AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Lun 20 Fév - 16:10
Hôpital militaire, tenus par les ninjas médecins les plus éminents de la ville.
Dieu
Shinigami
Messages : 236
Date d'inscription : 07/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue10000/10000 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (10000/10000)
Points de vie:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue10000/10000 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (10000/10000)
Points de chakra:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue10000/10000 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (10000/10000)
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-last-gen.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 0:19
Je me réveille lentement, et difficilement, j’ai plus grand mal à émerger, comme su mon corps était resté trop longtemps endormi. Je suis complètement engourdi, j’essaie de me redresser, mais je ne bouge pas d’un pouce. J’arrive tout de même à ouvrir les yeux, au moins un petit peu, je suis dans une chambre, pas la mienne. Tout est blanc ici, à part les fleurs sur la table de chevet à ma droite. Un bouquet jaune, avec une fleur rose au milieu. Elle retient mon attention pendant dix bonnes minutes. Principalement parce que je suis complètement dans les vapes, m ais un peu aussi parce qu’elle semble rayonner dans le bouquet, comme si elle le rendait éclatant de vie, tout en dénotant de lui de par quelque chose que je n’arrive pas bien à saisir. Sa couleur peut-être ?

Je reprends petit à petit conscience du monde qui m’entoure. La chambre blanche est bien éclairée, le jour entrant par une grande fenêtre, à côté de mon lit, un trépied portant une poche, qui est reliée à mon bras. Une chambre d’hôpital, le fait de le réaliser accélère le processus de réveil. Ou peut-être que je le réalise parce que je commence à quitter le sommeil.

Tout est blanc effectivement, je sens le poids de Shiro à mes pieds, elle s’est endormie, mais elle a l’air d’être restée un moment à côté de moi. A côté de ma table de chevet, un siège, sur lesquels mes habits ont été déposés. C’est là que je réalise qu’on m’a changé, je porte cette chemise ample qu’on donne toujours aux patients à l’hôpital.
Je remarque des taches rouges sur mes vêtements, du sang. Ça fait remonter le souvenir de ce qui m’a mené ici.

J’avais accepté d’accompagner Akira et papa à la scierie. Mon frère voulait fabriquer un nouveau pantin, pour être capable de se protéger, une histoire comme ça. Évidemment, nous étions allés à la scierie où papa se fournit habituellement, ils nous connaissaient donc bien, et nous laissaient nous promener un peu comme on voulait. Je m’étais tout simplement installé près des scies, fasciné par le mouvement du bois coupé, comme je l’ai toujours été depuis tout petit.
Tout se passa en un éclair. Un crissement métallique venant de derrière moi, et les voix de mon père et Akira, que je n’arrivai pas à comprendre à temps. Puis après un choc, je vis l’une des scies finir sa course devant moi, pour tomber à plat non sans m’envoyer une goutte au visage.
A partir de là, je mis une éternité à comprendre ce qui m’arrivait, ou quelques secondes, c’était un de ces moments où le temps semble s’arrêter. La traînée rouge partait de la scie, et remontait jusqu’à mon bras gauche, je m’en rendis compte en me retournant pour voir d’où elle venait, seulement pour constater que mon bras n’était relié à mon bras que par quelques tendons.

Heureusement je réussis à ne pas paniquer, et je plaquai mon bras contre mon épaule de la main droite, essayant d’utiliser mes techniques médicales pour me rafistoler. Ça ne suffisait pas à recoller mon bras, mais au moins, le situation n’empirait pas. Je m’effondrai juste après que les secours n’arrivent, vidé de mon chakra.

Me rappelant ça, mon premier réflexe est de vérifier l’état de mon chakra : il circule correctement, un peu faiblement mais ce n’est pas surprenant. Tout va bien à ce niveau là. Je ressens quand même une gêne, ou plutôt un genre de vide. Je n’arrive pas trop à comprendre de quoi il s’agit, je décide donc de passer mon corps en revue.
Mes membres semblent bouger comme il faut, quoique engourdis, à l’exception de mon bras gauche, qui est immobilisé par un bandage épais. Heureusement d’ailleurs, il est encore très douloureux. Les médecins ont dû utiliser des techniques ninja pour recoller mon bras, mais dans ce genre de cas ce n’est pas suffisant, je crois que je vais devoir rester convalescent au moins quelques jours, et éviter de forcer sur mon bras encore un moment après ça.

Je m’assieds sur mon lit, m’aidant de mon unique bras valide pour me redresser. Je ne vais surtout pas essayer de me relever pour l’instant, mais je préfère ne pas rester couché trop longtemps. J’arrive tant bien que mal à ne pas réveiller Shiro, elle a dû veiller longtemps, vu son sommeil de plomb.
Je me tourne sur la table de chevet, une carafe d’eau et un verre ont été laissés là à côté du vase. J’attrape la carafe pour me servir un verre, je suis moins bien réveillé que ce que je pensais, j’arrive difficilement à la soulever. Je renforce mon bras avec du Ki pour faciliter le mouvement, mais la carafe m’échappe, et se renverse sur la table de chevet dans un fracas qui réveille Shiro. Je me tourne vers elle, l’air complètement hagard, et je mets plusieurs secondes à enfin prendre la parole.


« J’ai perdu mon Ki. »
Genin
Kai Uzumaki
Messages : 146
Date d'inscription : 13/06/2018

Fiche ninja
Points d'expérience:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue59/100 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (59/100)
Points de vie:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue193/193 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (193/193)
Points de chakra:
 Hôpital shinobi Left_bar_bleue371/371 Hôpital shinobi Empty_bar_bleue  (371/371)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
ONOGORO
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Quartier Est – Cité Administrative
-