocher d'avoir trop rêvassé. Je me redresse un peu histoire d'être installé un peu plus confortablement. Après tout j'allais rester un bon moment sur le coup, autant ne pas risquer une crampe.
Je sors de ma poche un autre calepin, plus épais et ayant plus souffert. Faut dire que je le traîne depuis un moment, seulement à Chikyuu faudrait pas que des personnes pourraient tomber dessus, je pense bien que celui-là ça fait bien une bonne année. Des feuilles dépassent d'un peu partout. Des ajouts à des idées ou des recherches. Tout ce qui se trouve là dedans, c'est que pour du fuinjutsu. Une couverture faite en bois, gravée de pas mal de symboles. Une logique ? Non pas vraiment, juste un passe temps. Un ruban rouge un peu délavé pour marquer l'endroit où je m'étais arrêté. J'ouvre donc à cet endroit, une page vierge accompagnée d'une bien remplie. J'ai déjà pas mal travaillé sur ce sceau que je veux mettre au point.
J'ai déjà une bonne base pour la mettre au point et même plus. Je n'arrive juste pas à rendre le tout cohérent. Je sais, surtout grâce à des conseils donnés autour de moi, les symboles que je dois utiliser. Celui du Kuko et celui de l'Illumination du Kitsune. Le premier tout simplement pour sa signification du voyage, rien de plus mais pourtant la base même de ce futur sceau. Et celui de l'illumination, tout simplement pour son côté sur la compréhension et de la métamorphose. Tout serait tout simplement basé sur le fait que le message voyage entre les deux supports et que le deuxième modifie l'encre utilisée pour les symboles de bases pour transmettre un message.
L'idée est là, le fondement même y est, tous les éléments y sont. Reste vraiment plus qu'à trouver tout ce qui va lier tout ça. Autant dire que je ne suis pas sorti d'affaire. Le plus difficile c'est tout simplement que c'est la première fois que je me retrouve vraiment livrer à moi de cette façon. Sans parler de ce stupide sceau qui me pose pas mal de soucis. J'ai demandé à Wakai en arrivant dans son territoire, faut dire que même moi je dois déclarer ma présence ici, malheureusement il a tout simplement refusé. J'ai bien insisté sur le fait que j'allais avoir encore plus de mal pour mettre le sceau au point, rien n'y a fait. D'ailleurs apparemment pour le faire ils devraient être cinq, autant dire que même si lui accepté c'était juste totalement foutu avec Sham. C'est bien celui qui a le plus peur qu'un jour on ne découvre ce fameux secret.

Je trace rapidement des symboles sur des pages de mon calepin que j'arrache. Au bout d'un moment j'ai une flopée de combinaisons différentes. Reste à savoir si la bonne se trouve ici et si oui laquelle. Je ne sais même pas sur laquelle parier. Plusieurs me semblent logiques dans le déroulement. Je ressors trois duos me donnant l'impression d'être pertinent. Un ayant sur chaque papier les deux symboles, un autre en portant un sur chaque et finalement un dernier tracé de l'Illumination du Kitsune. Ceux-ci ne comportent pas encore de chakra, ils sont tout simplement inutilisables dans cet état. Ça ne sert d'en épuiser pour rien.
Il faut que je trie encore un peu plus, partir sur trois me prendrait trop de temps et sûrement bien trop de force. Je ne peux pas espérer arriver au bout de cette technique aujourd'hui si je pars sur tous.
Je passe au moins deux bonnes heures à étudier ces trois duos, à la recherche de celui qui pourrait me donner le meilleur résultat. Dans la première demi-heure j'ai déjà exclus celui comportant une page blanche. Je ne vois pas trop comment un lien pourrait se créer si les deux supports ne sont pas créer ne même temps. Je ne peux pas garder du chakra scellé dedans sans avoir un ajout sur le support. Sans encre pas de lien. Il me reste donc deux possibilité, les plus difficiles à départager. Est-ce que j'ai la force pour partir sur les deux ? Ça dépend en combien de temps je peux trouver le déclic. Je préfère pas prendre le risque.
Au bout de ce moment je me retrouve donc avec les papiers portants les deux symboles. Pourquoi ce choix ? Je pense qu'il faut le voyage en double pour que le message puisse aller d'un support à l'autre, j'ai peur que sans ça, ça ne puisse fonctionner. Tout comme celui de la métamorphose qui lui modifierait l'encre à deux reprises, pour l'envoie et la réception. C'est donc sur celui-là que je part.

Cette fois-ci j'arrache aucun papier, je retourne tout simplement mes deux calepins. Traçant sur chacun les deux symboles en dépensant du chakra. Encore quelque chose qui va me prendre du temps, trouver la bonne dose du chakra pour mettre le tout au point. Sans parler qu'il m'en faudra aussi pour passer le message très certainement.
L'avantage de la forêt de Yoru c'est que l'on ne voit pas le temps passer. Vu que la lune reste figée dans le ciel dans sa forme la plus ronde, on ne peut pas se fier à la course de celle-ci. C'est comme ça que je me suis retrouvé à travailler bien cinq heures d’affilée. Faisant de temps en temps une pause pour me dégourdir les jambes et surtout pour manger un bout. Heureusement que j'ai pensé à prendre de l'eau du mont Hansei histoire de pouvoir au moins un peu me recharger en chakra. Faut dire que c'est bien plus coûteux que je ne l'aurais cru. A vrai dire, j'aurai même dû prévoir un peu plus de papier, ça me fait un peu mal au cœur de remplir mes calepins de ces tentatives. J'avais pas prévu que ce serait aussi difficile.

Tu ne devrais pas t'entraîner aussi longtemps.

Je sursaute en entendant cette voix que je reconnais entre mille.

Je sais mais je n'ai pas trop le choix, vu que l'on m'impose ce sceau ici aussi !

Wakai s'approche de moi, se penchant sur mes travaux dans un silence que lui seul arrive à imposer. Tout comme Shian il se présente toujours sous sa forme humaine. Pour une fois il est pas accompagné de Chiisai. Il feuillette du bout de ses fins doigts mes calepins.

Ce n'est pas par plaisir que l'on te l'impose. Tu as voulu te rendre sur Onogoro, il faut bien que tu ne te fasses pas trop remarquer. T'ôter ce sceau à chacune de tes venues ne serait pas bien malicieux ne serait-ce que pour le temps que ça demanderait à tout le monde. Tu ne peux imposer des journées de préparation à tout le monde. Tu n'en aurais même pas le temps. Et puis ça te rendrais tout sauf service. Tu es encore bien maladroit.

Il a toujours les mots pour couper discussion, pour prouver tout simplement que c'est son avis qui est le bon et non un autre.C'est vraiment ce que j'aime chez lui.
Il arrache deux bouts de papier, il lui faut pas longtemps pour tracer les symboles à l'aide de deux de ses queues.

Trace d'abord le symbole du Kuko qui te permettra de sceller le voyage. Celui de l'Illumination. La logique veut que la métamorphose ait lieu après le voyage. ses queues s'illuminent de chakra en traçant les symboles, puis en écrivant un message qui va d'une feuille a l'autre N’espère pas le faire aussi vite que moi Hikaru, tu es encore bien trop jeune pour pouvoir manier notre art comme je peux le faire. Et n'oublie pas d'utiliser du chakra en écrivant ton message. voyant que j'ouvre la bouche pour répondre quelque chose, mécontentant que l'on vienne de m'arracher ces heures de travail, m'arracher le plaisir de résoudre cette énigme C'est pas fait par plaisir. Je sais ce que tu te dis. il pose sa main sur son visage, je peux sentir ses ongles pointus appuyer un peu sur mes joues J'ai besoin de toi et je te connais, tu n'aurais pas levé ton nez tant que tu ne serais pas arrivé à percer ce soucis. Tu es bien comme tes parents.

Qu'est-ce qu'il se passe ? la curiosité l'emporte sur mon mécontentement, ça ne le fait pas disparaître mais la le diminue

Tu verras Hikaru.

Je hoche la tête en lui emboîtant le pas, sans oublier de reprendre la totalité de mes affaires.
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Avr - 23:19
Je sais pas dire combien de temps on a marché ensemble mais je peux dire que qu'on s'est vraiment bien perdu dans la forêt de Yoru. Enfin pour moi, car je sais que mon père connaît celle-ci comme sa poche. Après tout ça fait des millénaires qu'il fréquent ce domaine. J'ai bien essayé de lui demander pourquoi on s'éloigner de cette façon mais sans étonnement il est resté muet comme une carpe sur ce sujet. On a bien discuter sur le chemin mais plus de nouvelles sur moi qu'autre chose.

Je suis installé, assis sur un roche dans une grotte. Il y a un peu d'eau qui coule en fond. Illuminé par un simple sceau. C'est vraiment ce qui m'étonne chez mes parents, cette façon d'on ils ont de tout faire via le fuinjutsu. Une flemme bleutée me rappelant l'Amaterasu. Ça donne une ambiance mystérieuse limite inquiétante. Ce qui est amusant c'est que même ici la poussière tombe, comme si elle apparaissait tout simplement juste avant de débuter sa chute. Wakai lui était occupé de tracer un nouveau sceau, bien plus complexe que celui qui nous offrait de la lumière. Pour tout dire, c'est la première fois que je le vois prendre autant de temps sur une technique mais surtout utiliser ses neuf queues pour un traçage. C'est vraiment qu'au bout d'une vingtaine de minutes qu'il se tourne vers moi, sourire au coin des lèvres dévoilant légèrement l'une de ses canines.

Wakai :On y est, on ne sera pas dérangé de cette façon.

C'est bien lui ça, toujours dans l'idée de laisser de ne pas tout dévoiler tout de suite. Il inspecte une dernière fois son installation. Je dois avouer que même en me penchant dessus je serais totalement incapable de comprendre quoi que ce soit sur la complexité des sceaux qu'ils avait mis en place. Oui, je comprend au moins qu'il n'y en a pas qu'un seul.
C'est qu'au bout de cinq bonnes nouvelles minutes qu'il s'installe face à moi.

Je t'ai un peu menti je dois l'avouer. Je n'ai pas vraiment besoin de toi mais nous devons parler. Je pense que tu es âge de comprendre certaines choses qui t'ont été cachées. il pique ma curiosité, comme toujours à vrai dire Mais avant ça je dois tout de même te parler un peu de Sham avant ça.

Je me suis douté que tu aurais pas juste quelque chose à me demander, ou en tout cas pas quelque chose de banal. Tu prendrais pas autant de temps pour préparer cette grotte et nous perdre à ce point dans ta forêt pour qu'on ne nous trouve pas.

C'est vrai, je ne sécuriserais pas autant un lieu pour tout simplement discuter avec toi de la pluie et du beau temps. Je ne te mènerais pas non plus dans cette grotte si j'en avais le choix. Mais la situation demande de prendre certaine précaution.

Je ne le montre pas mais plus le temps s'écoule et plus j'ai envie de savoir ce qu'il veut me dévoiler. Mais encore une fois, ça c'est tout lui, toujours à préparer la moindre chose pour que ce qu'il compte faire ait plus de saveurs aux yeux des autres.

On a vu Sham grandir, on l'a même aidé à le faire pour tout te dire. Je ne sais pas s'il t'en a déjà parlé mais il fait partie des rares humains ayant mis en place un pacte avec une famille de Kuchiyose à sa naissance. Il n'a pas vraiment eu le choix comme tu peux t'en douter. Tak lui aussi porte sa part de non conformité, ayant toujours été en compagnie de ton père humain mais surtout ayant toujours foulé la Terre d'Onogoro. Autant te dire qu'à eux deux, ils font un duo bien étrange. mais où veut-il en venir ? Je te le rappelle ou te le dis au cas où tu ne le sait pas vraiment pour tout simplement te donner un peu de contexte à tout ce que je vais te dire. il zyeute vers l'entrée de la grotte, vérifiant que tout allait bien Tout comme toi il a même vécu quelques années parmi nous. Tout ceci pour te dire que le lien qui lie ton père humain au reste de ta famille était déjà très fort mais s'est énormément renforcé lors de ta naissance. On pourrait même dire qu'aujourd'hui Sham fait maintenant totalement partie de notre famille, arrivant même jusqu'à penser comme nous de par les fuinjutsus qu'il a mis au point avec tes frères et sœurs.

J'ai envie de lui demander d'en venir au fait, mais le connaissant ça ne ferait que le pousser à tourner encore plus du pot. Autant, le laisser terminer, bien que ça devenait vraiment long.

Sham est une personne que je respecte énormément, bien qu'il soit aller beaucoup trop loin à certain moment. Je sais que nous l'avons aidé, que nous l'avons épaulé pour mettre certaines de ses idées en place. Sans nous, il n'aurait très certainement pas pu dépassé autant de fois les sujets si peu étiques. Je ne le blâme donc pas pour ça mais je pense qu'il est très important que tu sois mis au courant et que tu saches aussi pourquoi nous l'avons suivi sur ce chemin.

Il prend l'une de mes mains pour la retourner, posant l'un de ses doigts à l'intérieur. Ce qui fit apparaître immédiatement un sceau dans celle-ci.

Avant d'aller plus loin tu dois accepter ce sceau. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en toi, bien au contraire mais il permettra à ce que personne ne puisse obtenir les informations que je vais te dévoiler. Ou en tout cas pas au travers de toi.

J'ai une confiance aveugle en toi papa, bien sûr que j'accepte ce sceau. Au moins tu pourras me parler sans craindre quoi que ce soit. il en faut pas plus pour sentir une légère brûlure, ce n'est pas vraiment douloureux, la seule chose ennuyante c'est que je vais devoir le garder tout le long de cette discussion

Je savais que je n'avais aucune raison de douter de toi. Je vais te laisser quelques secondes pour encaisser la nouvelle que je vais te dévoiler. Si tout ta famille Kitsunes a participé à la folie de Sham, c'est bel et bien par choix mais je dois t'avouer que ce n'est pas que pour ça. Si nous l'avons tous épaulés c'est uniquement pour une promesse qu'il nous à faite. Il nous a promis à tous de nous rendre notre véritable état. Celui du Sentatsune. Sans lui, comme tu dois aussi le ressentir, nous ne sommes pas complet. L'idée de pouvoir à nouveau être une entité nous a aveuglé- Et comme tu le sais, cette promesse n'a pas été tenue pour tous. Même toi, son fils n'a pas droit à cette plénitude. Ne ressens-tu pas en toi un manque ? Un vide comme si on t'avait retirer une partie de ton être ? Si je te dis tout ceci ce n'est pas pour fausser la vision d'on tu as de Sham, mais pour que tu saches ce à quoi tu peux t'attendre de sa part. Je ne veux pas que toi, mon fils, te retrouve aussi à le suivre sans réellement prendre conscience de ce que tu fais.

Il pose sa main libre sur mon épaule, réconfortante face à ces révélations. Est-ce que ça m'étonne une telle révélation ? Oui et non, je connais les tensions qui existent entre ces deux parties de ma famille. Mais ça reste tout de même une information frappante. Comme il l'a promis, il me laisse du temps pour que j'arrive à enregistrer et à trier ce que je viens d'apprendre. Mon esprit part rapidement en analyse, essayant de comprendre ce que ça implique. On reste là sans rien dire, pendant un moment que je peux pas définir.
C'est moi qui rompt le silence.

Quand tu dis que vous l'avez aidé plus d'une fois à dépasser les limites de l'étique. L'une de ces frontières c'est moi c'est ça ?

Oui, tu en fais bien partie mais ne te méprend pas Hikaru. Ce n'est pas parce que tu en fais partie que ce que chacun de nous pense de toi. S'il y a bien une raison qui me pousse à accepter ce que j'ai fait, c'est bien toi. Si j'avais refusé à Sham mon aide, nous n'aurions jamais partagé quoi que ce soit. Si je devais recommencer, je le ferais même en connaissant l’éhonté mensonge de Sham. Je ne parle pas souvent pour les autres chefs de familles, encore moins pour Shian, mais là je peux le faire sans craindre mentir. Je peux te jurer que c'est l'avis que nous avons tous.

Je sais … Et je sais aussi que mon statut n'a rien d'étique. Que ce soit Chikyuu ou Onogoro. Mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi tu me parles de tout ça.

Si je t'en parle aujourd'hui et non avant, c'est parce que je te juge suffisamment mature aujourd'hui. Tu n'est plus un simple renardeau mais bien plus.

Dans quel but ?

Penser qu'un Nogitsune cherche toujours à avoir un but est faux. Oui je te l'accorde, je suis et resterais toute ma vie un fin manipulateur, que ce soit par nature ou par goût. Mais il me semble qu'une chose étonne tous tes frères et sœurs non ?

Il marque un point, je vois totalement à quoi il fait écho. Que ce soit tout le monde qui le dit ou tout simplement moi qui le remarque, mon père Nogitsune n'a jamais cherché à me duper ou manipuler. Justement c'est tout l'inverse, il a toujours été le plus droit et honnête envers moi. Même avec les autres membres de sa famille il ne l'est pas toujours. Autant dire que je n'ai rien à craindre sur ce qu'il me dit. Mise à part peut-être une déformation qu'il pourrait faire sans s'en rendre compte. Une modification de la vérité qui serait dû à sa compréhension. Ce qui m'étonnerais vu à quel point il est perspicace.

Ce qui se rapprocherait le plus d'un but est de chercher à ce que tu ne te fasses pas duper toi aussi. Tu as beau ne plus être un renardeau par ton physique, ce n'est pas totalement vrai sur tous les points. Nous t'avons forcé à grandir trop vite. Tu n'as pas eu le temps de te développer comme tu aurais dû, encore moins aux yeux des nôtres. Ta confiance reste celle d'un enfant. C'est pour cette raison que je m’inquiète autant pour toi.

Mets-tu tout le monde au courant ?

Si c'était le cas, toutes ces précautions ne seraient pas là. Mais surtout, toi seul pourrait apporter ce que veut réellement ton père humain. voyant mon regard interloqué il rajoute immédiatement Tu sais pourquoi Sham n'est plus aussi présent pour toi ? j'hoche de la tête, ce fameux sceau Les recherches qu'il mène lui prenne beaucoup de temps. Des recherches qu'il ne devrait même pas mener et pour les quels je ne lui apporterais jamais mon aide contrairement aux autres chefs. Moi, j'ai abandonné l'idée qu'il nous apportera ce que l'on souhaite le plus. Malheureusement ce n'est pas le cas des autres. Elles cherchent à apporter à Sham ce qu'il possède déjà. voyant que je pointe les yeux vers le sol Relève la tête mon fils, tu n'as pas à avoir honte. Bien au contraire, c'est lui qui devrait regarder le sol face à toi. Lui veut tout simplement passer outre son corps, chose qu'il a déjà fait en t’ayant. Tu es ce qu'il veut mais il ne veut pas le comprendre, il cherche une descendance qu'il jugerait être plus acceptée aux yeux de tous. Tu me l'as dit, il n'est plus là comme il l'était et reste la source de tes soucis sur Onogoro. Hikaru, s'il ne peut voir la chance qu'il a de t'avoir, alors il n'y a pas que le Sharigan qui l'a rendu aveugle.

Pourquoi chercherait-il à me duper s'il en a rien à faire de moi ? je serre des poings

Car tu possèdes ce que personne n'a. Hikaru, tu n'es pas dans un état de Sentatsune mais ça ne veut pas dire que tu n'as pas les mêmes restrictions que nous tous. Comme nous tu n'es pas complet mais c'est toi qui te rapproche le plus de cet état. En ajoutant le fait que tu possède aussi une cinquième partie. son regard se fait plus sérieux, attirant totalement mon attention Tu as ce que personne n'a, tu peux apprendre chacune des branches du fuinjutsu. Que ce soit les nôtres ou celle des humains.

Et en quoi ça peut ... d'un coup mon cerveau répond à cette question non terminée Je suis le pont entre tout le monde, si quelqu'un peut aller encore plus loin dans les limites c'est moi.

Oui, il y a de forte chance qu'il voit en toi la clef de sa quête. S'il y a bien une personne qui peut arriver à l'aider, c'est bien toi. Tu as les défauts de tous, mais plus important encore, tu as également nos qualités et nos capacités. En effet, tu dois encore les développer mais tu n'en reste pas moins le seul à avoir été béni par nos deux astres.

Tu penses que je devrais revenir ici ? À Chikyuu. Je suis quand même mal vu là bas … Et puis, je pourrais enfin retirer ce sceau !

Non, justement tu as fais le choix d'aller à Onogoro, revenir en arrière pour aussi peu de raisons serait une vrai faiblesse. Tu n'y es que depuis quelques mois. Laisse le temps à ces gens de voir ce que tu es vraiment. A t'apprécier pour qui tu es.

Justement ! Je ne peux pas être ce que je suis ! Je ne peux rien dire à personne !

Je sais, nous en avons déjà discuté. Je sais à quel point tu as du mal avec. Mais c'est là que sera toute ta force mon fils. Si tu parviens à franchir cette épreuve tu seras le pont, la preuve que nous ne sommes pas si différent. il repose sa main sur mon épaule, toujours en maintenant le sceau de l'autre Ce ne devrait pas être ton combat. Mais celui-ci peut juste être accompli par toi. Si quelqu'un peut forcer la compréhension c'est toi. Après tout, tu es très certainement le seul dans ce cas. J'en mettrais mes neufs queues dans la gueule des Fukurō. Supporter ces désagrément ne devrait pas t'être imposé, mais c'est toi qui a fait le choix de te rendre dans ce monde. Nous aurions pu garder nos territoire clos pour garder le secret, mais aujourd'hui c'est impossible sans éveiller les soupçons.

Un nouveau silence s'installe. Plus court que les autres mais tout de même là, encore une fois rompu par moi.

Qu'est-ce que je dois faire papa ?

Ce pourquoi tu es le plus doué Hikaru. Il est temps que soit enfin réellement le pont. Le chemin ne sera pas facile, il sera même long et épuisant. J'ai une confiance aveugle en toi. Je sais que pour toi, encore plus vrai que pour nous tous. Le fuinjutsu n'aura aucun secret pour toi, tout simplement parce que tu pourras tous sont à ta portée.

Pas tant que je serais dans cet état !

Justement, j'ai une surprise pour toi. d'une de ses poches il sort un calepin Je vais t'apprendre à ne plus être soumis à cette tare que l'on t'a imposé. Ça ne durera qu'un certain temps mais ça te permettra de ne pas te limiter.

Il me tend l'ouvrage. Un calepin épais, remplis de symboles, d'écrit de Nogitsune mais surtout d'un explicatif du sceau que je porte. Et pour la moitié, des recherches pour le briser sous un court moment.

Il ne peut pas quitter cet endroit et tu ne peux pas chercher à comprendre ni t'entraîner autre part qu'ici. Mais surtout, tu ne peux pas le faire sans moi. J'ai installé des sceaux à l'entrée comme tu as pu le voir. Avec eux, seul toi et moi pouvons passer et même avoir l'envie d'y entrer.

Est-ce que ça peut vraiment marcher ? Tu vas me l'apprendre ?

J'ai pas douté un instant du plaisir que t'apporterait cette nouvelle. Bien sûr que je vais t'aider. Maintenant te dire s'il fonctionnera, à mon avis pas dans l'était dans lequel il se trouve. Je n'ai pu travailler que sur des hypothèses, sur du non palpable. On le rectifiera au fur et à mesure. il plonge encore une fois son regard dans le mien, sans aucun doute qu'il était on ne peu plus pétillant En plus des deux règles que je t'ai déjà donné je vais t'en imposer une autre et une condition. Tu dois me promettre de ne pas l'utiliser autre part que dans cette grotte. Pour la condition, tu dois apprendre nos quatre branches de notre art. Et je ne parle pas de l'apprendre doucement, je pense qu'il est vraiment temps pour toi de développer tes capacités.

C'est promis ! Juré papa ! On peut commencer maintenant ?!

Pas tout de suite Hikaru. Ce serait totalement inutile, ta tête est bien trop remplie pour l’apprentissage. Mais je te jure qu'on le fera le plus rapidement possible. N'oublie pas de voir avec les autres chefs pour apprendre leur art aussi.

D'accord. oui je peux pas cacher que je suis déçu

Quoi que tu as raison. On va commencer tout de suite. Pour que tu éveilles ton côté Nogitsune, tu vas devoir retrouver le chemin seul. Nous sommes les seuls à ne pas pouvoir se perdre ici. Bonne chance mon fils.

Pas difficile de traduire son regard, c'est là qu'on se quitte pour aujourd'hui. J'ai hâte de commencer ce fameux entraînement ! Enfin, je vais pouvoir me débarrasser de ce sceau de temps en temps !
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Avr - 1:59
Voilà un mois que je porte le sceau de mon père Nogitsune, un mois que je travaille tous les jours en me rendant un minimum de temps sur Onogoro. Il faut dire que je veux vraiment pouvoir passer outre mon état. Malheureusement, comme je l'ai promis à papa, je ne peux pas me concentrer que sur l'apprentissage de ce nouveau sceau. Technique que l'on a finalement fini par le nommer Sceau de la vérité. Tout comme on l'a convenu, j'apprends avec chacun de mes parents. Il faut dire que depuis cette promesse j'ai juste totalement explosé mes connaissances dans le sujet. Le fuinjutsu commence vraiment à être un art dans le quel je me débrouille, pour le moment c'est pratiquement que de la théorie. Celui avec lequel j'ai le plus de mal, c'est la branche que l'on ne peut pas m'apprendre sur notre territoire, le fuinjutsu des Hommes. Mon père humain pourrait me l'apprendre mais pour ça il faudrait qu'il me consacre encore plus de temps. Je suis donc sur un jour sur cinq que je me consacre à l'apprentissage de ce sceau. Pourquoi si peu ? Tout simplement car les quatre autres jours sont consacrés à chacune des familles. Le jour où je me retrouve dans cette grotte est celui que j'attends le plus. Il n'est pas que consacré à l'explosion de mon état actuel. Avec mon père renard, on approfondi le sujet qu'il m'avait dévoilé. Je comprend de plus en plus ce qu'il a voulu me faire comprendre ce jour. Et oui, je suis toujours soumis au sceau qui empêche qui que ce soit de pouvoir obtenir des informations au travers de moi.
Ce que j'ai appris ? Je crois que ce serait bien trop long de l'expliquer et puis il faut savoir garder une part de mystère. Disons, que je vois mieux en Sham aujourd'hui. Je comprend pourquoi il m'a fait, pourquoi je suis là. Est-ce que je lui en veux ? Bien sûr que oui, mais pas au point de le renier. Après tout, si je suis là ça reste tout de même grâce à lui aussi.


Je suis penché sur un nombre incalculable de feuilles disposaient en cercle autour de moi. Je suis tout bonnement à la recherche de ce qu'il manque pour pouvoir mettre au point ce fameux sceau. Avec papa Wakai, on a déjà trouvé deux des symboles. Ça n'a pas été spécialement facile, il fallait faire avec ceux que je connais et non avec ce que lui pouvait mettre au point. Nous avions donc la base. L'Illumination du Kitsune, choisi pour ses capacités de métamorphose mais aussi de compréhension. Ce deuxième point peut sembler un peu futile, mais non, absolument pas. C'est justement cette capacité de comprendre qui donne beaucoup de force à ce symboles. Utiliser simplement son côté changement ne suffirait pas. Après tout il ne peut pas avoir lieu sans comprendre ce que je suis vraiment. L'autre traçage trouvé par Wakai, c'est le Sentaatsune. Pour lui, aucun doute possible. Bien que n'arrivant pas à ce stade. Après tout, je ne suis moi non plus pas complet. Il n'en reste pas moins le sens du tout, de l'union. Si l'illumination allait permettre le changement, lui devrait pouvoir le stabiliser.
Il restait un soucis. Il n'y avait aucun autre symboles pouvant se lier avec pour arriver à nos fins. Impossible de trouver ceux qui pourraient faire le lien.
Un autre point qui ne porte pas au doute, la source à utiliser. Ce ne peut pas être le chakra classique. Après tout il n'est que la partie de moi d'on on n'a pas besoin. Celle qui a le dessus avec ce sceau que je veux briser. Ça ne peut être que le naturel, celui que les Kuchiyoses utilisent. De par ma nature, je n'ai jamais dû apprendre à le maîtriser comme tout shinobi. Je suis né avec voilà tout. Le fait d'utiliser cette source était logique.
Malgré les connaissances de mon père Kitsune on se retrouvait réellement devant une impasse, impossible de trouver ce qui pourrait débloquer.

Je comprend pas ! Comment on peut lier le tout ! Techniquement ça devrait fonctionner avec juste ces deux symboles !

Wakai :C'est faux. Tu le sais et tu l'as vu. Aucun ne permet de stocker. Je t'ai expliqué plus d'une fois comment ce sceau fonctionne. C'est une décharge qui permettra de mettre en mal le sceau que tu portes pendant un moment. Ces deux symboles pourraient suffire si tu avais de quoi faire. Tes capacités en notre chakra est trop faible et même si ce n'était pas le cas, cette technique serait bien trop onéreuse. Il faut trouver un moyen de le stocker.

Tu pourrais m'apprendre des symboles capables de le faire.

Un symbole créer par un Kitsune ne se partage pas, c'est ce qu'il y a de plus personnelle. Nous ne partageons qu'une base. L'aurais-tu déjà oublié ?

Apprend-moi ceux du Temps !

Tu n'es pas suffisamment expérimenté. Autant que je te tue immédiatement. Ils te dévoreront si tu ne peux les maîtriser.

Tu pourrais me poser le sceau !

Hikaru ! Serais-tu devenu plus humain que ce que tu ne l'es ? Est-ce qu'on t'a élevé pour être dépendant ? Ne me dis-tu pas toujours que tu veux prouver à Onogoro que tu n'es pas qu'un rejeton qui ne vaut pas la peine d'avoir un peu d'attention ?

Je ne cherche pas plus longtemps, il a raison. Si je veux prouver que je suis capable d'être vu autrement que comme l'incapable fils du prodige. Il est temps que je prouve réellement ce que je vaut, même si je ne pourrais pas le dévoiler sur Onogoro.
Des heures que je suis assis là, à force mes fesses commencent vraiment à être endolorie. Il faut vraiment que je bouge, que je me dégourdisse les jambes, que je vois autre chose que de la pierre autour de moi.

Je vais faire un tour, j'en peu plus de chercher comme ça dans le vide.

Je te trouve bien impatient aujourd'hui. Ça ne fait que six heures que tu es penché sur le sceau.

La notion du temps pour une personne plus que millénaire face à moi qui n'ai seulement que quelques années. Si pour lui un mois n'est qu'un instant, je ne peux pas en dire autant.

Où vas-tu comme ça.

Comme tu peux le voir je vais faire un tour dehors, il me faut de l'air frais. Je fatigue, il faut que je me réveille.

Je sais que ça me lui plaît pas du tout que je tourne autour de la grotte mais à force il commence à avoir l'habitude. Après tout il reste conscient de la différence d'âge que nous avons. De la nuance du temps que lui possède et non moi. Il faut aussi dire que je l'ai rassuré plus d'une fois, après tout, qui pourrait nous retrouver ici.


Je marche dans la nuit permanente de la forêt. L'air frais me fait le plus grand bien, entendre autre chose que le bruit que produisent les feuilles en les déplaçant ou le pinceau traçant sur le grain de celles-ci est juste libérateur. Tout comme le fait de me retrouver entouré d'autre chose que de roche. Il faut dire que le fuinjutsu, même simplement dans la théorie est quelque chose d’épuisant. Se creuser la tête sans voir réellement où l'on va depuis pratiquement un mois c'est vraiment quelque chose pour se retrouver au bout du rouleau. Sans parler du fait que de ne pratiquement pas avancer donne une impression d'impuissance atroce qui elle finit par tuer un peu le morale. Ce qui n’améliore pas les choses.  

Ça fait bien une bonne demi-heure que je suis à l’extérieur, je ne marche plus, simplement adossé à un arbre observant un chemin de fournie rapportant à leur nid des bouts de feuilles ou remontant le courant pour aller en chercher. C'est fou à quel point ces petites bêtes sont organisées.
Contrairement à ce que beaucoup de shinobis peuvent penser Chikyuu ne possède pas que des Kuchiyoses. Tout comme à Onogoro il existe aussi des animaux. Il faut voir les familles comme les humains de ce monde et non comme les seuls habitants.

Bien que j'essaye tant bien que mal de penser à autre chose que ce sceau que je cherche à mettre au point, il ne fait que revenir au gallo dans mon crâne. Il lui manque vraiment le lien. Ce qui va permettre au symbole du Sentaatsune de tout unifier. La chose qui me chiffonne vraiment c'est le fait d'être certain que la solution se trouve à portée de main.
J'ai l'impression d'avoir déjà pensé à tout. Aucun symbole que je connais des Kitsunes ne peut être utile à ça. Si le Senta aurait pu, mais l'utiliser deux fois ne ferait que créer un soucis. Je m'y connais pas aussi bien dans le fuinjutsu des Humains, mais en tout cas pour celui de la plus grande partie de ma famille l'utilisation d'un double sceau est juste totalement impossible. Du coup, ce symbole déjà utilisé passe à la trappe.
Je ne sais pas ce qui a provoqué le déclic. Ça pourrait être pas mal de chose, ou plutôt une sous pas mal de forme. Les animaux qui m'entourent. Quelque chose à laquelle on n'a pas du tout pensé. Je me lève d'un bond, retournant aux pas rapides dans la grotte.  

J'ai trouvé ce qui nous manque !!! ma voix résonne dans la grotte, les yeux de mon père présent sont interrogateur, chose suffisamment rare pour être relevé C'est pourtant logique !

De quelle solution tu parles ?

L'intérêt dans sa voix est plus que présent, curieux de savoir ce que j'ai pu avoir comme illumination. J'avoue que sur ce coup je me la suis joué à la Nogitsune.

Qu'est-ce qu'on chercher à faire ? Te libérer un moment de cette forme. De façon plus profonde. Qu'est-ce qu'on cherche à effacer ? Je vois pas où tu veux en venir Hikaru.

Les 3 rps sont côté
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Avr - 1:15
Territoire des Kitsunes Shian10Territoire des Kitsunes Chiryo10
Territoire des Kitsunes Wakai10Territoire des Kitsunes Yuukai10

Wakai observait les parois de la grotte avec beaucoup d'attention, il aimait énormément suivre la danse de cette même flamme qu'il avait créer lors du dernière entraînement d'Hikaru. Le Nogitsune trouvait qu'il y avait quelque chose d’hypnotique dans ces mouvements. Dévoilant des parties du lieu tout en gardant d'autre totalement secrète. En parlant de secret, il attendait que ses égaux arrivent afin de pouvoir débuter cette réunion, ça faisait déjà un bon moment que tous les quatre ne s'étaient pas retrouvé de leurs propres initiatives. Elles allaient même devoir être de plus en plus courantes. Il était grand temps de mettre vraiment tout en route.

La grotte dans laquelle cette réunion allait avoir lieu était étrangement semblable à celle où il s'était entraîné avec Hikaru, en prêtant un peu d'attention on pourrait même croire que c'était totalement la même. Mais dans ce cas, pourquoi est-ce que les trois autres chefs pouvaient entrés dans celle-ci sans aucune difficulté. Si Wakai lui avait dit la vérité ça ne devrait pas être possible … Ça devait très certainement être toute simplement une autre grotte !

Shian :Tes sceaux ne pourront pas le leurrer bien longtemps Wakai. Ça te ressemble bien de sous-estimé tout ce qui t'entoure.

La tension était présente, il faut dire que l'entente entre ces deux Kitsunes n'a jamais été vraiment excellente. Même au contraire.

Wakai :Je m'en occuperait réellement quand ses compétences seront un peu plus poussée.

Yuukai :Tu veux peut-être t'en occuper Shian. sa gueule s'étendit dans un large sourire Navré c'est au-delà des tes possibilités.

Les yeux de Shian se firent plus perçant envers celle qu'elle disait être sa sœur, si son visage ne montrait pas réellement son mécontentement ses neuf queues elles se faisaient plus mouvantes, trahissant ses pensées.
Pourquoi un tel pique ? Shian est pour le moment totalement incapable de tracer le moindre sceau, d'utiliser la moindre once de chakra naturel. Une punition votée unanimement alors que sa trahison avait été mise à jour. Ça datait de l'époque où l’Impératrice était encore au pouvoir. Cette sentence n'avait été levée qu'une seule fois et pendant un bon moment. Pour qu'Hikaru puisse voir le jour. Depuis, elle s'était vue dans l'obligation de se retrouver à nouveau privée de son essence.

Yuukai :Nous ne sommes pas là pour se chamailler. Surtout sur un point qui a été tranché.

C'est en silence que tous quatre prirent place dans la grotte, ça pris un peu de temps, chacun cherchant un lieu qui allait pouvoir lui assurer un certain confort. Dans un premier temps ils se regardèrent simplement, il y avait une certaine tension … Mais bizarrement elle semblait venir d'un autre sujet ou plutôt du fait que ces quatre Yokais se retrouvaient aujourd'hui sur le territoire Nogitsune de leur propre chef.

Shian :Où en es-tu avec Hikaru ?

Wakai :Il est bien plus malléable que je ne pensais. Je dois avouer que Sham nous facilite beaucoup le travail.

Chiryo :Il faut dire qu'Hikaru ne le porte pas vraiment dans son cœur.

Shian :Je te connais Wakai ne force pas trop sur le sujet. Si on part déjà sur une bonne base il serait stupide que tout soit découvert pour la simple et bonne raison que tu ais l'envie de tester ses limites.

Wakai :Ne vous en faites pas. Je sais ce qui est en jeu. Et vous, est-ce qu'il est venu vous trouver ? tous trois firent un non de la tête Je pensais qu'il m'écouterait un peu plus que ça. Je suppose que ses obligations à Onogoro lui prennent pas mal de temps.

Yuukai :Et pour Sham qu'en est-il ? Il va tôt ou tard commencer à nous poser soucis. Contrairement à ce qu'Hikaru pense je doute qu'il n'en ait réellement que faire de lui.

Shian :Terminons d'abord avec Hikaru Yuukai. Je suppose que toi il est venu te trouver Wakai. Peux-tu nous en dire plus ?

Wakai :Nous avons mis un nouveau sceau au point. Je lui ai dit de ne pas vous en parler. Ce gamin m'étonne réellement. Il est déjà capable de mettre en suspend la limite que nous lui avons mise.

Yuukai :Il peut reprendre sa véritable forme ? l’étonnement fut de mise

Wakai :Tout à fait, c'est encore bref pour le moment mais je ne m'attendais réellement pas à obtenir aussi vite un tel résultat. Il est bien meilleur que l'on ne le pensait.

Chiryo :Est-ce que ça veut dire qu'il en serait capable ?

Wakai :Pas dans l'immédiat, vraiment pas. Ce que nous attendons de lui est encore bien au-delà de ses forces. Mais j'ai d'excellents espoirs.

Shian :Surtout qu'il n'est absolument pas complet. Imaginez de quoi il serait capable dans sa forme complète. Si seulement Sham n'avait pas insisté sur ce point !

Yuukai :Nous avions besoin de lui. Nous avions besoin de ses connaissances pour qu'Hikaru puisse voir le jour. Si nous avons longtemps pensé que notre fuinjutsu était le plus puissant ce n'était que par un manque d'ouverture d'esprit.

Wakai :En effet, il ira bien plus loin que nous. Chose qui nous posera un jour un soucis mais nous verrons pour ce sujet par la suite. Revenons sur Sham. C'est lui la véritable épine pour le moment.

Shian :Nous avons encore besoin de lui Wakai.

Wakai :En quoi ?! le Nogitsune montrait les crocs

Yuukai :Pour le moment c'est la seule raison qui pousse Hikaru à se rendre sur Onogoro. Veux-tu qu'il ne prête plus attention sur le fuinjutsu des Humains ?

Chiryo :On s'occupera de Sham en temps venu. Quand il ne nous sera plus utile nous nous débarrasserons de lui. elle se tourna vers Shian Sais-tu ce que cela implique ? le regard de Shian se fit triste

Shian :Malheureusement leurs liens est trop fort pour prendre le risque. Tak cherchera à savoir ce qu'il se sera réellement passé. Mais c'est pour le bien de tous.

Un silence s'installa dans la grotte. Les sujets soulevés dans cette réunion secrète semblaient être plus qu'important. À les entendre s'en était même vitale.

Yuukai :Arrivez-vous à quoi que ce soit avec les autres homoncules ? tous firent non de la tête Je vois, vous avez très certainement vous aussi remarqué cette évolution bien plus lente.

Shian :Nous les avons pas poussé au vieillissement.

Chiryo :Je ne pense pas que ça se limite uniquement à ce point. Nous vivons bien plus longtemps qu'un Humain, il est normale que nous soyons plus lent.

Wakai :Tak lui n'a pas été régi à cette affirmation. Je n'ai jamais vu un Kitsune passer en si peu de temps à une telle puissance.

Shian :Nous n'y sommes arrivés qu'au bout de mille ans.

Yuukai :On en revient au même sujet, l'humain. Tak a bien plus fréquenté ce monde que le notre. Si nous continuions à pousser Hikaru, Onogoro et Chikyuu ne feront plus qu'un.

Shian :Nous y sommes encore bien loin. Si seulement nous pouvions aussi y envoyer les autres homoncules.

Wakai :A défaut de pouvoir le faire, nous n'avons pas d'autre choix que de nous concentrer sur eux pour les entraîner. Il faut qu'ils soient tous les cinq à niveau pour passer le rite de passage.

Chiryo :Très bien, nous devrions nous quitter avant que nos enfants ne trouvent notre absence suspecte.

Shian :Nous allons donc entraîner les homoncules.

Yuukai :Et nous verrons pour Sham en moment venu.

Wakai :N'oubliez pas de parler en priver avec Hikaru aussi, c'est très important. Et comme nous l'avons convenu, oubliez pas de lui donner l'impression que je suis la seule personne de confiance. tous trois hochèrent de la tête avant de se lever pour quitter les lieux. Encore merci Shian, je crois que je ne te serais jamais aussi reconnaissant que pour ce sacrifice que tu fais depuis des années.

Shian :Je m'en serais bien privée, être privée de cette facette de moi n'est pas une partie de plaisir. elle souffla En espérant que cette fois-ci ce soit le bon.

+2 xp invo
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Avr - 17:14
Je pars du principe qu'Hikaru a appris « Fuuton, le souffle de vent » durant son premier entraînement avec l'équipe

Territoire des Kitsunes Oni10


Je suis au bout du rouleau pour le moment, j'utilise beaucoup trop de chakra chaque jour pour que mon corps puisse suivre. Je viens de plus en plus souvent sur Chikyuu histoire de refaire le plein en me baignant durant de longues heures dans l'eau du mont Hansei. D'ailleurs c'est exactement à cet endroit que je me trouve pour le moment, profitant des bienfaits. Sentant petit à petit mon corps se revigorer, refaire le plein. Poser le sceau sur le nabot n'avait pas été la meilleure de mes idées, sans parler des maîtrises que j'avais dû mettre en place pour le déplacer. Une vrai dépense inutile vu qu'il avait refusé de m'ouvrir la porte.

Tout ce que ces derniers jours m'ont appris c'est que tel que je suis pour le moment je ne peux pas vraiment être utile lors d'une confrontation avec l'équipe. Là où Ihoko peut apporter son aide à Mikeru, qui est vraiment bon dans la mêlée, et bien moi je ne peux rien faire. J'ai bien réussi à maîtriser le vent mais je me refuse de l'utiliser sur quelqu'un, peut-être sur le nabot et encore. Tout ce d'on je suis capable c'est d'essayer d'éviter qu'un combat n'éclate. Mais je ne suis pas dupe sur ce point, ça ne sera pas toujours possible, il faut donc que je trouve le moyen de pouvoir apporter moi aussi mon aide.

Je plonge ma tête dans l'eau, chose que je fais très souvent ici quand j'ai besoin de réfléchir. Je ne sais pas pourquoi mais je me sens en sécurité, comme si rien ne pouvait m'arriver. Il faut bien sûr que je perce de temps en temps la surfasse.  
Ça fait longtemps que je réfléchi à un sceau me permettant de pouvoir utiliser du ninjutsu sans avoir besoin de faire mal, le métamorphoser en quelque sorte en une illusion et rien de plus. Suffisant pour jouer un coup de bluff sans faire mal. Maintenant le soucis réside dans le fait que oui moi je ne blesserais personne mais l'utiliser aura très certainement comme utilité de faire diversion, pour qu'un coup puisse être porté à la place. C'est un peu m’asseoir à moitié sur mes convictions. Mais en même temps, est-ce que j'ai vraiment le choix ? Ne pas vouloir porter de coup quand seul ma vie est en jeu est une chose, le pas vouloir quand celles d'autres personnes le sont ... Ce serait vraiment pas logique mais surtout très égoïste. Donner l'illusion que je frappe est du coup le meilleur compromis que j'ai trouvé. Maintenant reste à savoir comment faire.

J'ai de bonnes bases de recherches bloquées depuis un grand moment mais qui ont connues un certain coup de pouce grâce à Ihoko. Le fait que ce soit une utilisatrice du genjutsu m'a mis sur la bonne voie. J'étais parti à la base sur le fait de dépouiller tout simplement une technique, avec elle je m'étais rendu compte que je dois plus la modifier dans sa nature propre. Je ne peux pas transformer du ninjutsu en genjutsu mais je peux en moins en donner l'impression. C'est là toute la base de ce sceau que je veux mettre en place, faire semblant.

Ma tête perce la frontière entre l'eau et l'air, je rabats mes cheveux en arrière histoire que ceux-ci ne bloquent pas ma vue.

Oni :Te revoilà enfin, j'ai cru que tu allais te noyer.

Pourquoi tu es pas venue me repêcher alors Oni ?

Aucune envie de mouiller mon pelage.

C'est tout lui ça, je marche vers le bord pour me rapprocher d'elle. L'eau m'arrivant au niveau de la moitié de mes bras.

Je peux faire quelque chose pour toi ?

Oui, mais avant je dois te rappeler que tu n'as toujours pas tracé la plaquette de Gumai. Elle n'arrête pas de s'en plaindre, ça serait bien que tu le fasse maintenant histoire qu'elle se taise une bonne fois pour toute.

C'est vrai que j'avais complètement oublié depuis que je l'avais utilisée lors de la rencontre du club. Elle pousse vers moi deux bouts de bois. Il ne me reste donc plus qu'à tracer de nouveau les symboles, j'avoue que ce n'est vraiment pas une mauvaise idée. Le sceau du Voyage de l'Encre est long à tracer, il vaut mieux en avoir un maximum sous la main car c'est totalement impossible de le faire dans l'empressement. Il me faut une bonne demi-heure pour lui tendre une des tablettes. J'aurais bien tapé un brin de causette avec mais la concentration doit être de mise pour ce sceau, impossible de faire deux choses à la fois. Heureusement, l'eau du mont Hansei rempli au fur et à mesure le chakra d'on j'ai besoin.

Est-ce que tu pourrais le lui rapporter s'il te plaît ?

Je suis une Kitsune et non un messager !

Que je sache les Myobus sont les messagers d'Inari non ?

Parce que tu te prends pour Inari maintenant ? Vient plutôt jouer avec moi au lieu de dire n'importe quoi.

Impossible, je compte mettre un nouveau sceau au point. Tu peux toujours demander à Sarigenai. La connaissant elle doit être sur les montagnes.

J'ai aucune envie de jouer à celui qui médite le plus longtemps possible. Je vais rester avec toi, t'auras sûrement besoin d'aide.

C'est vrai que je ne dis jamais à un coup de main de l'un de mes frères pour la mise au point d'un fuinjutsu. Surtout qu'une partie sera composée de symboles Kitsune.

Si tu pouvais juste t'habiller.

Et puis quoi encore, l'eau ferait moins d'effet. Et puis c'est pas comme si tu ne m'avais pas encore vu nu, ce n'est ni la première fois ni la dernière. Si ça ne te va pas, ferme les yeux Oni.

Comme tu voudras. J’espère pour toi que l'eau est froide, sinon j'aurais honte á ta place. petit sourire malicieux Parle moi du sceau que tu veux mettre au point. Que je vois où tu t'es trompé.

La vantardise des Kitsunes sur le fuinjutsu est vraiment parfois affolante. Cet même ego que je possède.

J'ai appris du ninjutsu il y a pas longtemps mais je me refuse de l'utiliser tel qu'il est. J'ai envie de mettre au point un sceau qui me permet de le dépouille de ses effets. N'en faire qu'une sorte d'illusion. Le seul hic, c'est que pour le moment je n'ai que du fuuton, autant dire que ce n'est pas l'élément le plus pratique à percevoir. Un mouvement d'air reste invisible quoi qu'il arrive.

Voilà pourquoi je suis ici. Pour pallier à ton manque d'intelligence. clin d'oeil Met tes vêtements et suis moi.

Cette fois-ci je ne me fais pas prier, sentant qu'il a vraiment une idée derrière la tête. Comme souvent ici je ne porte qu'un kimono, me collant un peu à la peau, aucune envie de m'essuyer.
Je suis donc le renardeau.

Tu peux continuer à m'en parler au lieu de rester silencieux, ça nous fera un peu gagner de temps.

Où est-ce que l'on va ? son silence me montre bien qu'il compte absolument pas répondre à ma question D'accord ... Bon, comme je te disais je veux simplement dépouiller les ninjutsus de ses effets. Je veux qu'il ne soit que visible, ôter les effets qu'il pourrait avoir. Créer un fantôme de la technique en gros.

D'accord, on a déjà deux symboles avec ces explications. Le Kitsune dans sa globalité pour l'illusion et le Kuryo pour le fantôme. Tu pourrais aussi en utiliser d'autre, comme la Lune du Kitsune pour la disparition mais ça ne laisserait aucune trace, le Kuryo est bien plus intéressant pour un tel effet. Je suppose que tu veux y ajouter des symboles humain pour compléter le tout ?

Tout à fait, le Serpent et le Rat, deux créatures discrète. Le Serpent est aussi porteur de fourberie et d'illusion. C'est pour ça que j'ai pensé à utiliser ceux là.

Tu as l'ordre ?

Plus ou moins, le Kitsune serait le premier, suivit du Rat pour la discrétion, le Kuryo pour la transformation de la technique mais j'y pense il faudrait ajouter entre le Rat et le Kuryo l'Illumination du Kitsune pour provoquer le changement.

Tu en ajoutes un mais en oublie un.

Absolument pas, je sais qu'il sera utile pour le sceau mais je ne sais pas du tout le moment où il doit être placé.

On verra par la suite. De quelle façon ce sceau va être utilisé ? Instantané ou préparé ?

Un mélange des deux. C'est un sceau que je compte poser sur moi et l'activer quand je le veux. Mais l'activation doit se faire en un clin d'oeil, c'est un sceau qui sera utilisé dans le feu de l'action, il ne faut pas qu'il me ralentisse. Déjà que je suis pas des plus véloce, si en plus je perd du temps ça sera totalement inutile.

Est-ce que le Serpent pourrait être la clef ? devant mon regard interrogatif, il reprend tout de suite Je ne connais que peux de chose sur le fuinjutsu humain.

Ha oui, c'est vrai désolé. Oui je suppose qu'il pourrait être utilisé comme une clef d'activation. Tu penses à un sceau incomplet dans son état de traçage ?

C'est ce qui me vient à l'idée avec ton explication. N'avoir besoin que d'ajouter un seul symbole pour lancer l'effet.

Le silence s'installe durant le reste de notre marche, on s'avance vers la forêt de Yoru. Ce n'est pas courant de voir traîner par ici des Myobus mais parfois ceux-ci s'y force. Je comprend maintenant pourquoi il voulait absolument que l'on vienne ici. Avec la poussière de cristal on allait pouvoir voir les mouvements du vent.

Par contre, n’espère pas que j'aille plus loin avec toi. Je t'ai suffisamment aidé comme ça et puis je suis fatigué.

Tu peux le dire si tu as peur tu sais.

N'importe quoi ! Oublie pas de passer voir Gumai pour la plaquette. Elle se viendra plus m'ennuyer avec ça.

Je dois avouer que je m'y étais un peu attendu à ce départ à la lisière du territoire du Kuryos, c'est juste dommage de couper court de cette façon. Mais bon, il m'a déjà bien aidé pour mettre au point cette nouvelle technique. Normalement  le plus long est déjà fait, après tout le plus difficile dans la mise en place d'un sceau c'est les recherches. En espérant maintenant que tout ce que j'ai déjà fait en amont est bon et que les conseils donné par Oni pourront enfin débloquer la mise au point de celui-ci.

Première partie de l’apprentissage du Sceau de l'Illusion
Xp Hikaru a venir sur les prochains poste du sceau
Xp invo +1
Suite
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Avr - 23:49
Les symboles, à mes yeux la chose la plus difficile à mettre en place dans l'univers du fuinjutsu. Après tout ces eux qui vont limités les futurs sceaux que je vais mettre en place. C'est à dire que si je ne les sélectionne pas bien dès le départ je me retrouverais très rapidement bloqué sur le temps. C'est pour cette unique raison que je ne me penche sur la création de mes premiers symboles que maintenant. Je voulais tout simplement être certain de ce que je recherchais dans cet art. Ça avait beau faire longtemps que j'avais tranché le sujet, je n'avais pas encore osé me lancer dedans. De peur de me tromper et de me retrouver bloquer avec quelque chose qui ne me serait pas très utiles.

Je suis installé sur l'un des toits des temples du mont Hansei, celui qui possède le plus grand des cristaux. Je ne sais pas pourquoi c'est ici qu'il se trouve et non sur le temple où pratiquement tout le monde se retrouve pour méditer. J'ai essayé de questionne Shian sur ce sujet, mais elle non plus ne semble pas en savoir plus. Ces cristaux viennent en partie de la méditation que les Kitsunes ont pratiqué en ces lieux, et pas que eux d'ailleurs. Après tout, ici tout le monde peut venir profiter des bien fait du mont à condition d'en respecter les règles. Ça m'aiderait grandement de savoir ce qui a provoquer leur création et ce qui continue de les nourrir. Je compte baser un de mes symboles sur eux et un autre sur Chikyuu de façon plus globale. Chose que je vais avoir du mal à mettre en place si je n'arrive pas à bien comprendre ceux-ci.

Je me met debout en faisant bien attention de ne pas tomber, glisser d'une tuile ici pourrait s'avérer fatale. C'est plutôt maladroit et lent mais je préfère prendre mon temps, c'est bien moins risqué comme ça. Au bout d'au moins dix minutes j'arrive enfin au pied du plus gros des cristaux. Tellement énorme que j'ai l'impression d'être un nain à ses côtés. Ce n'est pas la première fois que je pose mes mains dessus, pourtant je continue encore aujourd'hui à être surpris par rapport à ce que l'on ressent. Ne serait-ce que le fait que ce n'est pas du tout froid au contact, je dirais que c'est plus ou moins tiède. Agréable sous les doigts.
Ce qui est le plus impressionnant c'est la sensation que l'on ressent aux travers de ceux-ci. Dans ma vie j'ai escaladé plus d'une fois une partie du mont Hansei ou n'importe quelle autre pierre que ce soit ici ou sur Onogor. Pourtant, jamais aucune m'a donné une telle sensation. A peine ma peau effleure la surface que tout mon corps est parcouru d'un frisson, me donnant la chair de poule. Mais une agréable, celle qu peut arriver lors de moment épique. 'Fin, je suppose, j'ai jamais vécu de tel moment.
Finalement, si je devais utiliser un mot pour décrire ces cristaux ça serait tout simplement vivant. J'ai pratiquement l'impression de ressentir un battement de coeur, je sais que c'est une idée que je me fais mais c'est vraiment ça que je ressens.

Je ne suis jamais resté aussi longtemps en contact avec ce pilier. Je ne sais pas pourquoi mais je me sens bien là, comme si quelque chose en moi résonnait au travers de ce cristal. Mon corps a rarement été aussi détendu. Je retrouve un peu les sensation que j'éprouve dans l'eau qui coule ici. Y a-t-il un lien entre les deux ? Peut-être, c'est possible.
Ce qui me donnait, juste avant, cette impression de battement de coeur s'est légèrement modifié. Ça reste du domaine de l'impression, du ressenti mais ce n'est pas comme si un seul résonnait mais plutôt une nombre incalculable. Tellement qu'il en est difficile d'essayer de capter les changements. Encore plus vu que ce n'est qu'une sensation et non une vérité.

Mais le touché est pas la seule chose étrange, il couvre pratiquement tous les sens.
Pour la vue, on pourrait croire que ce n'est qu'un aplat de couleur avec pratiquement aucune nuance. Mais non, il y a conne des filaments à l'intérieur. Un camaïeux très subtile, pratiquement imperceptible. Dans ces mouvements il y a quelque chose d’hypnotique, irrésistible au regard.
J'ai même l'impression de voir des choses passer en son sein. C'est aussi du domaine du ressenti. Un peu comme s'il y avait vraiment un lien.
D'ailleurs je sens mes deux chakras résonner en même temps que lui. Comme ci cette impression de son donnait le tempo à l'écoulement de ces deux flux.
L'odeur a aussi quelque chose d'étrange, à chaque fois que je me retrouvais proche d'un des cristaux, c'est comme si je sentais ce qui se dégageait d'eux pour la première fois.
Un peu comme si le cristal n'était qu'un renouveau à chaque fois.
Je testerais bien le goût mais à vrai dire je n'ai pas trop envie de déposer ma langue là-dessus.

Je me détache du cristal, sortant de l'une de mes poches un calepin. Je commence à prendre des notes de façon machinale, toujours dans cet état de calme infini. J'y notais mes impressions dedans.
C'est à cet instant que je ne sais trop comment j'ai trouvé la façon de représenter ce symbole. Représentant pas mal de chose à la fois, ces sensations lui offraient la capacité d'enfermement. Pas un banal, je ne saurais pas vraiment expliquer mais je sens que si j'y enferme quelque chose il n'en sortira pas aussi indemne que dans le symbole que l'autre nabot m'a donné.
La vie aussi, c'est quelque chose qui en ressort. Une vie auto offerte, auto gérée.
Sans parler de cette énergie propre aux cristaux du mont Hansei.

Je reste là une bonne heure avant de me rendre une nouvelle fois au pied de la cascade. Profitant de ces moments de réflexion pour me relaxer encore un peu plus.

Celui de Chikyuu va être finalement bien plus complexe à mettre au point, je doute pouvoir le faire aussi rapidement que celui du cristal du mon Hansei. Après tout, lui est beaucoup plus vaste. Je pourrais le développer là maintenant mais j'ai peur de passer à côté d'une grande partie de ses possibilités. J'ai peur qu'en me limitant au domaine des Kitsunes je ne puisse tirer que les symboliques d'ici et non de partout. Et ça sera plus ou moins identique pour Onogoro ... A moins que je n'arrive à les peaufiner au fur et à mesure. De pouvoir leurs donner la totalité de leurs capacités au fur et à mesure. C'est également une possibilité.
Elle me fait plus d'oeil que l'autre, trop impatient de posséder un nouveau savoir, de nouvelles portes ouvertes pour mon fuinjutsu.

Je plonge ma tête sous l'eau pour mieux entrer en réflexion. Il faudra juste que je ne la garde pas trop longtemps sous l'eau. J'ai vu Shian au loin et je sais qu'elle n'aime pas trop quand je pousse ma respiration trop longtemps. Elle pense encore que vu les faiblesses de mon corps ce n'est pas bon pour moi de rester trop longtemps en apnée. C'est pourtant une des choses que mon corps fait le mieux.

Qu'est-ce qu'est exactement Chikyuu mise à part le monde où les Kuychioses vivent ? C'est une bonne question. Déjà, c'est une source de diversité, bien plus grande qu'à Onogoro, sur tout les plans. Là où l'humain règne en maître ici ce sont les Kuychioses. Bien plus varié que les premiers et pourtant eux arrivent à vivre dans une paix plus durable.
Un grand respect des lois qui régissent cet monde. Je pense que c'est ça qui assure une telle stabilité. Mais pas que, l'écoute des autres. Car si les Lions arrivent à imposer encore les vieux textes ils ne sont pas obligés d'intervenir si souvent. Bizarrement la dernière fois la famille liée à Shura s'étaient retrouvées en plain coeur d'une querelle, tout comme lui en avait poussé une sur Onogoro. Y a-t-il un lien entre ces deux mondes si fort que ça ? Ou alors c'est tout simplement le fait qu'on se lie qu'avec ceux en qui on se retrouve ? Pour une majorité en tout cas.
Tout ça pour dire que Chikyuu possède bien plus de différence que l'autre monde.
L'une des caractéristiques forte c'est aussi la source de pouvoir utilisée, ce n'est pas le chakra qui impose ici mais le naturel. Celui que l'on puisse de ce qui nous entoure et non en nous. Une sorte d'entraide.

Mais me limiter juste à la pour ce monde serait passer à côté de la grande majorité des choses qui le compose. Résumer un monde en un sceau est complexe et difficile.
Ma tête perce l'eau, prenant une profonde inspiration sous le regard mécontent de ma mère. Je lui fais signe de loin avant de m'immerger de nouveau.

J'ai beau continuer à me creuser la tête mais plus rien ne me vient ou en tout cas pas suffisamment important pour qu'il soit relevé dans le symbole. Questionner ma famille ne m'aidera pas vraiment, après tout eux aussi sont dans le même cas que moi. Oui, bien plus vieux pour la plupart et même beaucoup plus mais j'ai trop peur que leurs avis ne soit lui aussi totalement biaisé par ce domaine.
Ce qu'il faudrait c'est visiter Chikyuu pour en comprendre toute son essence te le synthétiser au mieux, là pour l'instant je ne suis même pas certain qu'il serait stable dans cet état. Il suffirait de tester pour en avoir le coeur net.

Qu'est-ce que cet endroit pourrait encore m'apporter pour ce symbole ... La complexité ? Non, toutes les familles de Chikyuu ne sont pas comme ça ... J'ai bien une solution qui me vient en tête en refaisant surfasse mais il est hors de question que je l'applique. Je pourrais m'éviter un tour d'une partie de ce monde en me rendant dans la bibliothèque des harceleuses, mais j'ai vraiment aucune envie de demander une faveur à celles-ci. Surtout que je devrais très certainement passer par le nabot.
Je préfère encore user mes semelles que lui demander quoi que ce soit.

Je reste encore quelques heures dans l'eau, à la recherche de nouveaux points que je pourrais mettre en avant dans ce symbole. Je le trace à plusieurs reprise sur les pierres avant de l'effacer. J'en ai bien la base mais malheureusement il ne pourra pas être utilisable dans cet état.

Pas vraiment un entraînement vu la technique, RP courant. +10xp
Technique acquise, mais le symbole de Chikyuu est instable dans l'état.
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Mai - 14:06
Territoire des Kitsunes Wakai10

La colère gronde encore en moi, je me sens utilisé et surtout impuissant face à tout ça. Je ne supporte pas du tout cette impression. Il a quand même cherché à me forcer à partager mon savoir avec lui ! Il m'a poussé à ce que je trace un sceau sur lui comportant des symboles Kitsunes ! Un sceau qu'il va ramené dans sa foutue bibliothèque ! Je peste aussi sur le fait que je me suis juste retrouvé incapable de faire quoi que ce soit ! Cette sensation d'être à la merci de quelqu'un est vraiment une horreur ! S'il avait vraiment voulu me brûler la face il aurait pu le faire et je ne suis même pas certain que Sham serait intervenu ! Mes jambes tremblent un peu, maintenant que l'adrénaline du moment est passée, celle qui m'a permis de rétorquer de cette façon s'en perdre la face.
Ochi se trouve toujours sur mon épaule ne sachant pas trop quoi faire. Me suivant dans le mouvement de mes cents pas. Je me demande ce que je dois faire. Si je raconte tout il y a pas de doute sur comment ça risque de se terminé et c'est une chose que je ne veux pas vraiment. Mais en même temps c'est impossible que je le laisse continuer à chercher à entrer chez les harceleuses. Il risque de finir par partager notre savoir !
Je me prend les pieds et tombe encore une fois ! Ce corps commence vraiment à me faire chier ! Impossible de me déplacer sans prendre le risque de me retrouver le nez à terre. Je pousse un hurlement qui fend le silence de la forêt de Yoru.

RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Les animaux qui se trouvaient dans les parages s'en vont en prenant les jambes à leur cou, ou plutôt leur patte. Je frappe du poing au sol, des larmes me coulent le long des joues. Mes yeux coulent de rage, de la colère face à ce qu'est vraiment Sham. Ou plutôt ce que je suis vraiment à ses yeux ! Juste un outil, juste quelque chose qu'il utilise que quand il en a besoin. Le voir à un autre moment ? Faut vraiment se battre pour ça ! Tu parles d'un père. Il est ce que l'humain a de plus laid. Il utilise sans chercher à savoir ce que ses actes peuvent faire ! Il est faux, traître et manipulateur. J'étais censé être le fils qu'il avait toujours voulu ! J'étais censé être celui qu'il présenterait fièrement à son entourage ! J'ai jamais vu un seul membre de sa famille mise à part Kayzu ! Il ne m'a présenté à personne, me cachant dans le clan comme s'il avait honte de moi !

Reste avec nous, je te l'avais dit qu'aller sur Onogoro c'était pas une bonne idée. Les humains ne te méritent pas mon frère.

C'est pas le moment Ochi !

Il rajoute pas un mot, les larmes aident à me calmer. Garder tout le temps mon sang froid me joue des tours à des moments. Un trop plein qui doit se vider, comme là.
Je reste assis quelques minutes, le silence simplement rompu par mon nez reniflant. C'est difficile d'accepter d'ouvrir finalement les yeux. Surtout quand il s'agit d'une personne derrière qui on a pas arrêté de courir.
Je finis par reprendre la main sur mes émotions. Essuyant les larmes d'un revers de manche, je ne veux pas être vu comme ça, je ne veux pas qu'une autre personne qu'Ochi sache que mes yeux sont rougis à cet instant. Ça risque de prendre du temps à reprendre l'état normal. Les bruits de pas me font bien comprendre que malheureusement il ne sera pas le seul à savoir.

Ochitsuita veux-tu bien aller chercher un peau d'eau du mont pour ton frère. Il a l'air épuisé.

Alors qu'Ochi lève son museau vers Wakai moi je pointe le miens vers le sol, je sais que c'est inutile, qu'il finira par me voir mais je veux retarder au maximum ça. Mon frère frotte sa tête contre ma joue avant de sauter de mon épaule et de s'engouffrer profondément dans la forêt. Je sens la main de mon père se poser sur mon épaule.

On dirait bien qu'Onogoro n'est pas aussi doux que Chikyuu. Veux-tu parler de ce qui te met dans cet état ?

Pas maintenant s'il te plaît.

Il ne cherche pas à en savoir plus. S’asseyant tout simplement, je risque un coup d'oeil furtif, il me tourne le dos. Il a dû sentir que ça ne valait pas la peine d'insister … Pourtant c'est ce que je cherchais.

C'est Sham.

Qu'a-t-il encore fait ?

Il demande ça comme si c'était normal, après tout je me suis plaint plus d'une fois au-près de lui sur le fait qu'il ne passe pas de temps avec moi. Comme tout les Kitsunes il a pu le voir sur Chikyuu mais comme tout le monde il s'attendait qu'une fois chez lui il serait plus disponible. Comme moi il s'est trompé.

Il a voulu me forcer à l'aider à accéder à un endroit. je ne le regarde plus mais je le sens un peu plus attentif Il m'a poussé à tracer un sceau sur un humain qui a pactisé avec les Fukuros.

Quoi ?!

Là je sens que j'ai toute son attention. Je lui explique tout ce qui c'est passé aujourd'hui et tout ce qu'il m'a déjà demandé. Ça me fait un bien fou de vider mon sac, je me sens plus légué bien que la colère est toujours vive, mais je peux la contrôler sans soucis. Il n'en faut pas plus pour le convaincre de faire appel au conseil des Kitsunes. Je sais ce qu'il en découlera mais si je veux m'assurer que rien ne tombe entre les griffes des harceleuses j'ai pas le choix.

Pour le moment tu ne retourne plus sur Onogoro, tant qu'on aura pas décidé quoi que ce soit. Tu dormira ici ou sur le mont Hansei. C'est à toi de voir ce que tu préfères mais tu reste sur Chikyuu.

Pour combien de temps ? je m'inquiète quand même pour mes entraînements et toute autre obligation que mon appartenance à l'armée de l'Empire m'impose

Nous verrons suivant ce qui est décidé. Dans le pire des cas je pourrais toujours t'accompagner sur Onogor. Mais les choses vont changer Hikaru. On a fait confiance en un humain, ça fait des millénaires que nous nous étions promis de ne plus le faire. Ils causent bien trop de problème. je pointe encore une fois mon nez vers le sol Je ne parle bien sûr pas de toi, tu es bien plus un Kitsune qu'un humain malgré la forme que tu portes pour l'instant. il se relève Va te reposer un peu Hikaru, je m'occupe de tout ne t'en fait pas. On reparlera de tout ça une fois que j'aurais mis les autres chefs au courant.

Lui aussi s'engouffre dans la forêt, me laissant seul au milieu de celle-ci.
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Mai - 2:33
Tout le monde est présent, chose qui n'arrive absolument jamais. Les Kitsunes ne se retrouvent jamais tous en un seule endroit. Le nombre l'empêche bien souvent et l'entente n'est pas toujours top entre tout le monde. Wakai a tenté de l'imposer dans la forêt de Yoru mais a du se plier aux traditions. Si procès devait se dérouler il allait avoir tout simplement lien dans le temple centrale et nulle part d'autre. L'endroit avait été préparé, trois sceaux se trouvaient au centre de tout le monde. Un cercle, pour mieux juger je suppose. Chacun des chefs de familles se trouvait à un des points cardinaux, entouré par les siens. Shian à l'est, là où le soleil se lève. Wakai à l'ouest là où l'ombre tombe. Chiryo au nord, point le plus haut vers où les esprits s'en vont. Et finalement Yuukai, au sud, là où d'autres esprits vont.
Pour ma part je suis dans l'un des trois sceaux. Pas que l'on n'ait pas confiance en moi, mais c'est là une des lois des Kitsunes. Chaque parti qui doit être entendu se retrouvera au centre, lui aussi avec l'impossibilité de fuir. Les deux autres sont tout simplement pour Tak et pour Sham.
La tension est palpable, personne ne parle, juste des regards qui s'échangent et des larmes qui coulent. La nouvelle que j'ai apporté ne va pas laisser cet endroit comme il l'était, bien au contraire, ça sera un renouveau pour lui. Connaissant les lois des Kitsunes, il y a beaucoup à parier sur le fait que mon père humain et mon grand-frère Nogitsune se retrouve bannis durant un certain temps du territoire des Kitsunes.
En parlant de celui-ci, il est totalement clos pour la durée du procès. Les sceaux de protections ont tous été activé, rendant impossible toute entrée en ces lieux.

Yuukai :À qui incombe la tâche de convoquer Sham et Kanshou ?

Shian :Je vais m'en occuper.

Wakai :Kanshou étant depuis longtemps un Nogitsune et plus un Myobu. Ce devoir m'en incombe. Les membres de ma familles doivent répondre à celui qui en est à sa tête, Mais je te remercie d'avoir voulu prendre cette initiative qui ne fait plaisir à personne ici.

Ma mère Myobu n'est vraiment pas contente de cette décision mais s'y plie. Elle sait que mon père Nogitsune a raison, que c'est à lui de prendre en charge cet appel. C'est Tak, nommé Kanshou quand les choses vont mal qui répond en premier, suivit très rapidement de Sham. Jamais je n'aurais cru qu'une pièce remplie d'autant de monde pourrait être si silencieuse, seul le bruit de la cascade frappant le lac du mon Hansei résonnait jusqu'ici. Mise à part ça il n'y avait aucun bruit. La fumée des invocations se dissipa, dévoilant les deux nouveaux arrivants eux aussi dans l'un des sceaux.

Wakai :Merci Kanshou d'avoir prévenu Sham, nous prenons bonne note que tu n'as pas cherché à t'enfuir, ni cherché à mettre en garde l'humain. Nous te remercions aussi Sham d'avoir répondu aussi rapidement à notre appel.

Sham porte un rapide regard sur moi, je ne peux pas vraiment dire ce qu'il essaye de me transmettre par celui-ci, mais je peu affirmer qu'il n'y a aucune rencoeur ou reproche dans celui-ci.

Yuukai :Ce n'est pas souvent que nous nous retrouvons tous de cette façon. Ce n'est pas quelque chose que nous faisons de bon cœur, bien au contraire. Mais vu les circonstances nous n'en avons pas le choix.

Chiryo :Sham, toi qui est lié à nous depuis bien longtemps. Toi que nous avons vu grandir. Sais-tu pourquoi nous t'avons convoqués ?

Sham :Je suppose que ça a un rapport avec ce qui c'est passé dans les ruines de la maison dans laquelle j'ai grandi. Notre fils a dû vous rapporter un mensonge éhonté.

Je crispe mes mâchoires en entendant ces mots. Il lui faut pas plus de deux secondes pour me traiter de menteur !

Wakai :C'est bien pour ça que tu te trouves ici. Et toi Kanshou ? As-tu une idée ?

Tak :Je te signale que j'étais là quand tu as rapporter les mors d'Hikaru ! Pourquoi me poser cette question si tu le sais déjà ?!

Shian :Tak ! Aurais-tu oublié nos traditions ? Veux-tu vraiment commencer ce procès sur une telle note ?

Le silence règne de nouveau en maître dans les lieux. Tout le monde échange des regards, bien souvent avec le trio des intéressés, ceux se trouvant au centre de l'assemblée. Je commence petit à petit à vraiment prendre conscience de ce qu'il va se passer. J'échange un regard avec Tak, lui semble m'en vouloir bien plus que ce que je ne l'aurais cru. Pourquoi m'en vouloir à ce point alors que je n'y suis pour rien ?

Yuukai :Très bien, nous sommes donc tous conscients de pourquoi nous nous trouvons ici.

Chiryo :Sham, Kanshou et Hiraku. Vous et seulement vous trois allez nous donner la version de vos fait.

Wakai :Nous allons enquêter et desceller la vérité du mensonge dans chacune de vos versions.

Shian :Il est temps d'ouvrir ce procès. Veuillez tous vous lever.

Bizarrement bien que l'on soit beaucoup dans le temple, on ne fait pas beaucoup de bruit en se dressant comme un I. La tension fait que chacun n'use que de mouvement lent et hésitant, hormis les chefs, comme si tous redoutaient ce qui allait suivre.

Shian :Je déclare officiellement le procès ouvert. Je vous demande à tous de garder le silence tant que vous n'êtes pas invité à parler. Je vous demande à tous de respecter un silence quand l'un d'entre nous parle.

Yuukai :Sham, tu es accusé d'avoir voulu trahir la confiance que nous avons placé en toi. Tu es accusé d'avoir voulu utiliser notre fils à des fins personnelles, le manipulant en profitant du manque que tu as su créer en lui. Tu es accusé d'avoir voulu le rapprocher d'une famille que nous fuyons comme la peste. Tu es accusé d'avoir voulu mettre en péril l'équilibre de notre territoire.

Wakai :Kanshou, tu es accusé toi aussi de tous ces faits. Nous ajouterons pour toi le fait que tu fais partie de notre grande famille par ta naissance.

Une nouvelle fois le silence se fait une belle place, les quatre chefs de familles font un pas en avant afin de montrer leur importance dans ce procès. Cet acte les places comme juge, et sur cet acte personne ne trouve à redire.
Je suis tout de même étonné de la façon d'on ils parlent, j'ai tout simplement l'impression qu'ils ne font qu'un. Enchaînant l'un après l'autre comme si quelque chose liés leurs pensées.

Yuukai :Comme dans tout procès nous vous offrons la possibilité d'avouer directement.

Chiryo :Si vous acceptez d'avouer vos crimes, la sentence en sera diminuée.

J'ai envie de parler, de répliquer que c'est injuste. Pas que je ne veux pas qu'ils avouent directement, mais je trouve cette proposition totalement répugnante. C'est une façon de pousser une personne n'ayant rien fait d'avouer un méfait qui n'est pas le sien. Lui offrir depuis le départ une porte pour se dérober sans trop de casse est bien trop tentant pour pas mal de monde. Ça sonne comme si la décision est déjà prise.

Tak :Que cherchez-vous réellement avec cette proposition ? il parle, ça me soulage, le connaissant il ne va pas se laisser faire Pourquoi convoquer tout le monde si vous voulez que l'on avoue sans que rien ne soit encore sur la table !

Sham :Calme toi Tak, ça ne sert à rien d'agir de cette façon. sa voix est étonnamment calme

Tak :Je ne vais pas baisser la queue de cette façon ! Si vous voulez vraiment un procès je vous écoute !

Buruu :Les preuves sont déjà là ! Tak foudroie du regard la Kuko

Chiryo :Je ne pense pas que qui que ce soit t'ai donné la parole ma fille ! Le prochain qui parle sans en avoir le droit se verra expulsé de ce procès !

Sham :Ça marche pour moi ?

Il a un petit sourire, ses paroles apportent un nouveau froid. Mais j'avoue que ça étire ma bouche, un peu de légèreté ne fait pas de mal.

Wakai :Si tu n'es pas capable de te tenir, oui tu seras en effet exclus de ce procés, mais ça ne changera en rien que la sentence te tombera dessus. Là ou non, nous te jugerons pour tes actes !

Tak :Vous parlez comme si nous étions déjà jugé ! C'est un procès que je sache et non une chasse aux Yokaïs ! Vous nous avez déjà condamné alors que rien ne s'est encore dit !

Shian :Tu as raison mon fils. Hikaru, nous t'écoutons. Tu as celui qui accuse. A toi de nous apporter les faits.

Je blanchis en un instant, sentant le regard de tout le monde se poser sur moi. Surtout celui de mon père humain. Je ferme les yeux, prenant ma respiration. Conscient que ce que je vais dire va se retrouver étudier, épluché.

Honoo :Nous devrions les soumettre à un sceau de vérité ! J'en connais un, ça sera bien plus rapide !

Wakai :Honoo ! sa voix est grave et séche Es-tu aussi stupide que ça pour penser que Sham ou Kanshou ne pourraient pas passer outre ce sceau ?! le renardeau pointait le sol de son museau Je te prie de quitter cette pièce. Chiryo a prévenue. Toutes personnes prenant la parole sans en avoir le droit sera expulsé.

Honoo :Mais ...

Wakai :Dehors ! c'est dans un silence pesant qu'il quitta les lieux Nous allons pouvoir reprendre. Hikaru, je t'en prie.

Ça remonte à quand je suis arrivé sur Onogoro. ma voix tremble un peu, j'ai peur je dois l'avouer, pas peur de me tromper, peur de cette situation, je cherche mes mots, je parle lentement pour que mon cerveau puisse suivre Ça remonte même a un peu avant. Sham me parle depuis longtemps des archives des Chouettes. Il cherche des informations dans celles-ci.

Shian :Qu'entends-tu par longtemps ?

Six mois avant que je n'arrive sur Onogoro.

Chiryo :Et que te disait-il exactement sur celles-ci ?

Au début, père ne faisait que m'expliquer ce à quoi elles servaient. Au fur et à mesure il m'a expliqué ce que l'on pouvait y trouver. Techniquement pratiquement tout à partir du moment que c'était arrivé jusqu'à elles. je jette un regard vers Sham Il m'a aussi donné envie de m'y rendre, il a joué sur ma curiosité.

Shian :Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ?

Le fait qu'il m'a parlé d'anciens symboles en possession d'elles. voyant qu'aucune question ne découle de ce que je dis Plus ou mois quelques semaines après mon arrivée sur Onogoro il m'a demandé de me rapprocher de quelqu'un. Kai Uzumaki, le garçon qui a pactisé avec cette famille.

Tak :N'importe quoi !

Chiryo :Kanshou ! Aurais-tu oublié nos traditions ? c'est la première fois que je vois Tak baissé le museau face à quelqu'un

Il me l'a demandé à plusieurs reprise, jusqu'à me poussé à poser un sceau comprenant des symboles Kitsunes sur lui. Heureusement, il est déjà effacé. Vu que je ne le porte plus c'est aussi son cas.

Yuukai :Est-ce qu'une chouette était présente ?

Wakai :Oui, il y en avait bien une. Du nom de Shiro. un brouhaha s’élève dans la pièce, pas pour longtemps

Shian :Silance !

Chiryo :Si nous comprenons bien, Sham t'a poussé à partager nos connaissance avec les chouettes ?

C'est pas ce que j'ai dit ! je m'emporte avant de me retrouver de nouveau écrasé par l'ambiance J'ai rien partagé avec eux, juste un sceau mais du fuinjutsu humain. Je ne lui ai même pas appris comment le faire. J'ai juste posé un sceau que je connais.

Wakai :Quel est ce sceau mon fils ?

Un pacte, un sceau qui permet de s'assurer que tout ce qui se passe entre son activation et le moment où une phrase clef est prononcé reste secret.

Yuukai :Comment marche-t-il ?

Je peux en faire la démonstration. Mais pour ça il me faudrait de l'eau du mont Hansei, j'ai abusé de mon chakra aujourd'hui.

Shian :Oni, veux-tu bien aller chercher un peu d'eau pour ton frère s'il te plaît ?

Elle hocha de la tête, s'engouffrant à l'extérieur à une vitesse folle. Apparemment tout le monde veux savoir comment va finir cette histoire. Moi je ferme les yeux, ne voulant surtout pas croiser celui de mon père humain. Il ne faut pas plus de quelques minutes pour qu'Oni revienne avec une jarre. Petite mais suffisante pour me recharger un minimum.

Maman, dis-je en fixant Shian Tu me permets ?

Elle pose délicatement l'une de ses mains dans les miennes, Wakai lui délie légèrement le sceau dans le quel je me trouve. Celui-ci m'empêche en temps normal de malaxer mon chakra.

Shian :Je ne connais pas ce sceau mon enfant. Un sceau humain je suppose. j'hoche de la tête Explique nous ce que tu vas appliquer.

C'est un sceau qui est fait pour s'assurer qu'une personne ne pourra pas parler d'un sujet ou d'actes et de paroles se déroulant durant un certain laps de temps. Il n'empêche pas de le faire mais il permet d'être au courant quand l'un des porteurs du pacte le fait. je plonge mon regard dans celui de ma mère la plus proche, oubliant durant un instant où je me trouve Je vais te demander de répéter après moi, tu va sentir un picotement sur ta main à deux moments. Ce n'est rien de grave je te le promet. c'est à son tour de hocher de la tête Je jure par ce pacte, que tout ce qui se dira à partir de cet instant ne pourra pas être répéter. Cet instant se stoppera lorsque ma mère Yuukai ne dise les mots suivants : mon pelage vire au bleu pourquoi ces mots ? C'est les premiers qui me sont passé par la tête à partir de ces mots le pacte ne couvrira plus. Je ne pourrais pourtant pas répéter ce qui a été dit sur ce laps de temps. j'ai du mal à me concentrer sur ce que je dis, l’écho de mes paroles par ma mère Kuroy est un peu déstabilisant, sans parler de ce qui se passe À toi de jouer maman Yuukai.

Yuukai :Mon pelage vire au bleu.

Montre ta main à tout le monde s'il te plaît. je donne le mouvement de départ au bras de Shian qui expose sa paume à la vue de tous, pour ceux qui ne peuvent pas voir c'est la mienne qui est face à tout le monde C'est le pacte de silence que vous voyez ici, vu qu'aucun des porteurs ne l'a trahi il est toujours là. je tourne ma tête vers la chef des Kuroys À toi de jouer maman.

Shian :J'ai passé un pacte avec votre frère, un pacte qui a pour fin une histoire de pelage bleu.

Elle me regarde, je ressens dans ses yeux un questionnement, je devine qu'elle se demande ce qui va se passer. Il en faut pas plus pour que son attention soit portée par sa paume. Le picotement commence, je le ressens aussi. Là où se trouvait le sceau il n'y a rien d'autre que notre peau.

Wakai :Comme nous pouvons le voir, ce sceau ne permet pas d’empercher quelqu'un de parler mais tout simplement de prévenir s'il le fait ! Sham a pris bien des risques avec celui-ci !

Sham :Tu nous condamnes bien vite Wakai !

Tak :Et que je sache on a juste vu un sceau disparaître dans un laps de temps ! Rien ne prouve que ce sceau permet réellement ce qu'Hikaru avance !

Sham :Il ne sert à rien de vouloir prouver le contraire. Je connais ce sceau et je peux assurer à tout le monde qu'il permet de faire ce que notre fils nous a annoncé.

Yuukai :Tu reconnais donc que tu as laisser Hikaru poser ce sceau sur une chouette sans avoir la certitude que ce qui allait se passer serait resté secret ?

Sham :Je le reconnais, tout comme je reconnais tout ce vous avez avancés comme accusation.

Une bombe, c'est ce qu'il vient de lâcher tout simplement. Tak semble révolté face à cette révélation mais est très rapidement tu par le regard noir de Sham. Celui-ci ne veut dire qu'une chose, la ferme.

Shian :Sham, plaides-tu coupable ?

Sham :Oui. dit-il en me regardant, un sourire aux lèvres, cherchant à me faire comprendre qu'il ne m'en veut pas, c'est en tout cas de cette façon que je l'ai compris

Chiryo :Hikaru, qu'en est-il de Tak ? Tu nous a pas encore parlé de son implication bien que nous ne doutons pas de celle-ci connaissant l'entente entre lui et ton père humain.

Il avait raison, bien que je disais la vérité eux ne pouvaient pas vraiment le savoir. Les Kitsunes, ou en tout cas les chefs, les avaient déjà jugés. Quoi que je dise, quoi que je fasse tout était déjà décidé.

Sham m'a fait promettre de ne rien dévoiler à Tak.

C'est l''étonnement de tout le monde, moi y compris. Il n'y a que le duo aussi vieux que leurs naissance, Tak et Sham, qui le cachent. Oui, mon frère Nogitsune est au courant de tout ce que Sham m'a demandé. Mais je ne sais pas pourquoi j'ai prononcé ces mots.

Chiryo :Tu en es certain ?

Vous me croyez sur tout sauf sur ça ?! ma voix porte plus, elle est sûre et tranchante

Chiryo :On veut juste en avoir le cœur net,

*Elle ment !*

Tu mens ! le silence est palpable, ces mots sont sortis de ma bouche sans que je ne leurs demandes Tak n'en savait rien.

Chiryo :Est-ce que c'est vrai ? elle posait la question aux deux accusés

Sham :Tu demandes notre avis parce que la réponse ne te plaît pas ou alors parce que tu veux savoir la vérité !?

Wakai :Réponds simplement Sham ! Et toi aussi Tak !

Vous allez me croire sur tout sauf sur ce qui ne vous plaît pas ? je ne comprend pas trop ce qui ce passe

Shian :Nous voulons simplement la vérité Hikaru !

*Celle que tu veux aussi.*

Sham :Tak n'en savait rien ! J'ai agit de mon côté mettant en danger les Kitsunes.

Wakai :Sais-tu ce que veulent dire ces aveux ?

Tak :Si vous osez vous en prendre à lui, je vous jure que je vous étripe un par un ! Chef de famille ou non !

Shian :Des menaces ? Tu sais pourtant bien ce qui te pends au museau lors d'un procès avec de telles paroles !

Tak :Ce n'est pas un procès ! Vous nous avez jugé depuis bien longtemps !

Sham :Tu n'es jugé de rien Tak, tu es déjà blanchi.

Chiryo :Pour une telle trahison de la part de Sham seul une possibilité est de mise !

Shian :La mort ! le silence est glaçant

Yuukai :On ne peut laisser notre savoir aux mains d'un humain mettant notre famille en péril !

Je n'arrive plus à suivre ce qui se passe, je comprend juste quelques phrases.

Tak :Vous ne pouvez pas ! Vous parliez de traditions ! Un Kitsune ne tue pas !

Wakai :Jusqu'à aujourd'hui ! On ne peut laisser un humain nous mettre tous en danger !

Je ne comprend vraiment plus rien à ce qui se passe. D'abord une cacophonie, tout le monde parle. Tout le monde semble avoir son mot à dire. Pourtant, moi je me retrouve comme extérieur à tout ça. La première chose que je capte dans tout ce brouhaha, c'est le regard de Tak. Il a des yeux ronds comme des billes. Il se tait alors qu'il hurlait et se penche, le museau au sol, aplatit contre les lattes de bois.

Un Kitsune ne tue pas !

Ces mots sortent de ma bouche, pourtant je reconnais pas ma voix, je ne ressens pas mon corps en avoir commandé la sortie.

Il sera scellé !

Le silence revient, juste le bruit de la cascade frappant le lac interromps celui-ci. Tous les regards sont sur moi. Je ne comprend pas.

Dois-je me répéter ?!

Même Sham me regarde avec des yeux ronds. Je ne comprends pas, je n'arrive pas à bien percevoir ce qui se passe. Une lueur irradie de moi, je le vois aux reflets sur tous ceux qui m'entourent. Nombreux sont ceux à se mettre au plus près du plancher du temple. Je sens une grande quantité de chakra se concentrer au niveau de mon crâne sans que je ne demande rien. Mon sceau de rompt, je me sens plus confortable, je sens mon équilibre de nouveau là.

Je vous ai ordonné de le sceller !

Cette voix qui sort de ma gorge n'est toujours pas à moi. Pourtant je sens mes cordes vocales vibrer.

Maintenant !

Mon corps commence à lâcher, comme si je venais de lui en demander de trop. Je ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Mais tous ceux qui se trouvaient pelage au sol se mettent en action.

Sham :Qu'est-ce qu'il se passe Hikaru ?

J'ai pas le temps de répondre que je ressens une grande quantité de chakra naturel se concentrer dans la pièce. Pratiquement tous les Kitsunes abreuvent le sceau dans le quel mon père humain se trouve.

Ta place n'est plus parmi nous. Pas tant que je n'en ai choisi le contraire. Tu ne pourras plus te rendre en ce lieux. Je t'évite la mort en ce jour par la mains de mes enfants. ma vue se trouble N'oublie pas ce geste, n'oublie pas ce qu'il est. N'oublie pas que tous ne sont pas tes frères.

Ma perception se fait de plus en plus floue, comme si en un instant j'avais épuisé la totalité de mes forces. Je sens des pattes et des mains rattraper ma chute. Ma vision vire du trouble au noir, je sens le chakra naturel se concentrer sur mon père humain alors que je tourne de l'oeil.

+5xp invo
Baisé d'Inari obtenu
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Mai - 22:49
Territoire des Kitsunes Wakai10

Ça fait déjà une semaine que je n'ai pas remis les pieds sur Onogoro. Est-ce que je vais y retourner ? Bien sûr, je n'ai pas vraiment le choix. Si je n’effleure pas de nouveau ce sol je vais me retrouver comme déserteur, mais surtout je trahirais la promesse que j'ai fait à Mikeru et Ihoko. Ce n'est pas vraiment une promesse à vrai dire, j'ai prévenu depuis le départ que pour moi rien n'est encore certain si je continuerais ou non dans l'équipe. Du coup je suppose que techniquement je pourrais encore annoncer à notre senseï que je ne voulais pas continuer. Sans me retrouver avec trop de soucis. Après tout, il n'a rien dit sur le fait que je n'avais pas encore tranché.
À vrai dire je ne sais pas vraiment ce que je veux pour le moment, je dois avouer que je me sens pas mal vide, comme si j'avance à tâtons sans trop savoir ce que quelques pas peuvent me réserver. C'est la première fois que je me retrouve dans une telle position, faut dire que ma vie est plutôt courte par rapport à ce que mon corps annonce.
On a beau m'avoir expliqué ce qu'il s'est passé, je n'arrive quant même pas à comprendre. Encore un grand changement dans ma vie. Encore un point sur le quel je ne sais pas quoi penser. Est-ce que c'est vraiment Inari qui a parlé à travers moi ? J'ai envie de le croire mais ça rentre en totale contradiction avec ce que les Belettes m'ont annoncées. Je sais qu'il ne faut pas partie sur le fait que ce qu'un guerrier dit est vrai quand il s'agit de connaissance. Mais c'est justement là que ça bloque, elles ne sont pas que guerrières, juste une partie l'est. Elles m'ont semblé porter une grande importance au partage du savoir. Oui, l'orale n'est pas toujours le meilleure moyen pour ça. Pourtant, je peux pas m'empêcher de penser que si les différences étaient trop marquantes elles le sauraient … Mais en même temps je n'en suis pas convaincu non plus, si cette famille est si vieille que je le pense, les modifications de l'histoire peuvent être nombreuses sans qu'elles ne s'en rendent compte.
Pourtant, les Kitsunes pensent totalement autrement ou tout du moins une partie. Si Inari n'a pas parlé depuis longtemps ce n'est pas une question de puissance mais d'autre chose. Quoi ? Ils n'ont pas réponse à cette question. Mais leurs façons de réagir face à moi me montre qu'ils le pensent vraiment. Je ne suis plus traité de la même façon. Je suis vu comme quelqu'un de bien plus important que je ne l'étais avant. Pas qu'ils ne prêtaient pas attention à moi, bien au contraire. Mais là, je me retrouvais à moitié divinisé par tous. Oui, même si deux des quatre familles Kitsunes avaient tournés le dos à cette divinité, il n'en restait pas moins conscient de ce que ça impliqué que je sois béni par elle.
Ce dernier point, il n'y avait pas de doute, je le ressentais en moi. Comme s'il y avait quelque part une nouvelle infime part de moi. Mais de là à dire que c'est Inari qui a parlé via moi, je ne pourrais pas le jurer. J'en doute même si je veux y croire.

Je me retrouve du coup totalement perdu. Ne sachant pas trop ce que je veux. Si à la base j'ai pris la décision de me rendre sur Onogoro c'est uniquement pour faire plaisir à Sham. Mais je me suis rendu compte d'une chose, ce monde peut m'offrir plus que ce que je ne pensais à la base. Ne serais-ce que certaine personne que j'ai rencontré. La plupart ont beau être mauvais ou en tout cas un fond vraiment pas net, pour moi en tout cas. J'ai tout de même fait de belles rencontres. Ne serais-ce que mon équipe.

Sham ? Je ne sais pas du tout quoi en penser. Tout comme Kai, j'avais une admiration sans frontière. Mais contrairement à lui moi j'ai fini par me rendre compte de ce qu'il se passait vraiment. Même si je peux pas le supporter j'espère tout de même qu'il a pris en compte ce que je lui ai dit. Il y a une différence entre ne pas pouvoir supporter quelqu'un et de lui souhaiter du malheur. Surtout quand celui-ci est apporté par une personne qui est censée être proche. C'est bien quelque chose que je ne laisserai pas arriver.

Wakai :Tu as bien fait de nous prévenir,

Il me sort de mes pensées mais je ne lui répond pas. Je sais pas pourquoi, j'ai envie de prendre mes distances avec tout le monde. Comme si j'avais peur que tous soient capable d'agir comme Sham.

Wakai :Shian m'a dit que tu ne t'es pas encore baigné dans l'eau du mont Hansei. Ce n'est pas le premier jour que tout loupe. Tu sais à quel point ça peut être mauvais pour toi.

Il pose à côté de moi une jarre, elle est pas scellée. Elle en a pas besoin ici. Oui, si l'eau quitte le lac elle perd de ses propriétés mais de façon moindre tant qu'elle reste dans le territoire des Kitsunes. Wakai s'installe à côté de moi, les jambes pendants dans le vide. Les temples des Myobus s'offrant à notre regard.

Wakai :Tu es bien silencieux depuis le procès.

Je vois pas ce qu'il y a à ajouter à tout ça. Je me suis retrouvé dupé depuis trop longtemps dans cette histoire. J'aurais dû en parler bien avant mais je voulais lui plaire.

Wakai :Oui, tu aurais dû le faire bien avant mais personne ne t'en tien rigueur. Je peux te l'assurer. il pose l'une de ses mains sur mon épaule gauche Tu es pas le seul que Sham a berné. Mais tu es la personne qu'il n'aurait jamais dû impliquer dans ses affaires. Tu es autant son fils que tu es le nôtre, et pourtant il ne t'a jamais traité comme tel. c'est blessant de l'entendre, surtout que tous les savaient alors que moi je me leurrais Dans cette affaire, on est tous aussi fautif que toi. Par peur de te blesser, personne n'a voulu te dire que Sham était étrange avec toi. Mais, bien qu'il nous ait trahi, il n'y a pas tout à jeter chez lui.

Tu rigoles ou quoi ?!

Wakai :Pas du tout. Oui aujourd'hui il ne voit plus en toi qu'une façon de pouvoir soigner son corps mais ça n'a pas toujours été vrai. Tu sais que qu'au début tu étais tout le temps malade, et si on a réussi à un peu stabiliser tout ça c'est grâce à lui aussi. il prend une profonde inspiration, sachant que la phrase qui allait suivre allait devoir utiliser les bons mots Je sais que maintenant il ne te voit plus vraiment comme son fils, pourtant je peux t'assurer qu'à une époque il était tout le temps à ton chevet. Il était là quand tu allais mal et pas seulement. pourquoi il me parle de tout ça maintenant ? Je sais que tu as beaucoup de mal avec lui pour le moment, que tu ne veux pas le voir. Mais s'il te plaît, ne ferme pas les portes s'il cherche à revenir vers toi.

Pour me faire encore avoir ?! Puis quoi encore !

Wakai :Je te l'ais dit, il n'est pas que mauvais. Demande à Tak, c'est la seule personne qui peut vraiment se languir de le connaître.

Il est pas mieux que lui !

Wakai :Je ne dirais pas ça. Le soucis de Tak c'est qu'il a un lien qui le lie à Sham. Si on peut appeler ça un soucis. Je crois que tu es bien celui qui peut comprendre le lien qu'il y a entre eux. Après tout, lui a Tak, toi tu es ceux que tu considère vraiment comme tes frères et sœurs. Oui, quoi que l'on veuille tu es très proche de Sham par ce que tu es.

Il a rien d'un Kitsune !

Wakai :Tu te trompes, Sha m était pas comme ça à la base. Bien au contraire, il était ce que tu me montres aujourd'hui. C'est nous qui l'avons rendu comme ça. C'est son contact avec les Kitsunes qui la moulé.

Sauf que nous on ne se trahi pas entre nous ! il serre un peu plus sa poigne sur mon épaule

Wakai :Si tu peux croire ta génération les yeux fermés, ne prend jamais cet acte pour vrai pour nous tous. Les Kitsunes sont des as de la manipulation. Je ne te dis pas de ne croire personne mais simplement de jamais partir sur le principe qu'ici tout le monde te veux du bien. mon regard interrogateur le pousse à reprendre tout de suite Bois ta jarre. Tu as suffisamment traîné ici, pour l'instant ta vie se passe sur Onogoro.

Je veux plus le voir !

Wakai :Nous l'avons bien compris, ne t'en fait pas. Mais ce n'est pas pour autant que tu n'y retourneras pas. Tu t'es lancé dans une idée, pousse la à bout même si tu en as perdu une partie.

Je peux plus y retourné depuis que Sham peut plus nous invoquer.

Wakai :Ce n'est pas la seule façon d'aller sur Onogoro. De ce que j'ai appris tu travaille sur un sceau, qui n'est pas terminé en effet mais qui ne saurait le tarder. En attendant, c'est moi qui vais te conduire sur Onogoro. encore une fois, non regard questionneur le fait reprendre immédiatement Tu apprendras rapidement que chez les Kitsunes, tout n'est pas dit. Bois ta jarre, je ferais appel à toi dans dix minutes. Ne t'en fait pas, tu reviendras ici tous les soirs. Mais chaque fois que le soleil se lèvera je te conduirais sur Onogoro tant que tu ne le pourra pas.

Contrairement à toute les invocations, lui disparaît tout simplement. Il n'y a pas de nuage de fumée. Je me plie à sa demande et bois rapidement la jarre. De peur de ne pas avoir suffisamment de temps. Heureusement bien plus petite que celle que je dois boire chaque matin du Onogoro.

+10 xp/+1xp invo
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juin - 0:59
Wakai :Tu es aussi aveugle que ça que tu refuses de voir la vérité en face ?!

Ça fait bien une heure que l'on pose chacun sur nos positions, Wakai commence réellement à perdre patience. Ce n'est pas le premier à tenter de me faire entendre raison, ou en tout cas raison à leurs yeux à eux. D'après les chefs des familles je devrais revoir ma position de pacifisme, bien trop radicale pour mon nouveau statut. Étant touché pas Inari je ne peux rester sur mes convictions. Sont-ils seulement conscient que ce qu'ils me demandent c'est de revoir la totalité de mon éducation ? Même si les Kitsunes ne sont pas pour la violence, ils ne sont pas aussi extrémistes que je ne le suis ou que Sham ne l'est. Pourtant, ils ont tout autant encré cette idée en moi, que je ne veux en rien bafouer.

Je ne vois pas en quoi ça change quoi que ce soit ! Et puis on n'est même pas certain que c'est Inari qui a parlé à travers moi !

Oui, il n'y a aucune certitude sur ce point, bien que beaucoup sont dans l'optique que c'est bel et bien elle qui s'est exprimée.

Wakai :Ce que ça change ?! C'est tout comme je te l'ai expliqué ! Tu n'es plus seul à pouvoir prendre ce genre de décision ! Si Inari s'est vraiment montrée à nous via toi tu n'es plus que le semi-humain que tu étais ! Tu représentes bien plus que ce que tu ne veux bien être ! Tu portes en toi une partie de nous ! Et je ne parle pas du fait que tu es à moitié un Kitsune ! Tu ne te rends pas compte de ce que peu impliquer le fait d'être touché par une divinité !

On n'en est pas certain !

Wakai :Tu crois vraiment que ce que l'on voit en toi depuis ce procès n'est pas signe de quelque chose ?! Qu'un fils d'Inari n'est pas capable de voir le lien qui s'est créer ?!

Moi aussi je suis un fils d'Inari ! Et je ne vois rien de ce que vous me dites !

Wakai :Ta part humaine te coupe de ça ! Combien de fois je vais devoir te l'expliquer ?! Tu ne peux pas rester aussi faible que tu l'es en étant porteur d'un tel message !

Je ne suis pas faible ! Je respecte juste ce que vous m'avez tous appris ! Ce que vous m'avez inculqué ! Je ne veux pas apprendre à faire mal aux gens ! Je n'ai pas besoin d'apprendre à me défendre ! J'arrive à chaque fois à me débrouiller autrement ! Tu oublies ce que je t'ai expliqué ? La façon d'on j'ai été félicité au test que le senseï nous a fait sur Onogoro ?!

Wakai :C'était un test ! Bien sûr que tu allais t'en sortir ! Et même si ce n'est qu'un teste, est-ce que ça a fonctionné ?! Non !

Ça n'a pas d'importance !

Wakai :Mais bien sûr que oui ! Si ce test avait été la réalité tu ne t'en serais pas sorti vivant ! Tu n'as jamais rien connu de dangereux ! Comment peux-tu affirmer que tu t'en sortis toujours indemne ! Tout ce discours que tu as tenu à Shian c'est juste du vent ! C'est basé sur le fait que tu n'as jamais connu le moindre danger !

C'est peut-être normal ! Vous m'avez toujours couvés, que ce soit ici ou sur Onogoro ! On m'a jamais laissé prendre vraiment le moindre risque ! Vous m’interdisez même d'escalader le mont Hansei avec mes frères !

Wakai :Tu ne penses pas que ça un rapport avec cette balafre que tu as sur tout le dos ?! Je ne sais pas, je me dis que le fait que tu as failli mourir ce jour là est un argument plutôt recevable !

Que je sache je suis toujours là ! C'est bien la preuve que ça ne m'a pas tué !

Wakai :Je me demande bien ce qu'il en serait sans l'eau du mont ! Tu crois vraiment que l'on aurait pu te sauver sans celle-ci ?!

Tout tourne autour de cette eau ! De toute façon je ne devrais pas pouvoir vivre ! Sans elle je serais déjà mort depuis longtemps ! Je ne comprend même pas pourquoi je suis malade ! Je ne vois pas ce qui fait que je dois et que moi boire cette eau tous les matins ! Pourquoi est-ce que je suis le seul à dépendre de elle !

C'est le premier silence depuis un bon moment, un manque de son qui ne sens vraiment pas bon. On ne peut entendre que le bruit du vent berçant les feuilles des arbres de la forêt de Yoru. Wakai porte un regard triste sur moi, lourd de sens mais pourtant impossible de le discerner.

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Wakai :Que tu ne veux toujours pas nous écouter ! il se veut autant en colère qu'il ne l'était mais il n'arrive pas à simuler cet état

Qu'est-ce que vous me cachez ?

Wakai :On reprendra cette discussion quand nous serons calmés. alors qu'il fait un pas en avant pour clore le sujet je m'interpose

Ho que non ! Tu vas me répondre maintenant ! Je ne sais pas à quoi vous jouez tous avec moi pour le moment. À me pousser à apprendre à me défendre vraiment alors que ça allait très bien à tout le monde que je sois juste porté sur la parole !

Wakai :Calme toi Hikaru, ce n'est pas bon pour ton cœur.

Rien n'est bon pour moi ! Tout ce que je fais est dangereux ! Si tu veux que je me calme tu n'as qu'à me répondre ! Qu'est-ce que tu me caches comme ça ! Tu ne te serais pas calmé aussi vite ! Surtout sur de simple mot ! Je te connais papa !

Un nouveau silence s'installe, je plante mes yeux dans les siens qui fuient mon regard. C'est la première fois que je le vois agir de cette façon.

Réponds ! il dégluti

Wakai :Il y a des choses que tu n'es pas encore prêt à savoir. Ces choses te serons apprises en temps et en heure.

Non ! Ce n'est pas à toi de décider de ce que je peux savoir ou non ! Vous voulez m'imposer quelque chose pour certaines raisons en me les cachant ! Comment tu veux que j'accepte de bafouer tout ce que j'ai appris simplement parce que vous me le demandez !

Wakai :Tu as raison, tu n'es pas encore prêt à apprendre à te défendre.

Il tente de me chasser d'un geste du bras pour se libérer un chemin. C'est la goutte de trop, je libère sans y penser le sceau qui me maintient sous cette forme humaine. Reprenant mon corps, le seul dans le quel je me sens vraiment bien. Ma main attrape son poignet, la poigne est telle que mes ongles s'approchant de griffes se plantent dans sa chaire. Mes pupilles sont plus étroite, plus longue. Mes dents plus pointues tout comme mes oreilles. Des traits plus fins, s'approchant plus de ceux de Wakai et de Shian. Dans mon dos, une queue de renard dansant pour assurer mon équilibre.

Je t'ai dit que ce n'est pas à toi de décider quoi que ce soit pour moi !

Une gifle se perd, frappant violemment mon visage. Elle est douloureuse mais n'a rien à voir avec celle que Kayzu m'a déjà servie.

Wakai :Je suis ton père Hikaru, tu n'as pas à me parler de cette façon. Si tu trouves que les choses sont injustes c'est ton point de vue. Si nous nous mettons de tels secrets en place ce n'est que pour assurer ta protection. Tu n'es pas conscients des risques que tu peux prendre.

Mes mâchoires sont serrées comme elles l'ont rarement été, si ce geste n'a pas fait mal vraiment physiquement il n'en reste pas lourd pour mon ego.

Chiryo :Tu es un homoncule.

À cet instant, j'ai juste l'impression que même la nature s'impose un silence. La voix de ma mère n'était pas très portante mais suffisante pour qu'elle arrive à mes oreilles et à celle de mon père. Qui d'ailleurs ouvre les yeux à tel point que j'ai l'impression qu'ils vont se défaire de ses orbites.

Un quoi ? cette nouvelle m'a apporté un calme

Wakai :Un rien du tout ! N'est-ce pas Chiryo ?!

Chiryo :Tu es un être artificiel, c'est pour cette raison qu'il est temps que tu sache te défendre.

La nouvelle tombe comme un roc sur mon crâne, j'en suis sonné. Qu'est-ce qu'elle entend vraiment par là ? Mon souffle se fait plus rapide. J'entends de façon lointaine Wakai hurler, le son arrive bien à mes oreilles mais il est comme filtré par une large couche de ouate. Un être artificiel ? Je sens une grande décharge de chakra naturel, elle aussi diminuée par mon état actuel. Mes jambes faiblissent. Un nouvelle décharge, je tourne mon regard vers celle-ci, sans en donner l'ordre. Je suis juste amorphe, subissant ce qui ce passe. Mon souffle se fait court. Est-ce que c'est Chiryo qui vient de lancer une technique sur Wakai ? Comment je peux être artificiel ? Ma vision se trouble, c'est pas à cause de mon état, juste des larmes qui me montent aux yeux.

Qu'est-ce que ça veut dire ? ma voix est basse, lente et saccadée par ma respiration inégale. Je ressens encore une décharge De quoi tu parles ?

Je reprend du poil de la bête, commençant à comprendre que deux de mes parents sont entrain de se battre, j'entends de nouveau les paroles de ma mère ne frappant de nouveau de plein fouet mais pas dans le même sens, ça me sort de ma torpeur.

QU'EST-CE QUE JE SUIS !!!!!!

Ma voix est accompagnée d'une bourrasque de vent que je viens de lancer sans y réfléchir vers me deux parents, tout deux sont frappés par celle-ci de plein fouet. Elle ne doit pas vraiment être douloureuse mais suffisante pour qu'il se retrouve chacun bouche bée. Oui je viens d'utiliser du ninjutsu sur des êtres vivants.

J'ai posé une question ! Je veux savoir ce que je suis ! Et qui vous êtes pour moi !

Chiryo :Si tu veux une réponse accepte ce que l'on te demande.

Bien que petite, encore plus depuis que j'ai vu à quoi pouvaient ressembler les Belettes d'un certain rang dans la famille elle n'en reste pas moins intimidante. C'est cette façon de répondre du tac au tac, comme si tout ceci avait été prévu. Le pelage doré encore ébouriffé par le vent que j'avais créer.

Chiryo :Je te dirais tout ce que tu veux savoir si tu acceptes d'apprendre à te battre.

Wakai :Mais qu'est-ce que tu racontes ?!

Chiryo :Si tu veux savoir tu sais quoi faire Hikaru. elle l'ignore totalement

Tu me diras tout ce que je veux savoir ?

Wakai :Mais ... elle le coupe

Chiryo :Si tu acceptes de suivre un vrai entraînement, ici et sur Onogoro je te dirais tout ce que tu veux savoir.

Tu veux que j'ignore tout ce que j'ai appris avec vous sur le pacifisme ?

Chiryo :Tu veux te retrouver le jour où les humains vont apprendre que tu es un homoncule mi-humain mi-Kuchiyose sans défense ? Qu'ils puissent te mettre dans un laboratoire sans que tu puisses ne rien faire ?

Wakai :Tu vas le payer Chiryo.

La ferme papa. il en reste sans voix, encore une chose que je n'ai jamais vu chez lui Tu entends quoi par là maman ? je suis sec, méchant dans le ton

Chiryo :Que si Sham parle et que tu remets le pied sur Onogoro, tu vas juste te retrouver dans un laboratoire sans pouvoir rien faire. Voilà pourquoi on veut que tu apprennes à te défendre. Je te le redemande, elle plante son regard dans le mien, elle non plus je ne l'ai jamais vue dans cet état, tellement douce en temps normal Si tu veux savoir. Accepte d'apprendre à te défendre.

Comment savoir si c'est vrai ? Apparemment vous me mentez depuis tellement longtemps.

Chiryo :Je te le jure sur mon honneur de Kuko, si je mes qu'Inari me bannisse.

À l'instant où les deniers mots son prononcé je ressens quelque chose en moi, me poussant à la croire. Ce n'est pas un sentiment qui vient directement de moi.

D'accord, je t'écoute.

Chiryo :On en parlera avec tous tes parents, sauf l'humain ce soir. Au temple de la Cascade.

Wakai est en colère, il ne peut pas le cacher, il ne dit rien, tournant simplement des talons pour s'en aller. Impuissant face à ce qui vient de se passer. Je crois bien que c'est la première fois qu'il se retrouve dans une telle posture, à ma connaissance en tout cas.

On verra donc ce soir.

+10 xp +2xp invo
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Juin - 21:27
Territoire des Kitsunes Shian10

Ça fait peu plus d'une semaine que je ne me suis pas rendu sur Onogoro, lors de ma dernière visite je me suis fait porté malade afin de ne pas éveiller les soupçons et ce au moins pour une semaine. Après tout, même un shinobi a le droit de ne pas bien se porter. Ce qui m’ennuie c'est que je ne pourrais pas trop utiliser cette excuse, je me doute bien qu'à la longue elle ne passera plus et que de toute façon la nouvelle comme quoi je ne suis pratiquement plus jamais au clan Uchiwa. Mais tant que je le peux, autant en profiter. Surtout que je ne sais pas trop comment j'aurais pu faire sans cette semaine de vacance si je puis dire. Car ces cinq derniers jours n'ont pas été de tout repos. 'Fin pour moi ça va encore, c'est surtout pour ma génération que ça a été le plus crevant. Pour ma part sur les quatre premiers jours j'ai juste eu à suivre un régime spécifique en dormant beaucoup, il me fallait un énorme repos pour préparer mon corps à ce qu'il allait subir et surtout à ce qu'il subissait sur le moment. Il faut dire que les aliments que je devais ingurgité, si on peut les appeler comme ça, étaient vraiment éreintant. Je n'ai pu me nourrir que d'un liquide poussant mon corps dans des retranchement qu'il n'avait jamais atteint. Une purification par l'évacuation. Une concoction fait à base de plante du mont Hansei et de la forêt de Yoru, ayant comme effet de faire vomir. Je n'ai pas souvenir de m'être senti aussi mal et à la fois aussi bien. Si au début c'était vraiment éprouvant au bout du premier jour j'ai commencé à vraiment me sentir mieux, hors vomissement bien sûr. Le premier j'étais frappé d'une énorme fièvre, Shian à me chevet pour s'assurer que tout se passait bien. Ils avaient tous un peu peur vu la faiblesse que mon corps. C'est d'ailleurs pour cette raison que cette purification a été portée sur plus long terme que ce qu'elle doit l'être en temps normal. La rendant moins agressive. C'est pour cette raison que pour ton frère et sœurs de ma génération elle n'a durée qu'une journée. Pour la deuxième, la fièvre était déjà bien plus basse et je commençais à en ressentir les biens faits. Le chakra que je produisais à ce moment était un peu plus pur tout comme le chakra naturel que je pouvais canaliser. Ça ne le rendait pas vraiment plus puissant, il était tout simplement différent. Par contre c'est à ce deuxième jour que je n'ai pas fait que vomir. Mais ça n'a pas durer bien longtemps, ne mangeant rien durant ce temps et n'ayant pas le temps de digérer la concoction il était donc impossible de digérer. Durant le troisième jour la fièvre a repris de plus belle, il faut dire que je ne prenais plus la même potion. Celle-ci avait pour but de pousser le corps à transpirer à son maximum, évacuant les toxines que j'avais emmagasiner. Rien qui n'était vraiment dangereux pour mon corps, bien au contraire mais c'était important de le laver de toutes celle-ci afin qu'il soit le plus purifié possible. C'est ce qui était vraiment étrange, tous ces états étaient dû au fait que mon corps réagissait à ce choc qu'il subissait. Il faut dire que ce n'est pas vraiment dans l'ordre de celui-ci de mettre une telle chose en place. Mais pourtant, bien que celui-ci se portait mal par les mesures qu'il devait mettre en place, je me sentais super bien, comme si la purification m'apportait quelque chose d'on j'avais pas vraiment besoin mais qui m'apportait beaucoup. Le quatrième jour lui avait été purement dédié au repos. Toujours le ventre vide mais je ne souffrait plus de la faim ou tout du moins pas de la même façon. Ce n'est qu'une fois proche des vingt deux heure, de sommeil non stop depuis minuit, que l'on m'avait réveillé pour que je me beigne dans l'eau du mont Hansei. Afin de finaliser cette purification en me redonnant des forces d'on j'avais besoin.

C'est là que ça c'est corsé pour Oni, Ochi, Sari et Gumai, pour moi aussi à vrai dire. Rester à un endroit sans bouger durant trois jours est quelque chose de vraiment difficile à faire. Mais rien à voir avec le fait que eux ont dû tracer un sceau en dépensant du chakra naturel durant tout ce temps. Autant dire que si moi j'avais trouvé ce temps long, pour eux je n'ose même pas imaginer. Surtout que ça demandait une concentration de fou. Ils n'avaient pas pu piper mot, bougeant que peux mise à part leur queue pour tracer. C'est ce qu'ils avaient étudier durant quatre journées, épaulé chacun par l’aîné qui avait appris cette technique avec Sham. Oni avec Chinshi, Sarigenai avec Kiseru, Ochitsuita avec Wakai qui avait étudié la théorie auprès des trois autres vu que Tak est banni et Gumai avec Shadou. Ma génération avait appris à tracer le sceau qui prenait trois jours complets à poser et le faisaient sous grande attention. Les trois qui pouvaient déjà l'utiliser tournaient pour s'assurer qu'Ochi appliquait bien ce qu'il avait appris. Après tout il était celui qui avait le plus de possibilité d'échouer. Pendant ce temps moi j'avais comme obligation de méditer, toujours sans manger et sans boire hors quelques gorgées de l'eau du mont Hansei.

Et pourtant, au bout de tout ce temps ce n'était pas encore terminé. Déjà une bonne journée de repos pour ma génération. Ils en avaient bien besoin après avoir marqué mon corps et surtout pour finaliser l’apprentissage de tout ceci. La pose du sceau n'était qu'une des étapes, la plus longue mais peut-être pas la plus difficile à mettre en place. Ils avaient créer une porte vers mon corps mais ne savaient pas encore comment ouvrir celle-ci. Les quatre sceaux avaient été tracé le long de ma colonne, couvrant celle-ci pratiquement totalement. Il était possible dans le futur de tracer encore des petits sceaux entre mais rien de grandiose.

Shian :Comment te sens-tu Hikaru ?

En pleine forme. Je crois que je me suis rarement senti aussi bien, cette purification fait vraiment des miracles.

Shian :En effet, mais il ne faut cependant pas en abuser. Comme tu as pu t'en rendre compte elle est coûteuse sur l'énergie utilisée pour combattre.

Vous m'avez promis des informations sur la vérité si je suis votre entraînement. C'est ce que je fais, que comptes-tu me dévoiler mère ?

Shian :Tu sais que tu joues sur les mots, Wakai t'en a promis en notre nom et nous comptons bien tenir parole. Mais nous ne parlions pas d'un tel entraînement.

Rien n'a été déclaré, on m'a juste parlé de suivre un entraînement.

Shian :Tu as beau être un homoncule, tu n'en restes pas moins un Kitsune. elle me souriait, moi non, ça a beau fait déjà quelques jours que je suis au courant j'ai toujours du mal à accepter mon statut, surtout que je n'en sais pas plus Tu as le droit pour cette fois-ci mais pour les prochaines tu seras prévenu, l’entraînement d'on Wakai te parlait n'est en rien des histoires de fuinjutsu comme celui-ci. Il parlait en notre nom d'un entraînement offensif. Que tu saches te défendre.

Je prend un pierre sur le sol et trace rapidement un sceau avant de poser celle-ci dedans, l'activation expulse celle-ci dans la direction que je lui choisi.

Ça me fait du coup deux questions. elle sourit une nouvelle fois Ma première est tout simplement pourquoi vous m'avez caché la véritié.

Elle prend quelques secondes à répondre, le regard perdu sur la pierre qui venait de voler dans les aires, atterrissant à une dizaine de mètre d'où nous étions installés.

Shian :C'est une question qui pourrait sembler difficile mais pourtant très simple. À la base nous te trouvions trop jeune pour t'en parler. C'est le genre de chose que chose que l'on a tendance à vouloir attendre un instant parfait pour en parler. Seulement ce mot ne veut rien dire, rien ne peut approcher cette définition. Cet instant dans une vie n'existe jamais ou en tout cas pas de façon universelle. On peut chacun trouver son moment parfait mais nous avons tous voulu être d'accord. Ce qui n'a cossé qu'un retardement, pour ne pas dire un jamais. Si au début nous te trouvions trop jeune, par la suite nous ne trouvions tout simplement pas le courage. Peur de ta réaction, peur de ton refus. Point sur le quel nous avions totalement tort, tu nous l'as prouvé en l'apprenant. On t'a mal jugé sur ce point. elle est sincère ou en tout cas elle le semble

Est-ce que vous m'avez tous voulu ? elle explose tout simplement de rire, discret, camouflé derrière l'une des manches de son kimono. Je ne m'attendais vraiment pas à une telle réaction Quoi ?!

Shian :Une naissance naturelle peut ne pas être désirée à la base. La tienne est la finalité d'années de recherches et de testes. Tu imagines bien que si nous ne voulions pas de toi, tu ne serais pas là aujourd'hui. Nous t'avons voulu et nous te voulons toujours. Même Sham j'en suis certaine. ça me pique le cœur

Je ne suis pas le premier ?

Shian :Oui et non, tu es celui qui a pu voir le jour. Les autres n'ont pas eu cette chance. Mais ça te fais trois questions. Mais je t'accorde que l'une découle d'une autre. Comme les humains disent, jamais deux sans trois. Je t'en laisse une dernière avant que toi aussi tu ailles te reposer.

Les Kitsunes viennent au monde par génération. Est-ce que. elle me coupe

Shian :Oui, vous êtes tous les cinq des homoncules et même un peu plus que ça. C'est pour cela que nous avons dû revoir ce sceau que ton frère et tes sœurs mettent en place. Je te vois venir, cette réponse apporte ce qu'il faut à ta question. Va donc un peu te reposer. Nous reprendrons cette discussion lors de ton prochaine entraînement qui répond réellement à nos conditions.

Elle dépose un baisé sur mon front, tel qu'une véritable mère pourrait le faire. C'est ce qui me pousse vraiment à ne pas vraiment leurs en vouloir. Je ne suis pas ce que je pensais mais j'ai toujours été traité comme tel.

Les jours suivant ce repos ont été consacrés tout simplement à la finalité de cet apprentissage. Encore une fois je me suis retrouver à tout simplement devoir attendre, à préparer mon esprit à accueillir ma génération. Ça a pris du temps. Je continuais à maintenir ma purification. Une fois qu'ils avaient réussi à mettre le tout en place, je peux vous assurer que jamais je ne m'étais senti aussi entier. Comme si nous étions tout simplement fait pour ne former qu'un. Je me sentais tout simplement complet.

Apprentissage Union du X pour chacune des invocations
+1xp invocation
+10xp pris comme un rp normal et non d'entraînement
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Juin - 23:47
C'est bien trop lent au goût des Kitsunes, mon entraînement sur Onogoro se fait beaucoup trop lentement pour eux. Et je dois avouer que pour moi aussi, faire partie de l'équipe poubelle n'est vraiment pas quelque chose qui pousse à l'évolution aux yeux de l'Empire. On a voulu faire des entraînement mais entre le fait que je sois malade et celui que notre zone d'entraînement n'était pas disponible car des gens devaient s'occuper d'y déposer des déchets, nous a pas mal empêcher de vraiment évoluer. C'est pour cette raison que je me suis rendu sur Onogoro et directement dans la bibliothèque, accompagné de Wakai, pour prendre de la documentation, si je veux devenir plus fort ou plutôt obtenir des réponses je n'ai pas le choix que de subir un entraînement intensif. Je dois avouer que depuis que je me penche sur celui-ci, depuis que j'ai utiliser du ninjutsu sur mon père Nogitsune je me sens plus confiant, comme ci le fait d'avoir pris conscience de ma force m'avait apporter un grand plus. C'est même un peu honteux que j'avoue trouver ça grisant.
Je dépose devant la bibliothécaire une pile d'une trentaine de livres, juste trois étaient portés par moi.

Je prendrais ceux-ci. dis-je en lui tendant ma carte de membre

Si vous êtes membres vous savez que l'emprunt est limité à trois à la fois et non toute une pile comme vous le présentez.

Vous comptez limiter un genin dans son apprentissage pour une simple question de livres maximums ?

Je ne crée pas les règles jeune homme, je ne fais que les appliquer. je jette un coup d'oeil à mon père avant de reporter mon regard sur la vielle dame

Vous allez sur le front ? ses yeux se posent sur moi, interrogateur se demandant sûrement où je veux en venir Je me doute que non, sinon vous ne seriez pas ici. Personnellement, je suis genin de l'Empire, je lui montre mon bandeau je suis également scientifique je lui montre le sceau que je porte de ma discipline en poussant la langue du doigt, essuyant celui-ci sur mon t-shirt Je me bat pour que vous, pour que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles en temps de guerre. Je risque ma vie pour que des personnes comme vous puissiez avoir la vie la plus calme possible et vous désirez me stopper dans mon apprentissage ? elle semble un peu perdue

Vous n'êtes pas le seul genin de l'Empire, le savoir ne vous appartient pas. L'emprunt se limite à trois par carte. Vous êtes à au moins dix fois de plus. Je ne peux le permettre.

Du coup si je comprend bien, vous êtes pour le fait que je ne puisse pas pousser mon apprentissage à son paroxysme ? Je risque ma vie pour vous de façon indirecte mais vous me faites chier sur le fait que je ne suis limité qu'à trois livre comme n'importe quel marmot qui vient emprunter une bande dessinée sur Supershinobi ? Vous mettez du coup à pied égale la personne qui vient se renseigner pour apporter une vie meilleure à tous à celui qui vient emprunter pour son loisir et rien de plus ?

Je reconnais que vous avez des arguments, elle remet ses lunettes en place pour lire mon prénon Hikaru. Mais comme je vous le disais le règlement est le règlement.

Dans ce cas vous avez le choix, vous enregistrez tous ces livres sous ma carte en pouvant avoir une trace de ceux-ci de par l'enregistrement de leur titre dans votre registre ou alors je m'en vais tout simplement avec ceux-ci et vous perdez toutes traces vu qu'il vous sera impossible de savoir ceux avec les quels je suis parti. Je vous laisse le choix, c'est à vous de voir maintenant.

C'est interdit ! Vous ne pouvez pas faire de telles choses ! Les règles sont faites pour être suivies et non bafouées !

Et l'armée de l'Empire est là pour évoluer et non pour stagner au nom d'un règlement stupide d'une bibliothèque !

Wakai :Comme mon fils vous l'a dit, il partira avec ou sans votre accord avec ces ouvrages. Vous les signez et voilà tout, ils vous seront restitués en bon état et en temps. elle regarde de nouveau la carte

Votre fils ? Mais vous n'êtes pas Sham Ono !

Ce n'est pas comme s'il était mon père. Du coup on fait quoi ?

Je vous l'ai dit, c'est trois maximum!

Elle a à peine le temps de terminer sa phrase que Wakai ouvre une faille dans l'air, ouvrant directement un portail vers Chikyuu. Je choppe une partie des livres et lui une autre, laissant la bibliothécaire bouche béhe face à une telle prouesse. Ce n'est que quand elle reprend ses esprits, hurlant que ce n'est pas permis que le portail se referme nous coupant de cette harpie. Les humains sont vraiment tous stupides, pas un pour rattraper les autres. 'Fin, ils sont rares ceux qui sont capables de le faire. Kamo a beau eu me dire qu'ils étaient aussi digne que nous … Je ne peux pas être d'accord, ils sont peut-être jeune mais tellement stupide.
C'est dans la forêt de Yoru que l'on apparaît, ma génération m'attend.

Merci père.

Wakai :Il te faut bien une personne pour te conduire sur Onogoro. Veilles tout de même à lui rendre ses ouvrages, l'emprunt est une chose, le vol en est une autre.

Je me tourne vers ma génération, depuis que nous avons tous appris notre statu nous sommes plus silencieux mais pourtant tellement plus parlant. Comme ci cette nouvelle nous avez encore plus rapprocher. Nous poussons notre compréhension au silence. Nous retrouvons tous les cinq dans ce même bateau des trahis. Nous écoutons, nous exécutons mais nous n'en pensons pas moins. On s'installe tous en silence, chacun allant à ses occupations le temps que j'étudie ce que je vais apprendre. Je me penche directement vers ce qu'il me fait vraiment défaut, hormis l'attaque bien sûr. La défense, c'est directement vers la permutation que je me tourne, pourtant en lisant la description de celle-ci je comprend rapidement que le plus intéressant est de commencer par l'adhésion. Une technique de base mais qui pourtant peut vraiment être primordiale. Ce n'est pas pour son côté pratique d'escalade que je la sélectionne. C'est une phrase lors de la lecture du la technique d'esquive que je me suis décidé sur elle. Une base du chakra, j'ai un peu de mal avec celui qui ne vient pas de la nature. Un peu de mal à le stocker et le malaxer contrairement au naturel. N'étant pas exactement le même, une nuance rien de plus, pourtant suffisante à créer une difficulté. Et c'est justement en ça que l'adhésion pourra m'aider car elle demande une maîtrise sur ce défaut que je possède. Arriver à le déverser de façon égale sur la durée.
Ma lecture m'apporte beaucoup, éclairé à la lueur de la lune et de la poussière de cristal dans l'air, je ne me suis vraiment pas trompé sur le choix de technique. Là où pratiquement toutes ne demandant qu'un coût sur le très court terme, l'adhésion elle en demande sur une durée indéfinie. Chose que ma vrai fratrie elle possède déjà de par le sceau que chacun a posé sur moi. Et c'est là que cette union va prendre tout son sens.

Vous êtes prêt ? alors que tous hochent la tête hormis une d'on la voix s'élève

Sarigenai :Donne moi deux minutes et je suis de la partie.

Hors de question de faire sans elle, l'union est faite pour que l'on ne soit qu'un à cinq. On peut la pratiquer en étant moins, mais tant que l'on peut le faire à tous, autant l'appliquer de cette façon. En quoi elle va m'être pratique pour apprendre cette technique ? Tout simplement pour l'Hoshi no tama que je vais gagner. La sphère des Kitsunes, elle va me permettre d'avoir accès au savoir des mon frère et mes sœurs. Là où eux ont pris du temps à savoir comment gérer le fait de laisser le chakra s'écouler de façon égale, moi je vais pouvoir emmagasiner cette connaissance en un rien de temps.
Sari nous fait signe de tête, ni une ni deux je romps le sceau afin de retrouver ma véritable forme. Plus de barrière humaine que j'ai de plus en plus de mal à supporter. Je ferme les yeux, sentant ma colonne vertébrale chauffer un peu sous la technique de chacun des homoncules. Nous ne faisons plus qu'un, limité dans le temps pour ma forme naturelle. Temps qui sera amplement suffisant avec le fait que je puisse capter directement la façon de pouvoir maîtriser du chakra sur la durée. Ce n'est pas quelque chose que j'ai au point sur le naturel et encore moins sur le normal. Mais avec les connaissances des miens je me retrouve avec une véritable longueur d'avance.

Union :*Nous revoilà plus qu'un, avec nos Hoshi no tama ça va être du gâteau.*

Étrangement dans cette forme on est vraiment plus qu'un, on pense à plusieurs mais en même temps. Quand je parle du faite que nous ne sommes cinq en un ce n'est vraiment pas des foutaises. Je capte tout le savoir et la vie de tous pour chaque sphère s'ajoutant. Comme si les cinq ne formaient plus qu'une. Dans cette forme nous ne sommes pas juste limité à une seule queue mais deux. En espérant que dans le futur nous puissions pousser celles-ci plus loin. On capte bien mieux tout ce qui nous entoure, surtout le chakra et dans ce cas le naturel.

*Ça ne vas être qu'un jeu d'enfant.*

Je m'avance en courant vers un des arbres, concentrant du chakra dans la plante de mes pieds. Un pas, un deuxième et l'écorce explose sous l'impulsion, nous expulsant vers le sol.

*On compte sur ta connaissance du chakra d'Onogoro. Contrairement à nous tu le connais, tu es le seul à être capable de pouvoir le comparer.*

Penser à l’unisson est plaisant bien que ça ne vise qu'une personne, c'est ce qui est étrange. On est un en même temps tous. C'est difficile à expliquer mais tellement logique en même temps.

*Il nous faut juste le stocker en un point, ou plutôt sur une surface. Fois deux bien sûr. Là où le naturel se capte, l'Onogoro se concentre. On n'a juste qu'à le concentrer et le maintenir. Le plus difficile sera le le contenter, le maintenir on sait le faire.*

Là où l'un doit être capté l'autre doit être crée. C'est là, où mon savoir d'Hikaru rentre en jeu. Ils le reçoivent mon savoir tout comme moi je capte le leur mais ça n'en reste pas moins qu'un acquis trop brute pour pouvoir vraiment être emmagasiner en si peu de temps. On a plus d'une heure devant nous, on en profite pour partager tout en comprenant au mieux le savoir que l'on obtient chacun. Notre maîtrise, pour certain endormie, et mon petit savoir en ninjutsu nous suffit pour comprendre ce qui nous pousses soucis en à peine une dizaine de minutes. Ce état sur petite échelle me porte vraiment au stade de génie. Apprendre en si peu de temps un technique, même de si bas rang n'est vraiment pas à la portée de tous. Un deuxième teste nous montre qu'on stocke bien trop de mon chakra, un troisième qu'il y en a bien trop peu. Il nous faut tout de même dix testes pour trouver la quantité exacte, cherchant vraiment celle qui nous en demande pas un gramme de trop. On pose un pied sur le tronc au bois nu, celui qui a connu nos échecs lui ayant porté un peu de tort. 'Fin nu n'est pas vraiment vrai, la poussière de cristal tombant le régénère à vu d'oeil. Là où l'on pouvait voir la couleur du bois lui même, la zone commence déjà à être diminuée.
On pose le pied droit, le gauche, recommençant la manœuvre à plusieurs reprises. S'éloignant à chaque fois un peu plus du sol. Notre savoir sera vraiment un grand plus pour l’apprentissage.

*À croire que nous sommes la version deux point zéro de ce que les autres peuvent être. Et nous sommes qu'au commencement. Il en est quoi pour la permutation ? On voit par la suite, il nous faut une personne externe pour nous lancer quelque chose. Oui, on va se remettre d'aplomb pour demander à un Menteur de le faire. Et une fois qu'on aura tout on mettra ce qu'on a prévu en place.*

C'est sur la cime d'un arbre qu'on se trouve, ruminant ce qu'on nous a cacher tout en prenant en compte ce que l'on leur fer subir. S'ils nous prennent pour des sbires ils se trompent, contrairement à eux, on est béni.

Technique adhésion apprise
+12xp
+2xp invo
-50chakra
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Juin - 12:46
La journée c'est pas mal écoulée, façon de parler bien sûr car sur la forêt de Yoru seul le nuit règne, à tel point qu'une fois trop de temps passé dedans il est difficile d'avoir vraiment une notion de celui-ci. Pour tout dire, je me retrouve même seul dans cet endroit, cette fois-ci je ne suis pas avec ma génération, il faut que je sache aussi me défendre en étant seul, nous n'allons pas toujours pouvoir être ensemble. Je dois avouer que ça commence vraiment à me peser un peu de passer autant de temps à m'entraîner. Pourtant je n'en reste pas moins dans l'optique de continuer à apprendre ou plutôt savoir. Si la technique apprise ne rentre pas dans l'optique de l'entraînement m'apportant une nouvelle question à poser il en est pas du tout de même pour la permutation. C'est celle que je souhaite apprendre, entrant totalement dans l'idée du pacifisme. Est-ce que je suis toujours dans cette optique ? Pas vraiment, ou plutôt pas de la même façon. Bien sûr que je reste dans le chemin de pas faire de mal à une personne pour rien. Je ne compte pas faire comme les autres, allant se mettre en jeu dans un tournoi qui n'apporte rien. Oui je sais, mes coéquipiers en ont fait partie mais ce n'est pas pour autant que je trouve que cette idée en reste bonne. Frapper sur des gens pour frapper reste totalement stupide pour moi. Oui je peux reconnaître le fait que ça permet de s'améliorer. Mais que je sache, un clone supérieur reste un combattant valable pour des personnes dans nos capacités. Et un adversaire encore plus intéressant pour notre évolution vu que celui-ci possède l’expérience. C'est combat sont fait pour nous faire évoluer, pour qu'on puisse mieux comprendre le terrain. Surtout en temps de guerre. Autant le faire à fond et mettre des personnes valables face à nous, des gens que l'on pourrait vraiment croiser lors de missions et pas simplement quelqu'un qui nous équivaut. C'est sur ce point que je ne peux comprendre l'Humain. Pour eux il vaut mieux apporter un certain plaisir à la population plutôt que vraiment préparer. Si on veut vraiment offrir un maximum de chance de survie sur le terrain, autant préparer réellement. Mais si c'était vraiment le cas, l'Empire n'aurait pas permis de former une équipe comme celle dans laquelle je me trouve. Pas que nous n'ayons pas de potentiel. Bien au contraire. C'est d'ailleurs ce que je comprend pas, d'accord vu ce que j'ai apporté comme capacité je peux comprendre ma place dans cette poubelle. Surtout que officiellement je ne reste rien de plus que le fils adoptif. Mais pour ce qui est de Mikeru et Ihoko. Je n'arrive pas à comprendre. Entre le membre d'un clan qui ne rejoins pas bien souvent l'Empire. Un Aburame reste un plus, et même un grand. Aurait-il peur d'un espionnage ? Quand à elle … La fille de très grandes puissances, d'on une à la tête de l'Empire. En faut-il vraiment plus pour miser sur sa puissance à venir ?
Bien que qu'ils sont à parier sur le futur de cette équipe je n'en reste pas moins certain que ces deux là iront très loin.

Je pose le livre dans lequel j'ai trouvé les explications sur la permutation sur un souche afin de ne pas le salir. La théorie de cette technique n'est pas bien complexe à comprendre. Savoir échanger sa place par une impulsion de chakra. Plutôt par un lien. C'est là que je risque d'avoir un peu de mal, c'est quelque chose que je n'ai jamais fait ou en tout cas pas en-dehors du fuinjutsu. Autant dire que ça totalement rien à voir.
Dans un premier temps je prépare le terrain, posant divers objets sur une distance proche, en cercle autour de moi. Des pierres, des branches, des feuilles et même un shuriken. J'ai fait quelque achat dernièrement, il était vraiment temps que j’investisse un peu dans mon avenir. J’espère n'en avoir jamais besoin, mais si l'occasion ne me le permet pas je serais bien obligé d'en faire usage. Je n’espère pas vraiment pouvoir les lancer avec brio mais j'ai une autre façon de pouvoir les utiliser. D'ailleurs je vais avoir besoin de celle-ci pour m'entraîner à la permutation. Pas tout de suite bien sûr, je ne veux pas me blesser pour rien. Je procède pas phase, il ne sert à rien de se presser même si c'est une technique de base.

La première est comme je le disais la mise au point du lien. Je ne risque pas d'aller bien loin sans celui-ci. Je m'installe donc au sol, assis sur la mousse et prend pour cible le premier des objets me tombant sous les yeux. Une pierre de petite taille, ça tombe bien, je suppose que ça sera bien moins complexe avec quelque chose de léger. Je passerais à un poids plus important par la suite.
La concentration, c'est là-dessus que je vais débuter. Encore une fois m'aidant de ma perception du chakra naturel. Je veux pouvoir me rendre compte de l'endroit dans le quel je me trouve. Prenant conscience que je ne pourrais pas toujours permuter en prenant mon temps. Autant prendre de bonnes habitudes dès le départ. Je crois d'ailleurs que c'est un des points les plus important pour la permutation, percevoir en un rien de temps. Et ça je sais le faire sans aucun soucis, dans la nature en tout cas. Si au début c'est toujours un peu flou, les émanations de chakra naturel dans la forêt de Yoru sont très nombreuses, surtout avec toute cette poussière qui tombe. C'est un peu comme se trouver dans une pièce sombre et sortir en plein jour, soleil au zénith. Ça ne dure que quelques instants mais c'est déjà trop long. Maintenant je reste conscient que ce n'est pas comme ça partout et encore moins sur Onogoro où le chakra naturel n'est pas aussi omniprésent.
Je perçois ce qui m'entoure, ce n'est pas aussi flagrant qu'en ayant les yeux ouvert mais ça reste tout de même suffisant pour pouvoir se mouvoir dedans sans risquer de se prendre les pieds dans quelque chose. Je capte même les mouvements des animaux m'entourant. Les oiseaux dans les branches, le lapin dans un terrier et j'en passe. Je ne fais que supposer de l'animal à chaque fois, n'ayant pas vraiment d'emprunter je dois me fier à l'endroit où ils se trouvent pour supposer.
Ce n'est qu'au bout de cinq bonne minutes que je me souviens que je ne suis pas ici pour admirer mais pour obtenir une nouvelle question à poser à l'un de chef des familles. Je me recentre sur ce que je comptais faire, reportant mon attention sur la pierre.
Elle se trouve à deux mètres de moi, tout en gardant les yeux fermés je malaxe du chakra pour tenter de mettre au point le lien qui va me permettre de permuter avec. Ce point est facile, le fait de préparer bien sûr pas celui de créer un pont. Je ne sais pas vraiment comment m'y prendre, un livre sorti d'une bibliothèque publique n'est pas le plus précis sur le ninjutsu mais je dois me contenter de ça.
La première idée qui me vient à l'esprit est de créer carrément une sorte de fil de chakra entre moi et la pierre. C'est donc dans cette optique que je commence à étendre celui-ci à partir de ma mains gauche. Lieu où le chakra se concentre plutôt bien. Il me faut pas plus de deux minutes pour me rendre compte que ce n'est absolument pas de cette façon que je vais y arriver. À peine une dizaine de centimètre parcouru que ça commence à s'écrouler, ne pouvant pas se soutenir. Il a même tendance à se dissiper au fur et à mesure. Demandant bien trop de chakra pour une technique de ce type. Une mauvaise piste.
Je trouve bien un moyen de lier par le sol mais ça ne peut pas convenir à toute les possibilités. Passer le chakra par une matière est bien plus simple que lui demander de se suffire. Pour permuter ça pourrait peut-être fonctionner mais je me retrouverais bloqué si jamais je veux changer de place avec quelque chose dans les airs et puis ça risque de bien trop allonger le chemin si je veux permuter avec quelque chose en hauteur. Sans parler du fait que le sol n'est pas égale ce qui rend difficile le transport de chakra.
Pourtant il faut bien que j'arrive à lier. Bien que l'idée ne soit pas bonne le pont reste tout de même ce qui me semble le plus logique. Par acquis de conscience je retente mais sans plus de succès. Qu'est-ce qui cause le fait que celui-ci s'écroule ? Le temps et la distance. Je suis certain que c'est à cause de ça.
J'ouvre les yeux soufflant, regardant autour de moi à la recherche d'inspiration. Si je ne peux pas me lier par un pont je dois le faire par autre chose. Qu'est-ce qui peu lier deux points ? C'est mon t-shirt qui m'apporte l'information ou tout du moins une piste. Un fil, c'est ça qui va pouvoir m'aider. Ce n'est pas un pont qui doit être mis en place. Maintenant reste à voir comment pouvoir le mettre en place. C'est bien beau de vouloir nous unir de cette façon mais je me vois mal faire la route à pied à chaque fois. C'est mon affinité qui m'apporte la solution, passer par l'air est le chemin le plus court comme je le disais et quoi de mieux que de le faire via du fuuton ? Une fois que cette idée germe dans ma tête j'arrive mettre en place la première étape sans aucun soucis. Ça me fait sourire, je me sens un peu comme une araignée tissant dans fil en les envoyant avec du ninjutsu. Je me doute que ce n'est pas la seule façon de le faire, sans quoi les shinobis n'ayant pas cette capacité ne pourraient pas utiliser la permutation.

Je peux passer à la deuxième étape maintenant que je peux m'attacher, en quelque sorte, à ce qui va me permettre de permuter. Si le lien s'est montré un peu plus facile que je ne le pensais en sera-t-il autant pour la suite ? J'espère que oui, plus vite j'apprends plus de réponses j'aurais. Mais à vrai dire je bloque, regardant stupidement la pierre non loin. Comment je peux faire qu'elle se trouve là où je suis et inversement ?
Je me doute bien qu'il y a une histoire d'impulsion de chakra mais je ne vois pas trop en quoi celle-ci pourra m'aider. C'est donc tout naturellement qu'une question me vient à l'esprit. Qu'est-ce que ce chakra peut me permettre de faire et de qu'elle façon ? Ce que je veux c'est changer de place, c'est ce qu'il me permet mais je ne sais pas comment. Du coup il faut que je trouve.

Il me faut bien deux heures pour trouver ce qui me permet de permuter et cinq de plus pour arriver à quelque chose de vraiment capable de me sauver d'une attaque. C'est avec des sceaux de l'Envol du Dragon que j'ai vraiment pu m'entraîner, des traces de coupure couvre toute une partie de mon torse. Bien que ce n'est que sur la fin que je me suis entraîner avec, je n'en reste pas moins couvert d’hématomes. La façon de m'y prendre ? C'est pas bien complexe, une fois le lien créer je recouvre totalement mon corps de chakra que ce soit en surface ou de façon interne et je fais de même avec ce qui va me servir de cible pour la permutation. Une fois bien imbibé je donne une impulsion ce qui provoque ce changement de place. Je pense que c'est pour ça que j'ai pris pas mal de temps pour apprendre cette technique. J'ai dû revoir à de nombreuse reprise ma façon de faire, bien trop lente pour que la permutation soit vraiment utile. Mais j'ai fini par y arriver, éviter les pierres que j'envoyais à l'aide du sceau. Je reste tout de même conscient de la limite de cette technique pour moi, ma rapidité n'est pas exceptionnelle, je risque de me retrouver bien souvent bloqué.

Quoi qu'il en soit, je possède maintenant une nouvelle question à poser.

Permutation appris
-100 chakra
+10xp
Genin
Hikaru Ono
Messages : 252
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue24/100Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (24/100)
Points de vie:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue130/130Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (130/130)
Points de chakra:
Territoire des Kitsunes Left_bar_bleue420/420Territoire des Kitsunes Empty_bar_bleue  (420/420)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
ONOGORO
 :: Chikyuu
-