AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Lun 20 Fév - 16:13
On y trouve que des criminels mineurs et locaux, les plus gros poissons sont directement transférés à Shi no kuni.
Dieu
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 07/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
10000/10000  (10000/10000)
Points de vie:
10000/10000  (10000/10000)
Points de chakra:
10000/10000  (10000/10000)
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-last-gen.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Mai - 15:27
Arrow Bassin Sacré

An 28. 6e jour, règne du Cheval.
Ce sont les premiers jours de la Saison de la Terre.
Le printemps est florissant. Humide et tiède, la nature renait doucement après un hiver difficile.
Un soleil timide caresse tendrement ce paysage nouveau-né.

La rencontre prit une tournure inattendue. Alors que jusque-là, il ne s’agissait que de simples oppositions d’idées, Eihiko s’emballa, et tout s’accéléra. Après un discours sur les cruautés de la guerre, sur le surmenage des soldats, Hanaki sentait sa position vaciller. Après tout, elle rejoignit Shi no Kuni sur un coup de tête, en s’imaginant un monde qui n’était absolument pas représentatif de la vérité. Elle idéalisait un concept, une idée, un mouvement, qu’elle n’avait jamais côtoyé, dont elle n’avait même presque aucune information.

Cet homme qui était en face d’elle était un natif de Shousan, un soldat de Shousan, un héros de Shousan. Sa parole avait tellement plus de valeur que celle de l’Inuzuka. Il connaissait le sujet, il était en mesure de dire les vérités de ce monde, de cette guerre. Hanaki elle ne l’avait vécue que par la présence de l’Empire dans l’auberge à son père, de l’imposition, des règlements de compte. Autrement dit, que par des côtés négatifs qui l’affectaient.

Et si la victoire de l’Empire était une bonne chose ? C’est ce qu’était en train d’essayer de démontrer Eihiko. Non, elle ne pouvait se résoudre à penser une telle chose. Mais tout de même. Ses arguments étaient recevables. La victoire de l’Empire n’était ignoble que justement parce qu’ils étaient membres du pays du feu, rien d’autre.

Il enchaina sur une histoire. Celle de sa rencontre avec l’Aile du Phénix. Ainsi il s’était fait approcher par un des leurs. Quel était cette personne ? Hanaki hésita à lui poser la question, à l’interrompre, mais elle comprit rapidement que cela ne servirait à rien, que jamais il ne lui donnerait une telle information. Elle préféra le laisser enchainer. Cette femme lui soutenu que la perte de civils, y compris de jeunes enfants étaient normal puisqu’il s’agissait d’une cause juste.

Hanaki ne pouvait cautionner ce genre de choses. Certes elle était prête à sacrifier des innocents pour la bonne cause, mais si cela pouvait être évité, alors il fallait tout faire pour y parvenir. Eihiko ne la voyait pas comme elle. Pour la jeune femme, cette cause était un sacrifice, il fallait endosser la responsabilité de victimes innocentes, avoir leur mort sur la conscience, pour que d’autres vivent mieux que soit. Il fallait être capable de s’ôter tout honneur dans le but d’en sauver un plus grand nombre.

Eihiko finit sa phrase sur son meurtre. Celui de la jeune femme. Ainsi donc, Eihiko avait réellement perdu toute foi en Shousan, en sa patrie. Son traumatisme de la guerre était profond. De nombreux témoignages traitent de la question de l’enfer vécu par les soldats après la guerre. Forcés de commettre des crimes contre leur volonté, par devoir, ils en perdaient la raison. C’était donc le cas de ce héros de Shousan, l’Eclair Blanc.

Cet homme lui était plus que sympathique, elle se devait de l’aider. Elle en ressentait le besoin. Les gens biens ne devaient pas souffrir des agissements des élites.

« Eihiko, je… »

Elle n’eut pas le temps de placer un mot de plus. L’Eclair Blanc se volatilisa, et revint, un instant plus tard, en compagnie d’une jeune fille. Enfin, en compagnie c’est un grand mot, il s’agissait plus d’une prisonnière. Il voulait donner une leçon à Hanaki.

Il la menaça de mort, devant le regard abasourdis de Hanaki et de Mori. Elle ne sut comment réagir, devant la faiblesse de ce petit être sans défense, face à un homme près à la tuer pour lui prouver qu’il avait raison. Elle retint Mori. Le loup voulait fondre sur Eihiko. Elle avait peur pour lui, elle ne savait pas ce qui allait pouvoir arriver.

Eihiko disparut. Laissant la gamine s’écraser sur le sol, en pleurs.

Hanaki voulu s’enfuir, elle savait que ça allait mal tourner pour elle. Mais elle fut encercler par près de dix shinobis de l’Empire. Dont Gaden. Ainsi, il l’avait fait mettre sous surveillance ? Il avait donc trouvé son envie de rejoindre l’Aile. Ou alors, c’était les cris des passants qui les avaient alertés. Non, tout cela s’était produit trop vite.

« Je n’ai rien fait de mal. »

Elle ne put pas protester plus que cela. En quelques mouvements, elle fut séparée de Mori, qui tenta en vain de se débattre. Il fut rapidement maîtrisé.

Elle sentit son corps ne plus lui appartenir. Elle vit son ombre liée à celle d’un autre shinobi, un sous-fifre de Gaden. Désormais, elle effectuait les mêmes mouvements que lui, sans le vouloir. Elle était prisonnière de cet homme.

Ensuite, on lui mit un sac sur la tête. Elle était privée de ses sens et de ses mouvements. Elle marcha longuement, peut-être 15 minutes, dans des directions variées. Elle était complètement perdue, n’arrivait pas à s’orienter dans cette ville qu’elle ne connaissait encore que très peu.

Elle descendit des escaliers, de nombreuses marches, l’équivalent de deux ou trois étages. Enfin, on la fit s’assoir, et on lui ôta son espèce de cagoule. Mori n’était pas à ses côtés.

« Où est-ce que vous m’avez emmené ? J’ai aucune raison d’être ici laissez-moi partir. »

Ses yeux commencèrent à réhabituer à la lumière. Elle se trouvait dans une pièce assez sombre, éclairée par deux torches fixées à un mur. Dans la pièce, rien mis à part la chaise sur laquelle elle était assise, une table, et, en face d’elle. Gaden, trônant de manière impériale sur une chaise. Il ne parvenait même pas à cacher sa satisfaction.

« Où est Mori ? Dites-moi ce que vous avez fait de mon chien sinon je vous jure que je vous tue. »
Genin
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
120/150  (120/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Mai - 19:02

Juunin de l'Empire
245 PV – 740 Chakra

Gaden descendait dans la prison, ce n'était pas la première fois qu'il se rendait dans ces lieux. Enfin, ce n'était pas encore totalement la prison, plus une aile dédiée aux interrogatoires et parfois même à la torture. Le Juunin n'aimait pas beaucoup cet endroit, parfois il arrivait que des cris percent les portes et s'écoulent dans les longs corridors. La torture n'était pas sa tasse de thé, il ne l'avait d'ailleurs pratiquement jamais exploitée par simple dégoût. Mais il ne pouvait se leurrer la face sur le gain de temps qu'elle pouvait apporter.

Il avait malheureusement du abandonner la traque de ce fugitif, il était inquiet sur le fait de ne pas pouvoir mettre la main dessus. L'équipe mise en place était très compétente mais comme tous l'avaient remarqué la proie s'était totalement volatilisée. Comme si elle avait disparut, aucun moyen de retrouver sa signature de chakra.

Le juunin souffla en terminant la dernière volée de marche, la journée allait être longue il le sentait. Il s'installa dans l'une des pièces et se mit à réfléchir à ce qu'il savait déjà sur Hanaki. De sa demande elle avait été mise en surveillance permanente, discrète mais présente. La personne chargée de garder un oeil sur elle avait pour but premier de ne jamais se dévoiler, il était là au bassin mais n'était pas intervenu, il avait simplement prévenu l'Uchiwa. De cette façon il pouvait continuer sa mission. Malheureusement pour Gaden, il ne savait pas grand-chose sur l'Inuzuka, mise à part qu'elle était désireuse d'entrer dans l'Aile du Phénix il ne savait d'ailleurs pratiquement rien de croustillant. Elle avait des fréquentions qui semblaient normale et avant aujourd'hui il n'y avait pas eu un moindre faux pas. Elle n'avait même pas cherché à entrer en contacte avec ce groupuscule.

La porte s'ouvrit, elle était enfin arrivée, accompagnée de shinobis. Gaden les remercia d'un mouvement de tête qui indiquait également qu'il désirait être seul avec Hanaki. Un des hommes retira la cagoule avant de quitter l'endroit. Gaden s'était été fier de lui, il avait vu juste depuis le départ dans cette fille.


« Ne t'en fais pas. Ton chien ne risque rien, on ne peut pas en dire autant de tout le monde. Et pour ce qui est de tes menaces, si j'étais toi je ne chercherais pas à me frotter à plus fort que moi ou tout du moins pas d'une façon aussi frontale et écervelée. Mais je peux comprendre que le lien entre lui et toi est puissant. Qu'importe de toute façon tu le reverras qu'à condition de coopérer. »

Gaden se leva, tout sourire. Il se devait d'avoir l'air sûr, pas qu'il ne l'était pas vis-à-vis d'Hanaki mais il s'inquiétait. Depuis la tentative d'assassinat sur l'Impératrice une certaine peur s'était éveillée en lui. La sécurité de cette Dame passait avant tout par le démantèlement de l'Aile, il en avait fait une affaire personnelle. Il fit face à l'Inuzuka.

« Bien, on ne va pas aller par quatre chemin. Nous savons que tu étais avec une personne au Basin Sacré, nous savons également que tu as pas mal conversé avec. Je veux simplement tirer cette affaire au claire, oui nous avons des pratiques un peu rude. Surtout dans ce genre de cas. Mais je suppose que tu peux le comprendre quand on sait qu'un groupuscule de terroriste se cache sous notre nez. Nous ne voulons que la sécurité du peuple et celle-ci passe par le démantèlement de ce groupe. » il marqua une pause, buvant dans son verre d'eau qu'il reposa dans un mouvement lent « Ma question est très simple. Tu discutais avec une personne, je veux simplement savoir qui elle est et ce que tu sais dessus. Et ne pense pas pouvoir me mentir. Je te rappelle que nous avons la main sur ton chien. Et aussi que dans un interrogatoire où l'on suppose pouvoir avoir des informations sur l'Aile du Phénix nous avons tout simplement carte blanche. »

Il souriait. Peut-être que bientôt ils auraient enfin une piste sur ce groupe de raclures.
Anbu
avatar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 12:06
Cet enfoiré tenait Mori comme otage. C’était son seul moyen de faire parler la jeune femme ? Elle n’avait qu’une envie, c’était d’attraper ses boomerangs, qu’ils n’avaient même pas pris la peine de confisquer, et de lui enlever son foutu sourire. Mais elle ne pouvait pas, elle ne pouvait pas blesser Mori. Et puis, elle n’avait strictement rien à ne se reprocher, si elle faisait ça elle risquait de s’attirer des ennuis en plus de mettre son loup en danger.

Elle comprenait de plus en plus pourquoi l’Empire représentait le mal. Le discours d’Eihiko l’avait fait chanceler sur ses positions, il avait émis l’idée qu’il n’était peut-être pas aussi diabolique que ce que les anciens Shousanais ne laissaient penser. C’était une guerre, les agissements des deux camps avaient été horribles d’après lui. Mais tout de même, depuis son arrivée ici elle n’avait fait qu’être malmenée. L’interrogatoire d’entrée à l’académie, où Gaden s’était introduit dans sa tête grâce à ses yeux rouges étranges et qui lui avait laissé un mal de tête énorme. L’entraînement qu’elle avait suivi, où Sham avait fini à l’hôpital, aux portes de la mort. Et aujourd’hui, ce même Gaden qui l’emprisonne pour l’interroger alors qu’elle ne faisait que discuter, et en plus menacer son chien.

Non, c’était définitivement clair pour elle. Elle ne pouvait se résoudre à collaborer avec ses gens, qui se croyaient au-dessus de tout le monde et n’attachaient aucune valeur aux droits des gens. Eihiko l’avait fait réfléchir sur les méthodes, les civils n’y étaient pour rien. Mais d’une manière ou d’une autre, elle mettrait à genoux l’Empire pour réinstaurer la volonté du Feu et l’esprit du Phénix.

Elle fixa son ravisseur du regard. Celui-ci ne semblait pas avoir effectué sa technique étrange, elle ne ressentait aucune gêne dans son esprit. Pour le moment il ne pouvait pas lire en elle, mais cela ne saurait tarder. Pour qu’il n’en apprenne pas plus sur sa discussion avec Eihiko, elle devait paraître le plus honnête possible. Le plus coopérative.

Son visage se mit à trembler, ses dents se crispèrent. Des larmes perlèrent au bord de ses yeux. Elle feintait la détresse.

« S’il… S’il vous plait, ne faites pas de mal à mon loup. Je… Je vais tout vous dire mais ne lui faîtes pas de mal. »

Jouer la comédie en se basant sur un fait qui aurait pu l’affecter. Elle espérait que Gaden n’y verrait que du feu. Après tout c’était encore une jeune fille, pleine d’espoir mais ne connaissant rien à la dure réalité de la vie. Quoi de plus normal qu’elle s’effondre lorsque ce qui lui était cher était menacé. C’était la logique des choses. Elle voulait paraître forte, mais c’était en fait une jeune femme encore fragile. Voilà ce qu’elle essayait de transmettre à Gaden.

Pendant sa simulation de crise de pleurs, elle se concentrait cependant à la recherche d’un son, d’une odeur pouvant lui indiquer la position de Mori. Rien aux alentours, il n’était donc pas dans les parages. Elle ne pouvait donc pas prendre la décision d’attaquer le Juunin par surprise, s’enfuir en rattrapant Mori au passage, le temps que la garde ne réagisse.

« J’étais partie me promenée… Snif… Je, on m’a conseillé de me rendre au bassin sacré, on, on m’a dit que c’était splendide comme endroit, que, que la vue de la cascade était époustouflante. Je m’y suis donc rendue avec Mori, je me suis installée au bord du bassin. Je, je me suis questionnée sur l’intérêt de jeter des pièces dans un bassin, ce… ce n’est pas ma culture. Enfin, c’est pas ce qu’il vous intéresse je suppose… »

Elle renifla intensément, s’essuya les larmes qui coulaient désormais abondamment sur ses joues. Elle esperait que son stratagème fonctionne et qu’elle puisse rapidement sortir d’ici sans se faire lobotomiser à nouveau.

« Et puis il y a eu ce garçon qui est venu m’aborder. Eihiko qu’il s’appelle. Ou encore l’Eclair Blanc. Je.. Je me suis bien moquée de ce surnom ridicule d’ailleurs. On a discuté de la tradition du bassin. Il.. Il voulait savoir si je connaissais la légende. Je lui ai répondu que non… que c’était un peu incompréhensible pour moi, mais qu’il pouvait aller au temple se renseigner. »

Elle prit à nouveau une petite pause, marquant sa peine, sa peur, sa tristesse.

« Et puis on a discuté d’un peu tout et rien. De Shousan, de l’Empire. De l’Aile du Phénix aussi. Il m’a dit qu’il était absolument contre leur méthode. Qu’il trouvait ça inhumain. Il.. Il se demandait aussi si l’Empire était si mauvais que ça. Le pays du Feu lui a ordonné de faire des horreurs pendant la guerre dont il ne s’est jamais remis. Je… Je ne sais pas pourquoi vous le cherchez. Mais… Mais ce n’est clairement pas une menace pour vous. Et jamais, jamais il ne rejoindre cette branche terroriste qui semble vous faire si peur. »

Elle se redressa. Elle regarda Gaden avec tendresse.

« C’est, c’est tout ce que je sais. S’il vous plait laisser moi partir. Ne… Ne faites pas de mal à Mori… »
Genin
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
120/150  (120/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 13:41

Juunin de l'Empire
245 PV – 740 Chakra

Gaden ne s'était pas du tout attendu à une telle réaction. Elle qui venait de le menacer se mettait maintenant à pleurer. Etait-ce une tactique ou était-elle sincère ? Il n'en savait rien. Il aurait aimé pouvoir prendre des pincettes dans cette affaire mais il ne le pouvait pas. Son humanité lui disait de ne pas trop la bousculer, après tout elle n'était encore qu'une quasi enfant. Son devoir lui, lui disait de donner tout ce qu'il avait dans les tripes. Elle le reconnaissait elle même, c'était bel et bien avec l'Eclair Blanc qu'elle avait discuté.

Sans dire mot, il se leva, laissant Hanaki aux larmes. Pas bien longtemps, juste ce qu'il fallait pour donner de nouvelles directives. Il fallait immédiatement monter une escouade, composée de la crème de la crème de Taki. Si l'Eclair Blanc était encore dans les parages, il fallait absolument lui mettre la main dessus. Il commanda également l’envoi d'une missive dans les plus brefs délais à l'encontre de différentes personnes. D'abord à Shi no kuni, affin de ternir au courant le Palais qui passerait le message dans les plus bref délais aux stratèges. Il fallait mettre quelque chose sur pied, quelque chose de viable pour mettre la main sur cet enfoiré. Une toute particulière fut envoyé à Shamen, chef de discipline des enquêteur, chef de la police et chef du clan Uchiwa. Il avait du galon ça c'était certain. Les piliers furent eux aussi prévenu, après tous ils étaient plutôt polyvalents, peut-être avaient-ils sous la main un expert en traque. Et enfin ces derniers, les traqueurs, si quelqu'un était capable de retrouver la trace de l'Eclair Blanc c'était bien eux.

Il resta là à réfléchir quelques instants avant de retourner dans la salle d'interrogatoire. Ce serait inhumain de ne pas prendre compte de l'état ou se trouvait Hanaki mais en même temps ce serait contre productif de le faire. Si ce qu'elle avait dit été vrai, la bousculer ne ferait que lui donner un coup dans le morale. Elle désirait déjà entrer dans l'Aile du Phénix ... Peut-être y avait-il quelque chose à creuser là-dedans ... Oui, peut-être que la jouer inhumain n'était pas qu'une mauvaise chose. S'il la poussait à le détester, peut-être ne supporterait-elle plus l'Empire à travers lui. Et de là, peut-être chercherait-elle à entrer à tout prix dans l'Aile du Phénix ... C'était trop risqué et il mettrait la vie d'une jeune femme en jeu ...

C'était décidé, bien que le devoir le lui dicté il se refusait de trop pousser sur Hanaki, il allait simplement devoir renforcer la surveillance sur celle-ci.

Il entra dans la pièce, toujours silencieux, s'installa face à la jeune fille et garda durant quelques minutes son regard planté dans le sien.

« Je crois qu'on ne s'est pas très bien compris Hanaki. On n'est pas là pour savoir ce qui a été fait ou non. Ca nous, nous le savons déjà. Tu as donc été en contacte avec Eihiko Tsubazame, l'Eclair Blanc. Tu dis qu'il trouve l'Empire pas si mauvais que ça ... Je dois t'avouer que j'ai plutôt un doute là-dessus. Après tout il est tout de même venu à bout de l'Eclair Noir mais qu'importe. Nous avons bien compris que tu es tombé dessus par hasard. Mais il faut que tu comprennes que tu es tout de même entré en contact avec un des plus grand ennemi de l'Empire.»

Etait-ce la bonne manière de procédé ? Gaden n'en avait aucune idée. Mais il misait tout là-dessus.

« Nous sommes conscients que ça ne dois pas être simple pour toi. Arriver comme ça dans une nouvelle ville sans connaître personne. J'aimerais seulement que tu utilises ceci au cas où Eihiko entrerait une nouvelle fois en contact avec toi. » il lui tendit un parchemin qui ne comprenait qu'un mini sceau « Il est relié à une sorte de parchemin jumeau. Tu n'as qu'à insuffler un peu de chakra dedans pour que l'autre réponde. Nous saurons donc qu'Eihiko se trouve avec toi à ce moment là. De plus, il nous donne la position lors de son activation. Acceptes-tu de faire ceci pour l'Empire ? »

Pendant que Gaden parlait, les aboiements de Mori se firent entendre. Hanaki finit par prendre le parchemin des mains de l'Uchiwa.

AD

Gaden se leva et ouvrit la porte. Mori bondit dans la pièce.

« Je t'avais dis que nous ne lui ferions rien.» il fit un mouvement de la main invitant Hanaki et le loup à quitter la pièce « Encore désolé pour le désagrément. On va vous conduire jusqu'à la sortie les yeux bandés. Je suppose que tu comprends pourquoi. Je te souhaite une bonne fin de journée Hanaki. »

* Maintenant il n'y a plus qu'à attendre. *

Spoiler:
 
Anbu
avatar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
122/300  (122/300)
Points de vie:
280/280  (280/280)
Points de chakra:
1090/1290  (1090/1290)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 16:19
Hanaki n’en croyait pas ses yeux. Sa stratégie avait payé. Elle fit tout pour ne pas éclater de rire face à l’incrédulité de Gaden, qui était décidément beaucoup plus faible que ce qu’elle pensait. Au final, elle aurait peut-être dû l’attaquer, cela lui aurait évité de se ridiculiser. Elle aurait pu le faire tomber inconscient en une fraction de seconde après son relâchement, prendre son apparence et après aller délivrer Mori.

Mais quel aurait été l’intérêt ? Elle avait là la situation rêvée. Il pensait qu’elle avait été honnête, les doutes sur elle allaient donc être moindre. Elle avait réussi à passer pour une demeurée un peu simplette.

Mori surgit dans la pièce. Quelle joie de le revoir. Il n’avait beau être parti qu’une dizaine, vingtaine de minutes, pour Hanaki, c’est comme si elle ne l’avait pas vu depuis des mois. Le fait de le penser en danger avait accentué ce manque. Lui ne semblait pas avoir été marqué par cet enlèvement. Tant mieux, il n’en subirait aucune conséquence.

« Mori, tu n’as rien, je.. je suis si contente ! »

Le loup glapit, plein d’incompréhension. Il n’avait jamais vu sa maîtresse dans un tel état. Evidemment Hanaki continuait de jouer son rôle, elle ne pouvait pas le lâcher tant qu’elle était ici, sinon Gaden allait se douter de quelque chose et sonder son esprit. Ce n’était pas le moment de tout faire foirer.

Hanaki jeta un coup d’œil au parchemin que lui avait donné Gaden. Un sceau pour connaître sa position si elle voyait Eihiko, afin que les forces militaires puissent intervenir directement. Jamais elle ne s’en servirait, c’était évident. Pourtant, elle ne put s’empêcher de se demander s’il fonctionnait réellement de la façon dont le Juunin lui avait décrit. Il fallait qu’elle se renseigne, elle n’aurait pas toléré de trahir l’Eclair Blanc sans le savoir. Elle ne voulait pas lui faire de mal, juste le sortir de son addiction et de sa dépression.

Elle avait remarqué que Sham était recouvert de symboles similaires à celui-ci. Il en avait plusieurs, sur la langue, mais également en haut du dos ou encore sur le torse. Il devait s’y connaître pour en posséder autant. Peut-être était-il capable de le décoder et voir son véritable fonctionnement. Mais il ne fallait surtout pas le briser, sinon Gaden découvrirait qu’elle lui avait mentis, et alors l’interrogatoire qu’il lui ferait subir serait d’une toute autre nature.

Et Sham était toujours à l’hôpital, elle ne voulait pas lui rendre visite uniquement pour ça. De toute façon il était peut-être toujours endormi. Peut-être devait-elle trouver Eihiko pour l’y conduire ? Elle n’était pas sûre qu’il irait de lui-même.

« Je… Je vous remercie Gaden. Désolée d’avoir pu paraître froide, c’est juste que je ne veux pas paraître plus faible que je ne le suis. Je… Je promets de vous transmettre la moindre information sur Eihiko si je le croise, après tout je m’en fou de lui il n’est rien pour moi. »

Une dernière couche pour la route. D’un geste de main, elle effaça le regard interrogateur de Mori, qui ne comprenait rien de ce qu’il se passait, en lui caressant la tête. Elle s’en était sorti sans encombre, c’était une réussite. Elle expliquerait tout à Mori en sortant.

Elle accepta qu’on lui bande les yeux, puis elle fut reconduite à l’entrée de la cité administrative. Là, elle se faufila dans quelques rues adjacentes, puis expliqua ce qu’il s’était produit à Mori. Elle prit ensuite la route de son nouveau logement, celui qui lui avait été attribué par l’académie. Toute cette mascarade lui avait coupé l’envie de voir du monde.

Genin
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 16/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
120/150  (120/150)
Points de vie:
87/207  (87/207)
Points de chakra:
350/421  (350/421)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 10:34
Hanaki : 13 xp
Gaden (Sham) : 35 drakes
L'Eclair Blanc
avatar
Messages : 346
Date d'inscription : 13/02/2017

Fiche ninja
Points d'expérience:
30/300  (30/300)
Points de vie:
318/318  (318/318)
Points de chakra:
938/938  (938/938)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-last-gen :: 
PARTIE RP
 :: Empire :: Région de la Cascade :: 
Quartier Est – Cité Administrative
 :: 
Quartier Général
-