AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Sam 18 Fév - 15:45
Akimichi Jirobuu

Âge : 25 ans - 1er jour du règne du Cheval en 1275
Rang souhaité : Juunin/Membre de l'Aile du Phénix
Nindô : Fini de bouffer.
Domaines de compétence : Cuisine 10
Thème musical: Thème de Jirobuu
Caractère

Comme son physique peut le laisser entendre, il est fort peu probable que Jirobuu soit le genre de personne à aller vers les autres. Il a déjà donné par le passé, et à chaque fois ça lui a valu de se faire des ennemis. Bon, peut-être pas à chaque fois, mais la plupart du temps. Il y a très peu de choses que Jirobuu puisse encore supporter à ce jour, à savoir : la bouffe, le taijutsu et à peu près tout ce qui s’y rapporte.
N’étant pas spécialement du genre à réfléchir, il peut tout de même réserver quelques surprises de temps à autre, il lui suffit de pouvoir établir un parallèle entre un sujet dont il se fiche et un autre qu’il apprécie.
Plus que jamais, Jirobuu cherche à s’isoler depuis ces dernières années : après avoir perdu la plupart de ses compagnons d’armes lors de la grande guerre opposant l’Empire à Shousan ; la plupart de ses plaies – physiques et psychologiques – n’étant pas encore totalement bandées. Personne ne le connaissait mieux que son sempai, qu’il considérait (et considère encore d’ailleurs) comme un second père, un idéal à atteindre dans la vie de shinobi.
Bien sûr, ce qu’il considère comme étant les « méfaits » de l’Empire ne peuvent rester impunis pour lui, mais c’est ici l’un des sujets sur lesquels il peut nous étonner : il guette l’instant propice pour pouvoir renverser la situation actuelle.
.

Physique

Arborant fièrement les quelques cicatrices démontrant de sa vie bien remplie, Jirobuu a souvent tendance à s’imposer de par sa simple présence. Bien qu’il soit relativement jeune pour un être humain, mais vieux pour un shinobi, ses cheveux ont abandonné leur coloration – c’est sans doute là aussi l’une de ses nombreuses cicatrices passées.  
Il ne laisse presque aucun morceau de son corps dépasser de ses vêtements, allant même jusqu’à cacher son armure sous ceux-ci, et arbore un masque sur son visage, pour on ne sait vraiment quelle raison.
Toujours est-il qu’en cinq années, Jirobu a énormément changé physiquement, le poids des combats ayant fait son effet sur lui. On peut également, de temps à autre, remarquer une brindille d’innoncence – si tant est qu’il lui en reste – filtrer à travers ses yeux, quand il se rappelle le bon vieux temps dans la Meute, avant que « tout ça » n’arrive, ou alors lorsqu’il est question de bouffe. Là, on peut être sûr et certain qu’on va retrouver l’enfant qui sommeille en lui.


Histoire


Je m’en souviens encore comme si c’était hier : ce jour où l’Empire entra en guerre totale et ouverte avec le « reste du monde ». Voilà une expression qui me fait encore bien rire actuellement… Le reste du monde… Il s’avère que le seul allié dont l’on pouvait disposer ne leva pas une seule fois le petit doigt pour intervenir, et de toute façon, en y réfléchissant, rien ne pouvait résister à cette impératrice.
Les premiers jours de la guerre étaient relativement tendus, mais tout bascula lors de l’assassinat de Shoukage-sama. Ce qui m’étonnera toujours, c’est que ce jour-là, malgré la dangerosité de la situation, jamais personne ne s’est retourné vers lui pour ne serait-ce que s’assurer de sa sécurité. Non, nous étions tous beaucoup trop absorbés par l’intensité de la bataille qui faisait rage, et rien n’aurait pu nous soustraire à l’ivresse du combat, si ce n’est notre propre mort – et encore.
Tout s’enchaîna très vite après : L’assaut de l’éclair noir, son duel avec Eihiko-kun… Certes, sa victoire nous motiva un brin, mais son départ fut un énorme coup pour le moral de certains – le mien, notamment. Heureusement, il y avait Kazu-sempai et les autres : Kaouri, Akai, et, même si j’ai du mal à le reconnaître, Luciole. Leur présence sur le champ de bataille me permettait de me lâcher totalement, sans avoir à réfléchir à ce qui allait se passer. Après tout, je ne suis pas reconnu pour ma grande vitesse d’esprit. On a tenu l’Empire et ses troupes en respect pendant énormément de temps, trop à mon avis, juste à nous cinq. C’était dans des situations telles que celles-ci que la Meute pouvait se montrer redoutable ; acculés, nous ne pouvions plus faire qu’une seule chose : cogner. Et qu’est-ce qu’on aimait ça. Quand j’y repense, la Meute n’a jamais été aussi soudée que lors de ces évènements.
Toujours est-il que, aussi puissants pouvait-on l’être, à cinq contre des milliers, on ne pouvait tenir bien longtemps – c’était déjà un miracle qu’on ait tenu jusque là – et lors de l’assaut final, Kazu-sempai préféra jouer la carte de la sécurité. Impossible pour lui de risquer la vie de ses kohais préférés.
Depuis ce jour, je ne l’ai plus jamais revu. Ceci dit, ma haine et ma rancœur envers l’Empire n’ont d’égal que mon attrait envers la nourriture. C’est donc plus que prêt à en découdre que je décidai d’infiltrer les rangs de l’ennemi, ravalant plus que difficilement ma fierté afin de faire honneur au choix de mon sempai.
Se rendre… Aujourd’hui encore, j’ai beaucoup trop de mal à me faire à l’idée que je porte le bandeau de l’Empire. Jamais je ne me définirai en tant que shinobi de celui-ci : Mon cœur, ma fidélité, ma confiance, tout, vont à Shousan. Comme la plupart de mes anciens camarades, d’ailleurs.
Cinq ans ont passés depuis ces affrontements, mais pour moi comme pour d’autres, la guerre n’est pas finie. Dire qu’elle ne ferait que commencer serait odieux de ma part, et croire que tout est terminé serait une grosse erreur de jugement.
Durant ces cinq années, je n’ai fait qu’encaisser les coups, jour après jour : voir les personnes jugées « criminel de guerre » se faire exécuter sommairement, eux qui étaient d’anciens compagnons d’armes, voir cette pure imposture qu’est l’Empire lécher les bottes de cette chienne d’Impératrice qui se prétend être choisie par les Dieux jour après jour, regarder dans le miroir et y voir l’insigne de cette infâmie… Et comme si ce n’était pas suffisant, il a fallu que l’on m’attribue le rôle de Juunin ; je vais devoir me coltiner la formation d’effectifs de l’Empire.
Je ne peux hélas que m’y plier. Si Kazu-sempai n’a pas voulu résister plus longtemps, il n’est pas de mon ressort d’agir contre son gré. Mais former de potentiels futurs ennemis… Ça ne m’enchante vraiment pas pour le moins du monde.
Enfin bref. Après la destruction des terres de Shousan, je me suis exilé. Reparti dans la demeure de mon clan, afin de pouvoir prendre du recul par rapport à tout ça, mais rien n’y fit : je ne peux pas pardonner aux Impériaux ce qu’ils ont fait. La seule chose que je puisse leur reconnaître, c’est qu’ils font ça dans un but… Louable. Enfin, le souci ne vient pas du pourquoi, mais plutôt du comment. Après tout, unifier des nations ne veut pas spécialement dire qu’on ne peut pas les détruire. Enfin. Je crois. Je me prends à nouveau trop la tête.
Cette escapade au clan m’a fait souffler un petit temps, mais quelques mois après il a fallu que je retourne sur les terres de Shousan. Je ne pouvais pas me résigner à quitter définitivement ce pays, ni même à être totalement inactif pendant que l’Empire terminait d’assimiler les quelques bribes qu’il restait de celui-ci.
En y réfléchissant bien, ma plus grosse erreur a été de vouloir faire imploser le pays. La rancœur que j’éprouve envers les Impériaux est beaucoup trop grande pour que je puisse rester totalement sain d’esprit en ses murs, mais, chaque jour, je me rappelle que si je le fais, c’est pour Eihiko, Kaouri, Akai, Luciole – enfin, à moitié pour lui – et surtout pour Kazuhiro sempai.
Heureusement, je ne suis pas seul. D’autres personnes que moi éprouvent les mêmes sentiments envers l’Empire et tentent de faire bouger les choses. Il y a deux ans de cela, Nanako Nara a tenté d’assassiner l’Impératrice. Alors que le groupuscule se nommant L'Aile du Phénix était inconnu auparavant, cet acte l’a révélé au grand jour et, de par mon rang, il m’a été aisé d’être au courant de ces agissements. Cependant, je les recherche encore maintenant. En effet, l’Aile du Phénix est un groupe militaire principalement composé d’anciens shinobis de Shousan, et ceux-ci sont particulièrement bons pour se dissimuler dans les rangs Impériaux.
Cela va faire deux ans maintenant que je suis sur deux plateaux : de l'un, je suis Jirobuu Akimichi, shinobi de l'Empire et de l'autre je suis membre de La Meute, cherchant plus que tout à faire payer ceux qui ont détruit tout ce qui avait été construit au sein du village et traquant n'importe quel signe de la part de l'Aile : savoir que jouer double jeu me permette de venger toutes les atrocités commises depuis ces quelques dernières années me fait subir les exactions que je peux voir chaque jour avec moins de ferveur. Je peux affronter tout ça sans aucun souci, maintenant.

Le Phénix renaît toujours de ses cendres.
Gloire à Shousan.

Comment avez-vous connu le forum?

Je l'ai vu grandir :'). Mais sinon c'est Sham qui m'a dit que tout le monde reprenait!

Nukenin
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
261/150  (261/150)
Points de vie:
386/386  (386/386)
Points de chakra:
330/360  (330/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Fév - 15:07
Fiche terminée!
Nukenin
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
261/150  (261/150)
Points de vie:
386/386  (386/386)
Points de chakra:
330/360  (330/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Fév - 17:54
Re-bienvenue !Very Happy

Chouette présentation. Jiro a perdu sa joie de vivre Sad Apparemment on peut la raviver avec juste un peu de bouffe. Le principale est toujours là !

Si  j'ai bien compris tu as déjà un rp de prévu avec Shura pour ton entrée dans l'Aile du Phénix.

Bon amusement ! Very Happy

édit: Pour ce qui est des compétences il faudra voir avec Eika Very Happy

Gloire à Shousan!!!
Anbu
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
293/300  (293/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Fév - 19:11
C'est vrai, jigro n'est pas parti Very Happy
En ce qui concerne le rp c'est bien ça, on s'est arrangés en mp avec Shura
Yep je regarderai ça avec Eika Very Happy! Gloire à shoushou!
Nukenin
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
261/150  (261/150)
Points de vie:
386/386  (386/386)
Points de chakra:
330/360  (330/360)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: PREFACE :: Fiches des personnages :: 
Présentations validées
-